Marchés français ouverture 6 min
  • Dow Jones

    30 273,87
    -42,45 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    11 148,64
    -27,76 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 311,30
    +190,80 (+0,70 %)
     
  • EUR/USD

    0,9913
    +0,0028 (+0,29 %)
     
  • HANG SENG

    18 022,03
    -65,94 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    20 427,76
    -127,44 (-0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    459,91
    +1,51 (+0,33 %)
     
  • S&P 500

    3 783,28
    -7,65 (-0,20 %)
     

« Ça me saoule » : Thomas Pesquet s’agace des complotistes qui doutent qu’on a marché sur la Lune

Les propos de Thomas Pesquet, lors d'une interview télévisée au sujet de l'exploration lunaire, ont été détournés par des complotistes. L'astronaute français, si imperturbable d'habitude, s'est agacé de la situation sur Twitter.

Les propos de Thomas Pesquet, lors d’une interview télévisée au sujet de l’exploration lunaire, ont été détournés par des complotistes. L’astronaute français, si imperturbable d’habitude, s’est agacé de la situation sur Twitter.

« Ça me saoule d’écrire tout ça. Ça ne devrait pas et je devrais être plus patient, mais c’est rageant. » On pourrait presque croire qu’il s’agit d’un faux compte en lisant ces mots, mais non : ce sont bien les écrits de Thomas Pesquet, que l’astronaute français a publiés sur son compte Twitter le 31 août 2022. L’ingénieur s’est désolé de voir, encore une fois, des complotistes affirmer que l’humain n’aurait jamais marché sur la Lune.

Mais que s’est-il bien passé pour fâcher l’astronaute, connu pour son tempérament calme et imperturbable ? Tout est parti du journal télévisé de France 2, diffusé le dimanche 28 août 2022 à 20h. Un sujet était consacré au lancement de la mission Artémis I, initialement prévu le lendemain. Thomas s’y prête au jeu de l’interview, depuis la base de lancement de Cap Canaveral, en Floride, où il est venu vivre cet événement historique. Il s’enthousiasme pour la mission imminente de la Nasa, dirigée vers la Lune.

« Ça me fait de la peine » : les complotistes ont énervé Thomas Pesquet

Malheureusement,

[Lire la suite]

VIDÉO - Mission Artémis 1 : "C'est une répétition générale", assure Thomas Pesquet