La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    48 684,48
    +243,06 (+0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

"Ça rigole plus là, reculez !" : l'incroyable et dérangeante séquence d'Éric Zemmour, armé, face aux journalistes

·1 min de lecture

Une sortie lourde de sous-entendus ? Tandis qu'il entretient depuis plusieurs mois maintenant le mystère concernant sa candidature à l'élection présidentielle de 2022, Éric Zemmour a effectué mercredi 20 octobre une petite visite au salon Milipol, un salon professionnel consacré à la sécurité intérieure des États. L'occasion pour le polémiste de découvrir les armes de pointe utilisées par les forces de l'ordre, et aussi visiblement, de beaucoup s'amuser. Tandis qu'il met régulièrement l'accent sur les questions identitaires et la protection intérieure, Éric Zemmour n'a pas manqué de se saisir d'une arme pour se prêter au jeu de la presse, dans une séquence gênante, avec sortie quelque peu polémique à la clé.

Alors qu'il posait avec un sniper utilisé par le Raid, l'ancien chroniqueur de CNews s'est tourné vers les journalistes avec l'appareil en main avant de lancer en le pointant sur eux : "Ça rigole plus là, reculez !" Satisfait de sa blague, il a ensuite rigolé en reposant l'arme. Dans une vidéo captée par Lucas Burel, journaliste à L'Obs, ont entend également un homme chargé du stand sur lequel Éric Zemmour s'est arrêté, lui lancer que "quand [il sera] président", ce sont ces armes là qui le protégeront. Affaire à suivre, étant donné que sur ce point, le polémiste semble encore bien décidé à cultiver le mystère.

En visite au salon Milipol, Éric Zemmour pose avec le sniper utilisé par le Raid. « Ça rigole plus là hein…Reculez (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Colin Powell mort du Covid-19 : l'éloge vengeur de Donald Trump
Emmanuel Macron semblable à Lady Di : Marlène Schiappa assume une comparaison osée
François Hollande mystérieux : cette phrase simple sur une possible candidature qu'il a refusé de prononcer
Eric Zemmour : un cadre du RN se moque de son dernier livre
Anne Hidalgo au plus mal : cette date à laquelle elle envisagerait déjà de retirer sa candidature

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles