La bourse ferme dans 3 h 54 min
  • CAC 40

    6 749,74
    +11,19 (+0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 987,58
    +22,86 (+0,58 %)
     
  • Dow Jones

    34 589,77
    +737,24 (+2,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0454
    +0,0046 (+0,44 %)
     
  • Gold future

    1 796,10
    +36,20 (+2,06 %)
     
  • BTC-EUR

    16 386,81
    +116,77 (+0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    405,90
    +5,20 (+1,30 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,54
    +0,99 (+1,23 %)
     
  • DAX

    14 505,99
    +108,95 (+0,76 %)
     
  • FTSE 100

    7 578,75
    +5,70 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 468,00
    +484,22 (+4,41 %)
     
  • S&P 500

    4 080,11
    +122,48 (+3,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 226,08
    +257,09 (+0,92 %)
     
  • HANG SENG

    18 736,44
    +139,21 (+0,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2194
    +0,0132 (+1,10 %)
     

A quel âge peut-on devenir pilote de ligne en France ?

Air France

Pour être copilote ou commandant de bord au sein d’une compagnie aérienne, un âge minimal est requis et de nombreux diplômes nécessaires. Pour commencer, il faut d’abord être titulaire du baccalauréat, et pas forcément scientifique. Ensuite, plusieurs cursus sont possibles. Le plus connu est celui de l’ENAC (École Nationale de l’Aviation Civile) sur concours d’entrée. Il existe aussi des formations privées qui sont dispensées par des organismes agréés. Elles sont coûteuses, comptez environ 100.000€. Et puis il y a certaines compagnies aériennes, à l’image d’Air France avec ses cadets, qui sélectionnent un certain nombre de candidats en fonction de leurs besoins et les forment via des organismes publics et privés. Cette formation est financièrement prise en charge par la compagnie aérienne. Un bon niveau d’anglais est également requis pour exercer le métier de pilote.

Toutes ces formations durent généralement deux ans. Au cours de ces 24 mois, l’élève doit obtenir toute une série de diplômes : la licence de pilote de ligne (ATPL - Airline Transport Pilot License) théorique, la licence de pilote commercial (CPL) et la qualification de vols aux instruments. La formation se termine par deux stages, qui une fois validés, vous permettent de devenir copilote, à condition d’être majeur. Il faut en effet être âgé de 18 ans révolus, c’est l’âge minimal.

Si après vous souhaitez passer sur le siège de gauche dans le cockpit, autrement dit devenir commandant de bord, il faut passer un autre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

STORY. Bonus, flexibilité, vacances... comment l'hôtellerie s'adapte pour faire face aux pénuries de main d'oeuvre
Obtenir une promesse d’embauche de votre futur employeur : quel intérêt et quelles conséquences ?
STORY. "Les PME vont se faire dépouiller de leurs talents"
Arrêt de travail : bonnes nouvelles pour les salariés et les travailleurs indépendants
STORY. Pénuries de main-d’œuvre, le nouveau mal français