La bourse ferme dans 4 h 54 min
  • CAC 40

    6 341,66
    +43,02 (+0,68 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 677,10
    +29,54 (+0,81 %)
     
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,0712
    +0,0027 (+0,26 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    -2,30 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    27 265,80
    -688,93 (-2,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    639,36
    -31,64 (-4,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,29
    +0,96 (+0,87 %)
     
  • DAX

    14 088,16
    +80,23 (+0,57 %)
     
  • FTSE 100

    7 533,65
    +10,90 (+0,14 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    26 604,84
    -72,96 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 116,20
    -55,07 (-0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,2597
    +0,0018 (+0,14 %)
     

Éoliennes : la production d'énergie mise à mal à cause du vent ?

·1 min de lecture

Est-ce une autre conséquence du changement climatique ? Comme le relaie BFMTV en s'appuyant sur les données fournies par le programme Copernicus, la vitesse du vent a sensiblement diminué en 2021. Le programme de l'Union européenne qui collecte et restitue des données de qualité et actualisées de manière continue portant sur l'état de la Terre, a dévoilé dans son dernier rapport des chiffres éloquents : la moyenne annuelle de la vitesse des vents a été réduite d'environ 10% dans une vaste zone allant de l'Allemagne à la République tchèque, en passant par le Royaume-Uni, la mer du Nord ou le Danemark. Des zones où de nombreuses éoliennes sont implantées.

Un problème pour la production d'énergie dans le nord de l'Europe, comme en Allemagne ou au Royaume-Uni qui occupent les première et troisième places des pays où on retrouve le plus d'éoliennes. Sans compter le Danemark, note BFMTV, dont l'énergie est produite quasiment à moitié par cette source, grâce à son parc offshore notamment. Selon les chiffres de Copernicus, la capacité de production annuelle a été réduite de 13% en Allemagne et au Royaume-Uni, et jusqu'à 15% et 16% en Irlande ou République tchèque. Les chiffres sont aussi en baisse sur les parcs offshore.

Pourquoi les conséquences sont importantes ? Parce que d'après Copernicus, une réduction de 10% de la vitesse du vent équivaut à une baisse de 27% de la puissance d'une éolienne. "Nous n’avons pas examiné les tendances à long terme et le lien potentiel avec le changement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Législatives, nouveau gouvernement… Les échéances à venir après la réélection d'Emmanuel Macron
La défense de Carlos Ghosn ne passe pas auprès de Renault, une belle prime pour quitter son poste ... Le flash éco du jour
Le prix du verre flambe, l'apéro en danger ?
Orly : tollé contre la hausse des prix des billets vers l'Outre-mer
Occitanie : le RN saisit la justice après la mise en place de la gratuité de transports pour le second tour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles