La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 495,83
    -61,57 (-0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 730,32
    -47,06 (-1,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 706,74
    -292,30 (-0,86 %)
     
  • EUR/USD

    1,0044
    -0,0048 (-0,47 %)
     
  • Gold future

    1 760,30
    -10,90 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    20 969,17
    -2 468,66 (-10,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    504,88
    -36,72 (-6,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,91
    -0,59 (-0,65 %)
     
  • DAX

    13 544,52
    -152,89 (-1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 550,37
    +8,52 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 705,21
    -260,13 (-2,01 %)
     
  • S&P 500

    4 228,48
    -55,26 (-1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,81 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1823
    -0,0109 (-0,92 %)
     

Électricité, gaz : comment réagir si votre facture bondit ?

Vous avez peut-être vu votre facture d'électricité ou de gaz bondir ces dernières semaines. Parfois de façon ahurissante. Des cas que Capital vous relaye très souvent d'ailleurs. S'il existe parfois des explications rationnelles, et si les cas diffèrent, l'UFC-Que Choisir donne la marche à suivre pour réagir de la bonne manière. Il est d'abord possible de contester une facture sous deux conditions. La première est que votre fournisseur augmente votre tarif alors que vous avez souscrit à un prix fixe. Le fournisseur ne peut pas modifier le prix du kilowattheure (kWh) pendant la période du contrat, qu'elle soit d'une, de deux ou trois années, met en avant l'association de défense des consommateurs.

Dans le cas contraire, le fournisseur se rend coupable du délit de "pratique commerciale déloyale" ou "trompeuse". Vous pouvez alors exiger, via l'envoi d'un courrier recommandé, le retour au kWh de base. Autre cas : vous êtes indexé sur le tarif réglementé et votre fournisseur ne vous a pas prévenu du passage à une indexation de tarif de gros. Si un prélèvement a déjà été effectué, vous pouvez exiger le remboursement du trop-perçu, là encore avec un courrier recommandé. Le fournisseur doit vous prévenir. Si vous n'avez pas été prélevé, un même courrier doit être envoyé en exigeant le maintien du tarif réglementé.

Par contre, dans certaines situations, vous ne pourrez pas contester. C'est le cas pour les consommateurs ayant signé un contrat dont le tarif est indexé sur les prix de gros (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Assurance vie : gare aux différents frais prélevés sur votre contrat
Carburants : voici l’aide que vous pourriez recevoir bientôt de votre entreprise
Comment créer un compte CAF ?
Énergie : comment reconnaître une offre d’électricité véritablement “verte” ?
Garde d’enfants : votre facture divisée par deux dès septembre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles