La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 184,86
    +26,18 (+0,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Les États-Unis saisissent 3,36 milliards de dollars en bitcoin provenant de Silk Road

La justice américaine vient de saisir l’équivalent de 3,36 milliards de dollars en bitcoin. La saisie est impressionnante grâce à sa taille, mais aussi à cause de la provenance de ces bitcoins : le site Silk Road, ancien site connu pour avoir été un important marché en ligne de la drogue.

3,36 milliards de dollars : c’est ce que vient de récupérer le département de la Justice des États-Unis, le 7 novembre 2022. La somme a été saisie en bitcoin, et il s’agit du deuxième montant le plus important jamais récupéré par la justice américaine en crypto-monnaie. Au total, le gouvernement a récupéré 50 676 bitcoins.

En plus de la somme record, la saisie marque histoire pour une autre raison : les bitcoins récupérés proviennent de Silk Road, un site à la réputation sulfureuse qui fut un important marché de la drogue sur Internet. Créé en 2011 et fermé pour la première fois en 2013, Silk Road a toujours été dans le viseur du gouvernement américain. En récupérant les plus de 50 000 bitcoins, le département de la justice vient de frapper un grand coup.

Des bitcoins volés à Silk Road

La saisie a été annoncée par le département de la justice américain le 7 novembre par communiqué de presse, mais l’affaire a débuté bien avant. C’est lors d’une perquisition réalisée le 9 novembre 2021, quasiment un an jour pour jour avant la publication du communiqué de presse,

[Lire la suite]