La bourse ferme dans 8 h 1 min
  • CAC 40

    6 288,05
    +34,91 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 673,67
    +26,11 (+0,72 %)
     
  • Dow Jones

    31 928,62
    +48,38 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0695
    -0,0042 (-0,40 %)
     
  • Gold future

    1 856,40
    -9,00 (-0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    27 851,35
    +185,67 (+0,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    663,23
    +7,40 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,78
    +1,01 (+0,92 %)
     
  • DAX

    14 008,54
    +88,79 (+0,64 %)
     
  • FTSE 100

    7 527,35
    +43,00 (+0,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 264,45
    -270,83 (-2,35 %)
     
  • S&P 500

    3 941,48
    -32,27 (-0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    26 677,80
    -70,34 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 223,64
    +111,54 (+0,55 %)
     
  • GBP/USD

    1,2549
    +0,0017 (+0,13 %)
     

Éric Zemmour de nouveau au tribunal à cause de son clip de campagne

Déjà condamné, en mars dernier, pour contrefaçon de droits d'auteur, Éric Zemmour devra de nouveau affronter la justice. Après Gaumont, Luc Besson, EuropaCorp ou encore la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SCAD), c'est au tour de la société de production Black Dynamite, détenue par le groupe Mediawan, de poursuivre le polémiste, selon une information de La Lettre A, publiée ce vendredi 6 mai. Le président de Reconquête ! sera assigné le 24 mai au tribunal judiciaire de Paris pour avoir intégré dans sa vidéo deux séquences du documentaire Cyrille, agriculteur, 30 ans, 20 vaches, du lait, du beurre, des dettes, sorti en février 2020 et produit par Black Dynamite.

Pour rappel, le 30 novembre dernier, Éric Zemmour annonçait dans un clip d’une dizaine de minutes sa volonté d'être candidat à l'élection présidentielle. Problème, dans cette vidéo, le polémiste utilisait de nombreux extraits de films ou de documentaires sans autorisation. Le clip avait été vu plus de trois millions de fois sur YouTube avant son blocage suite à la demande de retrait d'un des ayants droit.

Dans un jugement rendu vendredi 4 mars, le tribunal judiciaire de Paris a condamné Éric Zemmour, son parti Reconquête ! et l’un de ses proches, François Miramont, pour « contrefaçon de droits d’auteur » et « atteinte aux droits moraux et patrimoniaux » pour avoir utilisé sans autorisation des images de films dans ce clip. Ils doivent verser au total 70.000 euros aux plaignants. Éric Zemmour a fait appel de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'arnaque aux "bitumeurs irlandais" est de retour dans ce département
“Les planètes s’alignent en faveur du dollar américain, attention au retour de la guerre des devises"
La cargaison de café pour Nespresso cachait 500 kilos de cocaïne
Elle se casse la jambe en Allemagne, cette retraitée française reçoit une facture de 8.000 euros
Dépréciation de l’euro face au dollar : aubaine ou danger ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles