La bourse ferme dans 2 h 25 min
  • CAC 40

    5 786,44
    +3,03 (+0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 354,97
    +6,37 (+0,19 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9673
    -0,0015 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    1 653,20
    -2,40 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    19 732,19
    -137,28 (-0,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    437,43
    -7,10 (-1,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,04
    +0,30 (+0,38 %)
     
  • DAX

    12 302,35
    +18,16 (+0,15 %)
     
  • FTSE 100

    6 968,03
    -50,57 (-0,72 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • GBP/USD

    1,0866
    +0,0009 (+0,08 %)
     

À cause des inondations, la capitale du Mississippi est privée d'eau courante

UNSPLASH

Les quelque 150.000 habitants de la capitale du Mississippi, Jackson, majoritairement afro-américains, étaient encore privés d'eau courante saine jeudi 1er septembre, les autorités ayant demandé à ceux disposant encore d'une alimentation de se doucher bouche fermée. Cette ville du sud des États-Unis, dont 80 % de la population est noire et où le taux de pauvreté est élevé, vit une grave crise de l'eau depuis des années.

Mais, depuis le début de la semaine, elle est plongée dans une situation d'urgence. Des inondations ont perturbé le fonctionnement d'une usine de traitement des eaux essentielle, et déjà vieillissante. En ouvrant le robinet, les habitants ne voient parfois plus que quelques gouttes s'écouler, ou une eau marron. Ils sont contraints de faire la queue pour récupérer des bouteilles d'eau.

"C'est comme si on vivait un cauchemar", a déclaré Erin Washington, étudiante à l'université d'État de Jackson, à la chaîne CNN. Et ce qui reste d'eau courante ne doit surtout pas être bu, ont prévenu les autorités. "Sous la douche, assurez-vous que votre bouche n'est pas ouverte parce que, encore une fois, il ne faut pas avaler cette eau", a déclaré mercredi Jim Craig, des autorités sanitaires du Mississippi. Les autorités de la ville notaient jeudi une amélioration, certains quartiers commençant à retrouver de la pression. L'usine de traitement des eaux "a fait des progrès significatifs durant la nuit et ce matin", a précisé la mairie. Une pompe, louée en urgence, y a été installée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Canicule : des copeaux de bois pour faire baisser la température des cours de récréation
Il risque soixante ans de prison pour avoir détourné des aides Covid-19
La “taxe étudiant” augmente et fait grincer des dents
Bonne nouvelle pour les salariés positifs au Covid, les loyers vont continuer d’augmenter dans les passoires thermiques… Le flash éco du jour
Gaz russe : une coupure totale pourrait amputer d'un point la croissance française, selon Bruno Le Maire