ORA.PA - Orange S.A.

Paris - Paris Prix différé. Devise en EUR
11,40
+0,02 (+0,22 %)
À partir de 1:10PM CEST. Marché ouvert.
Le graphique des titres n’est pas pris en charge par votre navigateur actuel
Clôture précédente11,38
Ouverture11,58
Offre0,00 x 0
Vente0,00 x 0
Var. jour11,35 - 11,68
Sur 52 semaines8,84 - 15,38
Volume3 025 028
Volume moyen11 793 957
Cap. boursière30,223B
Bêta (mensuel sur 5 ans)0,38
Rapport P/E (sur 12 mois)11,15
BPA (sur 12 mois)1,02
Date de bénéfices30 avr. 2020
Dividende et rendement à terme0,70 (6,15 %)
Date ex-dividende02 juin 2020
Objectif sur 1 an17,10
  • Globe Newswire

    Communiqué - Business & Decision, dépôt d'un projet de note d'information

    COMMUNIQUE DE PRESSE DU 3 AVRIL 2020DEPOT D'UN PROJET DE NOTE D'INFORMATION ETABLI PAR LA SOCIÉTÉBusiness & DecisionEN RÉPONSE AU PROJET D'OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT VISANT SES ACTIONS INITIÉE PAR ORANGE BUSINESS SERVICES, FILIALE DE OrangeET PRÉSENTÉE PAR Portzamparc BNP ParibasETABLISSEMENT PRÉSENTATEUR ET GARANTAMFLe présent communiqué a été établi et diffusé le 3 avril 2020 par la société Business & Decision conformément aux dispositions de l’article 231-26 du règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers (« AMF »). L'OFFRE ET LE PROJET DE NOTE EN REPONSE RESTENT SOUMIS À L’EXAMEN DE L’AMFLes exemplaires du projet de note en réponse (le « Projet de Note en Réponse ») sont disponibles sur le site Internet de l'AMF (www.amf-france.org) et de la société Business & Decision (https://fr.group.businessdecision.com) et peuvent être obtenus sans frais au siège social de la société Business & Decision, Cœur Défense A 110 Esplanade du Général de Gaulle, 92931 Paris La Défense Cedex.Conformément aux dispositions de l’article 231-28 du règlement général de l’AMF, les informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de la société Business & Decision seront déposées auprès de l’AMF et mises à la disposition du public selon les mêmes modalités, au plus tard la veille du jour de l’ouverture de l’Offre (tel que ce terme est défini ci-après). Un communiqué sera diffusé, au plus tard la veille de l’ouverture de l’Offre, pour informer le public des modalités de mise à disposition de ces documents.1.         RAPPEL DES PRINCIPAUX TERMES DE L'OFFRE1.1.      PRÉSENTATION DE L'OFFREEn application du Titre III du Livre II, et plus particulièrement des articles 236-3 et 237-1 du règlement général de l’AMF, Orange Business Services1, société anonyme au capital de 1.063.592.809,20 euros, dont le siège social est situé 1, place des droits de l'Homme, 93210 Saint-Denis-La-Plaine, identifiée au SIREN sous le numéro 345 039 416 et immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Bobigny (l’« Initiateur » ou « Orange Business Services »), contrôlée par Orange, société anonyme au capital 10.640.226.396 euros, dont le siège social est situé 78, rue Olivier de Serres, 75015 Paris, identifiée au SIREN sous le numéro 380 129 866 et immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Paris, et dont les actions sont admises aux négociations sur le marché réglementé d'Euronext Paris – Compartiment A sous le code ISIN FR0000133308 et le mnémonique ORA (« Orange SA ») (ci-après dénommé, avec Orange Business Services, le « Groupe Orange »), propose de manière irrévocable aux actionnaires de Business & Decision, société anonyme au capital de 551.808,25 euros, dont le siège social est situé Cœur Défense A 110 Esplanade du Général de Gaulle, 92931 Paris La Défense Cedex, identifiée au SIREN sous le numéro 384 518 114 et immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre (« Business & Decision » ou la « Société »), et dont les actions sont admises aux négociations sur le marché réglementé d'Euronext Paris – Compartiment C sous le code ISIN FR0000078958 et le mnémonique BND, d’acquérir leurs actions Business & Decision au prix de 7,93 euros par action (le « Prix d'Offre ») payable exclusivement en numéraire, dans les conditions décrites ci-après (l’ « Offre »).L'Offre vise la totalité des actions non encore détenues par l'Initiateur à la date du Projet de Note en Réponse, soit 503.168 actions représentant 519.942 droits de vote, soit 6,38% du capital et 6,58% des droits de vote2 de la Société.Il n’existe aucun autre titre de capital, ni aucun autre instrument financier ou droit pouvant donner accès, immédiatement ou à terme, au capital social ou aux droits de vote de la Société autres que les actions de la Société.Conformément aux dispositions de l’article 231-13 du règlement général de l’AMF, Portzamparc, filiale du Groupe BNP Paribas, en qualité d’établissement présentateur de l'Offre (l’« Etablissement Présentateur »), a déposé auprès de l'AMF, le 12 mars 2020, un projet de note d'information (le « Projet de Note d'Information ») pour le compte de l'Initiateur, et garantit la teneur et le caractère irrévocable des engagements pris par l'Initiateur dans le cadre de l'Offre.La durée de l’Offre sera de 10 jours de négociation, conformément aux dispositions de l'article 236-7 du règlement général de l'AMF.Sous réserve de la décision de conformité de l’AMF, à l’issue de l’Offre, la procédure de retrait obligatoire prévue à l’article L. 433-4, II du code monétaire et financier sera mise en œuvre. Les actions Business & Decision qui n'auront pas été apportées à l'Offre seront transférées à l'Initiateur en contrepartie d’une indemnité en numéraire de 7,93 euros par action Business & Decision, égale au Prix d’Offre par action, nette de tous frais (le « Retrait Obligatoire »).Dans une décision adoptée le 11 février 2020, le conseil d’administration de la Société a décidé : 1. de constituer en son sein un comité ad hoc (le « Comité ad hoc ») chargé (i) de recommander un expert indépendant (ii) de superviser la mission de l’expert indépendant et son bon déroulement, (iii) d’en rendre compte au conseil d’administration, et plus généralement (iii) d’assister le conseil d’administration dans l’appréciation des mérites de l’Offre (en ce compris en formulant des avis, des recommandations et en préparant les travaux du conseil d’administration, notamment un projet d’avis motivé) ; et 2. que le Comité ad hoc serait composé de M. Christophe Eouzan, également administrateur de l'Initiateur, de Mme Claire Roblet, administratrice indépendante, et de Mme Catherine Daneyrole, administratrice indépendante.Dans une décision adoptée le 17 février 2020, le conseil d'administration de la Société a décidé, sur recommandation du Comité ad hoc, et conformément aux dispositions des articles 261-1 I 1° et 261-1 II du règlement général de l’AMF, de désigner le cabinet Crowe HAF, représenté par M. Olivier Grivillers, en qualité d’expert indépendant (l’ « Expert Indépendant »), à charge d’émettre un rapport sur les conditions financières de l’Offre et du Retrait Obligatoire.Les informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de l’Initiateur seront déposées auprès de l’AMF et mises à disposition du public au plus tard la veille du jour de l’ouverture de l’Offre, conformément aux dispositions de l’article 231-28 du règlement général de l’AMF.Les caractéristiques de l’Offre sont décrites de manière plus exhaustive dans la section 1.3 (« Caractéristiques de l'offre ») du Projet de Note d’Information.2.         AVIS MOTIVÉ DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA SOCIÉTÉConformément aux dispositions de l’article 231-19 du règlement général de l’AMF, le Conseil d’administration de la Société s’est réuni le 2 avril 2020 afin, notamment, d’examiner le projet d’Offre et de rendre un avis motivé sur l’intérêt de l’Offre et sur les conséquences de celle-ci pour la Société, ses actionnaires et ses salariés.Etaient présents : * Monsieur Helmut REISINGER, Président du Conseil d’administration ; * Monsieur Pierre-Louis BIAGGI, Administrateur et Directeur général ; * Madame Catherine DANEYROLE, Administratrice ; * Madame Claire ROBLET, Administratrice ; et * Monsieur Christophe EOUZAN, Administrateur.Il est précisé que Monsieur Olivier Grivillers, Expert Indépendant, associé du Cabinet Crowe HAF était également présent.Un extrait des délibérations du Conseil d’administration relatif à son avis motivé est reproduit ci- après :« Le Conseil d’administration de Business & Decision (la « Société ») s’est réuni afin, notamment, d’examiner le projet d’offre publique de retrait suivie d’un retrait obligatoire déposé par son actionnaire majoritaire, Orange Business Services SA (l’« Initiateur ») visant les actions de la Société (l’« Offre ») et de rendre, conformément aux dispositions de l’article 231-19 du règlement général de l’Autorité des marchés financiers (l’« AMF »), un avis motivé sur, notamment, l’intérêt de l’Offre et sur les conséquences de celle-ci pour la Société, ses actionnaires et ses salariés.Il est rappelé que l’Initiateur détenait directement 7.379.807 actions de la Société au jour du dépôt de l’Offre et en détient, au 2 avril 2020, toujours 7.379.807 actions, soit 93,62% du capital et 93,42% des droits de vote de la Société. Le Conseil d’administration a notamment pris connaissance des documents suivants : * le projet de note d’information de l’Initiateur contenant notamment les motifs de l’Offre et les intentions de l’Initiateur, les caractéristiques de l’Offre et les éléments d’appréciation du prix de l’Offre de 7,93 euros par action de la Société (le « Prix de l’Offre ») ; * le projet de note en réponse de la Société destiné à être déposé auprès de l’AMF ; et * le rapport du cabinet Crowe HAF, représenté par Monsieur Olivier Grivillers, désigné expert indépendant (l’« Expert Indépendant ») en application des dispositions de l’article 261-1 I 1° et II du règlement général de l’AMF, chargé d’établir une attestation d’équité sur les conditions financières de l’Offre ; et * la note de la Présidente du Comité (tel que ce terme est défini ci-dessous) au Conseil d’administration de la Société.Le 11 février 2020, il a été décidé par le Conseil d’administration de la Société de mettre en place un comité ad hoc composé de trois membres, comportant une majorité de membres indépendants, avec pour mission de faire des recommandations sur le choix d’un Expert Indépendant et de suivre ses travaux (le « Comité »).Le Comité est composé de Mme Catherine Daneyrole, administratrice indépendante et Présidente du Comité, Madame Claire Roblet, administratrice indépendante et Monsieur Christophe Eouzan, administrateur.Le Comité ne s’est pas fait assister par un conseil juridique.Le Conseil d’administration a ensuite entendu la Présidente du Comité rendre compte de la mission du Comité et indiquer que, dans le cadre de sa mission, le Comité n’a pas relevé d’éléments de nature, selon lui, à remettre en cause le bon déroulement des travaux de l’Expert Indépendant.La Présidente du Comité résume ci-après succinctement les travaux accomplis dans le cadre de sa mission : 1. Sélection et recommandation de l’expert indépendant   * Le 13 février 2020, au cours d’une première réunion, le Comité a discuté des missions qui lui seraient imparties ainsi que de l’expert indépendant à nommer et de la nature des relations devant être établies entre les deux. Le Comité a ensuite étudié les propositions de mission de quatre cabinets interrogés afin de réaliser une expertise indépendante dans le cadre de l’Offre. Le Comité a notamment analysé les références et expériences des candidats dans ce type d’opérations et dans le secteur particulier des ESN, le profil des équipes dédiées et les honoraires indiqués. Le Comité a retenu le profil de deux cabinets d’expertise indépendante qu’il a été décidé d’auditionner.   * Le 14 février 2020, le Comité a auditionné, séparément, les deux candidats retenus et a décidé de retenir comme éléments d’approfondissement à leur candidature (i) l’expertise des équipes et du cabinet (y compris l’expertise sectorielle) et (ii) les modalités de travail des équipes dédiées de ces candidats avec le Comité ainsi que le calendrier envisagé.              Après examen de leurs propositions de mission, leur expertise, leur compréhension de l’activité de la Société et de l’opération envisagée, du volume d’heures de travail pressenti ainsi que les honoraires proposés, la proposition ayant reçu la meilleure appréciation du Comité sur la base de l’ensemble de ces critères a été celle du cabinet Crowe HAF, notamment du fait de son expertise reconnue dans des opérations d’offres publiques et de la séniorité de son équipe.               Ce cabinet dispose d’une équipe dédiée à l’évaluation d’entreprises avec 12 collaborateurs qui ont pu travailler dans des contextes variés (expertises lors de fusions-acquisition, expertises judiciaires, expertises de portefeuilles ou encore dans le cadre d’offres publiques). 5 de ces collaborateurs ont été affectés à cette mission.                               Ce cabinet a confirmé ne pas être en conflit d’intérêts avec les différents intervenants et disposer de moyens matériels suffisants et de disponibilité pour réaliser sa mission.               Compte tenu de ce qui précède, le Comité a unanimement retenu et recommandé au Conseil d’administration le cabinet Crowe HAF, représenté par Monsieur Olivier Grivillers, en tant qu’expert indépendant à mandater dans le cadre de l’Offre.                         -            Le 17 février 2020, suivant ainsi l’avis du Comité, le Conseil d’administration de la Société a nommé le cabinet Crowe HAF en qualité d’expert indépendant (l’ « Expert Indépendant »), aux fins d’émettre, en application des dispositions des articles 261-1 I et 261-1 II du règlement général de l’AMF, un rapport sur les conditions financières de l’Offre.        ii)     Supervision des travaux de l’Expert Indépendant        -            Le 20 février 2020, le Comité et l’Expert Indépendant ont tenu une réunion sur le contenu de la mission de ce dernier, au cours de laquelle les termes de la lettre de mission ont été explicités.                         -            Le 28 février 2020, le Comité et l’Expert Indépendant ont évoqué le plan d’affaires à trois ans transmis à ce dernier, examiné par le Comité d’audit de la Société et devant être présenté au Conseil d’administration de la Société le 3 mars 2020. Le Comité et l’Expert Indépendant ont également discuté de la méthodologie envisagée pour analyser les conditions financières de l’Offre et, en particulier, des méthodes d’évaluations financières qui pouvaient être utilisées, des principaux indicateurs financiers devant être analysés au regard de la spécificité de la Société, du marché sur lequel elle intervient et de l’environnement dans lequel elle évolue. Une liste des documents nécessaires à la bonne réalisation de la mission de l’Expert Indépendant a été revue. Le Comité a fait part à l’Expert Indépendant des points d’attention qu’il souhaitait voir traités et analysés.                           -          Le 16 mars 2020, une réunion entre le Comité et l’Expert Indépendant s’est à nouveau tenue, après que ce dernier a pu échanger avec la Direction Financière de la Société. L’Expert Indépendant a présenté un état d’avancement de ses travaux. Une revue détaillée des données et des tendances du plan d’affaires de la Société, transmis à l’établissement présentateur et à l’Expert Indépendant a été réalisée au regard de l’évolution passée et des perspectives attendues de la Société.                             Ce plan a été validé par le Conseil d’administration du 3 mars 2020, et n’a pas pris en compte le potentiel impact de la crise du Coronavirus.                               L’Expert Indépendant et le Comité ont précisé que compte tenu de la situation de crise sanitaire, toutes les prévisions prises en compte étaient indépendantes de l’impact éventuel du Coronavirus. L’Expert Indépendant a conclu la réunion en précisant au Comité qu’il lui adresserait un projet de rapport préalablement à la dernière réunion du 26 mars.                 Ce projet de rapport a été communiqué au Comité le 24 mars 2020.                         -          Le 26 mars 2020, une dernière réunion entre le Comité et l’Expert Indépendant s’est tenue. L’Expert Indépendant a confirmé au Comité avoir reçu toutes les informations nécessaires à l’accomplissement de sa mission. La Présidente du Comité donne alors la parole à Monsieur Olivier Grivillers, Expert Indépendant afin qu’il expose les termes de son rapport.Monsieur Olivier Grivillers résume alors le contenu de son rapport et présente au Conseil d’administration la méthodologie retenue et la conclusion de son rapport. Il précise qu’il conclut au caractère équitable de l’Offre, y compris dans la perspective du retrait obligatoire. Un extrait de sa conclusion est reproduit ci-après :« Le tableau ci-dessous présente l’ensemble des résultats obtenus par nous-mêmes et l’établissement présentateur et fait ressortir les primes suivantes par rapport aux valeurs résultant des méthodes d’évaluation que nous avons jugées pertinentes :[cf. PDF version] (…)Le prix offert de 7,93€ par action dans le cadre de la présente Offre : * présente une prime de 3,0% sur le prix d’acquisition par le groupe Orange du bloc majoritaire aux Actionnaires Cédants, et ni prime ni décote sur le prix d’acquisition par Orange aux autres actionnaires dans le cadre de l’offre publique d’achat simplifiée et sur le prix le plus élevé des acquisitions par le groupe Orange d’octobre 2018 à mai 2019  ; * présente une prime de 32,0% sur la valeur centrale ressortant de la méthode des flux de trésorerie actualisés. * présente des primes de 2,8% (cours moyen 20 jours) à 3,0% (cours moyen 60 jours) sur la référence au cours de bourse (méthode retenue à titre secondaire) ;L’Offre permet aux actionnaires de la Société une liquidité immédiate de l’intégralité de leur participation et une sortie du capital dans des conditions de prix similaires aux transactions de juin 2018 dans un contexte de dégradation des résultats de la Société depuis 2018. Le prix d’Offre est égal au prix le plus élevé payé par l’initiateur depuis son entrée au capital en juin 2018. Il présente une prime sur la valeur extériorisée par la méthode des flux de trésorerie actualisées et sur la référence au cours de bourse.(…)Sur la base de l’ensemble de ces éléments d’appréciation, notre opinion est que les termes de l’Offre Publique de Retrait suivie d’un Retrait Obligatoire proposant un prix de 7,93€ par action Business & Decision est équitable, du point de vue financier, pour les actionnaires minoritaires de la société Business & Decision. »La Présidente du Comité, les membres du Comité et du Conseil d’administration remercient Monsieur Olivier Grivillers.La Présidente du Comité reprend la parole.        iii)    Recommandations du Comité au Conseil d’administrationLe 30 mars 2020, le Comité a finalisé ses recommandations au Conseil d’administration au regard du rapport de l’Expert Indépendant.Le Comité a de nouveau insisté en reprenant le point d’attention de l’expert indépendant concernant la crise du Covid 19 sur le fait que l’évaluation est fondée sur un plan d’affaires qui n’inclut pas l’impact négatif lié au Coronavirus, et maximise donc la valeur intrinsèque de la Société. A l’exception d’un actionnaire qui s’est manifesté téléphoniquement pour connaître la date à laquelle il pourra céder ses actions, le Comité a fait le constat de l’absence de réception de questions ou de réflexions d’actionnaires. La Présidente du Comité indique également que, dans le cadre de sa mission, le Comité n’a pas relevé d’éléments de nature, selon lui, à remettre en cause le bon déroulement des travaux de l’Expert Indépendant.De manière générale, le Comité a souligné auprès de l’Expert Indépendant, en vue de l’établissement de son rapport, les éléments ci-après, propres au contexte et à l’Offre, qui lui sont apparus être d’une particulière importance et qu’il a également pris en compte pour établir sa recommandation :       -             Intérêt de l'Offre pour la Société et ses actionnairesLe Comité a pris acte de l'intérêt de l'Offre pour la Société et ses actionnaires selon l'Initiateur. En particulier, le Comité note que l’Initiateur propose aux actionnaires de la Société qui apporteront leurs actions à l’Offre une liquidité immédiate sur l’intégralité de leurs actions, au Prix d'Offre de 7,93 euros par action, dans un contexte de liquidité très faible de l'action Business & Decision.Le Prix d'Offre de 7,93 euros par action représente une prime de 3,7% par rapport au cours de clôture la veille de la Date d'Annonce, de 3,0% par rapport au cours moyen pondéré par les volumes pendant les 60 jours de négociation précédant cette même date et de 3,7% par rapport au cours moyen pondéré par les volumes pendant les 6 derniers mois précédant cette même date.Le Comité a ainsi constaté que l’Offre permet aux actionnaires de trouver une liquidité immédiate plus importante que celle offerte par le marché préalablement à l’annonce de l’Offre, dans des conditions jugées équitables par l’Expert Indépendant, y compris dans la perspective d’un retrait obligatoire.       -             Intentions de l’InitiateurLe Comité a pris acte des éléments qui résultent des intentions et objectifs déclarés par l’Initiateur dans son projet de note d’information.Il en ressort que l’Offre est réalisée dans un objectif de continuité de la stratégie et de poursuite du développement de la Société et qu’elle n'aura en elle-même aucun impact sur la stratégie et la politique industrielle et commerciale de la Société ni aucune conséquence directe sur l’orientation en matière d’emploi.Le Comité note également que l'Offre, qui sera suivie d’un Retrait Obligatoire, vise à procéder au retrait de la Société du marché boursier, permettant de simplifier le fonctionnement opérationnel de la Société en s'exonérant des contraintes réglementaires et administratives liées à la cotation des actions de la Société, dans un contexte où, au regard des moyens financiers de son actionnaire de contrôle, le maintien de la cotation des actions ne présente plus, pour la Société, d'intérêt économique et financier. A titre d’exemple, il n’est pas envisagé que la Société fasse appel au marché pour se financer.Le retrait obligatoire serait effectué moyennant une indemnisation des actionnaires concernés au Prix de l’Offre. La mise en œuvre de cette procédure entraînerait la radiation des actions de la Société d’Euronext Paris.Le Comité a également noté que l'Initiateur se réservait la faculté de fusionner avec la Société ou de regrouper la Société ou ses filiales ou encore d'étudier d'éventuels transferts d'actifs, de branches ou d'activités de la Société, ou de procéder à toute autre réorganisation de la Société. Enfin, le projet de note d’information indique qu’à la suite du retrait obligatoire, des évolutions concernant la composition des organes sociaux de la Société pourraient être envisagées. Le Comité note toutefois qu’aucune décision n'avait été prise, au jour du dépôt du projet de note d’information, concernant ces différents points.       -             Prix de l’OffreL’Initiateur propose d’acquérir, en numéraire et au prix de 7,93 euros par action, la totalité des actions de la Société qu’il ne détient pas à la date de dépôt de l’Offre.Le Comité a pris connaissance des éléments d'appréciation du Prix d'Offre de 7,93 euros par action établis par Portzamparc, Groupe BNP Paribas, établissement présentateur de l'Offre. Le Comité rappelle que l'Expert Indépendant a procédé à une analyse des éléments d'appréciation du prix mentionnés dans le projet de note d'information et que cette analyse figure dans le rapport de l'Expert Indépendant.Compte tenu de l’ensemble des éléments ci-dessus, le Comité recommande unanimement au Conseil d’administration de considérer l’Offre conforme aux intérêts de la Société, de ses salariés et de ses actionnaires, et de recommander à ces derniers d’apporter leurs titres à l’Offre.Avis du Conseil d’administrationLe Conseil d’administration a pris acte des travaux du Comité et des recommandations de ce dernier sur l’Offre ainsi que des conclusions de l’Expert Indépendant.Au regard des éléments qui précèdent, le Conseil d’Administration, après en avoir délibéré́ et étant précisé que les administrateurs autres que les membres indépendants du Conseil d’Administration ont souhaité exprimer un vote en suivant la position dégagée et recommandée par le Comité, décide, à l’unanimité des présents: * de reprendre à son compte les travaux et recommandations du Comité ;   * que l’Offre est conforme aux intérêts de la Société, de ses salariés et de ses actionnaires, et recommande à ces derniers d’apporter leurs titres à l’Offre ;   * d’approuver le projet de note en réponse qui lui a été présenté et de donner tous pouvoirs au Directeur Général, avec faculté de délégation, pour le finaliser et le déposer auprès de l’AMF ;   * de donner tous pouvoirs au Directeur Général, avec faculté de délégation, à l’effet (i) de signer tout document relatif au projet de note en réponse et de préparer et déposer auprès de l’AMF le document intitulé « autres informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de la Société », (ii) de signer toutes attestations requises dans le cadre de l’Offre et (iii) plus généralement, de faire tout ce qui sera nécessaire pour la bonne réalisation de l’Offre (en ce compris la publication de tout communiqué de presse requis par la réglementation). »Le rapport de l'Expert indépendant est intégralement reproduit dans le Projet de Note en Réponse. Prochaines publications29 juillet 2020 Chiffre d’affaires et résultats semestriels 2020, après bourseA propos de Business & DecisionBusiness & Decision (BND – FR750000098958) est un Groupe international de consulting et d’intégration de systèmes, leader de la Business Intelligence (BI) et du CRM, acteur majeur de l'e-Business. Le Groupe contribue à la réussite des projets à forte valeur ajoutée des entreprises et accompagne ses clients dans des domaines d’innovation tels que le Big Data et le Digital. Il est reconnu pour son expertise fonctionnelle et technologique par les plus grands éditeurs de logiciels du marché avec lesquels il a noué des partenariats. Fort d’une expertise unique dans ses domaines de spécialisation, Business & Decision offre des solutions adaptées à des secteurs d’activité ainsi qu’à des directions métiers. Présent dans 11 pays, Business & Decision emploie 2 400 personnes en France et dans le monde. Business & Decision est une filiale d’Orange Business Services.Plus d’informations : https://fr.groupe.businessdecision.com ContactsSafa BaghaiBusiness & DecisionTél. : +33 (0)1 56 21 21 21safa.baghai@businessdecision.com L’OFFRE EST FAITE EXCLUSIVEMENT EN FRANCE.   LE PROJET DE NOTE EN RÉPONSE N'EST PAS DESTINÉ À ÊTRE DISTRIBUÉ DANS DES PAYS AUTRES QUE LA FRANCE. LA DIFFUSION DU PROJET DE NOTE EN RÉPONSE ET TOUT AUTRE DOCUMENT RELATIF À L'OFFRE, L’OFFRE, L’ACCEPTATION DE L’OFFRE, AINSI QUE LA LIVRAISON DES ACTIONS PEUVENT, DANS CERTAINS PAYS, FAIRE L’OBJET D’UNE RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE OU DE RESTRICTIONS. L'OFFRE NE S'ADRESSE PAS AUX PERSONNES SOUMISES À DE TELLES RESTRICTIONS, NI DIRECTEMENT, NI INDIRECTEMENT, ET N'EST PAS SUSCEPTIBLE DE FAIRE L'OBJET D'UNE QUELCONQUE ACCEPTATION DEPUIS UN PAYS OÙ L'OFFRE FERAIT L'OBJET DE TELLES RESTRICTIONS. LES PERSONNES EN POSSESSION DE CE DOCUMENT SONT TENUES DE SE RENSEIGNER SUR LES RESTRICTIONS LOCALES ÉVENTUELLEMENT APPLICABLES ET DE S'Y CONFORMER. L'INITIATEUR DÉCLINE TOUTE RESPONSABILITÉ QUANT À UNE ÉVENTUELLE VIOLATION PAR QUI QUE CE SOIT DES RESTRICTIONS APPLICABLES.   LE PROJET DE NOTE EN RÉPONSE ET TOUT AUTRE DOCUMENT RELATIF À L'OFFRE NE CONSTITUENT PAS UNE OFFRE DE VENTE OU UNE SOLLICITATION OU UNE OFFRE D'ACHAT DE VALEURS MOBILIÈRES DANS TOUT AUTRE PAYS DANS LEQUEL UNE TELLE OFFRE OU SOLLICITATION EST ILLÉGALE. L'OFFRE NE FERA L'OBJET D'AUCUN ENREGISTREMENT OU VISA EN DEHORS DE LA FRANCE.   NOTAMMENT, CONCERNANT LES ETATS-UNIS D’AMÉRIQUE, IL EST PRÉCISÉ QUE LE PROJET DE NOTE EN RÉPONSE NE CONSTITUE PAS UNE EXTENSION DE L'OFFRE AUX ETATS-UNIS ET L'OFFRE N'EST PAS FAITE, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT À DES PERSONNES AYANT LEUR RÉSIDENCE ETATS-UNIS OU À DES "US PERSONS" (AU SENS DE REGULATION S PRIS EN VERTU DE L'U.S. SECURITIES ACT DE 1933), PAR LES MOYENS DES SERVICES POSTAUX OU PAR TOUT MOYEN DE COMMUNICATION OU INSTRUMENT DE COMMERCE (Y COMPRIS, SANS LIMITATION, LA TRANSMISSION PAR TÉLÉCOPIE, TÉLEX, TÉLÉPHONE OU COURRIER ÉLECTRONIQUE) DES ETATS-UNIS OU PAR L'INTERMÉDIAIRE DES SERVICES D'UNE BOURSE DE VALEURS DES ETATS-UNIS. EN CONSÉQUENCE, AUCUN EXEMPLAIRE OU COPIE DU PROJET DE NOTE EN RÉPONSE, ET AUCUN AUTRE DOCUMENT RELATIF À L'OFFRE, NE POURRA ÊTRE ENVOYÉ PAR COURRIER, NI COMMUNIQUÉ OU DIFFUSÉ PAR UN INTERMÉDIAIRE OU TOUTE AUTRE PERSONNE AUX ETATS-UNIS DE QUELQUE MANIÈRE QUE CE SOIT. AUCUN ACTIONNAIRE DE LA SOCIÉTÉ NE POURRA APPORTER SES ACTIONS À L'OFFRE S'IL N'EST PAS EN MESURE DE DÉCLARER (I) QU'IL N'A PAS REÇU AUX ETATS-UNIS DE COPIE DU PROJET DE NOTE EN RÉPONSE OU DE TOUT AUTRE DOCUMENT RELATIF À L'OFFRE, ET QU'IL N'A PAS ENVOYÉ DE TELS DOCUMENTS AUX ETATS-UNIS, (II) QU'IL N'A PAS UTILISÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, LES SERVICES POSTAUX, LES MOYENS DE TÉLÉCOMMUNICATIONS OU AUTRES INSTRUMENTS DE COMMERCE OU LES SERVICES D'UNE BOURSE DE VALEURS DES ETATS-UNIS EN RELATION AVEC L'OFFRE, (III) QU'IL N'EST PAS UNE PERSONNE AYANT SA RÉSIDENCE AUX ETATS-UNIS OU UNE « US PERSON », (IV) QU'IL N'ÉTAIT PAS SUR LE TERRITOIRE DES ETATS-UNIS LORSQU'IL A ACCEPTÉ LES TERMES DE L'OFFRE OU, TRANSMIS SON ORDRE D'APPORT D'ACTIONS, ET (V) QU'IL N'EST NI AGENT NI MANDATAIRE AGISSANT POUR UN MANDANT AUTRE QU'UN MANDANT LUI AYANT COMMUNIQUÉ SES INSTRUCTIONS EN DEHORS DES ETATS-UNIS. LES INTERMÉDIAIRES HABILITÉS NE POURRONT PAS ACCEPTER LES ORDRES D'APPORT D'ACTIONS QUI N'AURONT PAS ÉTÉ EFFECTUÉS EN CONFORMITÉ AVEC LES DISPOSITIONS CI-DESSUS (À L'EXCEPTION DE TOUTE AUTORISATION OU INSTRUCTION CONTRAIRE DE OU POUR LE COMPTE DE L'INITIATEUR, À LA DISCRÉTION DE CETTE DERNIÈRE). LE PROJET DE NOTE EN RÉPONSE NE CONSTITUE NI UNE OFFRE D’ACHAT NI UNE SOLLICITATION D'UN ORDRE DE VENTE DE VALEURS MOBILIÈRES AUX ETATS-UNIS.   POUR LES BESOINS DU PARAGRAPHE PRÉCÉDENT, ON ENTEND PAR ETATS-UNIS, LES ETATS-UNIS D'AMÉRIQUE, LEURS TERRITOIRES ET POSSESSIONS, OU L'UN QUELCONQUE DE SES ETATS ET LE DISTRICT DE COLUMBIA.  * * * 1 Société anciennement dénommée Network Related Services.2 Sur la base d'un capital composé de 7.882.975 actions représentant 7.899.749 droits de vote théoriques conformément aux dispositions de l'article 223-11 du règlement général de l'AMF.  Pièce jointe * 20200403-Business & Decision-CP de mise a disposition du projet de note en reponse

  • Globe Newswire

    Orange emprunte sur le marché obligataire 1,5 milliard d’euros

    Communiqué de presse Paris, le 31 mars 2020Ne pas diffuser aux Etats-Unis d'AmériqueOrange emprunte sur le marché obligataire 1,5 milliard d’euros en deux tranches : 750 millions d’euros à 7 ans avec un coupon de 1.250% et 750 millions d’euros à 12 ans avec un coupon de 1.625%.                        DeviseFormatMaturitéMontantCouponMarge EURTaux fixe2027750 millions1.250%m/s + 140 bps EURTaux fixe2032750 millions1.625%m/s + 165 bps Bank of America Securities, BNP Paribas, J.P. Morgan, Morgan Stanley, MUFG et Santander interviennent en qualité de Chefs de file du placement.Bank of America Securities et BNP Paribas interviennent en qualité de Coordinateurs Globaux.Grâce à ces émissions, Orange poursuit la politique de gestion prudente et active de son bilan.A propos d'OrangeOrange est l’un des principaux opérateurs de télécommunication dans le monde, avec un chiffre d’affaires de 42 milliards d’euros et 147 000 salariés au 31 décembre 2019, dont 87 000 en France. Le Groupe servait 266 millions de clients au 31 décembre 2019, dont 207 millions de clients mobile, 21 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 26 pays. Orange est également l’un des leaders mondiaux des services de télécommunication aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En décembre 2019, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Engage 2025 » qui, guidé par l’exemplarité sociale et environnementale, a pour but de réinventer son métier d’opérateur. Tout en accélérant sur les territoires et domaines porteurs de croissance et en plaçant la data et l’IA au cœur de son modèle d’innovation, le Groupe entend être un employeur attractif et responsable, adapté aux métiers émergents.Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN). Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange.Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.Contacts presse : 01 44 44 93 93Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.com Tom Wright; tom.wright@orange.comAVERTISSEMENT : NE PAS DISTRIBUER AUX ETATS-UNISCe communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou de souscription, ni une sollicitation d'ordres d'achat ou de souscription de valeurs mobilières, en particulier aux États-Unis, au Japon, Canada, Australie, Royaume-Uni. La diffusion de ce document peut dans certains autres pays faire également l’objet d’une réglementation spécifique. Aucune offre de vente ou sollicitation d’ordre d’achat ou de souscription de valeur mobilière ne saurait être effectuée dans un pays ou territoire dans lequel une telle offre ou sollicitation serait contraire à la réglementation en vigueur ou avant son enregistrement ou sa qualification en vertu du droit boursier en vigueur dans ledit pays ou territoire. En particulier, les valeurs mobilières ne peuvent être ni offertes ni cédées aux États-Unis sans enregistrement ou exemption d'enregistrement conformément au U.S. Securities Act de 1933 (tel que modifié).     Pièce jointe * CP emission_obligation 03 2020

  • Globe Newswire

    Orange issues new bonds for a total notional of 1.5 billion

    Press release Paris, March 31, 2020Not for distribution in the United States of AmericaOrange issues new bonds for a total notional of 1.5 billion across two tranches: a 7-year 1.250% EUR 750 million bond and a 12-year 1.625% EUR 750 million bond.CurrencyFormatTermNotionalCouponRe-offer spread EURFixed rate2027750 million1.250%m/s + 140 bps EURFixed rate2032750 million1.625%m/s + 165 bps Bank of America Securities, BNP Paribas, J.P. Morgan, Morgan Stanley, MUFG and Santander are acting as Bookrunners.Bank of America Securities and BNP Paribas are acting as Global Coordinators.With these offerings, Orange pursues its prudent and active balance sheet management.About OrangeOrange is one of the world’s leading telecommunications operators with sales of 42 billion euros in 2019 and 147,000 employees worldwide at 31 December 2019, including 87,000 employees in France. The Group has a total customer base of 266 million customers worldwide at 31 December 2019, including 207 million mobile customers and 21million fixed broadband customers. The Group is present in 26 countries. Orange is also a leading provider of global IT and telecommunication services to multinational companies, under the brand Orange Business Services. In December 2019, the Group presented its new "Engage 2025" strategic plan, which, guided by social and environmental accountability, aims to reinvent its operator model. While accelerating in growth areas and placing data and AI at the heart of its innovation model, the Group will be an attractive and responsible employer, adapted to emerging professions.Orange is listed on Euronext Paris (symbol ORA) and on the New York Stock Exchange (symbol ORAN). For more information on the internet and on your mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @orangegrouppr. Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited.Press contacts: +33 1 44 44 93 93Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.com Tom Wright; tom.wright@orange.comCAUTION: NOT FOR DISTRIBUTION IN THE UNITED STATESThis press release, of a purely informative nature, is not and cannot in any way be construed as an offering to sell any securities, or as a solicitation of any offer to buy securities, in any jurisdiction, including the United States, Japan, Australia, Canada and the United Kingdom. The securities mentioned in this press release have not been and will not be registered pursuant to the US Securities Act of 1933, as modified. They cannot be offered or sold in the United States absent registration or an exemption from registration. No public offer of these securities has been or will be made in the United States or elsewhere.Attachment * PR emission_obligation 03 2020

  • Globe Newswire

    Communiqué Orange / Business & Decisions : dépôt d'un projet d'offre publique de retrait visant les actions de la société

    COMMUNIQUE RELATIF AU DEPOT D'UN PROJET D'OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETEBusiness & Décision INITIÉE PAR ORANGE BUSINESS SERVICES, FILIALE DE OrangeET PRÉSENTÉE PAR Portzamparc / BNP Paribas Group Etablissement présentateur et garantPROJET DE NOTE D'INFORMATION ETABLI PAR ORANGE BUSINESS SERVICESPRIX D'OFFRE : 7,93 euros par action Business & Decision DUREE DE L'OFFRE : 10 jours de négociation Le calendrier de la présente offre publique de retrait sera fixé par l’Autorité des marchés financiers (« AMF ») conformément à son règlement général.AMFLe présent communiqué relatif au dépôt d'un projet de note d’information a été établi et diffusé le 12 mars 2020 par Orange Business Services, conformément aux dispositions des articles 231-16 du règlement général de l'AMF. CETTE OFFRE ET LE PROJET DE NOTE D’INFORMATION RESTENT SOUMIS À L’EXAMEN DE L’AMFAVIS IMPORTANT Sous réserve de la décision de conformité de l’AMF, à l’issue de l’offre publique de retrait faisant l’objet du Projet de Note d’Information, la procédure de retrait obligatoire prévue à l’article L. 433-4, II du code monétaire et financier sera mise en œuvre. Les actions Business & Decision qui n'auront pas été apportées à l’offre publique de retrait seront transférées à Orange Business Services en contrepartie d’une indemnité en numéraire de 7,93 euros par action Business & Decision, égale au Prix d’Offre par action, nette de tous frais. Tous les actionnaires de Business & Decision (y compris, sans que cela soit exhaustif, les mandataires, fiduciaires ou dépositaires), qui transmettraient, ou envisageraient de transmettre ou seraient tenus par une obligation contractuelle ou légale de transmettre ce document et/ou les documents l’accompagnant à une juridiction située en dehors de la France, devront lire attentivement la Section 1.3.7 (« Restrictions concernant l’Offre à l’étranger ») du Projet de Note d’Information avant d’effectuer une quelconque action. Le Projet de Note d’Information doit être lu conjointement avec tous les autres documents publiés en relation avec la présente offre publique de retrait. Notamment, conformément à l’article 231-28 du règlement général de l’AMF, une description des caractéristiques juridiques, financières et comptables de la société Orange Business Services sera mise à disposition du public au plus tard la veille de l’ouverture de la présente offre publique de retrait. Un communiqué sera diffusé pour informer le public des modalités de mise à disposition de ces documents.Les exemplaires du Projet de Note d'Information sont disponibles sur le site Internet de l'AMF (www.amf-france.org) et de la société Orange SA (www.orange.com) et peuvent être obtenus sans frais auprès de :Orange Business Services 1, place des droits de l’Homme 93210 Saint-Denis-La-Plaine FrancePortzamparc BNP Paribas Group 16, rue de Hanovre 75002 Paris France 1.     PRÉSENTATION DE L'OFFRE1.1.      PRESENTATION DE L'OFFRE ET IDENTITE DE L'INITIATEUREn application du Titre III du Livre II, et plus particulièrement des articles 236-3 et 237-1 du règlement général de l’AMF, Orange Business Services1, société anonyme au capital de 1.063.592.809,20 euros, dont le siège social est situé 1, place des droits de l'Homme, 93210 Saint-Denis-La-Plaine, identifiée au SIREN sous le numéro 345 039 416 et immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Bobigny (l’« Initiateur » ou « Orange Business Services »), contrôlée par Orange, société anonyme au capital 10.640.226.396 euros, dont le siège social est situé 78, rue Olivier de Serres, 75015 Paris, identifiée au SIREN sous le numéro 380 129 866 et immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Paris, et dont les actions sont admises aux négociations sur le marché réglementé d'Euronext Paris – Compartiment A sous le code ISIN FR0000133308 et le mnémonique ORA (« Orange SA ») (ci-après dénommé, avec Orange Business Services, le « Groupe Orange »), propose de manière irrévocable aux actionnaires de Business & Decision, société anonyme au capital de 551.808,25 euros, dont le siège social est situé Cœur Défense A 110 Esplanade du Général de Gaulle, 92931 Paris La Défense Cedex, identifiée au SIREN sous le numéro 384 518 114 et immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre (« Business & Decision » ou la « Société »), et dont les actions sont admises aux négociations sur le marché réglementé d'Euronext Paris – Compartiment C sous le code ISIN FR0000078958 et le mnémonique BND, d’acquérir leurs actions Business & Decision au prix de 7,93 euros par action (le « Prix d'Offre ») payable exclusivement en numéraire, dans les conditions décrites ci-après (l’ « Offre »).A la date du Projet de Note d’Information, l'Initiateur détient 7.379.807 actions représentant autant de droits de vote, soit 93,62% du capital et 93,42% des droits de vote2 de la Société.L'Offre vise la totalité des actions non encore détenues par l'Initiateur, soit 503.168 actions représentant 519.942 droits de vote, soit 6,38% du capital et 6,58% des droits de vote de la Société.A la connaissance de l’Initiateur, il n’existe aucun autre titre de capital, ni aucun autre instrument financier ou droit pouvant donner accès, immédiatement ou à terme, au capital social ou aux droits de vote de la Société autres que les actions de la Société.Le Projet de Note d’Information est établi par l’Initiateur. L'Offre est présentée par Portzamparc, filiale du Groupe BNP Paribas (l’« Etablissement Présentateur »), qui garantit la teneur et le caractère irrévocable des engagements pris par l'Initiateur dans le cadre de l'Offre en application de l'article 231-13 du règlement général de l'AMF. L'Etablissement Présentateur est habilité à fournir des services de prise ferme en France.La durée de l’Offre sera de 10 jours de négociation, conformément aux dispositions de l'article 236-7 du règlement général de l'AMF.Sous réserve de la décision de conformité de l’AMF, à l’issue de l’Offre, la procédure de retrait obligatoire prévue à l’article L. 433-4, II du code monétaire et financier sera mise en œuvre. Les actions Business & Decision qui n'auront pas été apportées à l'Offre seront transférées à l'Initiateur en contrepartie d’une indemnité en numéraire de 7,93 euros par action Business & Decision, égale au Prix d’Offre par action, nette de tous frais (le « Retrait Obligatoire »).1.2.      MOTIFS DE L'OFFRE ET INTENTIONS DE L'INITIATEUR1.2.1.        Contexte de l'OffreIl est rappelé que le Groupe Orange a acquis le 5 juin 2018 un bloc de 59,10% du capital de la Société détenu directement et indirectement par la famille Bensabat, famille du fondateur de la Société, au prix de 7,70 euros par action (le « Prix de Cession »). En application des articles 234-2 et suivants du règlement général de l’AMF, en raison du franchissement à la hausse par le Groupe Orange des seuils de 30% et de 50% du capital et des droits de vote de la Société, la société Network Related Services renommée depuis le 19 juillet 2018 Orange Business Services, a déposé auprès de l'AMF le 6 juin 2018 un projet d'offre publique d'achat simplifiée visant les actions non détenues par elle à un prix de 7,93 euros par action (l'« OPA 2018 »). Dans sa séance du 26 juin 2018, l'AMF a déclaré conforme le projet d'offre publique d'achat simplifiée (cf. D&I 218C1125). Cette offre visait 2.556.669 actions de la Société représentant 32,43% du capital de la Société, étant précisé que l'offre ne visait pas 384.490 actions de la Société, représentant 4,88% du capital de la Société, détenues par la Succession Bensabat3 et par la Succession Chavit4 (les « Actions Sous Promesses ») qui faisaient l'objet de promesses de vente et d'achat au prix de 7,70 euros par action conclues avec le Groupe Orange dans l'attente de décisions judiciaires portant notamment sur la clôture des successions susvisées, en ce compris des autorisations du juge des tutelles nécessaires à la cession desdites actions. A la clôture de l'offre le 19 juillet 2018, l'Initiateur détenait 6.449.956 actions de la Société, soit 81,82% du capital et au moins 78,11% des droits de vote de la Société à cette date.Le 10 octobre 2018, l'Initiateur a par ailleurs acquis un bloc de 386.867 actions de la Société au prix de 7,93 euros par action, représentant 4,91% du capital de la Société. L'Initiateur a par ailleurs acquis, entre la clôture de l'OPA 2018 et le 9 décembre 2019, 159.438 actions de la Société à un prix maximum de 7,93 euros par action, représentant 2,02% du capital de la Société, et portant sa participation à 6.996.261 actions, représentant 88,75% du capital de la Société.Le 10 décembre 2019, l'Initiateur, ayant exercé la promesse de vente (l'« Exercice de la Promesse de Vente ») suivant l'obtention des autorisations judiciaires et/ou gouvernementales pertinentes permettant le transfert des Actions Sous Promesses à un prix par action égal au Prix de Cession, a ainsi acquis 383.546 actions de la Société au prix de 7,70 euros par action, représentant 4,87% du capital de la Société. Suite à l'Exercice de la Promesse de Vente, l'Initiateur a déclaré avoir franchi en hausse le 10 décembre 2019 les seuils de 90% du capital et des droits de vote de la Société et détenir 7.379.807 actions représentant autant de droits de vote, soit 93,62% du capital et 93,42% des droits de vote de la Société (cf. D&I219C2738).Dans un communiqué du 12 février 2020 (la « Date d'Annonce »), l'Initiateur a annoncé son intention de déposer auprès de l'AMF un projet d'offre publique de retrait suivie d'un retrait obligatoire portant sur les actions de la Société au prix de 7,93 euros par action.Sur recommandation du comité ad hoc créé à cet effet par décision du conseil d’administration de la Société en date du 11 février 2020, le conseil d’administration de la Société, réuni le 17 février 2020, a désigné le cabinet Crowe HAF, représenté par M. Olivier Grivillers, en qualité d’expert indépendant à charge d’émettre un rapport sur les conditions financières de l’Offre et du Retrait Obligatoire éventuel, conformément aux dispositions des articles 261-1 I 1° et 261-1 II du règlement général de l’AMF.C’est dans ce contexte que l'Etablissement Présentateur a déposé le projet d’Offre auprès de l’AMF le 12 mars 2020 pour le compte de l’Initiateur.1.2.2.        Motifs de l'offreIl est rappelé que le rapprochement de la Société et de l'Initiateur s’inscrit dans la stratégie de développement d’Orange Business Services comme acteur mondial de la transformation digitale, et leader sur l’ensemble de la chaîne de valeur de la fourniture de services de données, l’expertise de la Société en matière de Business Intelligence et de science des données (Data Science) ayant renforcé les activités d'Orange Business Services dans la gouvernance et l’analyse des données.L’Offre, qui sera suivie d’un Retrait Obligatoire, vise à procéder au retrait de la Société du marché boursier, permettant de simplifier le fonctionnement opérationnel de la Société en s'exonérant des contraintes réglementaires et administratives liées à la cotation des actions de la Société dans un contexte où, au regard des moyens financiers de son actionnaire de contrôle, le Groupe Orange, le maintien de la cotation des actions ne présente plus, pour la Société, d'intérêt économique et financier. Par exemple, il n'est pas envisagé que la Société fasse appel au marché pour se financer.En conséquence, l'Initiateur sollicitera à la clôture de l'Offre la mise en œuvre du Retrait Obligatoire entraînant la radiation des actions de la Société du marché réglementé d’Euronext Paris.1.2.3.        Titres et droits donnant accès au capital de la sociétéA la connaissance de l'Initiateur, il n’existe, à la date des présentes, aucun droit, option, titre de capital ou instrument financier autres que les actions existantes pouvant donner accès, immédiatement ou à terme, au capital social ou aux droits de vote de la Société.Le tableau ci-dessous présente la répartition du capital et des droits de vote de la Société à la date des présentes : Nombre d'actions  % du capitalNombre de droits de vote% des droits de vote Orange Business Services7 379 80793,62%7 379 80793,42% Public503 1686,38%519 9426,58% Total7 882 975100,00%7 899 749100,00% 1.2.4.        Intérêts de l'opération pour la société et ses actionnairesDans un contexte de liquidité très faible de l'action Business & Decision, l’Initiateur propose aux actionnaires de la Société qui apporteront leurs actions à l’Offre une liquidité immédiate sur l’intégralité de leurs actions, au Prix d'Offre de 7,93 euros par action, qui représente une prime de 3,7% par rapport au cours de clôture la veille de la Date d'Annonce, de 3,0% par rapport au cours moyen pondéré par les volumes pendant les 60 jours de négociation précédant cette même date et de 3,7% par rapport au cours moyen pondéré par les volumes pendant les 6 derniers mois précédant cette même date.Les éléments d'appréciation du Prix d'Offre sont détaillés à la Section 2 du Projet de Note d'Information.1.2.5.        Intentions de l'initiateur pour les douze mois à venir1.2.5.1.     Stratégie – politique industrielle et commercialeL'Initiateur contrôlant déjà la Société, l’Offre n'aura en elle-même aucun impact sur la stratégie et la politique industrielle et commerciale de la Société.1.2.5.2.     Orientation en matière d’emploi L’Offre n’aura en elle-même aucune conséquence directe sur l’orientation en matière d’emploi.1.2.5.3.     Composition des organes sociaux et de direction de la sociétéLe conseil d'administration de la Société est composé des membres suivants : * M. Helmut Reisinger, Président du conseil d'administration de la Société, et également administrateur et Directeur Général de l'Initiateur ; * M. Christophe Eouzan, membre du comité ad hoc de la Société, et également administrateur de l'Initiateur ; * M. Pierre-Louis Biaggi, Directeur Général de la Société, et également Directeur Général Délégué de l’Initiateur ; * Mme Claire Roblet, administratrice indépendante, et membre du comité ad hoc de la Société ; et * Mme Catherine Daneyrole, administratrice indépendante, membre du comité ad hoc de la Société.M. Pierre-Louis Biaggi est Directeur Général de la Société et Mme Valérie Lafdal Directrice Générale Déléguée de la Société.Suite au Retrait Obligatoire entraînant la radiation des actions de la Société d’Euronext Paris, des évolutions concernant la composition des organes sociaux de la Société pourraient être envisagées. Aucune décision n'a été prise à ce jour.1.2.5.4.     Perspective d'une fusion, synergies et gains économiquesL'Initiateur se réserve la faculté de fusionner avec la Société ou de regrouper la Société ou ses filiales ou encore d'étudier d'éventuels transferts d'actifs, de branches ou d'activités de la Société. L'Initiateur se réserve également la possibilité de procéder à toute autre réorganisation de la Société. Aucune décision n'a été prise à ce jour.L'essentiel des bénéfices attendus proviendrait de possibles économies liées au fait d'exonérer la Société des contraintes réglementaires et administratives liées à la cotation des actions de la Société. Ces bénéfices n'ont pas été précisément évalués à ce stade.1.2.5.5.     Politique de distribution de dividendesIl est rappelé que la Société n'a pas distribué de dividendes au cours des cinq derniers exercices. La Société n'envisage pas de distribuer de dividendes dans les douze prochains mois, au regard des difficultés auxquelles la Société fait face. Il est rappelé que toute distribution de dividendes sera décidée par les organes sociaux de la Société en fonction de sa capacité de distribution et de ses besoins de financement.1.2.5.6.     Retrait Obligatoire – Radiation de la coteL’Initiateur sollicitera à la clôture de l’Offre la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire afin de se voir transférer les actions Business & Decision non apportées à l’Offre moyennant une indemnisation en numéraire égale au Prix d'Offre (soit 7,93 euros par action) étant précisé que cette procédure de retrait obligatoire entraînera la radiation des actions Business & Decision du marché réglementé d'Euronext Paris.1.2.6.        Acquisition au cours des douze derniers moisAu cours des douze derniers mois précédant le dépôt du présent projet d'Offre, l'Initiateur a réalisé des acquisitions d'actions de la Société dans les conditions suivantes :ModalitésDateNombre d'actions  % du capitalPrix par action (euros) Achats hors marché6-mai-1943 7740,56%7,93 Acquisition dans le cadre de l'Exercice de la Promesse de Vente110-déc.-19383 5464,87%7,70 Total 427 3205,42%  Note : (1) Tel que décrit à la Section 1.2.1 (« Contexte de l'offre ») du Projet de Note d'Information.Il est précisé que l'Initiateur n'a pas acquis d'actions de la Société à un prix supérieur au Prix d'Offre.1.2.7.        Accords susceptibles d'avoir une influence sur l'appréciation de l'offre ou son issueL'Initiateur n'a pas connaissance d'accord susceptible d'avoir une influence sur l'appréciation de l'Offre ou son issue.1.3.      CARACTERISTIQUES DE L'OFFRE1.3.1.        Termes de l'offreEn application des dispositions des articles 231-13 et suivants du règlement général de l’AMF, Portzamparc a déposé le 12 mars 2020 auprès de l’AMF le présent projet d’Offre sous la forme d’un projet d'offre publique de retrait.Portzamparc garantit, en qualité d'Etablissement Présentateur de l’Offre, la teneur et le caractère irrévocable des engagements pris par l’Initiateur dans le cadre de l’Offre.L’Initiateur s’engage irrévocablement auprès des actionnaires de la Société à acquérir, au prix de 7,93 euros par action, toutes les actions de la Société visées par l'Offre, telles que décrites à la Section    1.3.2 (« Nombre d'actions susceptibles d'être apportées à l'offre ») du Projet de Note d'Information, qui seront présentées à l’Offre pendant une période de 10 jours de négociation.Il est précisé que le Prix d’Offre n’est pas inférieur à la moyenne des cours de bourse, pondérée par les volumes de transactions, de l’action pendant les soixante jours de négociation précédant l’annonce de l’Offre et est égal au prix le plus élevé payé par l'Initiateur à l’occasion de ses divers rachats.L’Offre et le Projet de Note d’Information restent soumis à l’examen de l’AMF.1.3.2.        Nombre d'actions susceptibles d'être apportées à l'offreA la date du Projet de Note d'Information, l'Initiateur détient 7.379.807 actions représentant autant de droits de vote, soit 93,62% du capital et 93,42% des droits de vote de la Société.Conformément à l'article 231-6 du règlement général de l'AMF, l’Offre porte sur la totalité des actions de la Société, existantes à ce jour et non encore détenues par l'Initiateur à la date des présentes, soit 503.168 actions représentant 519.942 droits de vote, soit 6,38% du capital et 6,58% des droits de vote de la Société.A l'exception des actions visées ci-dessus, il n'existe, à la connaissance de l'Initiateur, aucun autre droit en cours de validité, titre de capital ou instrument financier émis par la Société susceptibles de donner accès, immédiatement ou à terme, au capital social ou aux droits de vote de la Société.1.3.3.        Modalités de l'offre1.3.3.1.     L'offreLe projet d'Offre a été déposé auprès de l'AMF le 12 mars 2020. Un avis de dépôt a été publié par l'AMF sur son site Internet (www.amf-france.org).Conformément aux dispositions de l'article 231-16 du règlement général de l’AMF, le Projet de Note d'Information tel que déposé auprès de l'AMF est tenu gratuitement à la disposition du public aux sièges de l'Initiateur et de Portzamparc et a été mis en ligne sur le site Internet de l'AMF (www.amf-france.org) et sur celui d'Orange SA (www.orange.com). En outre, un communiqué comportant les principaux éléments du Projet de Note d'Information a été diffusé par l'Initiateur.Cette Offre et le Projet de Note d’Information restent soumis à l’examen de l’AMF.L’AMF publiera sur son site Internet une déclaration de conformité motivée relative à l’Offre après s’être assurée de la conformité de l’Offre aux dispositions législatives et règlementaires qui lui sont applicables. Cette décision de conformité emportera visa de la note d'information. L’AMF publiera un avis d’ouverture de l’Offre et Euronext Paris publiera, dans un avis, le calendrier et les modalités de l’Offre.En cas de visa par l'AMF, la note d’information visée ainsi que le document contenant les autres informations relatives aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de l'Initiateur seront disponibles sur le site Internet de l'AMF (www.amf-france.org) et sur celui d'Orange SA (www.orange.com) et seront mis à la disposition du public au plus tard la veille du jour de l’ouverture de l’Offre. Des exemplaires de ces documents seront également disponibles gratuitement aux sièges de l'Initiateur et de Portzamparc.Conformément aux dispositions des articles 231-27 et 231-28 du règlement général de l’AMF, un communiqué précisant les modalités de mise à disposition de ces documents sera diffusé par l'Initiateur.1.3.3.2.     Procédure de présentation des actions à l'offreLa durée de l’Offre sera de 10 jours de négociation, conformément aux dispositions de l'article 236-7 du règlement général de l'AMF.Les actions apportées à l’Offre devront être librement négociables et libres de tout privilège, gage, nantissement, autre sûreté ou restriction de quelque nature que ce soit restreignant le libre transfert de leur propriété. L’Initiateur se réserve le droit d’écarter toutes les actions apportées qui ne répondraient pas à cette condition.Les actionnaires qui souhaiteraient apporter leurs actions à l'Offre devront remettre à l’intermédiaire financier dépositaire de leurs actions un ordre de vente irrévocable conforme au modèle qui sera mis à leur disposition par cet intermédiaire (étant précisé que, pour les actionnaires détenant leurs actions sous la forme au nominatif pur, l'intermédiaire est CM-CIC Market Solutions, établissement assurant la gestion du service titres et du registre nominatif de la Société). Cet ordre de vente doit être remis au plus tard à la date de clôture de l’Offre telle que figurant à la Section    0 (« Calendrier indicatif de l'offre ») du Projet de Note d'Information.Les actionnaires dont les actions sont inscrites en compte au nominatif et qui souhaitent les apporter à l’Offre doivent demander l’inscription de leurs actions au porteur (i) auprès de leur intermédiaire financier si leurs actions sont détenues sous la forme au nominatif administré, ou (ii) auprès de CM-CIC Market Solutions si leurs actions sont détenues sous la forme au nominatif pur.L'Offre s'effectuera par achats sur le marché, le règlement-livraison étant effectué au fur et à mesure de l'exécution des ordres, deux (2) jours de négociation après chaque exécution. Les frais de négociation (à savoir les frais de courtage et la TVA afférente) resteront en totalité à la charge des actionnaires vendeurs.Les ordres de présentation des actions à l’Offre seront irrévocables.Oddo BHF, pour le compte de Portzamparc, agissant en qualité de membre de marché acheteur, se portera acquéreur, pour le compte de l'Initiateur, de toutes les actions de la Société qui seront apportées à l'Offre.1.3.4.        Retrait Obligatoire et radiation d’Euronext ParisConformément aux dispositions des articles L. 433-4 II du code monétaire et financier et 237-1 et 237-7 du règlement général de l’AMF, à l’issue de l’Offre, les actions qui n’auront pas été présentées à l’Offre seront transférées à l'Initiateur moyennant une indemnisation d’un montant égal au Prix d’Offre, soit 7,93 euros par action, nette de tous frais.En application des dispositions de l’article 237-5 du règlement général de l’AMF, un avis informant le public du Retrait Obligatoire sera publié par l'Initiateur dans un journal d’annonces légales du lieu du siège social de la Société.Le montant de l’indemnisation sera versé, net de tous frais, à l’issue de l'Offre, sur un compte bloqué ouvert à cet effet auprès de l'Etablissement Présentateur, centralisateur des opérations d'indemnisation. Euroclear France clôturera le code de négociation ISIN FR0000078958 des actions de la Société, ainsi que les comptes des affiliés et délivrera à ces derniers des attestations du solde de leur compte en actions de la Société.L'Etablissement Présentateur, centralisateur des opérations d’indemnisation, créditera les établissements dépositaires teneurs de comptes du montant de l’indemnisation sur présentation des attestations de solde délivrées par Euroclear France, à charge pour ces derniers de créditer les comptes des détenteurs des actions de l’indemnité leur revenant.Conformément à l’article 237-8 du règlement général de l’AMF, les fonds non affectés - correspondant à l’indemnisation des actions de la Société dont les ayants droit sont restés inconnus - seront conservés par l'Etablissement Présentateur pendant dix ans à compter de la date du Retrait Obligatoire et versés à la Caisse des dépôts et consignations à l'expiration de ce délai. Les fonds seront à la disposition des ayants droit sous réserve de la prescription trentenaire au bénéfice de l'État. Les actions de la Société seront radiées du compartiment C du marché réglementé Euronext Paris à la date à laquelle le Retrait Obligatoire sera mis en œuvre. 1.3.5.        Calendrier indicatif de l'offrePréalablement à l’ouverture de l’Offre, l’AMF publiera un avis d’ouverture et de calendrier, et Euronext Paris publiera un avis annonçant les modalités et le calendrier de l’Offre, ainsi que les conditions de mise en œuvre du Retrait Obligatoire, en ce compris sa date d’effet.Un calendrier indicatif est proposé ci-dessous :12 mars 2020Dépôt du Projet de Note d'Information de l'Initiateur auprès de l’AMF. Mise à disposition du public et mise en ligne sur le site Internet d'Orange SA et de l'AMF du Projet de Note d'Information de l'Initiateur. Diffusion des communiqués de dépôt et de mise à disposition du Projet de Note d’Information de l'Initiateur. 3 avril 2020Dépôt du projet de note en réponse de la Société auprès de l’AMF (comprenant l’avis motivé du conseil d'administration et le rapport de l’expert indépendant). Mise à disposition du public et mise en ligne sur le site Internet de la Société et de l'AMF du projet de note en réponse de la Société. Diffusion du communiqué de mise à disposition du projet de note en réponse de la Société. 28 avril 2020Déclaration de conformité de l'Offre par l'AMF emportant visa de la note d'information de l'Initiateur et de la note en réponse de la Société. Dépôt auprès de l'AMF des documents « Autres Informations » relatifs aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de l'Initiateur et de la Société. 29 avril 2020Mise à disposition du public et mise en ligne sur le site Internet d'Orange SA et de l'AMF de la note d'information et du document « Autres Informations » relatifs aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de l'Initiateur. Mise à disposition du public et mise en ligne sur le site Internet de la Société et de l'AMF de la note en réponse et du document « Autres Informations » relatifs aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de la Société. Diffusion du communiqué de mise à disposition de la note d’information de l'Initiateur et du document « Autres Informations » de l'Initiateur. Diffusion du communiqué de mise à disposition de la note en réponse de la Société et du document « Autres Informations » de la Société. Diffusion par l'AMF de l'avis d'ouverture de l'Offre. Diffusion par Euronext Paris de l'avis relatif à l'Offre et ses modalités. 30 avril 2020Ouverture de l'Offre. 14 mai 2020Clôture de l'Offre. 15 mai 2020Publication de l’avis de résultat de l’Offre et de mise en œuvre du Retrait Obligatoire par l’AMF. Dans les plus brefs délais à compter de la publication de l’avis de résultatMise en œuvre du Retrait Obligatoire et radiation des actions de la Société. 1.3.6.        Modalités de financement de l'offre et frais liés à l'offre1.3.6.1.     Frais liés à l'offreLe montant global de tous les frais, coûts et dépenses externes exposés par l'Initiateur dans le cadre de l'Offre, y compris les honoraires et frais de ses conseils financiers, juridiques, fiscaux, comptables ainsi que les frais de publicité et de communication, mais excluant les frais relatifs au financement de l'opération le cas échéant, est estimé à environ 0,2 M€ (hors taxes).1.3.6.2.     Mode de financement de l'offreDans l’hypothèse où toutes les actions visées par l'Offre décrites à la Section    1.3.2 (« Nombre d'actions susceptibles d'être apportées à l'offre ») du Projet de Note d'Information seraient effectivement apportées à l’Offre, le coût d’acquisition des actions, excluant les frais visés au paragraphe    1.3.6.1, s’élèverait à 3.990.122,24 euros.Ce montant sera financé par un financement souscrit par l'Initiateur auprès de son actionnaire de contrôle, Orange SA, dans les conditions des conventions de trésorerie conclues entre eux.1.3.7.        Synthèse générale des éléments d’appréciation du prix offertLes éléments d'appréciation du Prix d'Offre ont été préparés par l'Etablissement Présentateur conformément aux méthodes d'évaluation usuelles, et sont basés sur (i) les informations publiquement disponibles de la Société et son secteur, (ii) le plan d'affaires sur la période 2020 à 2023 transmis par la Société et (iii) des hypothèses établies par l'Etablissement Présentateur. Il n'entrait pas dans la mission de l'Etablissement Présentateur de vérifier ces informations ni de vérifier ou d'évaluer les actifs ou les passifs de la Société.Le Prix d’Offre se compare comme suit aux différents critères de valorisation retenus :MéthodesPrix par action (euros)Prime (décote) induite par le Prix d'Offre Méthodes retenues à titre principal Appréciation par les cours de bourse Cours de clôture du 11 février 20207,653,7% Cours moyen pondéré 20 jours7,712,8% Cours moyen pondéré 60 jours7,703,0% Cours moyen pondéré 6 mois7,653,7%     Actualisation des flux de trésorerie Borne basse4,1392,1% Valeur centrale5,1155,3% Borne haute6,0830,4%     Référence aux acquisitions d'actions par l'Initiateur Prix le plus élevé payé par l'Initiateur7,930%     Méthodes retenues à titre indicatif Référence à l'Actif Net comptable 2,67196,8%     Comparables boursiers   Borne basse2,06284,8% Borne haute3,25144,4% Avertissement : Cette Offre est faite exclusivement en France. Les informations qui précèdent, l’Offre et son acceptation, peuvent, dans certains pays, faire l’objet d’une réglementation spécifique ou de restrictions. L'Offre ne s'adresse pas aux personnes soumises à de telles restrictions, ni directement, ni indirectement, et n'est pas susceptible de faire l'objet d'une quelconque acceptation depuis un pays où l'Offre ferait l'objet de telles restrictions. Les personnes en possession du présent communiqué et de tout document se rapportant à l’Offre sont tenues de se renseigner sur les restrictions locales éventuellement applicables et de s'y conformer. L'Initiateur décline toute responsabilité quant à une éventuelle violation par toute personne des restrictions qui lui sont applicables. Les informations qui précèdent et les documents qui s’y rapportent ne constituent pas une offre de vente ou une sollicitation ou une offre d'achat de valeurs mobilières dans tout autre pays dans lequel une telle offre ou sollicitation est illégale. L'Offre ne fera l'objet d'aucun enregistrement ou visa en dehors de la France. L’Offre décrite aux présentes n’a pas été et ne sera pas présentée auprès de la Securities and Exchange Commission américaine et ne sera pas ouverte aux actionnaires aux Etats-Unis.* * * 1 Société anciennement dénommée Network Related Services.2 Sur la base d'un capital composé de 7.882.975 actions représentant 7.899.749 droits de vote théoriques conformément aux dispositions de l'article 223-11 du règlement général de l'AMF.3 Succession liée au décès du fondateur de la Société, M. Patrick Bensabat, le 29 janvier 2016.4 Succession liée au décès de Mme Clémentine Chavit, mère de Patrick Bensabat, le 29 décembre 2017.  Pièce jointe * CP_Orange_BusinessDecision_MiseDispoProjetNotedInfo_FR_120320

  • Globe Newswire

    Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 31 janvier 2020

    28 février 2020Orange : Information relative au nombre total d’actions et de droits de vote prévue par l’article L. 233-8 II du Code de commerce et l’article 223-16 du Règlement général de l’Autorité des Marchés FinanciersEn application de l’article L.225-123 du Code de commerce, il est automatiquement conféré, à compter du 3 avril 2016, un droit de vote double aux actions entièrement libérées inscrites au nominatif depuis deux ans au nom d’un même actionnaire.DateNombre d’actions composant le capitalNombre d’actions auto-détenues privées de droit de voteNombre de droits de vote théoriques [1]Nombre de droits de vote exerçables 31/01/20202 660 056 59910 090 6543 098 734 2413 088 643 587 [1] Calculé, comme prévu au dernier alinéa de l'article 223-11 du Règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote. Ces droits de vote servent de base de calcul pour les franchissements de seuils.  Pièce jointe * Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 31 janvier 2020

  • Globe Newswire

    Orange: total number of shares and voting rights at 31 January, 2020

    28th February 2020Orange: information on the total number of shares and voting rights referred to in Article L.233-8 II of the French Commercial Code and Article 223-16 of the General Regulations of the Autorité des Marchés Financiers. In application of Article L.225-123 of the French Commercial Code (Code de commerce), as from 3 April 2016, a double voting right is automatically granted to fully paid-up shares that have been held in registered form and under a single shareholder name for at least two years.DateNumber of shares Number of treasury shares without voting rights Theoretical number of voting rights [1]Number of voting rights exercisable 01/31/20202,660,056,59910,090,6543,098,734,2413,088,643,587 [1] calculated in accordance with the last paragraph of Article 223-11 of the General Regulations, on the basis of all the shares to which voting rights are attached, including shares without voting rights  Attachment * Orange: total number of shares and voting rights at 31 January, 2020

  • Globe Newswire

    Financial results at 31 December 2019

    Press release Paris, 13 February 2020Financial results at 31 December 2019Growth in 2019 revenues and EBITDAaL, with an acceleration in the 4th quarterSolid commercial performance in France, excellent results in Africa & Middle East, return to growth in Enterprise revenues and sustained growth in Europe.In millions of euros 4Q 2019change comparable basischange historical basis 12M 2019change comparable basischange historical basis Revenues 11,0881.1%2.6 % 42,2380.6%2.1% EBITDAaL 3,2881.3%na  12,8600.8%na Operating Income     5,927 22.7% Consolidated net income     3,226 49.4% eCAPEX (excluding licenses) 2,059(7.0)%na  7,2930.6%na Operating Cash-Flow (EBITDAaL - eCAPEX) 1,22819.3%na  5,5681.0%na Organic Cash Flow (telecom activities)     2,345 (5.8)% Annual results confirm the achievement of the objectives announced for 20191. * Group revenues grew 0.6% in 2019 and 1.1% in the fourth quarter, accelerating from 0.8% in the previous quarter * This increase was driven by the still very strong momentum in Africa & Middle East, which grew 6.2%, and by the solid performance in Europe and the return of growth in Enterprise, up 1.4% and 1.0% respectively in 2019. These more than compensated for a very slight decline in France of 0.3% and a decline in Spain of 1.5% in 2019 due to that market's shift towards low cost. * Group EBITDAaL grew 0.8% in 2019 and 1.3% in the fourth quarter, accelerating from an increase of 0.2% in the previous quarter, and supported by revenue growth and cost control. * Excluding the effects of digital content offers, revenue and EBITDAaL growth was 0.8% and 1.5% respectively for 2019. * Group eCAPEX was up 0.6% in 2019, including the effect of sharing the mobile access network with Vodafone in Spain. Excluding this, eCAPEX decreased slightly. This performance was achieved against a backdrop of accelerating fiber deployment in France. * Organic Cash Flow from telecoms activities reached 2.3 billion euros, significantly exceeding the objectives announced for 2019.These good results are the fruit of the Group's strategy centered on enhanced connectivity and new growth areas, which help to expand the customer bases: * Convergent offers totaled 10.8 million customers at December 31, 2019, up 3.4% year on year, enabling Orange to consolidate its position as Europe's leading convergent operator. * With 7.3 million fiber customers, Orange is the undisputed leader in fiber in Europe, posting strong growth in 2019 with 745,000 net sales in France and a record fourth quarter in both France and Poland with 239,000 and 47,000 net sales respectively. * In Africa & Middle East, 4G deployment continued, reaching more than 23.8 million customers by the end of 2019, an increase of 42.6% year on year. Orange Money, with a base of 18.2 million active customers at the end of 2019, grew 20.1% in one year. * IT&SI activities as a share of Enterprise revenues reached 37.2% in 2019, up 2 points compared to 2018. This increase reflects the performance of cloud and cybersecurity services, where Orange has become a European leader thanks to the acquisitions of SecureData and SecureLink. * At the end of 2019 Orange Bank had over 500,000 customers, including 390,000 account holders in France, and launched the offer in Spain.In line with its environmental commitments, in 2019 Orange reduced its CO2 emissions by 5.4% in absolute terms compared to 2018, despite the growth in usage over its networks.Outlook for 2020Orange confirms its objectives for 2020, as announced at the Investor Day on 4 December 2019: * EBITDAaL for 2020 will be “flat positive”. * 2020 eCAPEX, which includes the impact of network sharing agreements in Spain and Belgium, will be 200 million euros higher. * Organic Cash Flow for telecoms activities in 2020 will be more than 2.3 billion euros, an improvement on the target announced at the Investor Day in December. * The ambition to achieve additional net savings of 1 billion euros by 2023 on a defined indirect cost base of 14 billion euros in 2019 now becomes a committment. * The target ratio of net debt to EBITDAaL for telecoms activities will be maintained at around 2x in the medium term. * The payment of a dividend of 0.70 euros per share for the full year 2020 will be proposed, with an interim dividend of 0.30 euros per share to be paid in December 2020. * Over the 2021-2023 period Orange will pay an annual dividend of at least 0.70 euros per share, without excluding the possiblityof an increase depending on Organic Cash Flow performance.Commenting on the publication of these results, Stéphane Richard, Chairman and CEO of the Orange Group, said:"In view of the highly competitive market context, 2019 was a successful year for Orange. We delivered revenue and EBITDAaL growth that accelerated in the 4th quarter. The Essentials2020 plan has been achieved confirming the validity of our strategy, which was rooted in the superiority of our networks, the richness of our services and the quality of our customer care. This year we reached a level of 40 million households connectable to very high-speed broadbrand networks and are the undisputed fibre leader in Europe. We were named "Best Mobile Network” for the 9th consecutive year in France and now provide 4G in 15 of our Africa & Middle East countries. Finally, we successfully launched 5G in Romania, setting the scene for upcoming roll-outs in Europe. This network leadership allowed us to continue our excellent commercial performance. Our convergent offers total 10.8 million customers (+3.4%), which confirms our number 1 position in Europe. We also increased our fibre customer base by 23% to 7.8 million, driven by net sales in France and Spain.I'd like to highlight that once again this year Africa & Middle East is one of the main growth drivers for the Group. We now have nearly 24 million 4G customers (+43%) and 18.2 million active Orange Money customers (+20%).In 2019 Orange also asserted its ambitions in cybersecurity, becoming a European leader thanks to the acquisitions of SecureData and SecureLink, thereby also strengthening the global network leadership position of Orange Business Services.Last but not least, Orange reduced its CO2 emissions by 5.4% compared to the previous year at the same time as digital usage exploded on our networks. Orange is well placed to deliver its environmental commitments for the period to 2025.Further strengthened by these positive results and thanks to carefully managed investments and improved operational efficiency, we are improving our guidance for Organic Cashflow for 2020. This will be the first year of our new Engage 2025 plan which, guided by our Purpose, will allow us to meet the formidable challenges ahead while delivering sustainable growth."Key figuresData at December 31In millions of euros 12M 201912M 2018 comparable basis12M 2018 historical basischange comparable basischange historical basis Revenues 42,23841,98641,3810.6%2.1% France 18,15418,20418,211(0.3)%(0.3)% Spain 5,2805,3605,349(1.5)%(1.3)% Europe 5,7835,7015,6871.4%1.7% Africa & Middle-East 5,6465,3145,1906.2%8.8% Enterprise 7,8207,7457,2921.0%7.2% International Carriers & Shared Services 1,4981,5841,534(5.4)%(2.3)% Intra-Group eliminations (1,942)(1,922)(1,882)   EBITDAaL (1) 12,86012,762na 0.8%na o/w telecom activities 13,01912,907na0.9%na As % of revenues 30.8%30.7%na 0.1 ptna France 7,1357,130na0.1%na Spain 1,6461,642na0.3%na Europe 1,4921,443na3.4%na Africa & Middle-East 1,8151,659na9.4%na Enterprise 1,1911,212na(1.7)%na International Carriers & Shared Services (261)(178)na(46.3)%na o/w Orange Bank (160)(147)na(8.5)%na Operating Income 5,927 4,829 22.7% o/w telecom activities 6,112 4,997 22.3% o/w Orange Bank (186) (169) (9.8)% Consolidated net income 3,226 2,158 49.4% Net income attributable to equity owners of the Group 3,006 1,954 53.8% eCAPEX 7,2937,248na 0.6%na o/w telecom activities 7,2657,212na0.7%na as % of revenues 17.2%17.2%na 0.0 ptna o/w Orange Bank 2836na(23.4)%na Operating cash-flow (EBITDAaL - eCAPEX) 5,5685,513na 1.0%na (1)     Adjustments to the presentation of EBITDAaL are described in Appendix 2.In millions of euros December 31 2019December 31 2018 Organic Cash Flow from telecoms activities 2,3452,490 Net financial debt (1) 25,46625,441 Ratio of financial debt / Adjusted EBITDA from telecom activities (2) na1.93 Ratio of financial debt / EBITDAaL from telecom activities (3) 1.96na (1) Net financial debt as defined and used by Orange does not take into account the activities of Orange Bank, for which this concept is not relevant.(2) The ratio of net financial debt to adjusted EBITDA from telecom activities is calculated on the basis of the Group's net financial debt to adjusted EBITDA from telecom activities over the previous 12 months.(3) The ratio of net financial debt to EBITDAaL from telecom activities is calculated on the basis of the Group's net financial debt to EBITDAaL from telecom activities calculated over the previous 12 months.Quarterly dataIn millions of euros 4Q 20194Q 2018 comparable basis4Q 2018 historical basischange comparable basischange historical basis Revenues 11,08810,96510,8111.1%2.6% France 4,7314,6794,6871.1%0.9% Spain 1,3461,3771,375(2.3)%(2.1)% Europe 1,5481,5221,5021.7%3.1% Africa & Middle-East 1,4611,3771,3556.1%7.8% Enterprise 2,1042,0871,9770.8%6.4% International Carriers & Shared Services 377416401(9.3)%(6.1)% Intra-Group eliminations (479)(492)(487)   EBITDAaL (1) 3,2883,245na 1.3%na o/w telecom activities 3,3323,300na1.0%na As % of revenues 30.0%30.1%na (0.0 pt)na o/w Orange Bank (45)(56)na20.0%na eCAPEX 2,0592,215na (7.0)%na o/w telecom activities 2,0542,209na(7.0)%na as % of revenues 18.5%20.1%na (1.6 pt)na o/w Orange Bank 56na(14.4)%na Operating Cash-Flow (EBITDAaL - eCAPEX) 1,2281,030na 19.3%na (1)     Adjustments to the presentation of EBITDAaL are described in Appendix 2.The Group adopted IFRS 16 "Leases" on January 1, 2019, according to the simplified retrospective approach, without restatement of prior period comparatives. The income statement and the presentation of segmented information were amended accordingly (depreciation of recognized right-of-use assets and interest expense relating to lease liabilities instead of operating lease expenses with, in particular, increased expenses from the interest component).At the same time, the adoption of IFRS 16 led the Group to adapt its financial indicators with, since January 1, 2019, EBITDAaL (EBITDA after Leases), eCAPEX (Economic CAPEX) and the adaptation of Operating Cash flow (EBITDAaL less eCAPEX). See Appendix 4 Glossary.2019 figures and 2018 figures on a comparable basis are presented according to the IFRS 16 accounting standard. 2018 historical figures are presented according to the IAS 17 accounting standard.The Board of Directors of Orange SA met on February 12, 2020 and reviewed the consolidated financial statements at December 31, 2019.The Group's statutory auditors performed their audit procedures on those financial statements and the audit reports relating to their certification are in the process of being issued.More detailed information on the Group's financial statements and performance indicators is available on the Orange website in the "Investors/Results and Presentations" section:www.orange.com Comments on key Group figures2RevenuesOrange Group revenues reached 42.2 billion euros in 2019, up 0.6%. Restated for the impact of digital content offers, revenues rose 0.8% in 2019. This momentum was driven by very strong growth in Africa & Middle East, and good performances by Enterprise and Europe, which together more than compensated for a slight reduction in France and a decline in Spain.The main services delivered the following performances in 2019:Revenues from Convergence – marketed in all European countries – were 7.1 billion euros in 2019, up 3.9%. This enabled Orange to consolidate its position as the leading convergent operator in Europe.Revenues from mobile only services (10.5 billion euros) rose 0.9% year on year, thanks to the strong performance in Africa & Middle East.Revenues from fixed only services (9.5 billion euros) declined 2.9% year on year as a result of the migration of customers to convergent services and the declining trend in fixed narrowband services.Revenues from IT and integration services (3.0 billion euros) grew 7.1% in 2019. This was driven by cybersecurity and cloud services in the Enterprise segment, as well as by the Enterprise market in Poland.Revenues from services to carriers were 7.9 billion euros, a very slight decrease of 0.1% in 2019. Growth in wholesale fixed services, notably revenues related to the construction of Public Initiative Networks (PIN) in France, was not fully offset by the decline in services to international carriers.Revenues from equipment sales (3.1 billion euros) was 3.1% lower, impacted by a slowing market.Customer base growthThere were 10.8 million convergent customers, up 3.4%, thanks to very strong growth in Europe.There were 207.2 million mobile customers, an increase of 3.0%, driven by Africa & Middle East.Fixed broadband customers totaled 20.7 million, up 2.7%, reflecting the acceleration of FTTH (Fibre to the Home) network deployment, notably in France.EBITDAaLGroup EBITDAaL was 12.9 billion euros in 2019, an increase of 0.8% in the year and 1.3% in the fourth quarter, an acceleration of 0.2% on the previous quarter. Excluding the impact of digital content offers l'EBITDAaL grew 1.5% in 2019.EBITDAaL from telecom activities was 13.0 billion euros in 2019, up 0.9%, driven by strong growth in Africa & Middle East (9.4%) and Europe (3.4%). EBITDAaL from telecom activities accounted for 30.8% of revenues in 2019, up 0.1 percentage points.Operating incomeGroup operating income was 5,927 million euros compared to 4,829 million euros in 2018 on a historical basis, an increase of 22.7% or 1,098 million euros.This increase is mainly due to the counter-effect of the charge recorded in 2018 for the new “part-time for seniors” plan and by the improvement in EBITDAaL.Net incomeGroup net income was 3,226 million euros compared to 2,158 million euros in 2018 on a historical basis. The increase is linked to the growth in operating income and financial income (due in particular to the improvement in the cost of gross financial endebtedness), partially offset by the increase in the corporate tax charge.eCAPEXGroup eCAPEX increased 0.6% in 2019 and was 7.0% lower in the fourth quarter, a sharp decline from the 4.0% increase over the first nine months of the year. This decline occurred in a context of accelerating fiber deployment in France.At December 31, 2019, the Group had 39.5 million households connectable to very high-speed fixed broadband, a growth of 38.0% in France, 7.8% in Spain, and 24.6% in Poland year on year. The Group also continued to further strengthen its mobile network, with more than 99% 4G population coverage in France, Belgium and Poland, at least 95% in other European countries and 4G coverage across 15 countries in Africa & Middle East at December 31, 2019.Organic Cash Flow from telecoms activitiesIn 2019, Organic Cash Flow for Group telecom activities reached 2.3 billion euros, in line with guidance. This represents a decrease of 145 million euros on a historical basis compared to 2018 which notably includes an increase in the corporate tax disbursement.Changes in asset portfolioIn July 2019, Orange announced the disposal of its residual interest in BT Group plc for a net amount of 543 million euros.In addition, following the acquisition of SecureData in January 2019, Orange finalized the acquisition of SecureLink in July, thus enabling the Group to position itself as a European leader in cybersecurity.Finally, in November 2019, Orange divested its subsidiary Orange Niger as a result of the unfavorable market environment.DividendIn respect of the 2019 financial year, the Annual General Meeting of shareholders of 19 May 2020 will vote on the payment of a dividend of 0.70 euros per share. Taking account of the interim dividend of 0.30 euros per share paid on 4 December 2019, the balance of 0.40 euros per share will be paid to shareholders, subject to the approval of the Annual General Meeting, on June 4, 2020 with the ex-dividend date being June 2, 2020 and the record date being June 3, 2020.  In respect of the 2020 financial year, the payment of a dividend of 0.70 euros per share will be proposed to the Annual General Meeting of shareholders in 2021, and an interim dividend of 0.30 euros per share will be paid in December 2020.Non-financial performanceIn 2019, Orange reduced its CO2 emissions by 5.4% compared to 2018 despite the growth in usage over its networks.Orange is therefore well on the path to meeting the commitment made in its Engage 2025 plan to reduce its CO2 emissions by 30% by 2025 compared to 2015. These results have been achieved thanks to the Group's continuous efforts to improve its energy efficiency, in particular on its network and its information system which are the source of 82% of its emissions.In terms of waste management, Orange is continuing its efforts to improve mobile handset collection, which, for the first time, reached the equivalent of 30% of handsets sold in France in the 4th quarter of 2019.With regard to its commitments on digital inclusion, Orange opened two Digital Centers (ODC) in 2019, in Tunisia and then in Senegal. The ODCs, which offer a support system for digital training and support for digital entrepreneurship, have as their mission the consolidation of Orange's position as a player of reference in the digital transformation of the countries where it is present.Review by operating segment3FranceIn millions of euros 4Q 2019change comparable basischange historical basis 12M 2019change comparable basischange historical basis Revenues 4,7311.1%0.9% 18,154(0.3)%(0.3)% Retail services 2,730(0.2)%(0.2)% 10,807(1.6)%(1.5)% Convergence 1,1425.6%0.6% 4,3973.9%(1.4)% Mobile Only 571(4.6)%(1.2)% 2,324(4.3)%(1.0)% Fixed Only 1,017(3.8)%(0.4)% 4,086(5.4)%(2.0)% Wholesale 1,4224\. %3.6% 5,4872.9%2.7% Equipment sales 439(2.6)%(2.6)% 1,351(4.2)%(4.2)% Other revenues 14111.8%8.5% 5095.7%4.8 % EBITDAaL     7,1350.1%na EBITDAaL / Revenues     39.3%0.1 ptna Operating Income     3,892-21.7% eCAPEX     4,05210.9%na eCAPEX / Revenues     22.3%2.2 ptna In France, a good commercial performance in both mobile and fixed broadband with fiber hitting a historic high.France revenues declined slightly, down 0.3% in 2019 but recovered in the fourth quarter with growth of 1.1%. Restated for the impact of digital content offers, France revenues rose 0.2% in 2019.Revenue from retail services was down 1.6% in 2019, but improved in the fourth quarter with a slight decrease of 0.2%, compared to a 2.0% decline in the previous quarter. In 2019, convergent revenues grew 3.9%, driven by the success of the Group's convergent strategy with 0.2 points of growth in the consumer broadband convergence rate. Mobile only revenues declined 4.3% and fixed only revenues declined 5.4% in 2019, impacted by migrations to convergent offers and the ongoing reduction in narrowband services.When restated for the effect of digital content offers, in order to assess better the underlying performance, and for the decline in revenues from traditional fixed line (PSTN) revenues, retail services revenues rose 1.7% in the fourth quarter, at a higher level than in the previous quarter (+1.5%). When restated for the effect of digital content offers, in the fourth quarter of 2019 convergent ARPO increased 1.1 euros year on year to 67.7 euros, mobile only ARPO increased 0.18 euros to 16.9 euros and fixed broadband ARPO decreased slightly by 0.12 euros.Revenues from wholesale continued to grow, with growth of 2.9% in 2019 and 4.1% in the fourth quarter, accelerating from the 3.3% in the previous quarter. This momentum was driven by the leasing of FTTH lines, FTTH maintenance and the construction of fiber networks in PIN areas, which offset the decline in unbundling and national roaming.Revenues from equipment sales were down 4.2% in 2019 and 2.6% in the fourth quarter, an improvement on the 4.0% decline in the previous quarter.The good commercial performances of the fourth quarter were supported in particular by the mobile contract base, with a solid quarter of 47,000 net customer additions in a still aggressive market. The commercial strategy focused on profusion is bearing fruit, with the commercial success of Open multi-lines, with 81,000 net additions. In the fourth quarter, mobile contract churn (excluding M2M) was 13.3%, down 0.5 points year on year thanks to the good performance of the Sosh churn and convergence.Fixed broadband registered 49,000 net additions in the fourth quarter, with 239,000 net additions for fiber, a new all-time record. At December 31, 2019, Orange had 16.3 million connectable households and is the undisputed leader in fiber in France with a total of 3.3 million customers. The premium component of the fixed broadband customer base rose 0.7 percentage points year on year.The convergent customer base rose 2.5% to reach 5.8 million customers, representing 55% of the retail customer base.EBITDAaL for France grew 0.1% in 2019 to 7,135 million euros, a margin of 39.3%, up 0.1 points year on year.France's eCAPEX reached 4,052 million euros in 2019, up 10.9% year on year. This increase in eCAPEX supported the acceleration of fiber deployments with 4.5 million additional connectable households in 2019 compared to 2.7 million additional households in 2018.SpainIn millions of euros 4Q 2019change comparable basischange historical basis 12M 2019change comparable basischange historical basis Revenues 1,346(2.3)%(2.1)% 5,280(1.5)%(1.3)% Retail services 938(3.4)%(2.5)% 3,760(2.9)%(2.5)% Convergence 525(3.1)%(2.7)% 2,092(2.4)%(2.4)% Mobile Only 284(6.4)%(4.3)% 1,161(5.7)%(4.5)% Fixed Only 1271.0%1.0% 5011.0%1.0% IT & Integration services 2742.8%742.8% 6475.6%475.6% Wholesale 2415.6%5.7% 90111.9%11.2% Equipment sales 167(6.1)%(9.9)% 620(9.5)%(9.5)% EBITDAaL     1,6460.3%na EBITDAaL / Revenues     31.2%0.5 ptna Operating Income     626-12.7% eCAPEX     812(24.0)%na eCAPEX / Revenues     15.4%(4.6 pt)na Spain preserved value and operational efficiency in an environment marked by a shift in the market towards low cost.Spain's revenues fell 1.5% in 2019 and 2.3% in the fourth quarter, in the context of a market moving towards the low-cost segment.Retail services revenues were particularly impacted by this bearish environment, declining 2.9% in 2019. Convergent and mobile only revenues decreased 2.4% and 5.7% respectively, while fixed only revenues grew 1.0% in 2019.Revenue from equipment sales also followed this market trend and declined 9.5% in 2019 and 6.1% in the fourth quarter, an improvement compared to the 12.7% decline in the previous quarter.Wholesale revenues continued to grow, rising 11.9% in 2019 and 5.6% in the fourth quarter.In this context, Spain's objective is to preserve value more than volumes and to increase its operational efficiency.In line with the objective of preserving the customer base value, Spain's convergent ARPO increased 1.2 euros since the end of the third quarter of 2019 to 59.1 euros in the fourth quarter 2019. Net additions in the fourth quarter fell by 25,000 for fixed broadband and 51,000 for mobile contracts (excluding M2M).In line with the cost efficiency objectives, and thanks in particular to digitalization efforts in distribution and customer support, Spain's EBITDAaL margin increased from 30.6% at the end of 2018 to 31.2% at the end of 2019, an increase of 0.5 percentage points year on year. EBITDAaL was 1,646 million euro in 2019, up 0.3%.The eCAPEX level decreased 24.0% in 2019, due primarily to a deceleration in the pace of FTTH deployment with a connectable customer base of 14.9 million lines, and secondly to the disposal of just over 1,000 non-strategic mobile sites.EuropeIn millions of euros 4Q 2019change comparable basischange historical basis 12M 2019change comparable basischange historical basis Revenues 1,5481.7%3.1% 5,7831.4%1.7% Retail services 9422.4%4.6% 3,6412.9%3.6% Convergence 17028.5%28.7% 62334.0%33.3% Mobile Only 531(2.2)%(2.1)% 2,143(2.1)%(2.3)% Fixed Only 157(8.0)%(7.4)% 644(7.2)%(7.7)% IT & Integration services 8413.4%50.1% 23220.3%47.4% Wholesale 269(7.5)%(7.3)% 1,071(6.5)%(6.9)% Equipment sales 29210.8%10.9% 8983.8%3.5% Other revenues 45(4.9)%(6.7)% 17314.5%11.9% EBITDAaL     1,4923.4%na EBITDAaL / Revenues     25.8%0.5 ptna Operating Income     382-12.6% eCAPEX     869(1.7)%na eCAPEX / Revenues     15.0%(0.5 pt)na Revenue growth and improved profitability in Europe.Revenues for Europe (consisting of Belgium, Luxembourg, Moldova, Poland, Romania and Slovakia) rose 1.4% in 2019 and 1.7% in the fourth quarter, an acceleration compared to the 1.4% of the previous quarter. This increase is due to solid growth in retail services, but was still impacted by a decline in wholesale services.Retail services revenues grew 2.9% in 2019, an acceleration compared to the 1.7% of 2018.In this segment, revenues from convergent offers continued to grow strongly, up 34.0% in 2019 and 28.5% in the fourth quarter.Mobile only revenues declined 2.1% in 2019 and 2.2% in the fourth quarter, affected in particular by migrations towards convergence offers which now account for 19% of net mobile contract additions. The mobile contract base, excluding M2M, recorded 101,000 net additions in the fourth quarter, a better performance than the third quarter (86,000).Fixed only revenues declined 7.2% in 2019 and 8.0% in the fourth quarter. Nevertheless, the foundations for broadband growth were established with the FTTH customer base up 35.7% in 2019 to 761,000 customers.Revenues from IT and integration services continued to increase strongly, up 20.3% in 2019 and 13.4% in the fourth quarter, essentially due to Poland.Wholesale revenues decreased 6.5% in 2019 and 7.5% in the fourth quarter, with the decline due mainly to the loss in 2018 of an MVNO contract in Belgium.At the European country level, Poland reported the sixth consecutive quarter of revenue growth (up 2.1% in 2019). In addition to the success of convergence, growth in Poland was also driven by better equipment sales, growth in other revenues (energy offers) and the stronger performance of IT and integration services.Revenue growth in Belgium and Luxembourg was 3.3% in 2019 and 4.8% in the fourth quarter, accelerating from 2.5% in the third quarter and 2.8% in the first half of the year. This momentum was the result of the acceleration in net mobile contract additions and convergence.The countries of Central Europe had a revenue decline of 0.7% in 2019 but with growth of 0.5% in the fourth quarter, an improvement on the 0.9% decrease recorded in the previous quarter.EBITDAaL in Europe increased 3.4% in 2019, a slight acceleration compared to the 3.3% increase in adjusted EBITDA in 2018. This improvement is explained by the positive trend in revenues and a limited increase in operating expenses.Africa & Middle EastIn millions of euros 4Q 2019change comparable basischange historical basis 12M 2019change comparable basischange historical basis Revenues 1,4616.1%7.8% 5,6466.2%8.8% Retail services 1,2298.5%10.0% 4,7388.6%11.1% Mobile Only 1,0989.7%11.2% 4,2308.6%11.1% Fixed Only 1276.4%8.6% 49310.3%13.5% IT & Integration services 4(69.5)%(69.5)% 14(33.0)%(32.8)% Wholesale 191(8.0)%(6.2)% 780(6.4)%(3.8)% Equipment sales 292.6%7.5% 968.9%13.6% Other revenues 1259.9%58.5% 325.5%7.4% EBITDAaL     1,8159.4%na EBITDAaL / Revenues     32.2%0.9 ptna Operating Income     939-42.5% eCAPEX     987(2.0)%na eCAPEX / Revenues     17.5%(1.5 pt)na Continued strong growth in Africa & Middle East underpinned by a solid performance in retail services.Africa & Middle East, which was the strongest contributor to the Group's growth in 2019, had revenue growth of 6.2% in 2019 and 6.1% in the fourth quarter. This performance is mainly due to the sustained increase in retail services, which rose 8.6% in 2019.This momentum primarily stems from the continued growth in mobile only services, up 8.6% in 2019 and 9.7% in the fourth quarter thanks to the excellent performance of the growth drivers 4G and Orange Money. Africa & Middle East now has 23.8 million 4G customers - an increase of 42.6% year on year. For its part, the active Orange Money customer base reached 18.2 million4, up 20.1% year on year. The countries of Africa & Middle East have a combined 122 million mobile customers, a 3.3% increase year on year. The composition of the prepaid mobile customer base improved, with churn down 4.5 percentage points compared with the fourth quarter of 2018.Revenue growth was also driven by momentum in fixed only services, which grew 10.3% in 2019 and 6.4% in the fourth quarter, thanks in particular to broadband services which now number 1.2 million customers, up 20.7% year on year.Wholesale revenues decreased by 6.4% in 2019 and 8.0% in the fourth quarter, principally due to the decline in volumes from direct international incoming traffic.This strong growth was driven by all countries in the region (with the exception of Jordan) with seven of the countries delivering double-digit growth in 2019.EBITDAaL in Africa & Middle East grew 9.4%, more than the growth in revenues, with a margin of 32.2%, up 0.9 percentage points year on year, due to efforts to control costs.EnterpriseIn millions of euros 4Q 2019change comparable basischange historical basis 12M 2019change comparable basischange historical basis Revenues 2,1040.8%6.4% 7,8201.0%7.2% Fixed Only 1,007(0.9)%(0.1)% 3,963(1.7)%(0.8)% Voice 325(5.7)%(5.8)% 1,289(6.8)%(7.0)% Data 6821.6%2.9% 2,6741.0%2.4% IT & Integration services 8465.3%20.5% 2,9096.5%25.8% Mobile * 251(6.0)%(6.0)% 949(3.6)%(3.5)% Mobile Only 186(3.8)%(3.8)% 727(2.1)%(2.1)% Wholesale 8(20.4)%(20.4)% 34(3.9)%(3.9)% Equipment sales 58(10.3)%(10.3)% 187(8.7)%(8.7)% EBITDAaL     1,191(1.7)%na EBITDAaL / Revenues     15.2%(0.4 pt)na Operating Income     772-0.9% eCAPEX     40410.3%na eCAPEX / Revenues     5.2%0.4 ptna Revenue growth for the fifth consecutive quarter.Enterprise sector revenues increased 1.0% in 2019 and 0.8% in the fourth quarter, delivering the fifth consecutive quarter of growth and the first year of growth since 2016 driven by IT and integration service.Revenues from IT and integration services rose strongly, up 6.5% in 2019, an acceleration compared to the 4.8% increase in 2018 and the 2.6% growth of 2017. This momentum illustrates the strong performance of both cybersecurity and cloud activities, whose organic growth, excluding acquisitions, was 24% and 19% respectively for the year.The slowdown in the decline in fixed services, which fell 1.7% in 2019 compared to a 2.4% decline in 2018 and 3.5% in 2017, can be explained by good momentum in data. Data grew 1.0% in 2019 and 1.6% in the fourth quarter. This increase was driven by the expansion of WAN offers in France, supported by the penetration of fiber among our Enterprise customers.The performance of IT and integration services and resilience of data during the year more than offset the 3.6% decline in Mobile and 6.8% decrease in Voice revenues.EBITDAaL decreased 1.7% in 2019 and the EBITDAaL margin reached 15.2%. This decline is explained by changes in the Enterprise product mix and in particular the growing proportion of IT and integration services in revenues. We confirm our ambition to return Enterprise to EBITDAaL growth by the end of 2021.The eCAPEX for the segment rose 10.3% in 2019, due mainly to the increase in customer eCAPEX linked to large-scale deployments for key accounts.* Mobile revenues include mobile services and mobile equipment sales invoiced to businesses and incoming mobile traffic from businesses invoiced to other carriers.** Organic growth does not take into account the revenue from acquisitions made over the past 12 months. Note that the calculation of data on a comparable basis minimizes cloud and cybersecurity growth over the first nine months of the year because it takes into account revenue from new acquisitions but considers that their growth was zero over the period.International Carriers & Shared ServicesIn millions of euros 4Q 2019change comparable basischange historical basis 12M 2019change comparable basischange historical basis Revenues 377(9.3)%(6.1)% 1,498(5.4)%(2.3)% Wholesale 266(13.8)%(9.6)% 1,077(10.6)%(6.3)% Other revenues 1113.6%3.3% 42111.0%9.6% EBITDAaL     (261)(46.3)%na EBITDAaL / Revenues     (17.4)%(6.1 pt)na Operating Income     (499)-4.1% eCAPEX     141(39.3)%na eCAPEX / Revenues     9.4%(5.3 pt)na Revenues from International Carriers and Shared Services declined 5.4% in 2019 with the decline in services to international carriers.At the same time, Other Revenues continued to grow, increasing 11.0% in 2019. Other revenues consist mainly of the laying and maintenance of submarine cables, content (OCS and Orange Studio), consulting (Sofrecom) and secure-TV access (Viaccess).Orange BankIn millions of euros  12M 2019change comparable basischange historical basis Net Banking Income (NBI)   40(6.3)%(6.3)% Cost of banking credit risk  (10)(41.7)%(41.7)% Operating income  (186)na(9.8)% eCAPEX  28(23.4)%na At December 31, 2019, Orange Bank had 390,000 account holders in France and a total of more than 500,000 customers, 29% of whom have consumer loans. The fourth quarter was marked by the launch of the offer in Spain and mobile handset financing due to synergies with the telecom activities.Net Banking Income was down 6.3% despite the NBI growth of the Orange Bank offer in France, due to the revaluation of securities portfolios.Operating income (loss) was down 9.8% on a historical basis, principally as a result of charges related to the launch of the Orange Bank offer in SpainSchedule of upcoming events30 April 2020: Q1 2020 resultsContactspress: +33 1 44 44 93 93   Jean-Bernard Orsoni jeanbernard.orsoni@orange.com Tom Wright tom.wright@orange.com Olivier Emberger olivier.emberger@orange.com  financial communication: +33 1 44 44 04 32 (analysts and investors) Patrice Lambert-de Diesbach p.lambert@orange.com Isabelle Casado isabelle.casado@orange.com Samuel Castelo samuel.castelo@orange.com Didier Kohn didier.kohn@orange.com Aurélia Roussel aurelia.roussel@orange.com Andrei Dragolici andrei.dragolici@orange.com DisclaimerThis press release may contain forward-looking statements about Orange, notably on objectives and trends related to Orange’s financial situation, investments, results of operations, business and strategy. Although we believe these statements are based on reasonable assumptions, they are subject to numerous risks and uncertainties, including matters not yet known to us or not currently considered material by us, and there can be no assurance that anticipated events will occur or that the objectives set out will actually be achieved. More detailed information on the potential risks that could affect our financial results is included in the Registration Document filed on March 21, 2019 with the French Financial Markets Authority (AMF) and in the annual report (Form 20-F) filed on April 16, 2019 with the U.S. Securities and Exchange Commission. Forward-looking statements speak only as of the date they are made. Other than as required by law, Orange does not undertake any obligation to update them in light of new information or future developments.Appendix 1: indicators used until 31 December 2018 (historical basis)In millions of euros 4Q 2018 historical basis 12M 2018 historical basis  Group      Adjusted EBITDA 3,334 13,005  o/w telecom activities 3,390 13,151  As % of revenues 31.4% 31.8%  France   7,076  Spain   1,700  Europe   1,508  Africa & Middle-East   1,667  Enterprise   1,245  International Carriers & Shared Services   (45)  o/w Orange Bank (56) (147)  CAPEX (excluding licenses) 2,301 7,442  o/w telecom activities 2,295 7,406  As % of revenues 21.2% 17.9%  o/w Orange Bank 6 36  Operating Cash-Flow (Adjusted EBITDA - CAPEX) 1,033 5,563  France      Adjusted EBITDA na 7,076  Adjusted EBITDA / Revenues na  38.9%  CAPEX na 3,656  CAPEX / Revenues na  20.1%  Spain      Adjusted EBITDA na 1,700  Adjusted EBITDA / Revenues na  31.8%  CAPEX na 1,120  CAPEX / Revenues na  20.9%  Europe      Adjusted EBITDA na 1,508  Adjusted EBITDA / Revenues na  26.5%  CAPEX na 953  CAPEX / Revenues na  16.8%  Middle East & Africa      Adjusted EBITDA na 1,667  Adjusted EBITDA / Revenues na  32.1%  CAPEX na 1,008  CAPEX / Revenues na  19.4%  Enterprise      Adjusted EBITDA na 1,245  Adjusted EBITDA / Revenues na  17.1%  CAPEX na 353  CAPEX / Revenues na  4.8%  International Carriers & Shared Services      Adjusted EBITDA na (45)  Adjusted EBITDA / Revenues na  (3.0)%  CAPEX na 316  CAPEX / Revenues na  20.5%  Orange Bank      CAPEX na 36  Appendix 2: adjusted data to income statement items2019 data 4th quarter December 31 In millions of euros Adjusted data,Presentation adjustments,Income statement, Adjusted data,Presentation adjustments,Income statement, Revenues 11,088-11,088 42,238-42,238 External purchases (4,887)-(4,887) (17,897)-(17,897) Other operating income 195-195 720-720 Other operating expense (249)(65)(313) (527)(72)(599) Labor expenses (2,203)56(2,147) (8,470)(24)(8,494) Operating taxes and levies (294)-(294) (1,827)-(1,827) Gains (losses) on disposal of fixed assets, investments and activities -168168 -277277 Restructuring costs -(69)(69) -(132)(132) Depreciation and amortization of financed assets (6)-(6) (14)-(14) Depreciation and amortization of right-of-use assets (324)-(324) (1,239)-(1,239) Impairment of financed assets --- --- Impairment of right-of-use assets 0(9)(8) (0)(33)(33) Interests expenses on liabilities related to financed assets (0)0- (1)1- Interests expenses on lease liabilities (31)31- (122)122- EBITDAaL 3,288114- 12,860138- Significant litigation 6(6)- (49)49- Specific labor expenses (6)6- (23)23- Fixed assets, investments and business portfolio review 168(168)- 277(277)- Restructuring program costs (78)78- (165)165- Acquisition and integration costs (7)7- (24)24- Interests expenses on liabilities related to financed assets -(0)(0) -(1)(1) Interests expenses on lease liabilities -(31)(31) -(122)(122) 2018 historical data 4th quarter December 31 In millions of euros Adjusted data,Presentation adjustments,Income statement, Adjusted data,Presentation adjustments,Income statement, Revenues 10,811 10,811 41,381-41,381 External purchases (5,087)-(5,087) (18,563)-(18,563) Other operating income (1) 245-245 760-760 Other operating expense (228)-(228) (496)(9)(505) Labor expenses (2,112)(693)(2,805) (8,268)(806)(9,074) Operating taxes and levies (294)(0)(294) (1,809)(31)(1,840) Gains (losses) on disposal of fixed assets, investments and activities -1818 -1717 Restructuring and integration costs -(122)(122) -(199)(199) Adjusted EBITDA 3,334(797)- 13,005(1,028)- Significant litigation 5(5)- (33)33- Specific labor expenses (697)697- (812)812- Review of the investments and business portfolio 18(18)- 17(17)- Restructuring and integration costs (123)123- (200)200- Reported EBITDA 2,537 2,537 11,977 11,977 (1) Including gains (losses) on disposal of fixed assets. Appendix 3: key performance indicatorsIn thousand, at the end of the period December 31 2019 December 31 2018 Number of convergent customers 10,762 10,412 Number of mobile services customers (excluding MVNOs) 207,211 201,148 o/wCustomers with convergent offers 19,154 18,187  Customers with mobile only offers 188,057 182,960 o/wContract customers 74,205 70,783  Prepaid customers 133,006 130,365 Number of fixed broadband services customers 20,685 20,144 o/wCustomers with very high-speed broadband access 7,792 6,343 o/wCustomers with convergent offers 10,762 10,412  Customers with fixed only offers 9,923 9,732 Number of fixed telephony customers 37,809 40,199 Group total 265,705 261,490 2018 data is on a comparable basis.The key indicators by country are shown in the Investors section of the Orange Group website, orange.com, in the document "Orange Investors data book Q4 2019". This is directly accessible through the following link:www.orange.com/en/Investors/Results-and-presentations/Folder/All-consolidated-results Appendix 4: glossaryKey figuresData on a comparable basis: data based on comparable accounting principles, scope of consolidation and exchange rates are presented for previous periods. The transition from data on an historical basis to data on a comparable basis consists of keeping the results for the period ended and then restating the results for the corresponding period of the preceding year for the purpose of presenting, over comparable periods, financial data with comparable accounting principles, scope of consolidation and exchange rate. The method used is to apply to the data of the corresponding period of the preceding year, the accounting principles and scope of consolidation for the period just ended as well as the average exchange rate used for the income statement for the period ended. Changes in data on a comparable basis reflect organic business changes. Data on a comparable basis is not a financial aggregate as defined by IFRS and may not be comparable to similarly-named indicators used by other companies.EBITDAaL or “EBITDA after Leases” (from January 1, 2019): operating income (i) before depreciation and amortization of fixed assets, effects resulting from business combinations, reclassification of cumulative translation adjustment from liquidated entities, impairment of goodwill and fixed assets, share of profits (losses) of associates and joint ventures, (ii) after interest on debts related to financed assets and on lease liabilities, and (iii) adjusted for significant litigation, specific labor expenses, fixed assets, investments and businesses portfolio review, restructuring programs costs, acquisition and integration costs and, where appropriate, other specific elements. EBITDAaL is not a financial aggregate as defined by IFRS standards and may not be directly comparable to similarly-named indicators in other companies.eCAPEX or “economic CAPEX” (from January 1, 2019): (i) acquisitions of property, plant and equipment and intangible assets, excluding telecommunications licenses and financed assets, (ii) less the price of disposal of property, plant and equipment and intangible assets. eCAPEX is not a financial performance indicator as defined by IFRS standards and may not be directly comparable to indicators referenced by similarly-named indicators in other companies.Operating Cash Flow (EBITDAaL – eCAPEX from January 1, 2019): EBITDAaL (see definition) less eCAPEX (see definition). Orange uses this indicator to measure the performance of the Group in generating cash from its operations. Operating Cash Flow is not a financial aggregate defined by IFRS and may not be comparable to similarly-named indicators used by other companies.Organic Cash Flow (telecoms activities): for the perimeter of the telecoms activities, this corresponds to the net cash generated by the operating activities, minus (i) lease liabilities repayments and debts related to financed assets repayments, and (ii) purchases and sales of property, plant and equipment and intangible assets, net of change in the fixed assets payables, (iii) excluding effect of telecommunication licenses paid and significant principal litigations paid or received. Operating Cash Flow from telecom activities is not a financial aggregate defined by IFRS and may not be comparable to similarly-named indicators used by other companies.Reported EBITDA (until December 31, 2018): operating income before depreciation and amortisation, before impacts related to acquisitions of controlling interests, before reversal of reserves of liquidated entities, before impairment of goodwill and assets, and before income from associates. Reported EBITDA is not a financial aggregate as defined by IFRS standards and may not be directly comparable to similarly-named indicators in other companies.Adjusted EBITDA (until December 31, 2018): reported EBITDA (see definition), adjusted for the impacts of key disputes, specific personnel expenses, the review of the portfolio of shares and operations, restructuring and consolidation costs, and, as applicable, other specific and systematically identified items. Adjusted EBITDA is not a financial aggregate as defined by IFRS standards and may not be directly comparable to similarly-named indicators in other companies.CAPEX (until December 31, 2018): capital expenditure on tangible and intangible assets excluding telecommunication licenses and investments through finance leases. CAPEX is not a financial performance indicator as defined by IFRS standards and may not be directly comparable to indicators referenced by similarly-named indicators in other companies.Operating Cash Flow (Adjusted EBITDA – CAPEX until December 31, 2018): Adjusted EBITDA less CAPEX. Orange used this indicator to measure the performance of the Group in generating cash from its operations. Operating Cash Flow is not a financial aggregate defined by IFRS and may not be comparable to similarly-named indicators used by other companies.ConvergenceThe customer base and the revenues invoiced to convergence services customers (excluding equipment sales) was for convergent offers defined as the combination of, at a minimum, a fixed broadband access and a mobile contract subscribed by retail market customers.Convergent ARPO: the average quarterly revenues per convergent offer (ARPO) is calculated by dividing revenues from retail convergent services offers invoiced to customers generated over the past three months (excluding IFRS 15 adjustments) by the weighted average number of retail convergent offers over the same period. ARPO is expressed by monthly revenues per convergent offer.Mobile Only servicesRevenues from Mobile Only services consists of revenues invoiced to customers of mobile offers excluding retail convergence and equipment sales. The customer base includes customers with a contract excluding retail convergence, machine-to-machine contracts and prepaid cards.Mobile Only ARPO: the average quarterly revenues from Mobile Only (ARPO) is calculated by dividing the revenue from Mobile Only services (excluding machine-to-machine and IFRS 15 adjustments) generated over the past three months by the weighted average of Mobile Only customers (excluding machine-to-machine) over the same period. The ARPO is expressed as monthly revenues per Mobile Only customer.Fixed Only servicesRevenues from Fixed Only services include the revenue of fixed services excluding retail convergence and equipment sales: traditional fixed-line telephony, fixed broadband and enterprise solutions and networks5. The customer base consists of fixed-line telephony and fixed broadband customers, excluding retail convergence customers.Fixed Only Broadband ARPO: the average quarterly revenues from Fixed Only Broadband (ARPO) is calculated by dividing the revenue from Fixed Only Broadband services (excluding IFRS 15 adjustments) generated over the past three months by the weighted average of Fixed Only Broadband customers over the same period. ARPO is expressed as monthly revenues per Fixed Only Broadband customer.IT & integration servicesRevenues from IT and integration services include revenue from unified communication and collaboration services (Local Area Network and telephony, consulting, integration, project management and video conferencing offers), hosting and infrastructure services (including cloud computing), application services (customer relations management and other application services), security services, machine-to-machine services (excluding connectivity), as well as equipment sales for the products and services above.WholesaleRevenues from other carriers consists of (i) mobile services to other carriers including incoming traffic, visitor roaming, network sharing, national roaming and Mobile Virtual Network Operators (MVNOs), and (ii) fixed services to other carriers including national networking, services to international carriers, high-speed and very high-speed broadband access (fibre access, unbundling of telephone lines and xDSL access sales) and the sale of telephone lines on the wholesale market.* * * 1 Unless otherwise stated, changes are on a comparable basis.2 Unless otherwise stated, changes are on a comparable basis.3 Unless otherwise stated, changes are on a comparable basis.4 Customers making at least one transaction per month.5 With the exception of France, where enterprise solutions and networks are listed under the Enterprise business segment. Attachment * CP_Orange_FY2019_EN_130220

  • Globe Newswire

    Résultats financiers au 31 décembre 2019

    Communiqué de presse                                                                                                                         Paris, le 13 février 2020 Résultats financiers au 31 décembre 2019   Croissance du chiffre d’affaires et de l'EBITDAaL en 2019, en accélération au 4ème trimestreSolide performance commerciale en France, excellents résultats en Afrique & Moyen-Orient, retour à la croissance du chiffre d’affaires Entreprises et progression soutenue en Europe.En millions d’euros T4 2019variation à base comparablevariation en données historiques 12M 2019variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 11 0881,1 %2,6 % 42 2380,6 %2,1 % EBITDAaL 3 2881,3 %na  12 8600,8 %na Résultat d'exploitation     5 927 22,7 % Résultat net de l'ensemble consolidé     3 226 49,4 % eCAPEX (hors licences) 2 059(7,0)%na  7 2930,6 %na Cash-Flow opérationnel (EBITDAaL - eCAPEX) 1 22819,3 %na  5 5681,0 %na Cash-Flow organique (activités télécoms)     2 345 (5,8)% Les résultats annuels confirment l’atteinte des objectifs annoncés pour 20191. * Le chiffre d’affaires du Groupe croît de +0,6% en 2019 et de +1,1% au 4ème trimestre, en accélération par rapport au +0,8% du trimestre précédent * Cette hausse est tirée par la dynamique toujours très forte de l’Afrique & Moyen-Orient qui croît de +6,2% et par la solide performance de l'Europe et le retour de la croissance d’Entreprises en progression respectivement de +1,4% et de +1,0% en 2019. L’ensemble fait plus que compenser une très légère décroissance en France de -0,3% et la baisse en Espagne de -1,5% en 2019 sous l’effet du glissement du marché vers le low cost. * L'EBITDAaL Groupe progresse de +0,8% en 2019 et de +1,3% au 4ème trimestre, en accélération par rapport au +0,2% du trimestre précédent, soutenu par l’augmentation du chiffre d’affaires et la maitrise des coûts. * Hors effets des offres promotionnelles de lecture numérique, la croissance du chiffre d’affaires et de l’EBITDAaL est respectivement de +0,8% et +1,5% sur l'ensemble de 2019. * Les eCAPEX Groupe sont en croissance de +0,6% en 2019, y compris l’effet du partage du réseau d’accès mobile avec Vodafone en Espagne. Hors cet effet, les eCAPEX sont en légère décroissance. Cette performance intervient dans un contexte d'accélération du déploiement de la fibre en France. * Le Cash-flow organique des activités télécoms atteint 2,3 milliards d’euros et dépasse nettement les objectifs annoncés pour 2019.Ces bons résultats sont le fruit de la stratégie du Groupe axée sur la connectivité augmentée et sur les nouveaux territoires de croissance qui permet de faire progresser nos bases clients : * Les offres convergentes totalisent 10,8 millions de clients au 31 décembre 2019, en progression de +3,4% sur un an permettant à Orange de conforter sa position de 1er opérateur convergent en Europe. * Avec 7,3 millions de clients fibre, Orange est leader incontesté sur la fibre en Europe et affiche une forte croissance en 2019, avec 745 000 ventes nettes en France et un record au 4ème trimestre en France et en Pologne avec respectivement 239 000 et 47 000 ventes nettes. * En Afrique & Moyen-Orient, le déploiement de la 4G se poursuit, permettant d’atteindre plus de 23,8 millions de clients fin 2019, soit une croissance de 42,6% sur un an. Orange Money, avec une base de 18,2 millions de clients actifs fin 2019 croit de 20,1% sur un an. * Le poids des activités IT&SI dans le chiffre d’affaires d’Entreprises atteint 37,2% en 2019, soit +2 points par rapport à 2018. Cette progression reflète la performance du cloud et de la cybersécurité où Orange est devenu un leader européen grâce aux acquisitions de SecureData et SecureLink. * Fin 2019, Orange Bank compte au total plus de 500 000 clients dont 390 000 titulaires des comptes en France et a lancé l'offre en Espagne.En lien avec ses engagements en matière environnementale, Orange a baissé en 2019 ses émissions de CO2 de -5.4% en absolu par rapport à 2018 malgré la croissance des usages sur ses réseaux.Perspectives 2020 Orange confirme ses objectifs pour 2020, tels qu'annoncés lors de la journée investisseurs du 4 décembre dernier : * L'EBITDAaL 2020 sera stable positif. * Les eCAPEX 2020, qui incluent l’impact des accords de partage de réseau en Espagne et en Belgique, seront en hausse de 200 millions d'euros. * Le Cash-Flow Organique des activités télécoms 2020 sera supérieur à 2,3 milliards d’euros, en amélioration par rapport à l’objectif annoncé à la journée Investisseurs de décembre. * L’ambition de mettre en œuvre un plan d’économies nettes additionnel de 1 milliard d’euros d’ici 2023 sur une base de coûts indirects délimitée de 14 milliards d’euros en 2019 devient un engagement. * L'objectif d'un ratio dette nette / EBITDAaL des activités télécoms est maintenu autour de 2x à moyen terme. * Il sera proposé le versement d'un dividende de 0,70 euro par action pour 2020, avec le versement en décembre prochain d'un acompte sur dividende de l'exercice 2020 de 0,30 euro par action. * Sur la période 2021-2023, Orange versera un dividende annuel de 0,70 euro à minima par action, sans exclure une hausse éventuelle en lien avec l'accélération de sa trajectoire de cash-flow organique.Commentant la publication de ces résultats, Stéphane Richard, Président-Directeur Général du groupe Orange a déclaré :« Au regard du contexte de marché très concurrentiel, 2019 a été une année réussie pour Orange. Nous affichons un chiffre d’affaires et un EBITDAaL en croissance, et en accélération au 4ème trimestre. Le plan Essentiels 2020 s’achève donc sur la confirmation de la pertinence de notre stratégie axée sur la supériorité de nos réseaux, la richesse de nos services et la qualité de notre relation clients. Nous avons atteint cette année les 40 millions de foyers raccordables au très haut débit fixe et sommes le leader européen incontesté de la fibre optique. Nous avons été nommés « meilleur réseau mobile » pour la 9ème année consécutive en France et la 4G est désormais disponible dans 15 de nos pays d’Afrique & Moyen-Orient. Enfin nous avons lancé avec succès la 5G en Roumanie, de quoi donner le ton pour nos prochains lancements en Europe.Ce leadership dans les réseaux nous a permis de maintenir d’excellentes performances commerciales. Nos offres convergentes totalisent 10,8 millions de clients (+3,4%), ce qui conforte notre position de numéro 1 en Europe. Nous avons par ailleurs augmenté de +23% le nombre de nos clients fibre, tiré par les ventes nettes en France et en Espagne, pour atteindre 7.8 millions.Je tiens à souligner que cette année encore l’Afrique & Moyen-Orient est un des principaux moteurs de croissance du Groupe. Nous y avons désormais près de 24 millions de clients 4G (+43%) et 18,2 millions de clients actifs Orange Money (+20%).En 2019, Orange a également affirmé ses ambitions dans la Cybersécurité en devenant un leader européen grâce aux acquisitions de SecureData et SecureLinK qui permettent aussi de renforcer le leadership mondial d’Orange Business Services sur les réseaux.Enfin, Orange a réduit ses émissions de CO2 de 5.4% par rapport à l’année dernière et ce, alors même que les usages digitaux explosent sur nos réseaux. Orange est bien lancé pour tenir ses engagements environnementaux d’ici 2025.Forts de ces résultats positifs et grâce à des investissements maîtrisés et à une meilleure efficacité opérationnelle, nous allons améliorer la guidance sur le Cash-Flow Organique en 2020. Ce sera la première année de notre nouveau plan Engage 2025. Guidé par notre raison d’être, il va nous permettre de relever de formidables défis et de nous doter d’une croissance durable. »Indicateurs-clésDonnées au 31 décembreEn millions d’euros 12M 201912M 2018 à base comparable12M 2018 en données historiquesvariation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 42 23841 98641 3810,6 %2,1 % France 18 15418 20418 211(0,3)%(0,3)% Espagne 5 2805 3605 349(1,5)%(1,3)% Europe 5 7835 7015 6871,4 %1,7 % Afrique & Moyen-Orient 5 6465 3145 1906,2 %8,8 % Entreprises 7 8207 7457 2921,0 %7,2 % Opérateurs Internationaux & Services partagés 1 4981 5841 534(5,4)%(2,3)% Eliminations intra-Groupe (1 942)(1 922)(1 882)   EBITDAaL (1) 12 86012 762na 0,8 %na dont activités télécoms 13 01912 907na0,9 %na En % du chiffre d'affaires 30,8 %30,7 %na 0,1 ptna France 7 1357 130na0,1 %na Espagne 1 6461 642na0,3 %na Europe 1 4921 443na3,4 %na Afrique & Moyen-Orient 1 8151 659na9,4 %na Entreprises 1 1911 212na(1,7)%na Opérateurs Internationaux & Services partagés (261)(178)na(46,3)%na dont Orange Bank (160)(147)na(8,5)%na Résultat d'exploitation 5 927 4 829 22,7 % dont activités télécoms 6 112 4 997 22,3 % dont Orange Bank (186) (169) (9,8)% Résultat net de l'ensemble consolidé 3 226 2 158 49,4 % Résultat net part du Groupe 3 006 1 954 53,8 % eCAPEX 7 2937 248na 0,6 %na dont activités télécoms 7 2657 212na0,7 %na en % du chiffre d'affaires 17,2 %17,2 %na 0,0 ptna dont Orange Bank 2836na(23,4)%na Cash-Flow opérationnel (EBITDAaL - eCAPEX) 5 5685 513na 1,0 %na (1) Les ajustements de présentation de l’EBITDAaL sont décrits à l’annexe 2.En millions d’euros Au 31 décembre 2019Au 31 décembre 2018 Cash-Flow Organique des activités télécoms 2 3452 490 Endettement financier net (1) 25 46625 441 Ratio d'endettement financier net / EBITDA ajusté des activités télécoms (2) na1,93 Ratio d'endettement financier net / EBITDAaL des activités télécoms (3) 1,96na (1) L’endettement financier net tel que défini et utilisé par Orange ne prend pas en compte les activités d’Orange Bank pour laquelle ce concept n’est pas pertinent.(2) Le ratio d’endettement financier net rapporté à l’EBITDA ajusté des activités télécoms est calculé sur la base de l’endettement financier net du Groupe rapporté à l’EBITDA ajusté des activités télécoms calculé sur les 12 mois précédents.(3) Le ratio d’endettement financier net rapporté à l’EBITDAaL des activités télécoms est calculé sur la base de l’endettement financier net du Groupe rapporté à l’EBITDAaL des activités télécoms calculé sur les 12 mois précédents.Données trimestriellesEn millions d’euros T4 2019T4 2018 à base comparableT4 2018 en données historiquesvariation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 11 08810 96510 8111,1 %2,6 % France 4 7314 6794 6871,1 %0,9 % Espagne 1 3461 3771 375(2,3)%(2,1)% Europe 1 5481 5221 5021,7 %3,1 % Afrique & Moyen-Orient 1 4611 3771 3556,1 %7,8 % Entreprises 2 1042 0871 9770,8 %6,4 % Opérateurs Internationaux & Services partagés 377416401(9,3)%(6,1)% Eliminations intra-Groupe (479)(492)(487)   EBITDAaL (1) 3 2883 245na 1,3 %na dont activités télécoms 3 3323 300na1,0 %na En % du chiffre d'affaires 30,0 %30,1 %na (0,0 pt)na dont Orange Bank (45)(56)na20,0 %na eCAPEX 2 0592 215na (7,0)%na dont activités télécoms 2 0542 209na(7,0)%na en % du chiffre d'affaires 18,5 %20,1 %na (1,6 pt)na dont Orange Bank 56na(14,4)%na Cash-Flow opérationnel (EBITDAaL - eCAPEX) 1 2281 030na 19,3 %na (1) Les ajustements de présentation de l’EBITDAaL sont décrits à l'annexe 2.La norme comptable IFRS 16 "Contrats de locations" est appliquée par le Groupe depuis le 1er janvier 2019 selon la méthode rétrospective simplifiée sans retraitement des périodes comparatives. Le compte de résultat et la présentation des informations sectorielles ont été modifiés en conséquence (amortissements des droits d’utilisation des actifs reconnus et charges d’intérêts relatives aux dettes de location au lieu des charges de loyers opérationnelles, accélération de la charge résultant notamment de la composante intérêts).En parallèle, l’application de la norme IFRS 16 a conduit le Groupe à faire évoluer ses indicateurs financiers, avec depuis le 1er janvier 2019, l’EBITDAaL (EBITDA after Leases), les eCAPEX (Economic CAPEX) et l’adaptation du Cash-flow opérationnel (EBITDAaL diminué des eCAPEX). Voir Annexe 4 Glossaire.Les données 2019 et les données 2018 à base comparable sont présentées en norme comptable IFRS 16. Les données historiques 2018 sont présentées en norme comptable IAS 17.Le Conseil d’administration d’Orange SA s’est réuni le 12 février 2020 et a examiné les comptes consolidés au 31 décembre 2019.Les commissaires aux comptes du Groupe ont effectué leurs diligences d'audit sur ces comptes et les rapports d'audit relatifs à leur certification sont en cours d’émission.Des informations plus détaillées sur les comptes et les indicateurs de performance du Groupe sont disponibles sur le site Internet d’Orange à la rubrique "investisseurs / Résultats et présentations" :www.orange.com Analyse des chiffres-clés du Groupe2Chiffre d’affairesLe chiffre d’affaires du Groupe Orange s’élève à 42,2 milliards d'euros en 2019, en hausse de +0,6%. Retraité de l'effet des offres promotionnelles de lecture numérique, le chiffre d'affaires serait en hausse de +0,8% en 2019. Cette dynamique est tirée par une très forte croissance de l'Afrique et du Moyen-Orient, une belle performance d’Entreprises et de l'Europe, l’ensemble faisant plus que compenser une légère érosion en France et la baisse en Espagne.Les principaux services affichent en 2019 les performances suivantes :Le chiffre d’affaires de la Convergence – commercialisée dans l'ensemble des pays européens – est de 7,1 milliards d'euros en 2019, en croissance de +3,9%. Cette progression permet à Orange de conforter sa position de 1er opérateur convergent en Europe.Le chiffre d’affaires des services mobiles seuls est de 10,5 milliards d'euros, il progresse de +0,9% sur un an grâce à la dynamique de l'Afrique Moyen-Orient.Le chiffre d’affaires des services fixes seuls s'élève à 9,5 milliards d'euros, il diminue de -2,9% sur un an du fait de la migration vers les services convergents et du recul tendanciel des services fixes bas débit.Le chiffre d'affaires de l'IT et des services d'intégration est de 3,0 milliards d'euros, affichant une croissance de +7,1% en 2019. Cette progression est tirée par la Cybersécurité et le Cloud du secteur Entreprises, ainsi que par le marché Entreprises en Pologne.Le chiffre d’affaires des services aux opérateurs atteint 7,9 milliards d'euros, en très légère baisse de -0,1% en 2019. La croissance de la vente en gros de services fixes, notamment les revenus liés à la construction des RIP en France, n'est pas totalement compensée par la baisse des services aux opérateurs internationaux.Le chiffre d'affaires des ventes d'équipements s'élève à 3,1milliards d’euros, en baisse de - 3,1% sur un an, impacté par un ralentissement du marché.Evolution de la base-clientsLa base-clients convergents compte 10,8 millions de clients, en hausse de +3,4%, soutenue par une progression très forte en Europe.La base-clients mobiles compte 207,2 millions de clients, en progression de +3,0%, tirée par l'Afrique Moyen-Orient.La base-clients haut débit fixe totalise 20,7 millions de clients, en hausse de +2,7%, reflétant l'accélération du déploiement du réseau FTTH notamment en France.EBITDAaLL'EBITDAaL Groupe s'élève à 12,9 milliards d’euros en 2019 en hausse de +0,8% et de +1,3% au 4ème trimestre, en accélération par rapport au +0,2% du trimestre précédent. Sans l'impact des promotions sur les offres de lecture numérique, l'EBITDAaL est en croissance de +1,5% en 2019.L'EBITDAaL des activités télécoms est de 13,0 milliards d’euros en 2019, en hausse de +0,9%, tiré par la forte progression de l'Afrique et du Moyen-Orient (+9,4%) et celle de l’Europe (+3,4%). L'EBITDAaL des activités télécoms représente 30,8% du chiffre d'affaires en 2019, en progression de +0,1pt.Résultat d’exploitationLe résultat d’exploitation du Groupe ressort à 5 927 millions d’euros, contre 4 829 millions d’euros en 2018 en données historiques, soit une hausse de +22,7 % représentant 1 098 millions d’euros.Cette augmentation s’explique principalement par le contre-effet de la charge enregistrée en 2018 au titre du nouveau plan de temps partiel senior et par l’amélioration de l'EBITDAaL.Résultat netLe résultat net du Groupe est de 3 226 millions d’euros contre 2 158 millions d’euros en 2018 en données historiques. Son augmentation est liée à la progression du résultat d’exploitation et à celle du résultat financier (notamment grâce à l’amélioration du coût de l’endettement financier brut) partiellement compensée par l’augmentation de la charge d’impôt sur les sociétés.eCAPEXLes eCAPEX Groupe sont en croissance de +0,6% en 2019 et baissent de -7,0% au 4ème trimestre en nette décélération par rapport aux +4,0% sur les 9 premiers mois de l'année. Cette baisse intervient dans un contexte d'accélération du déploiement de la fibre en France.Au 31 décembre 2019, le Groupe totalise 39,5 millions de foyers raccordables au très haut débit fixe, en croissance sur un an de +38,0% en France, de +7,8% en Espagne et de +24,6% en Pologne. Le Groupe continue également de renforcer son réseau mobile, avec une couverture 4G supérieure à 99% de la population en France, Belgique et Pologne, d’au moins 95% dans les autres pays d’Europe et avec 15 pays d'Afrique Moyen-Orient couverts au 31 décembre 2019.Cash-Flow organique des activités télécomsEn 2019, le Cash-Flow organique des activités télécom du Groupe s'élève à 2,3 milliards d'euros, en ligne avec la guidance. Cela représente par rapport à 2018 une baisse de 145 millions d’euros en données historiques qui intègre notamment une augmentation de l’impôt sur les sociétés décaissé.Evolution du portefeuille d’actifsEn juillet 2019, Orange a cédé le solde de sa participation résiduelle dans BT Group plc pour un montant net de 543 millions d'euros.Par ailleurs, après l’acquisition de SecureData en janvier 2019, Orange a finalisé en juillet l’acquisition de SecureLink permettant au Groupe de se positionner comme un leader européen de la cybersécurité.Enfin, en novembre 2019, Orange a cédé sa filiale Orange Niger en raison d’un environnement de marché défavorable.DividendeAu titre de l’exercice 2019, l’Assemblée générale du 19 mai 2020 statuera sur la distribution d’un dividende de 0,70 euro par action. Compte tenu du versement d’un acompte de 0,30 euro le 4 décembre 2019, le solde du dividende s’élèvera, sous réserve d’approbation par l’assemblée, à 0,40 euro par action et sera payé en numéraire le 4 juin 2020, la date de détachement étant fixée au 2 juin 2020 et la date d’enregistrement au 3 juin 2020.Au titre de l’exercice 2020, le versement d’un dividende de 0,70 euro par action sera proposé à l’Assemblée générale des actionnaires de 2021, et un acompte sur dividende de 0,30 euro par action sera versé en décembre 2020.Performance extra-financièreEn 2019, Orange a réduit ses émissions de CO2 de - 5.4% par rapport à 2018, et ce, malgré la croissance du trafic sur ses réseaux.Orange est ainsi sur la voie de respecter son engagement pris dans le cadre de son plan Engage 2025 de réduire de 30% à l’horizon 2025 ses émissions de CO2 par rapport à 2015. Ces résultats ont été atteints grâce aux efforts continus du Groupe pour améliorer son efficacité énergétique, en particulier sur son réseau et sur son système d’information qui sont sources de 82% de ses émissions.En matière de gestion des déchets, Orange poursuit ses efforts pour améliorer la collecte des mobiles, qui a atteint pour la première fois en France, au 4ème trimestre 2019, 30% du nombre des mobiles vendus par Orange sur la même période.S’agissant de ses engagements en faveur de l’inclusion numérique, le Groupe a ouvert en 2019 deux Orange Digital Centers (ODC), en Tunisie puis au Sénégal. Les ODC, qui offrent un dispositif d’accompagnement pour la formation au numérique et le soutien à l’entreprenariat digital, ont vocation à consolider le positionnement d’Orange comme acteur de référence de la transformation digitale des pays où il est présent.Analyse par secteur opérationnel3FranceEn millions d’euros T4 2019variation à base comparablevariation en données historiques 12M 2019variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 4 7311,1 %0,9 % 18 154(0,3)%(0,3)% Services facturés aux clients 2 730(0,2)%(0,2)% 10 807(1,6)%(1,5)% Convergence 1 1425,6 %0,6 % 4 3973,9 %(1,4)% Mobile seul 571(4,6)%(1,2)% 2 324(4,3)%(1,0)% Fixe Seul 1 017(3,8)%(0,4)% 4 086(5,4)%(2,0)% Services aux opérateurs 1 4224,1 %3,6 % 5 4872,9 %2,7 % Ventes d'équipements 439(2,6)%(2,6)% 1 351(4,2)%(4,2)% Autres revenus 14111,8 %8,5 % 5095,7 %4,8 % EBITDAaL     7 1350,1 %na EBITDAaL / Chiffre d'affaires     39,3 %0,1 ptna Résultat d'exploitation     3 892-21,7 % eCAPEX     4 05210,9 %na eCAPEX / Chiffre d'affaires     22,3 %2,2 ptna En France, bonne performance commerciale tant sur le mobile que sur le haut débit fixe avec un plus haut historique sur la fibre.Le chiffre d'affaires de la France est en légère baisse de -0,3% en 2019 mais en nette reprise au 4ème trimestre avec une croissance +1,1%. Retraité de l'effet des offres de lecture numérique, le chiffre d'affaires de la France progresse de +0,2% en 2019.Le chiffre d’affaires des services facturés aux clients est en baisse de -1,6% en 2019 mais affiche une amélioration de tendance au 4ème trimestre avec un léger tassement de -0,2% à comparer aux -2,0% le trimestre précédent. En 2019, le chiffre d'affaires convergent croit de +3,9%, une hausse alimentée par le succès de la stratégie convergente du Groupe avec une croissance de +0,2 point du taux de convergence haut débit grand public. Le chiffre d’affaires du mobile seul baisse de -4,3% et celui du fixe seul de -5,4% en 2019, impactés par les migrations vers la convergence et la baisse continue des services bas débit.Retraité de l'effet des offres promotionnelles de lecture numérique afin de mieux évaluer la performance sous-jacente, et de la décroissance des revenus du RTC, le chiffre d'affaires des services facturés aux clients progresse de +1,7% au 4ème trimestre, soit un niveau supérieur à celui du trimestre précédent (+1,5%). Retraité de l'effet des offres promotionnelles de lecture numérique, au 4ème trimestre 2019, l'ARPO convergent progresse de +1,1 euro sur un an à 67,7 euros, l’ARPO mobile seul de +0,18 euro à 16,9 euros et l'ARPO haut débit fixe affiche une légère baisse de -0,12 euros.Le chiffre d'affaires des services aux opérateurs poursuit sa croissance, avec +2,9% en 2019 et +4,1% au 4ème trimestre en accélération par rapport au +3,3% du trimestre précédent. Cette dynamique est tirée par la location de lignes FTTH, la maintenance FTTH et la construction des réseaux fibre en zones RIP qui compense la baisse du dégroupage et de l'itinérance nationale.Le chiffre d'affaires des ventes d'équipements est en baisse de -4,2% en 2019 et de -2,6% au 4ème trimestre, en amélioration par rapport aux -4,0% du trimestre précédent.Les bonnes performances commerciales du 4ème trimestre sont soutenues notamment par les forfaits mobiles qui affichent un solide trimestre d'acquisitions avec 47 000 ventes nettes dans un marché resté agressif. La stratégie commerciale centrée sur le foisonnement porte ses fruits avec le succès commercial d'Open multi-lignes qui affiche 81 000 ventes nettes. Au 4ème trimestre, le churn contrat mobile (hors M2M) s'établit à 13,3%, en baisse de -0,5 points sur un an grâce à la bonne performance du churn Sosh et de la convergence.Le haut débit fixe enregistre 49 000 ventes nettes au 4ème trimestre, avec 239 000 ventes nettes sur la fibre, un nouveau record historique. Au 31 décembre 2019, Orange compte 16,3 millions de foyers raccordables et se positionne comme le leader incontesté de la fibre en France avec un total de 3,3 millions de clients. Le mix haut de marché de la base clients haut débit fixe progresse de +0,7 point sur un an.La base clients convergents est en progression de +2,5% sur un an et atteint 5,8 millions de clients, ce qui représente 55% de la base de clients grand public.L'EBITDAaL de la France est en croissance de +0,1% en 2019 et s’établit à 7 135 millions d'euros soit une marge de 39,3% en progression de +0,1 point sur un an.Les eCAPEX de la France atteignent 4 052 millions d'euros en 2019, soit une hausse de +10,9% sur un an. Ces eCAPEX en hausse soutiennent l'accélération des déploiements fibre, avec +4,5 millions de foyers raccordables supplémentaires en 2019 à comparer à +2,7 millions en 2018.EspagneEn millions d’euros T4 2019variation à base comparablevariation en données historiques 12M 2019variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 1 346(2,3)%(2,1)% 5 280(1,5)%(1,3)% Services facturés aux clients 938(3,4)%(2,5)% 3 760(2,9)%(2,5)% Convergence 525(3,1)%(2,7)% 2 092(2,4)%(2,4)% Mobile seul 284(6,4)%(4,3)% 1 161(5,7)%(4,5)% Fixe Seul 1271,0 %1,0 % 5011,0 %1,0 % IT & services d'intégration 2742,8 %742,8 % 6475,6 %475,6 % Services aux opérateurs 2415,6 %5,7 % 90111,9 %11,2 % Ventes d'équipements 167(6,1)%(9,9)% 620(9,5)%(9,5)% EBITDAaL     1 6460,3 %na EBITDAaL / Chiffre d'affaires     31,2 %0,5 ptna Résultat d'exploitation     626-12,7 % eCAPEX     812(24,0)%na eCAPEX / Chiffre d'affaires     15,4 %(4,6 pt)na L'Espagne préserve la valeur et son efficacité opérationnelle dans un contexte marqué par un glissement du marché vers le bas de marché. Le chiffre d’affaires de l'Espagne est en baisse de -1,5% en 2019 et de -2,3% au 4ème trimestre, dans un contexte de glissement du marché vers le segment low cost.Le chiffre d'affaires facturé aux clients est particulièrement impacté par cet environnement baissier, en baisse de -2,9% en 2019. Les chiffres d'affaires convergent et mobile seul baissent respectivement de -2,4% et -5,7% alors que le chiffre d'affaires fixe seul progresse de +1,0% en 2019.Le chiffre d’affaires des ventes d'équipements suit également cette tendance du marché et baisse de -9,5% en 2019 et de -6,1% au 4ème trimestre, soit une amélioration comparée au -12,7% du trimestre précédent.Le chiffre d'affaires des services aux opérateurs poursuit quant à lui sa croissance, avec +11,9% en 2019 et +5,6% au 4ème trimestre. Dans ce contexte, l'objectif de l'Espagne est de préserver la valeur plus que les volumes, et d'accroître son efficacité opérationnelle.En lien avec l'objectif de préserver la base de clients valeur, l'Espagne affiche un ARPO convergent qui a progressé de 1,20 euros entre le 3ème et le 4ème trimestre 2019 pour atteindre 59,1 euros au 4ème 2019\. Les ventes nettes au 4ème trimestre sont en recul de -25 000 sur le haut débit fixe et de -51 000 sur les forfaits mobile (hors M2M).En lien avec l'objectif d'efficacité notamment sur les coûts, grâce, entre autres, aux efforts de digitalisation dans le domaine de la distribution et du support clients, l'Espagne affiche une marge d'EBITDAaL en progression, passant de 30,6% fin 2018 à 31,2% fin 2019, soit une hausse de 0,5  points sur un an. L'EBITDAaL est de 1 646 millions d'euros en 2019, en hausse de 0,3%.Le niveau d'eCAPEX diminue de -24,0% en 2019, sous l'effet premièrement d'une décélération du rythme de déploiement FTTH avec désormais un parc de 14,9 millions de lignes raccordables et deuxièmement de la cession d’un peu plus de 1000 sites mobile non stratégiques.EuropeEn millions d’euros T4 2019variation à base comparablevariation en données historiques 12M 2019variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 1 5481,7 %3,1 % 5 7831,4 %1,7 % Services facturés aux clients 9422,4 %4,6 % 3 6412,9 %3,6 % Convergence 17028,5 %28,7 % 62334,0 %33,3 % Mobile seul 531(2,2)%(2,1)% 2 143(2,1)%(2,3)% Fixe Seul 157(8,0)%(7,4)% 644(7,2)%(7,7)% IT & services d'intégration 8413,4 %50,1 % 23220,3 %47,4 % Services aux opérateurs 269(7,5)%(7,3)% 1 071(6,5)%(6,9)% Ventes d'équipements 29210,8 %10,9 % 8983,8 %3,5 % Autres revenus 45(4,9)%(6,7)% 17314,5 %11,9 % EBITDAaL     1 4923,4 %na EBITDAaL / Chiffre d'affaires     25,8 %0,5 ptna Résultat d'exploitation     382-12,6 % eCAPEX     869(1,7)%na eCAPEX / Chiffre d'affaires     15,0 %(0,5 pt)na Croissance du chiffre d'affaires et amélioration de la profitabilité de l'Europe.Le chiffre d’affaires de l'Europe (pour rappel la Belgique, le Luxembourg, la Moldavie, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie) est en augmentation de +1,4% en 2019 et de 1,7% au 4ème trimestre, en accélération par rapport au +1,4% du trimestre précédent. Cette hausse provient d'une solide progression des services facturés aux clients mais reste impactée par la baisse des services aux opérateurs.Le chiffre d’affaires des services facturés aux clients progresse de +2,9% en 2019, en accélération par rapport au +1,7% de 2018.Sur ce segment, le chiffre d'affaires convergent conserve une croissance soutenue de +34,0% en 2019 et de +28,5% au 4ème trimestre.Le chiffre d’affaires du mobile seul baisse de -2,1% en 2019 et de -2,2% au 4ème trimestre, affecté notamment par les migrations vers la convergence qui représente désormais 19% des ventes nettes de contrats mobile. La base de contrats mobile hors M2M enregistre 101 000 ventes nettes au 4ème trimestre, soit une meilleure performance que celle du 3ème trimestre (86 000).Le chiffre d'affaires du fixe seul est en décroissance de -7,2% en 2019 et de -8,0% au 4ème trimestre. Néanmoins, le relais de croissance du haut débit se met en place avec une base clients FTTH qui progresse de 35,7% en 2019 pour atteindre 761 000 clients.Les services IT et d'intégration continuent d'afficher une forte croissance de leur chiffre d'affaires à +20,3% en 2019 et +13,4% au 4ème trimestre, essentiellement grâce à la Pologne.Le chiffre d'affaires des services aux opérateurs baisse de -6,5% en 2019 et de -7,5% au 4ème trimestre, cette diminution étant essentiellement due à la perte en 2018 d'un contrat MVNO en Belgique.Au niveau des pays d'Europe, la Pologne annonce un sixième trimestre consécutif de hausse de son chiffre d’affaires, en croissance de +2,1% en 2019. En plus du succès de la convergence, la croissance de la Pologne est également tirée par de meilleures ventes d'équipements, une progression des autres revenus (offres d’énergie) et une performance plus forte des services IT et d'intégration.La croissance du chiffre d'affaires de la Belgique et du Luxembourg est de +3,3% en 2019 et de +4,8% au 4ème trimestre, en accélération par rapport à la croissance de +2,5% du 3ème trimestre et +2,8% du 1er semestre. Cette dynamique est le fruit de l'accélération des ventes nettes contrats mobiles et de la convergence.Les pays d'Europe centrale voient leur chiffre d’affaires baisser de -0,7% en 2019 mais affichent une croissance de +0,5% au 4ème trimestre, en amélioration par rapport au -0,9% du trimestre précédent.L'EBITDAaL de l'Europe progresse de +3,4% en 2019, en légère accélération par rapport à la hausse de +3,3% de l’EBITDA ajusté en 2018. Cette amélioration s'explique par la bonne tendance du chiffre d'affaires et une hausse limitée des charges opérationnelles.Afrique & Moyen-OrientEn millions d’euros T4 2019variation à base comparablevariation en données historiques 12M 2019variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 1 4616,1 %7,8 % 5 6466,2 %8,8 % Services facturés aux clients 1 2298,5 %10,0 % 4 7388,6 %11,1 % Mobile seul 1 0989,7 %11,2 % 4 2308,6 %11,1 % Fixe Seul 1276,4 %8,6 % 49310,3 %13,5 % IT & services d'intégration 4(69,5)%(69,5)% 14(33,0)%(32,8)% Services aux opérateurs 191(8,0)%(6,2)% 780(6,4)%(3,8)% Ventes d'équipements 292,6 %7,5 % 968,9 %13,6 % Autres revenus 1259,9 %58,5 % 325,5 %7,4 % EBITDAaL     1 8159,4 %na EBITDAaL / Chiffre d'affaires     32,2 %0,9 ptna Résultat d'exploitation     939-42,5 % eCAPEX     987(2,0)%na eCAPEX / Chiffre d'affaires     17,5 %(1,5 pt)na Toujours une forte croissance de l'Afrique & Moyen-Orient, soutenue par la solide dynamique des services facturés aux clients.L'Afrique & Moyen-Orient, qui est le plus fort contributeur à la croissance du Groupe en 2019, enregistre une progression de son chiffre d'affaires de +6,2% en 2019 et de +6,1% au 4ème trimestre. Cette performance est principalement due à la hausse soutenue des services facturés aux clients qui est en augmentation de +8,6% en 2019.Cette dynamique résulte principalement de la progression continue du mobile seul, en hausse de +8,6% en 2019 et de +9,7% au 4ème trimestre grâce à l'excellente performance des relais de croissance que sont la 4G et Orange Money. L’Afrique & Moyen-Orient compte désormais 23,8 millions de clients 4G, soit une hausse de +42,6% sur un an. De son côté, la base de clients actifs Orange Money atteint 18,2 millions4 en progression de +20,1% sur un an. L’ensemble des pays d'Afrique & Moyen-Orient compte désormais 122 millions de clients mobiles, en croissance de +3,3% sur un an. La composition de la base clients mobiles prépayés est en amélioration avec notamment un churn en baisse de -4,5 points par rapport au 4ème trimestre 2018.L’évolution du chiffre d’affaires est aussi tirée par la dynamique du fixe seul qui affiche une croissance de +10,3% en 2019 et de +6,4% au 4ème trimestre, notamment grâce aux services haut-débit qui comptent désormais 1,2 million de clients en progression de 20,7% sur l'année.Les services aux opérateurs sont en retrait de -6,4% en 2019 et de -8,0% au 4ème trimestre compte tenu notamment de la baisse des volumes sur l’entrant international direct.  Cette forte croissance est portée par tous les pays de la zone, à l'exception de la Jordanie, sachant que 7 pays affichent désormais une croissance à 2 chiffres en 2019.L'EBITDAaL de l'Afrique & Moyen-Orient affiche une croissance de +9,4%, supérieure à celle de son chiffre d'affaires, pour atteindre un taux de marge de 32,2%, en progression de +0,9 point sur un an, grâce à des efforts de maîtrise des coûts.EntreprisesEn millions d’euros T4 2019variation à base comparablevariation en données historiques 12M 2019variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 2 1040,8 %6,4 % 7 8201,0 %7,2 % Fixe Seul 1 007(0,9)%(0,1)% 3 963(1,7)%(0,8)% Voix 325(5,7)%(5,8)% 1 289(6,8)%(7,0)% Données 6821,6 %2,9 % 2 6741,0 %2,4 % IT & services d'intégration 8465,3 %20,5 % 2 9096,5 %25,8 % Mobile * 251(6,0)%(6,0)% 949(3,6)%(3,5)% Mobile Seul 186(3,8)%(3,8)% 727(2,1)%(2,1)% Services aux opérateurs 8(20,4)%(20,4)% 34(3,9)%(3,9)% Ventes d'équipements 58(10,3)%(10,3)% 187(8,7)%(8,7)% EBITDAaL     1 191(1,7)%na EBITDAaL / Chiffre d'affaires     15,2 %(0,4 pt)na Résultat d'exploitation     772-0,9 % eCAPEX     40410,3 %na eCAPEX / Chiffre d'affaires     5,2 %0,4 ptna Un chiffre d'affaires en croissance pour le 5ème trimestre consécutif.Le chiffre d’affaires du secteur Entreprises augmente de +1,0% en 2019 et +0,8% au 4ème trimestre affichant ainsi une croissance pour le 5ème trimestre consécutif et la première année de croissance depuis 2016. Les services IT et d'intégration sont les moteurs de cette croissance.Le chiffre d’affaires de l'IT et des services d’intégration enregistre une forte progression de +6,5% en 2019, en accélération par rapport aux +4,8% de 2018 et +2,6% de 2017. Cette dynamique illustre la forte performance à la fois de la Cybersécurité et des activités Cloud dont les croissances organiques, hors acquisitions, s'élèvent respectivement à +24% et +19% sur l'année.Le ralentissement de la décroissance des services fixes, qui est de -1,7% en 2019 contre -2,4% en 2018 et -3,5% en 2017 s'explique par la bonne dynamique de la data. La data est en effet en croissance de +1,0% en 2019 et de +1,6% au 4ème trimestre. Cette progression est tirée par le développement des offres WAN en France soutenues par la pénétration de la fibre chez nos clients Entreprises.La performance de l’IT et des services d’intégration et la résilience de la data sur l’année font plus que compenser la baisse du chiffre d'affaires Mobile de -3,6% et de la Voix de -6,8%.L' EBITDAaL baisse de -1,7% en 2019 et la marge d'EBITDAaL atteint 15,2%. Ce fléchissement s'explique par l'évolution du mix produits d’Entreprises et notamment la proportion croissante de l'IT et des services d’intégration dans le chiffre d'affaires. Nous confirmons notre ambition d'un retour à la croissance d'EBITDAaL de l'activité entreprise fin 2021.Les eCAPEX de ce segment sont en hausse de +10,3% en 2019, du fait principalement de l'augmentation d'eCAPEX clients liés à des déploiements d'envergure réalisés pour des grands comptes.* Les revenus du Mobile incluent les services mobiles et les ventes d’équipements mobiles facturés aux entreprises, et le trafic mobile entrant des entreprises facturé aux autres opérateurs.** La croissance organique ne prend pas en compte le chiffre d’affaires des acquisitions des 12 derniers mois. Pour rappel, le calcul des données à base comparable a pour effet de minimiser la croissance du cloud et de la cyberdéfense sur les neuf premiers mois de l’année car elle prend en compte le chiffre d’affaires des nouvelles acquisitions mais en considérant que leur croissance est nulle sur la période.Opérateurs Internationaux & Services PartagésEn millions d’euros T4 2019variation à base comparablevariation en données historiques 12M 2019variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 377(9,3)%(6,1)% 1 498(5,4)%(2,3)% Services aux opérateurs 266(13,8)%(9,6)% 1 077(10,6)%(6,3)% Autres revenus 1113,6 %3,3 % 42111,0 %9,6 % EBITDAaL     (261)(46,3)%na EBITDAaL / Chiffre d'affaires     (17,4)%(6,1 pt)na Résultat d'exploitation     (499)-4,1 % eCAPEX     141(39,3)%na eCAPEX / Chiffre d'affaires     9,4 %(5,3 pt)na Le chiffre d’affaires des Opérateurs Internationaux et Services Partagés enregistre une baisse de -5,4% en 2019, avec le recul des services aux opérateurs internationaux.Parallèlement, les autres revenus restent en croissance, s'établissant à +11,0% en 2019. Les autres revenus concernent notamment les activités de pose et de maintenance des câbles sous-marins, de contenus (OCS et Orange Studio), de consulting (Sofrecom) et de sécurisation des accès TV (Viaccess).Orange BankEn millions d’euros  12M 2019variation à base comparablevariation en données historiques Produit Net Bancaire (PNB)   40(6,3)%(6,3)% Coût du risque de crédit bancaire  (10)41,7%41,7% Résultat d'exploitation  (186)Na(9,8)% eCAPEX  28(23,4)%na Au 31 décembre 2019, Orange Bank compte 390 000 titulaires de comptes en France et au total plus de 500 000 clients dont 29% ont un prêt à la consommation. Le 4ème trimestre a été marqué par le lancement de l'offre en Espagne et du financement de terminaux mobiles grâce aux synergies avec les activités télécoms.Le Produit Net Bancaire baisse de -6,3% malgré le développement du PNB de l’offre Orange Bank en France en raison de la réévaluation des portefeuilles de titres.Le résultat d’exploitation est en baisse de -9,8% en données historiques, notamment du fait des charges liées au lancement de l’offre Orange Bank en Espagne.Calendrier des événements à venir30/04/2020 \- Publication des résultats du premier trimestre 2020Contactspresse : 01 44 44 93 93   Jean-Bernard Orsoni jeanbernard.orsoni@orange.com Tom Wright tom.wright@orange.com Olivier Emberger olivier.emberger@orange.com  communication financière : 01 44 44 04 32 (analystes et investisseurs) Patrice Lambert-de Diesbach p.lambert@orange.com Isabelle Casado isabelle.casado@orange.com Samuel Castelo samuel.castelo@orange.com Didier Kohn didier.kohn@orange.com Aurélia Roussel aurelia.roussel@orange.com Andrei Dragolici andrei.dragolici@orange.com   actionnaires individuels : 0 800 05 10 10 AvertissementCe communiqué peut contenir des informations prospectives sur Orange, notamment des objectifs et tendances, concernant notamment la situation financière, les investissements, les résultats, les activités et la stratégie d’Orange. Bien que nous estimions qu’elles reposent sur des hypothèses raisonnables, ces informations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, y compris des problématiques qui nous sont inconnues ou ne sont pas considérées à présent comme substantielles et il ne peut être garanti que les événements attendus auront lieu ou que les objectifs énoncés seront effectivement atteints. Des informations plus détaillées sur les risques potentiels pouvant affecter nos résultats financiers sont disponibles dans le Document de référence déposé le 21 mars 2019 auprès de l'Autorité des marchés financiers et dans le rapport annuel (Form 20-F) enregistré le 16 avril 2019 auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Sous réserve de la réglementation applicable, Orange ne s’engage nullement à mettre à jour les informations prospectives à la lumière des développements futurs.Annexe 1 : indicateurs utilisés jusqu’au 31 décembre 2018 (en données historiques)En millions d’euros T4 2018 en données historiques 12M 2018 en données historiques  Groupe      EBITDA ajusté 3 334 13 005  dont activités télécoms 3 390 13 151  En % du chiffre d'affaires 31,4 % 31,8 %  France   7 076  Espagne   1 700  Europe   1 508  Afrique & Moyen-Orient   1 667  Entreprises   1 245  Opérateurs Internationaux & Services partagés   (45)  dont Orange Bank (56) (147)  CAPEX (hors licences) 2 301 7 442  dont activités télécoms 2 295 7 406  En % du chiffre d'affaires 21,2 % 17,9 %  dont Orange Bank 6 36  Cash-Flow opérationnel (EBITDA ajusté - CAPEX) 1 033 5 563  France       EBITDA ajusté na 7 076  EBITDA ajusté / Chiffre d'affaires na  38,9 %  CAPEX na 3 656  CAPEX / Chiffre d'affaires na  20,1 %  Espagne      EBITDA ajusté na 1 700  EBITDA ajusté / Chiffre d'affaires na  31,8 %  CAPEX na 1 120  CAPEX / Chiffre d'affaires na  20,9 %  Europe      EBITDA ajusté na 1 508  EBITDA ajusté / Chiffre d'affaires na  26,5 %  CAPEX na 953  CAPEX / Chiffre d'affaires na  16,8 %  Afrique & Moyen-Orient      EBITDA ajusté na 1 667  EBITDA ajusté / Chiffre d'affaires na  32,1 %  CAPEX na 1 008  CAPEX / Chiffre d'affaires na  19,4 %  Entreprises      EBITDA ajusté na 1 245  EBITDA ajusté / Chiffre d'affaires na  17,1 %  CAPEX na 353  CAPEX / Chiffre d'affaires na  4,8 %  Opérateurs internationaux & Services partagés      EBITDA ajusté na (45)  EBITDA ajusté / Chiffre d'affaires na  (3,0)%  CAPEX na 316  CAPEX / Chiffre d'affaires na  20,5 %  Orange Bank      CAPEX na 36   Annexe 2 : tableau de passage des données ajustées aux éléments du compte de résultatDonnées 2019 Au 4ème trimestre  Au 31 décembre En millions d’euros Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat Chiffre d'affaires 11 088-11 088 42 238-42 238 Achats externes (4 887)-(4 887) (17 897)-(17 897) Autres produits opérationnels 195-195 720-720 Autres charges opérationnelles (249)(65)(313) (527)(72)(599) Charges de personnel (2 203)56(2 147) (8 470)(24)(8 494) Impôts et taxes d'exploitation (294)-(294) (1 827)-(1 827) Résultat de cession d'actifs immobilisés, de titres et d'activités -168168 -277277 Coûts des restructurations -(69)(69) -(132)(132) Dotations aux amortissements des actifs financés (6)-(6) (14)-(14) Dotations aux amortissements des droits d'utilisation (324)-(324) (1 239)-(1 239) Pertes de valeur des actifs financés --- --- Pertes de valeur des droits d'utilisation 0(9)(8) (0)(33)(33) Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés (0)0- (1)1- Intérêts sur les dettes locatives (31)31- (122)122- EBITDAaL 3 288114- 12 860138- Principaux litiges 6(6)- (49)49- Charges spécifiques de personnel (6)6- (23)23- Revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités 168(168)- 277(277)- Coûts des programmes de restructuration (78)78- (165)165- Coûts d'acquisition et d'intégration (7)7- (24)24- Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés -(0)(0) -(1)(1) Intérêts sur les dettes locatives -(31)(31) -(122)(122)  Données 2018 historiques Au 4ème trimestre  Au 31 décembre En millions d’euros Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat Chiffre d'affaires 10 811 10 811 41 381-41 381 Achats externes (5 087)-(5 087) (18 563)-(18 563) Autres produits opérationnels (1) 245-245 760-760 Autres charges opérationnelles (228)-(228) (496)(9)(505) Charges de personnel (2 112)(693)(2 805) (8 268)(806)(9 074) Impôts et taxes d'exploitation (294)(0)(294) (1 809)(31)(1 840) Résultat de cession de titres et d'activités -1818 -1717 Coûts des restructurations et d'intégration -(122)(122) -(199)(199) EBITDA ajusté 3 334(797)- 13 005(1 028)- Principaux litiges 5(5)- (33)33- Charges spécifiques de personnel (697)697- (812)812- Revue du portefeuille de titres et d'activités 18(18)- 17(17)- Coûts des restructurations et d'intégration (123)123- (200)200- EBITDA 2 537 2 537 11 977 11 977 (1) Y compris résultat de cession des actifs immobilisés. Annexe 3 : indicateurs-clés de performanceEn milliers, en fin de période Au 31 décembre 2019 Au 31 décembre 2018 Nombre de clients des services convergents 10 762 10 412 Nombre de clients des services mobiles (hors MVNO) 207 211 201 148 dontClients avec offres convergentes 19 154 18 187  Clients avec offres mobiles seuls 188 057 182 960 dontClients avec forfaits 74 205 70 783  Clients avec offres prépayées 133 006 130 365 Nombre de clients des services fixes haut débit 20 685 20 144 dontClients avec accès très haut débit (THD) 7 792 6 343 dontClients avec offres convergentes 10 762 10 412  Clients avec offres fixes seuls 9 923 9 732 Nombre de clients de la téléphonie fixe 37 809 40 199 Total Groupe 265 705 261 490 Les données 2018 sont à base comparable.Les indicateurs-clés par pays sont présentés sur le site du Groupe orange.com, à la rubrique Investisseurs, dans le document "Orange Investors data book Q4 2019", directement accessible avec le lien suivant :https://www.orange.com/fr/Investisseurs/Resultats-et-presentations/Folder/Tous-les-resultats-consolides Annexe 4 : glossaireChiffres clésDonnées à base comparable : des données à méthodes, périmètre et taux de change comparables sont présentées pour la période précédente. Le passage des données historiques aux données à base comparable consiste à conserver les résultats de la période écoulée et à retraiter les résultats de la période correspondante de l’exercice précédent, dans le but de présenter, sur des périodes comparables, des données financières à méthodes, périmètre et taux de change comparables. La méthode utilisée est d’appliquer aux données de la période correspondante de l’exercice précédent, les méthodes et le périmètre de la période écoulée ainsi que les taux de change moyens utilisés pour le compte de résultat de la période écoulée. Les variations en données à base comparable permettent de refléter l’évolution organique de l’activité. Les données à base comparable ne constituent pas des agrégats financiers définis par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.EBITDAaL ou "EBITDA after Leases" (depuis le 1er janvier 2019) : résultat d’exploitation, avant dotations aux amortissements des actifs immobilisés, avant effets liés aux prises de contrôle, avant reprise des réserves de conversion des entités liquidées, avant pertes de valeur des écarts d’acquisition et des actifs immobilisés, avant résultat des entités mises en équivalence, après charges d’intérêts sur dettes locatives et dettes liées aux actifs financés, et ajusté des effets des principaux litiges, des charges spécifiques de personnel, de la revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités, des coûts des programmes de restructuration, des coûts d'acquisition et d'intégration et, le cas échéant, d’autres éléments spécifiques systématiquement précisés, qu’il s’agisse de produits ou de charges. L’EBITDAaL ne constitue pas un indicateur financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises (voir section 1.5 Indicateurs financiers non définis par les normes IFRS).eCAPEX ou "CAPEX économiques" (depuis le 1er janvier 2019) : (i) investissements corporels et incorporels hors licences de télécommunication et hors actifs financés, (ii) diminués des prix de cession des actifs immobilisés. Les e-CAPEX ne constituent pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.Cash-Flow Opérationnel (EBITDAaL – eCAPEX depuis le 1er janvier 2019) : EBITDAaL (voir cette définition) diminué des eCAPEX (voir cette définition). Orange utilise cet indicateur pour mesurer la performance du Groupe à dégager de la trésorerie à travers son activité opérationnelle. Le Cash-Flow Opérationnel ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.Cash-Flow Organique (activités télécoms) : le cash-flow organique des activités télécoms correspond, sur le périmètre des activités télécoms, au flux net de trésorerie généré par l’activité, diminué (i) des remboursements des dettes locatives et des dettes sur actifs financés, et (ii) des acquisitions et cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles, nettes de la variation des dettes de fournisseurs d’immobilisations, (iii) hors licences de télécommunication décaissées et hors effet des principaux litiges décaissés (et encaissés). Le Cash-Flow Organique (activités télécoms) ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.EBITDA (jusqu’au 31 décembre 2018) : résultat d’exploitation avant dotation aux amortissements, avant effets liés aux prises de contrôle, avant reprise des réserves de conversion des entités liquidées, avant perte de valeur des écarts d’acquisition et des immobilisations, et avant résultat des entités mises en équivalence. L’EBITDA ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.EBITDA ajusté (jusqu’au 31 décembre 2018) : EBITDA (voir cette définition) ajusté des effets des principaux litiges, des charges spécifiques de personnel, de la revue du portefeuille de titres et d’activités, des coûts de restructuration et d'intégration, et, le cas échéant, d’autres éléments spécifiques qui seront systématiquement précisés. L’EBITDA ajusté ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.CAPEX (jusqu’au 31 décembre 2018) : investissements corporels et incorporels hors licences de télécommunication et hors investissements financés par location-financement. Les CAPEX ne constituent pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.Cash-Flow Opérationnel (EBITDA ajusté – CAPEX jusqu’au 31 décembre 2018) : EBITDA ajusté diminué des CAPEX. Orange utilisait cet indicateur pour mesurer la performance du Groupe à dégager de la trésorerie à travers son activité opérationnelle. Le Cash-Flow Opérationnel ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.ConvergenceLa base-clients et le chiffre d'affaires facturés aux clients (hors ventes d'équipements) de la Convergence concernent les offres convergentes définies comme la combinaison a minima d’un accès haut débit fixe et d’un forfait mobile, et souscrites par les clients du marché grand public.ARPO Convergent : le chiffre d’affaires trimestriel moyen par offre convergente (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services des offres convergentes grand public facturés aux clients généré sur les trois derniers mois (hors ajustements IFRS15) par la moyenne pondérée du nombre d’offres convergentes grand public sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par offre convergente.Services Mobile SeulLe chiffre d'affaires des services Mobile Seul concernent les revenus facturés aux clients des offres mobiles hors ceux de la Convergence grand public et hors ventes d'équipements. La base-clients regroupe les clients des forfaits hors Convergence grand public, les forfaits machine-to-machine et les prépayés.ARPO Mobile Seul : le chiffre d’affaires trimestriel moyen Mobile Seul (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services Mobile Seul (hors machine-to-machine et hors ajustement IFRS15) généré sur les trois derniers mois par la moyenne pondérée du nombre de clients Mobile Seul (hors machine-to-machine) sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par client Mobile Seul.Services Fixe SeulLe chiffre d'affaires des services Fixe Seul inclut le chiffre d'affaires des services fixes hors ceux de la Convergence grand public et hors ventes d'équipements : téléphonie fixe classique, fixe haut débit, solutions et réseaux d’entreprise5. La base-clients est constituée des clients de la téléphonie fixe et du haut débit fixe, hors les clients de la Convergence grand public.ARPO Fixe Seul haut débit : le chiffre d’affaires trimestriel moyen Fixe Seul haut débit (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services du Fixe Seul haut débit (hors ajustement IFRS15) généré sur les trois derniers mois par la moyenne pondérée du nombre de clients Fixe Seul haut débit sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par client Fixe Seul haut débit.IT & services d'intégrationLe chiffre d'affaires de l'IT et des services d’intégration inclut les revenus des services de communication et de collaboration unifiés (Local Area Network et téléphonie, conseil, intégration, gestion de projet, offres de vidéoconférence), les services d'hébergement et d'infrastructure (dont le cloud computing), les services applicatifs (gestion de la relation clients et autres services applicatifs), les services de sécurité, les services liés au machine-to-machine (hors connectivité), ainsi que les ventes d'équipements liées aux produits et services ci-dessus.Services aux opérateursLe chiffre d'affaires réalisé avec les autres opérateurs inclut (i) les services mobiles aux autres opérateurs qui regroupent le trafic mobile entrant, le roaming visiteurs, le partage de réseaux, l'itinérance nationale et les opérateurs de réseaux virtuels (MVNO), et (ii) les services fixes aux autres opérateurs qui comprennent notamment l'interconnexion nationale, les services aux opérateurs internationaux, les services d'accès à haut et très haut débit (accès fibre, dégroupage de lignes téléphoniques, ventes d'accès xDSL), et la vente en gros de lignes téléphoniques.* * * 1 Les variations sont en données à base comparable2 Sauf mentions contraires, les variations sont en données à base comparable3 Sauf mentions contraires, les variations sont en données à base comparable.4 clients réalisant au moins une transaction par mois5 A l’exception de la France, où l'essentiel des solutions et des réseaux d’entreprise est porté par le secteur Entreprises.  Pièce jointe * CP_Orange_FY2019_VF

  • Globe Newswire

    Communiqué: Orange announces its intention to file a buy-out offer followed by a squeeze-out on Business & Decision at a price of 7.93 euros per share

    Press release Paris, 12 February 2020Not for distribution in the United States of AmericaOrange announces its intention to file a buy-out offer followed by a squeeze-out on Business & Decision at a price of 7.93 euros per shareOrange Business Services SA, a 100% subsidiary of Orange SA, which holds 93.62% of the share capital and 93.42% of the voting rights of Business & Decision, announces its intention to file with the French financial markets authority (AMF) a buy-out offer followed by a squeeze-out for the remaining shares of Business & Decision at a price of EUR 7.93 per share.Taking into account Orange current holding in Business & Decision, a squeeze-out at the same price will be implemented after the buy-out offer. This project will be subject to the appraisal of an independent expert in accordance with applicable French regulation.Business & Decision's board of directors will issue a reasoned opinion on the contemplated offer by Orange, on the basis of the report of the independent expert who will appraise the fairness of the financial conditions of the contemplated offer.The buy-out offer followed by a mandatory squeeze-out will be subject to the AMF clearance and shall be filed by the end of February 2020.Orange Business Services SA is advised by Portzamparc (BNP Paribas Group).Disclaimer: This press release is not and cannot in any way be construed as an offering to buy any securities, or as a solicitation of any offer to sell securities. The offer will be made only pursuant to the offer documentation which will contain the full terms and conditions of the offer. The offer documentation will be subject to review by the French Autorité des marchés financiers (AMF) and the offer will only be opened once the AMF has granted its clearance. Any decision in respect of the offer should be made only on the basis of the information contained in such offer documentation.This press release is of a purely informative nature. The dissemination of this press release, the offer and its acceptance may be subject to specific regulations or restrictions in certain jurisdictions. The Offer is not being made to any person, either directly or indirectly, to which such offer or solicitation is unlawful, and may not be accepted in any way from a jurisdiction or territory where such kind of offer or solicitation would infringe the local regulation. Consequently, persons in possession of this press release shall inquire about potential applicable local regulations and comply with them. Orange excludes all liability, and has no liability to any person or entity, however arising, from or in relation to any breach of applicable legal regulation or restriction.About Orange Orange is one of the world’s leading telecommunications operators with sales of 41 billion euros in 2018 and 148,000 employees worldwide at 30 September 2019, including 88,000 employees in France. The Group has a total customer base of more than 268 million customers at 30 September 2019, including 209 million mobile customers and 21 million fixed broadband customers worldwide. The Group is present in 26 countries. Orange is also a leading provider of global IT and telecommunication services to multinational companies, under the brand Orange Business Services. In December 2019, the Group presented its new "Engage 2025" strategic plan, which, guided by social and environmental accountability, aims to reinvent its operator model. While accelerating in growth areas and placing data and AI at the heart of its innovation model, the Group will be an attractive and responsible employer, adapted to emerging professions.Orange is listed on Euronext Paris (symbol ORA) and on the New York Stock Exchange (symbol ORAN). For more information on the internet and on your mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @orangegrouppr. Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited.Press contacts: 01 44 44 93 93 TomWright ; tom.wright@orange.com Olivier Emberger ; olivier.emberger@orange.comAttachment * PR_Orange_BD_EN_120220

  • Globe Newswire

    Communiqué: Orange annonce son intention de déposer un projet d’offre publique de retrait avec ensuite un retrait obligatoire sur les actions Business & Decision au prix de 7,93 euros par action

    Communiqué de presse Paris, le 12 février 2020Orange annonce son intention de déposer un projet d’offre publique de retrait avec ensuite un retrait obligatoire sur les actions Business & Decision au prix de 7,93 euros par actionOrange Business Services SA, filiale à 100% d’Orange SA qui détient 93,62% du capital et 93,42% des droits de vote de Business & Decision, annonce son intention de déposer auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) un projet d’offre publique de retrait au prix de 7,93 euros par action Business & Decision.Compte tenu de la détention actuelle par le groupe Orange, un retrait obligatoire au même prix sera mis en œuvre après l’offre publique. Ce projet sera soumis à un expert indépendant conformément à la réglementation applicable.Le conseil d’administration de Business & Decision rendra un avis motivé sur le projet d’offre proposé par Orange, après examen du rapport de l’expert indépendant, qui se prononcera sur le caractère équitable des conditions financières du projet d’offre.Le projet d’offre publique de retrait sera soumis à l’examen de l’AMF et devrait être déposé fin février 2020.Avertissement : Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre d’acquérir des titres. L’offre ne sera réalisée que conformément à la documentation d’offre qui contiendra les termes et conditions complets de l’offre. La documentation d’offre sera soumise à l’examen de l’Autorité des marchés financiers et l’offre ne sera ouverte qu’après obtention de la décision de conformité de l’Autorité des marchés financiers. Toute décision relative à l’offre doit se fonder exclusivement sur l’information contenue dans la documentation d’offre.Le présent communiqué a été préparé à des fins d’information uniquement. La diffusion de ce communiqué, l’offre et son acceptation peuvent faire l’objet d’une règlementation spécifique ou de restrictions dans certains pays. L’offre ne s’adresse pas aux personnes soumises à de telles restrictions, ni directement, ni indirectement, et n’est pas susceptible de faire l’objet d’une quelconque acceptation depuis un pays où l’offre ferait l’objet de telles restrictions. En conséquence, les personnes en possession du présent communiqué sont tenues de se renseigner sur les restrictions locales éventuellement applicables et de s’y conformer. Orange décline toute responsabilité quant à une éventuelle violation de ces restrictions par qui que ce soit.A propos d'OrangeOrange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2018 et 148 000 salariés au 30 septembre 2019, dont 88 000 en France. Le Groupe servait 268 millions de clients dans le monde au 30 septembre 2019, dont 209 millions de clients mobiles et 21 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 26 pays. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En décembre 2019, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Engage 2025 » qui, guidé par l’exemplarité sociale et environnementale, a pour but de réinventer son métier d’opérateur. Tout en accélérant sur les territoires et domaines porteurs de croissance et en plaçant la data et l’IA au cœur de son modèle d’innovation, le Groupe sera un employeur attractif et responsable, adapté aux métiers émergents.Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN). Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange. Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.Contacts presse : 01 44 44 93 93 Tom Wright ; tom.wright@orange.com Olivier Emberger ; olivier.emberger@orange.comPièce jointe * CP_Orange_BD_FR_120220

  • Globe Newswire

    Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 31 décembre 2019

    14 janvier 2020Orange : Information relative au nombre total d’actions et de droits de vote prévue par l’article L. 233-8 II du Code de commerce et l’article 223-16 du Règlement général de l’Autorité des Marchés FinanciersEn application de l’article L.225-123 du Code de commerce, il est automatiquement conféré, à compter du 3 avril 2016, un droit de vote double aux actions entièrement libérées inscrites au nominatif depuis deux ans au nom d’un même actionnaire.DateNombre d’actions composant le capitalNombre d’actions auto-détenues privées de droit de voteNombre de droits de vote théoriques [1]Nombre de droits de vote exerçables 31/01/20192 660 056 5997 748 9073 104 057 0253 096 308 118 28/02/20192 660 056 5997 248 2503 103 917 0063 096 688 756 31/03/20192 660 056 5996 927 8853 103 854 9623 096 927 077 30/04/20192 660 056 5997 393 3013 104 104 0703 096 710 769 31/05/20192 660 056 5997 564 5713 099 492 0293 091 927 458 30/06/20192 660 056 5997 293 6013 099 568 3623 092 274 761 31/07/20192 660 056 5997 468 4653 099 542 5933 092 074 128 31/08/20192 660 056 5996 895 3083 099 498 6113 092 603 303 30/09/20192 660 056 5996 894 7243 099 492 0293 092 597 305 31/10/20192 660 056 5998 268 5193 099 015 8903 090 747 371 30/11/20192 660 056 5996 891 2933 098 863 0233 091 971 730 31/12/20192 660 056 5999 742 9683 098 753 3593 089 010 391 [1] Calculé, comme prévu au dernier alinéa de l'article 223-11 du Règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote. Ces droits de vote servent de base de calcul pour les franchissements de seuils.  Pièce jointe * Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 31 decembre 2019

  • Globe Newswire

    Orange: total number of shares and voting rights at December 31th, 2019

    14th January 2020Orange: information on the total number of shares and voting rights referred to in Article L.233-8 II of the French Commercial Code and Article 223-16 of the General Regulations of the Autorité des Marchés Financiers. In application of Article L.225-123 of the French Commercial Code (Code de commerce), as from 3 April 2016, a double voting right is automatically granted to fully paid-up shares that have been held in registered form and under a single shareholder name for at least two years.DateNumber of shares Number of treasury shares without voting rights Theoretical number of voting rights [1]Number of voting rights exercisable 01/31/20192,660,056,599  7,748,9073,104,057,0253,096,308,118 02/28/20192,660,056,599  7,248,2503,103,917,0063,096,688,756 03/31/20192,660,056,599  6,927,8853,103,854,9623,096,927,077 04/30/20192,660,056,599  7,393,3013,104,104,0703,096,710,769 05/31/20192,660,056,599  7,564,5713,099,492,0293,091,927,458 06/30/20192,660,056,599  7,293,6013,099,568,362 3,092,274,761 07/31/20192,660,056,599  7,468,4653,099,542,5933,092,074,128 08/31/20192,660,056,599  6,895,3083,099,498,6113,092,603,303 09/30/20192,660,056,599   6,894,7243,099,492,0293,092,597,305 10/31/20192,660,056,599  8,268,5193,099,015,8903,090,747,371 11/30/20192,660,056,599   6,891,2933,098,863,023 3,091,971,730 12/31/20192,660,056,599  9,742,9683,098,753,3593,089,010,391 [1] calculated in accordance with the last paragraph of Article 223-11 of the General Regulations, on the basis of all the shares to which voting rights are attached, including shares without voting rights  Attachment * Orange: total number of shares and voting rights at December 31th, 2019

  • Globe Newswire

    Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 30 novembre 2019

    18 décembre 2019Orange : Information relative au nombre total d’actions et de droits de vote prévue par l’article L. 233-8 II du Code de commerce et l’article 223-16 du Règlement général de l’Autorité des Marchés FinanciersEn application de l’article L.225-123 du Code de commerce, il est automatiquement conféré, à compter du 3 avril 2016, un droit de vote double aux actions entièrement libérées inscrites au nominatif depuis deux ans au nom d’un même actionnaire.DateNombre d’actions composant le capitalNombre d’actions auto-détenues privées de droit de voteNombre de droits de vote théoriques [1]Nombre de droits de vote exerçables 31/01/20192 660 056 5997 748 9073 104 057 0253 096 308 118 28/02/20192 660 056 5997 248 2503 103 917 0063 096 688 756 31/03/20192 660 056 5996 927 8853 103 854 9623 096 927 077 30/04/20192 660 056 5997 393 3013 104 104 0703 096 710 769 31/05/20192 660 056 5997 564 5713 099 492 0293 091 927 458 30/06/20192 660 056 5997 293 6013 099 568 3623 092 274 761 31/07/20192 660 056 5997 468 4653 099 542 5933 092 074 128 31/08/20192 660 056 5996 895 3083 099 498 6113 092 603 303 30/09/20192 660 056 5996 894 7243 099 492 0293 092 597 305 31/10/20192 660 056 5998 268 5193 099 015 8903 090 747 371 30/11/20192 660 056 5996 891 2933 098 863 0233 091 971 730 [1] Calculé, comme prévu au dernier alinéa de l'article 223-11 du Règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote. Ces droits de vote servent de base de calcul pour les franchissements de seuils. Pièce jointe * Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 30 novembre 2019

  • Globe Newswire

    Communiqué: Orange signe un partenariat avec ATC France pour soutenir l’accélération du déploiement de son réseau mobile en zone non dense

    Communiqué de presse Paris, le 17 décembre 2019Orange signe un partenariat avec ATC France pour soutenir l’accélération du déploiement de son réseau mobile en zone non denseOrange, opérateur leader sur le réseau mobile en France, et ATC France, filiale d’American Tower Corporation, leader de l’hébergement télécom, spécialisée dans la gestion et la commercialisation des infrastructures de réseau, ont conclu un accord portant sur le déploiement de 900 à 2 000 nouveaux sites situés majoritairement en zone rurale et sur les axes de transport sur la période 2020-2024.La demande d’infrastructures de réseau mobile connaît une forte croissance, motivée par l’extension des engagements de couverture des opérateurs télécoms, encadrée par le New Deal en France, et par les besoins de densification de leur réseau.La qualité de réseau mobile et la couverture sont des engagements forts d’Orange en France, engagements reconnus par l’Arcep qui a classé l’opérateur au premier rang pour la neuvième année consécutive. Orange dispose aujourd’hui de 25 000 sites radio mobile, dont 17 000 sur des infrastructures en propriété.Orange et ATC France collaborent depuis 2012 dans le cadre des activités de déploiement et d’exploitation d’infrastructures de réseau mobile et renforcent ainsi leur partenariat. Cet accord permet à ATC France et Orange de mettre en commun leur savoir-faire au bénéfice de leurs clients et de l’amélioration de la couverture réseau en France.Ce contrat avec ATC France permettra à Orange de soutenir l’accélération du déploiement de son réseau mobile et de densifier sa couverture, tout en maintenant son savoir-faire dans la conception et la construction des infrastructures de réseau et, en conservant la puissance d’investissement nécessaire à moyen terme pour consolider son leadership sur l’ensemble du réseau.Un contrat de prestations de services d’accueil signé entre Orange et ATC France sur 20 ans permettra à Orange de bénéficier de l’excellence des services de gestion et de commercialisation des infrastructures de réseau mobile d’ATC France et de s’assurer du maintien de la qualité de ses services sur l’ensemble du territoire.ATC France héberge près de 5 500 contrats d'opérateurs sur son parc de sites en exploitation. Le renforcement de son partenariat avec Orange s'inscrit pleinement dans sa stratégie de développement de ses infrastructures auprès de tous ses clients au bénéfice de l'aménagement numérique sur l’ensemble du territoire. Fabienne Dulac, Directrice Générale Adjointe du Groupe Orange et CEO d'Orange France, a dit : « Le déploiement du réseau sur l’ensemble du territoire, notamment en zone rurale est une priorité pour Orange.  Nous sommes très heureux de pouvoir conclure ce partenariat avec ATC France, qui dispose d’un savoir-faire réel en matière de gestion d’infrastructure, et ainsi d’accélérer nos déploiements dans ces zones clés tout en conservant notre puissance de différenciation et notre capacité d’investir dans les réseaux qu’ils soient fixe ou mobile. »Selon Julian Plumstead, CEO Europe du Groupe ATC : « Nous sommes ravis de signer ce partenariat avec Orange, opérateur leader du réseau mobile en France, qui souligne une collaboration forte à l’échelle de l’hexagone. Cet accord contribuera à développer notre parc d’infrastructures en France et renforcera les liens et les synergies entre nos deux groupes sur le long terme. » Les détails financiers de ce contrat restent confidentiels.A propos d'Orange :Orange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2018 et 148 000 salariés au 30 septembre 2019, dont 88 000 en France. Le Groupe servait 268 millions de clients dans le monde au 30 septembre 2019, dont 209 millions de clients mobiles et 21 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 27 pays. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit.Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN). Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange. Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.A propos d’ATC France : Avec sa filiale ATC France, American Tower Corporation a pour ambition de rendre possible, partout en France, la communication sans fil et de jouer un rôle majeur dans la couverture mobile des territoires. En 2019, ATC France gère plus de 4 000 adresses toits-terrasses et pylônes et héberge près de 5 500 contrats de clients sur plus de 2 500 sites en exploitation. Pour plus d’informations : www.atcfrance.fr ou pour nous suivre sur Twitter : @atc_franceContacts presse Orange : +33 1 44 44 93 93 Tom Wright ; tom.wright@orange.com Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.com Contact presse ATC France : Ludovic Noury ; ludovic.noury@atcfrance.fr Pièce jointe * CP_Orange_ATC_FR_171219

  • Globe Newswire

    Press release: Orange signs partnership agreement with ATC France to support the accelerated deployment of its mobile network in non-dense areas

    Press release Paris, 17 December 2019Orange signs partnership agreement with ATC France to support the accelerated deployment of its mobile network in non-dense areasOrange, the leading mobile network operator in France, and ATC France, a subsidiary of American Tower Corporation and a leading player in telecoms hosting, have signed an agreement concerning the deployment of between 900 and 2,000 new mobile network sites located mainly in rural areas and along transport routes over the period 2020-2024.Demand for mobile network infrastructure is showing strong growth, driven both by the additional coverage commitments made by telecoms operators as enshrined in the New Deal in France and by the need to increase the density of their networks.The quality of the mobile network and coverage are among the major commitments made by Orange in France, commitments acknowledged by the French regulator, Arcep, which recently ranked the operator as number one for the ninth year in a row. Orange currently has 25,000 mobile radio sites, including 17,000 on fully-owned infrastructure.Orange and ATC France, a specialist in the management and marketing of network infrastructure, have been working together since 2012 for the deployment and operation of mobile network infrastructure and have thus further reinforced that existing partnership. This agreement makes it possible for ATC France and Orange to pool their expertise for the benefit of their customers and to improve network coverage in France.The contract with ATC France will enable Orange to support the accelerated deployment of its mobile network and increase the density of its coverage. It will achieve this while allowing Orange to maintain its expertise in the design and construction of network infrastructure and ensuring that the Group retains the necessary mid-term investment capacity to consolidate its leadership across the entire network.A 20-year hosting service agreement between the two partners means that Orange will benefit from the excellence of ATC France's management and marketing services for mobile network infrastructure and will therefore ensure that the quality of its services across the country will be maintained.ATC France hosts nearly 5,500 operator contracts across the totality of its sites in operation. Strengthening its partnership with Orange is fully in line with its infrastructure development strategy for its customers and will support the deployment of digital services across the country.Fabienne Dulac, Deputy CEO of the Orange Group and CEO of Orange France, said: "The nationwide deployment of the network, particularly in rural areas, is a priority for Orange.  We are delighted to be able to enter into this agreement with ATC France, which has proven expertise in terms of infrastructure management. This partnership will enable us to accelerate deployment in these key areas while retaining our capacity for differentiation and our ability to invest in the networks, whether they are fixed or mobile."According to Julian Plumstead, CEO Europe at ATC: "We are very happy to have signed this agreement with Orange, France’s leading mobile operator, building on an already strong nationwide partnership. This agreement will help reinforce our infrastructure in France and will strengthen the ties and the synergies between our two groups over the long term."The financial details of the agreement remain confidential.About OrangeOrange is one of the world’s leading telecommunications operators with sales of 41 billion euros in 2018 and 148,000 employees worldwide at 30 September 2019, including 88,000 employees in France. The Group has a total customer base of 268 million customers worldwide at 30 September 2019, including 209 million mobile customers and 21 million fixed broadband customers. The Group is present in 27 countries. Orange is also a leading provider of global IT and telecommunication services to multinational companies, under the brand Orange Business Services. In March 2015, the Group presented its new strategic plan “Essentials2020” which places customer experience at the heart of its strategy with the aim of allowing them to benefit fully from the digital universe and the power of its new generation networks.Orange is listed on Euronext Paris (symbol ORA) and on the New York Stock Exchange (symbol ORAN). For more information on the internet and on your mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @orangegrouppr. Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited.About ATC France Through its subsidiary ATC France, American Tower Corporation intends to make wireless communications possible everywhere in France and to play a major role in mobile coverage for all regions. ATC France currently manages more than 4,000 rooftop and pylon addresses and hosts nearly 5,500 customer contracts across more than 2,500 sites in operation. For more information: www.atcfrance.fr or to follow us on Twitter: @atc_franceOrange press contacts: +33 1 44 44 93 93 Tom Wright; tom.wright@orange.com Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.comATC France press contact: Ludovic Noury; ludovic.noury@atcfrance.frAttachment * PR_Orange_ATC_EN_171219

  • Globe Newswire

    Press release Orange: Transactions carried out as part of a share buyback program and outside of a liquidity contract

    Press release Paris, 10 December 2019Transactions carried out as part of a share buyback program and outside of a liquidity contractOrange announces that it has purchased treasury shares within the framework of its 2019 share buyback program.These shares have been acquired to honour obligations related to the “Orange Vision 2020” free shares award plan and the long term incentive plan for key managers (free allocation of performance shares). The 9.1 million shares “Orange Vision 2020” plan and the long term incentive plan, which are conditional on presence and performance, have been respectively proposed to all Group employees and key managers with the aim of sharing the benefits of the "Essentials2020" strategic plan across the Group.Name of the issuer: Orange (LEI: 969500MCOONR8990S771) References of the share buyback program: A description of the program authorised by the Shareholders’ General Meeting held on 21 May 2019 (15th resolution) can be found in Orange’s 2018 registration document Securities identifying code: Ordinary shares (ISIN: 0000133308), listed on Euronext Paris / Compartment A (MIC: XPAR) Start date of the program: The 15th resolution of the shareholders’ general meeting held on 21 May 2019 was activated at the Board of Directors meeting on 21 May 2019Cash purchases of shares from 5th to 6th December 2019:Trading dateType of transactionNumber of sharesDaily weighted average purchase price (€)Amount (€) 05 December 2019Purchase1,236,09613.639616,859,855.00 € 06 December 2019Purchase763,90413.591610,382,677.61€ TotalPurchase2,000,00013.621327,242,532.61 € None of these shares were purchased as part of a share liquidity contract. Detailed information on these transactions may be found on the Orange website (https://www.orange.com/en/Investors/Regulated-information). About OrangeOrange is one of the world’s leading telecommunications operators with sales of 41 billion euros in 2018 and 148,000 employees worldwide at 30 September 2019, including 88,000 employees in France. The Group has a total customer base of 268 million customers worldwide at 30 September 2019, including 209 million mobile customers and 20 million fixed broadband customers. The Group is present in 27 countries. Orange is also a leading provider of global IT and telecommunication services to multinational companies, under the brand Orange Business Services. In March 2015, the Group presented its new strategic plan “Essentials2020” which places customer experience at the heart of its strategy with the aim of allowing them to benefit fully from the digital universe and the power of its new generation networks.Orange is listed on Euronext Paris (symbol ORA) and on the New York Stock Exchange (symbol ORAN). For more information on the internet and on your mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @orangegrouppr. Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited.Press contacts: +33 (0)1 44 44 93 93 Tom Wright; tom.wright@orange.comAttachment * PR_Orange_ShareBuyBack_EN_191210

  • Globe Newswire

    Communiqué Orange - Information sur les opérations effectuées dans le cadre d’un programme de rachat d’actions, hors contrat de liquidité

    Communiqué de presse Paris, le 10 décembre 2019Information sur les opérations effectuées dans le cadre d’un programme de rachat d’actions, hors contrat de liquiditéOrange annonce avoir procédé à l'acquisition d'actions propres dans le cadre de son programme de rachat d'actions 2019.Cette acquisition est destinée à honorer des obligations liées au plan d'attribution gratuite d'actions « Orange Vision 2020 » ainsi qu’au plan d’attribution d’actions de performance dans le cadre de la rémunération variable pluriannuelle des dirigeants (long term incentive plan). Le plan « Orange Vision 2020 », qui porte sur 9,1 millions d’actions, ainsi que le plan de rémunération variable pluriannuelle ont été mis en place avec pour objectif d’associer tous les salariés du Groupe et dirigeants mandataires sociaux, sous conditions de présence et de performance, à la réussite du plan stratégique « Essentiels2020 ».Dénomination sociale de l'émetteur : Orange (LEI : 969500MCOONR8990S771) Références du programme : Le descriptif du programme autorisé par l'Assemblée générale du 21 mai 2019 (15ème résolution) figure dans le Document de Référence 2018 d’Orange Code identifiant de l’instrument financier : Actions ordinaires (ISIN : 0000133308), cotées sur Euronext Paris / Compartiment A (MIC : XPAR) Date de début du programme : La 15ème résolution de l'Assemblée générale du 21 mai 2019 a été activée par le Conseil d'administration du 21 mai 2019Opérations réalisées au comptant du 5 au 6 décembre 2018 :Jour de la transactionNature de la transactionQuantité achetéePrix pondéré moyen journalier d’acquisition des actions (€)Montant (€) 05/12/2019Achat1 236 09613,639616 859 855,00 € 06/12/2019Achat763 90413,591610 382 677,61€ TotalAchat2 000 00013,621327 242 532,61 € Aucun de ces titres n'a été acheté dans le cadre d'un contrat de liquidité. Les informations détaillées sur ces opérations peuvent être consultées sur le site internet d’Orange (https://www.orange.com/fr/Investisseurs/Information-reglementee).A propos d'OrangeOrange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2018 et 148 000 salariés au 30 septembre 2019, dont 88 000 en France. Le Groupe servait 268 millions de clients dans le monde au 30 septembre 2019, dont 209 millions de clients mobile et 21 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 27 pays. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit.Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN). Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange. Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.Contacts presse : 01 44 44 93 93 Tom Wright ; tom.wright@orange.comPièce jointe * CP_Orange_RachatActions_FR_191210

  • Globe Newswire

    Press release- The EIB supports Orange’s network deployment in AMII areas with a 700-million euro loan

    Press release Paris, 6 December 2019The EIB supports Orange’s network deployment in AMII areas with a 700-million euro loanOrange announces the signature of a 700-million euro loan with the European Investment Bank to finance part of the deployment of the Group’s Very High Speed ​​Broadband network in France in the "Appel à Manifestation d’Intentions d’Investissements" (AMII) areas. A first drawdown of 350 million euros took place today; the remaining part of the loan will be made available during the first quarter of 2020.These areas were defined in 2011 as places where population density and digital coverage was considered as being moderate; generally-speaking they are urban areas located outside very dense areas.This loan will address all investments made in France within this zone and will help finance the completion of the deployment of Orange’s networks in the AMII areas.About OrangeOrange is one of the world’s leading telecommunications operators with sales of 41 billion euros in 2018 and 148,000 employees worldwide at 30 September 2019, including 88,000 employees in France. The Group has a total customer base of 268 million customers worldwide at 30 September 2019, including 209 million mobile customers and 21million fixed broadband customers. The Group is present in 27 countries. Orange is also a leading provider of global IT and telecommunication services to multinational companies, under the brand Orange Business Services. In March 2015, the Group presented its new strategic plan “Essentials2020” which places customer experience at the heart of its strategy with the aim of allowing them to benefit fully from the digital universe and the power of its new generation networks. Orange is listed on Euronext Paris (symbol ORA) and on the New York Stock Exchange (symbol ORAN). For more information on the internet and on your mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @orangegrouppr.Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited.About European Investment Bank The European Investment Bank (EIB) is the long-term lending institution of the European Union owned by its Member States. It makes long-term finance available for sound investment in order to contribute towards EU policy goals. In 2018, the EIB provided € 7,2 billion in new financings to support projects in key sectors of the French economy, such as broadband development, youth training, support for businesses and innovation, modernisation of infrastructure and energy transition. More information on: www.bei.org  Follow EIB on Twitter: @eib 2018 France memo: http://www.eib.org/attachments/country/factsheet_france_2018_fr.pdf Press contacts Orange: 01 44 44 93 93 Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.com Tom Wright; tom.wright@orange.com EIB: +352 621 36 19 48 Cyrille Lachèvre; c.lachevre@ext.eib.org Attachment * PR_Orange_EIB_AMII_VEng_061219_v2

  • Globe Newswire

    Communiqué - La BEI soutient le déploiement du réseau Orange dans les zones AMII avec un prêt de 700 millions d’euros

    Communiqué de presse Paris, le 6 décembre 2019La BEI soutient le déploiement du réseau Orange dans les zones AMII avec un prêt de 700 millions d’eurosOrange annonce avoir signé un prêt de 700 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement pour financer une partie du déploiement du réseau de Très Haut Débit en France dans les zones « d’Appel à manifestation d’intentions d’investissements » (AMII). Un premier tirage de 350 millions d’euros a eu lieu ce jour, le complément du prêt sera mis à disposition dans le courant du premier trimestre 2020.Ces zones, définies en 2011, sont celles où la densité de population et le maillage numérique sont considérés comme intermédiaires, généralement des zones urbaines en dehors des zones très denses.Ce financement portera sur l’ensemble des investissements réalisés sur le territoire français. Il permettra de financer en partie la complétude du déploiement des réseaux Orange de la zone AMII.A propos d'OrangeOrange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2018 et 148 000 salariés au 30 septembre 2019, dont 88 000 en France. Le Groupe servait 268 millions de clients dans le monde au 30 septembre 2019, dont 209 millions de clients mobile et 21 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 27 pays. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit. Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN). Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange. Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.A propos de la Banque européenne d’investissement La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne (UE), est l’institution de financement à long terme de l’Union européenne (UE). La BEI met à disposition des financements à long terme destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l’UE. Plus d’informations sur : www.bei.org Suivez la BEI sur Twitter @eib Fiche France 2018 : http://www.eib.org/attachments/country/factsheet_france_2018_fr.pdf Contacts presse Orange : 01 44 44 93 93 Olivier Emberger ; olivier.emberger@orange.com Tom Wright; tom.wright@orange.com BEI : +352 621 36 19 48 Cyrille Lachèvre ; c.lachevre@ext.eib.org Pièce jointe * CP_Orange_BEI_AMII_VF_061219

  • Globe Newswire

    Orange presents its new strategic plan Engage2025

    Press release Paris, 4 December 2019Orange presents its new strategic plan Engage2025Today Orange is presenting Engage2025, its new strategic plan looking forward to 2025. This new growth plan, following on from Essentials2020 launched in 2015, is guided by the aspiration to be exemplary in social and environmental accountability, and is based on four ambitions: * Reinvent Orange’s operator model: * offer retail and wholesale customers enhanced connectivity; * strengthen its leadership in more open and higher-valued infrastructures. * Accelerate in growth areas: * make Orange MEA the reference digital operator in Africa & the Middle East; * accelerate the development of IT services for B2B customers and scale up cybersecurity; * continue to expand in financial services across its entire footprint. * Place data and AI at the heart of its innovation model: * for a reinvented customer experience; * for smarter networks; * for greater operating efficiency. * Building the company of tomorrow, together: * tackle the skills challenge; * become one of the most attractive employers; * support everyone as part of a responsible transformation.In financial terms, Orange has strong objectives: * Growth of EBITDAaL between 2% and 3% per year on average for the 2021-2023 period. * Increasing organic cash flow for telecoms activities between 2020 and 2023 with a target of between 3.5 and 4 billion euros in 2023 (vs. over 2 billion euros in 2019). * A net debt/EBITDAaL ratio for telecoms activities of around 2x in the medium term.On the announcement of this new strategic plan, Stéphane Richard, Chairman and CEO of the Orange Group, said: “If I had to summarise Engage2025, Orange’s new strategic plan, I would use two words: growth and sustainability. The first one is growth. We are going to grow our core business – connectivity – by adding to our competitive edge and by making the most of our network infrastructure. We are also going to foster growth beyond connectivity in Europe thanks to three elements which set us apart from our competitors, namely Africa & the Middle East, B2B IT services and financial services. To support this growth ambition, by 2025 Orange will have to reinvent itself and adapt to a constantly changing world. Artificial intelligence and data will be at the heart of this reinvention, both to improve customer experience and to make our networks smarter and the whole company more agile. Orange must also address the need for new skills while supporting all its employees. The second is sustainability. At Orange we are convinced that in the years ahead strong economic performance will not be possible without exemplary performance on social and environmental issues. The story of this new strategic plan is therefore a story of sustainable growth, enabled by the emergence of a reinvented Orange. Our financial objectives for 2023 reflect this, with increased EBITDAaL and organic cash flow from telecoms activities between 2020 and 2023.”Engage2025, a strong commitment guided by social and environmental responsibility The Group wants to foster a business model that is committed and accountable to its employees, its customers and society as a whole.Orange is committed to inclusion so that each person can benefit from the digital revolution. In addition to its ambitions for regional network coverage, Orange is committed to training and supporting those excluded from the digital ecosystem. By 2025, Orange will open an Orange Digital Centre in all Group regions and in its operational divisions in France. Orange will also provide offers aimed at low-income households in Europe like the “coup de pouce” offer in France or “gigas solidarios” in Spain. Finally, in Africa & the Middle East, Orange will pursue its efforts to offer increasingly affordable smartphones.The climate challenge is the second aspect of Orange’s commitment. The Group has set an ambitious objective: to beat the GSMA’s objectives by 10 years and achieve carbon neutrality by 2040, despite the explosion of data usage on its networks. This will require the increased use of renewable energy, which will account for over 50% of the Group's energy mix by 2025, as well as unprecedented efforts in terms of energy efficiency. Orange will strengthen its Green ITN programme to reduce the energy consumption of its networks, it will multiply the number of electrified vehicles in France by 10 and it will rely more on the circular economy, for example by offering eco-designed products and using second-hand network equipment, and by having more second-hand devices available in stores.Engage2025, four bold ambitions to tackle a changing ecosystem Orange’s first ambition is to reinvent its operator model by capitalising on its leading network position. Firstly, Orange will offer enhanced connectivity to its retail and wholesale customers. This will be based on two pillars: providing speeds up to 10 times faster and new associated services.For fixed services, whether thanks to our own infrastructure or the use of third-party networks, Orange will be able to offer FTTH to more than 65 million households in Europe by 2023, underlining its leadership in Europe in terms of fibre. Orange will rely on the gradual increase in speeds and the constant improvement in quality of connectivity in homes (Homelan) to offer new services. In terms of content, Orange will enhance its OTT TV experience to respond to changing uses. In services relating to the home of the future, Orange will continue to develop its security and remote assistance offers.In mobile, Orange will focus on 5G. After an initial commercial launch in Romania, 5G will begin to be rolled out in most of the European countries where the Group operates in 2020. From launch, 5G will deliver speeds up to 10x faster, and will offer greater capacity. Then, from 2023 - when core networks transition to 5G - Orange will be able to offer lower latency and implement network slicing, i.e. prioritising certain sections of the network to cover critical uses or specific requirements. 5G’s technical performance will allow the introduction of various different uses for B2C (immersive videos, cloud gaming) as well as for business customers, for whom 5G will be a real breakthrough (optimised production time, remote machine control, predictive maintenance, etc.). Orange has already started to construct these future use-cases jointly with its B2B customers and in 2020 will inaugurate an open centre of co-innovation in Chatillon (France) which will be dedicated to new 5G use-cases.To reinvent its model, Orange will also optimise, develop and derive greater value from its infrastructure, whilst still retaining control. For its FTTH infrastructure, Orange will continue to invest on its own in order to fulfil its commitments in medium-density areas (AMII) in France, for example. However, to continue its industrial efforts in some areas, whilst controlling its CAPEX, Orange could link up with partners. This is the objective of the project to create a subsidiary in France from 2020 - Orange Concessions \- which will cover the 4 million Public Initiative Network (RIP) connections belonging to local authorities and for which Orange is the concession holder. In addition, the creation of this subsidiary will enable Orange to seize potential growth or consolidation opportunities in this market. In Spain and Poland, Orange also plans to share future FTTH deployments with other operators via FiberCos, potentially involving third parties. Orange will also continue to optimise its copper network in France. This will be done in a very gradual manner so as to support users of the network with the transition to fibre: after an initial experimental phase, copper decommissioning will start in 2023 and should end in 2030.To optimise the deployment of its mobile infrastructure, particularly 5G, in terms of pace, coverage and financial capacity, Orange will rely on RAN-sharing agreements, whilst maintaining areas of differentiation. This was the impetus for the existing agreements in Poland and Romania and those signed in recent months in Spain and Belgium.Alongside this, to derive higher value from its owned 40,000 towers of its mobile network in Europe, Orange will create TowerCos in most of its European countries. These entities will be dedicated to the management of the towers and will have three key objectives: to improve operational efficiency and optimise mobile CAPEX, to increase the tower colocation rate whilst retaining Orange’s competitive advantage, and finally to better understand and highlight the quality and value of these assets. Orange will retain control of these entities in all the European countries where they are created. The first projects will start in 2020 in France and Spain. Eventually, the consolidation of all or part of these local TowerCos into a European TowerCo, in which Orange will retain majority control, will be considered in order to seize opportunities for consolidation of the tower market at a European level.Orange announces the disposal of 1,500 non-strategic sites in Spain to Cellnex for 260 million euros. This transaction is consistent with our commitment to maintain control of our strategic assets.Orange’s second ambition is to accelerate its development in three areas of growth: Africa & the Middle East, B2B services and financial services. Orange has the ambition to be the reference digital operator in Africa & the Middle East. To achieve this, the Group will initially rely on the growth in mobile data driven by increased smartphone penetration and the deployment of 4G. In 2020, Orange will have deployed 4G in almost all countries where it operates and will rely on RAN-sharing agreements and innovative technologies (e.g. lighter pylons) to extend its coverage in rural areas. In addition, Orange will reinforce its multi-services strategy so that they represent 20% of turnover in the area by 2025. In financial services, Orange Money will reach about 900 million euros in revenue in 2023 and alongside this, the Group will continue to develop content, e-health and energy offers. The Group’s objective is to have a compound annual growth rate (CAGR) in revenues for the 2020-2023 period of around 5% for the region.Orange will accelerate the transformation of its B2B activities to take advantage of the convergence of telco/IT businesses, proven by the explosion in demand from companies for on-demand and virtualised connectivity services (such as SD-WAN). Orange will therefore maintain its leadership in connectivity with a focus on network virtualisation, fibre and 5G. At the same time, Orange will continue the development of integration services to provide its customers a complete IT ecosystem: data analytics to support companies in their digital transformation; cloud services and, in the future, edge computing, a key foundation for the digital revolution underway; smart mobility and IoT to deliver all the promises of 5G and edge computing; and of course, cybersecurity in which the Group aims to exceed 1 billion euros in revenue and to be the European leader by 2023. As a result, more than half of the Group’s revenue in the Enterprise segment will come from new connectivity services (SD-WAN, 5G) and IT services in 2023.Finally, in financial services, Orange Bank, having attracted 500,000 customers in its two years of operation, will be launched in all European countries where the Group operates by 2025. Banking services, such as micro-credit, will also be launched in Africa & the Middle East from 2020 to extend the range of services already offered through Orange Money. Capitalising on the success of offers combining banking and telecoms (device financing, cash back on shop purchases, etc.), Orange Bank will develop new products relating to payment, credit and insurance, and is working on a specific digital banking offer for professionals and small businesses. Orange Bank will break-even in Europe towards the end of 2023, with nearly 5 million customers and around 400 million euros in net banking income. Orange Bank Africa will reach nearly 10 million customers by 2023 with net banking income of about 100 million euros.The Group’s growth will also be based on its historic business lines: * In France, services revenue will experience moderate growth in the 2020-2023 period, mainly due to increased FTTH penetration and mobile (5G) services, which secures market share and encourages the acquisition of new customers. * Spain will return to growth in 2021, with increasingly optimised use of its brands in order to capture their value potential, and increased B2B and wholesale opportunities, excluding those with international operators. * Europe will have growth that is better than the market average in each of its six countries, principally led by strong commercial momentum in convergence thanks to the deployment of ultra-high speed broadband.Orange’s third ambition is to attain a new level in its digital transformation by positioning AI and data at the heart of its innovation model. These new technologies will enable Orange to improve the customer experience combining the best of both digital and human interactions, offering simplicity, expertise and accountability. Orange will deploy 100% digital pathways and streamline its distribution network, which will remain an essential means for ensuring proximity with customers and for marketing new services. AI and data will allow the Group to provide more personalised offers, leading to greater satisfaction and improved commercial efficiency. Beyond commercial interactions, Orange will increase use of digital tools in its everyday dealings with its customers. By 2023, the number of calls to call centres in Europe will have decreased by 55%. Similarly, Orange will rely on Djingo, which will become a direct voice-controlled interface with the customer, and on the “My Orange” application, which will double the number of users by 2023 to reach nearly 50 million. With smoother pathways and better customer insight, the Group aims to have 9 out of 10 customers recommend Orange in all its countries by 2025.Orange will put AI and data at the service of its networks in order to optimise the deployment of new mobile sites and those of fibre. These new technologies will also facilitate day-to-day network maintenance, helping to reduce costs and improve quality of service.Finally, AI will help Orange to improve the efficiency of its internal processes and its back office activities, such as fraud detection.Orange’s final ambition in this strategic plan is to tackle the skills challenge in line with its “digital and caring” employer promise. In 2025, the profile of company will be considerably different from what it is today. It will be more international, more B2B-orientated and at the forefront of cutting-edge technologies. To support this evolution, Orange will implement an ambitious plan to increase skills and undertake career retraining. Orange will invest more than 1.5 billion euros in a skills-building programme open to all employees around the world. Specifically, 20,000 employees will be trained in network virtualisation, artificial intelligence, data, cloud computing, code and cybersecurity. To achieve this, Orange Campus will become a networked school open to all employees and, for the first time, to the external world. Meanwhile, the appeal of the company will be reinforced to attract external talent. Finally, Orange will promote the conditions for sustainable and responsible transformation to ensure coherence at a social and human level for projects undertaken by the Group around the world.A growth ambition backed by an operational efficiency programme In order to secure its objectives, Orange will pursue operational efficiency programmes and aims to achieve, by 2023, net savings of one billion euros from within a defined perimeter of indirect costs from telecoms activities at the end of 2019 of 14 billion euros1.This ambition is based on a combination of targeted actions related to: * the Group’s transformation plan launched in 2019, which aims to improve agility and efficiency, and achieve better internal cooperation; * digitalisation, which reduces the cost of customer care and enables the automation of network management and maintenance processes to absorb the anticipated exponential increase in the number of connections and data traffic; * the development of shared service initiatives, similar to those already undertaken by the Group in IT; * the optimisation of certain expenses (“smart spending”) such as an annual 5% decrease in central function expenses excluding staff until 2023 or the control of energy costs, which is a major challenge for the future. 2023 financial objectives * Based on a slightly increasing 2019 EBITDAaL and following a “flat positive” 2020 EBITDAaL, the Group is targeting EBITDAaL growth of between 2% and 3% per year on average for the 2021-2023 period. * For the sake of simplicity, the eCAPEX objectives now include RAN-sharing agreements. On a rolling, 12-month basis, eCapex will increase by approximately 50 million euros in 2019 and by around 200 million euros in 2020 due to the RAN-sharing agreements in Spain and Belgium. This will then stabilise in 2021 before starting to decline from 2022, once the bulk of FTTH deployment in France is completed. Excluding RAN-sharing agreements, the objective to reach a peak level of eCAPEX in 2018 will be met. The Group aims to reduce the eCAPEX/sales ratio to around 15% by around the end of 2023 compared to around 17% in 2018. * The organic cash flow from telecoms activities will grow from a base of more than 2 billion euros in 2019 and 2020 to a target of between 3.5 and 4 billion euros by 2023. * The objective of a net debt/EBITDAaL ratio for telecoms activities remains unchanged at around 2x in the medium term. * Finally, regarding the dividend, Orange will pay out a minimum annual dividend of 70 euro-cents per share over the period, without excluding the possibility of an increase depending on organic cash-flow performance.Disclaimer This press release contains forward-looking information about Orange, particularly objectives and trends regarding Orange’s financial situation, investments, results, business and strategy. Although we believe that this forward-looking information is based on reasonable assumptions, it is subject to various risks and uncertainties, including matters which are currently unknown or not considered substantial, and it cannot be guaranteed that the expected events will take place or the stated objectives will actually be reached. More detailed information on potential risks which could affect our financial results is available in the Registration Document filed on 21 March 2019 with the French Financial Markets Authority (AMF) and in the annual report (Form 20-F) filed on 16 April 2019 with the U.S. Securities and Exchange Commission. Subject to applicable regulations, Orange does not undertake to update forward-looking information in view of future developments. About OrangeOrange is one of the world’s leading telecommunications operators with sales of 41 billion euros in 2018 and 148,000 employees worldwide at 30 September 2019, including 88,000 employees in France. The Group has a total customer base of 268 million customers worldwide at 30 September 2019, including 209 million mobile customers and 21 million fixed broadband customers. The Group is present in 27 countries. Orange is also a leading provider of global IT and telecommunication services to multinational companies, under the brand Orange Business Services. In March 2015, the Group presented its new strategic plan “Essentials2020” which places customer experience at the heart of its strategy with the aim of allowing them to benefit fully from the digital universe and the power of its new generation networks.Orange is listed on Euronext Paris (symbol ORA) and on the New York Stock Exchange (symbol ORAN). For more information on the internet and on your mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @orangegrouppr. Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited.Press contacts: +33 (0)1 44 44 93 93 Jean-Bernard Orsoni; jeanbernard.orsoni@orange.com  Tom Wright; tom.wright@orange.com Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.com Glossary * EBITDAaL: operating income (i) before depreciation and amortization of fixed assets, effects resulting from business combinations, reclassification of translation adjustment from liquidated entities, impairment of goodwill and fixed assets, share of profits (losses) of associates and joint ventures, (ii) after interest on lease liabilities and interest on debts related to financed assets, and (iii) adjusted for significant litigation, specific labor expenses, fixed assets, investments and businesses portfolio review, restructuring programs costs, acquisition and integration costs and, where appropriate, other specific items that are systematically specified in relation to income and/or expenses. EBITDAaL is not a financial indicator defined by IFRS and may not be comparable to similarly titled indicators used by other companies. * eCAPEX: (i) acquisitions of property, plant and equipment and intangible assets, excluding telecommunications licenses and financed assets, (ii) less the price of disposal of property, plant and equipment and intangible assets. eCAPEX is not a financial indicator defined by IFRS standards and it cannot be directly compared to similarly-named indicators used by other companies. * Organic cash flow (telecom): (i) Net cash provided by operating activities, minus (i) repayments of lease liabilities and on debts related to financed assets, and (ii) purchases and proceeds from sales of property, plant and equipment and intangible assets, net of the change in the fixed assets payables, (iii) excluding effect of litigations paid and telecommunication licences paid. Organic cash flow is not a financial aggregate indicator defined by IFRS standards and it cannot be directly compared to similarly-named indicators used by other companies.* * * 1 The defined perimeter of 14 billion euros (excluding all indirect costs from Orange Africa & the Middle East, and labour, network and IT costs incurred by OBS’s IT&IS activities) is taken from a total indirect cost base of around 19 billion euros. Attachment * PR_Orange_Engage2025_EN_041219

  • Globe Newswire

    Orange présente son nouveau plan stratégique, Engage2025

    Communiqué de presse Paris, le 4 décembre 2019Orange présente son nouveau plan stratégique, Engage2025Orange présente aujourd’hui Engage2025, son nouveau plan stratégique à l’horizon 2025. Ce nouveau plan de croissance, qui prend la suite du plan Essentiels2020 lancé en 2015, est guidé par l’exemplarité sociale et environnementale et s’appuie sur 4 ambitions : * Réinventer le métier d’opérateur d’Orange : * offrir à ses clients, retail et wholesale, une connectivité augmentée ; * renforcer son leadership dans les infrastructures plus ouvertes et mieux valorisées. * Accélérer sur les territoires porteurs de croissance : * faire d’OMEA l’opérateur du digital de référence en Afrique Moyen-Orient ; * accélérer le développement des services IT pour ses clients B2B et porter à l’échelle la cybersécurité ; * poursuivre son expansion dans les services financiers sur l’ensemble de son footprint *  Placer la data et l’IA au cœur de son modèle d’innovation : * pour une expérience client réinventée ; * pour des réseaux plus intelligents ; * pour une meilleure efficacité opérationnelle. * Construire ensemble l’entreprise de demain : * relever le défi des compétences ; * figurer parmi les employeurs les plus attractifs ; * accompagner chacun dans le cadre d’une transformation responsable.Sur le plan financier, Orange affiche des objectifs forts : * Une croissance annuelle de l’EBITDAaL comprise entre 2% et 3% par an en moyenne sur la période 2021-2023. * Un Cash-Flow organique des activités télécoms en croissance entre 2020 et 2023 avec une cible comprise entre 3,5 et 4 milliards d’euros en 2023 (contre plus de 2 milliards d’euros en 2019). * Un ratio dette nette/EBITDAaL des activités télécoms autour de 2x à moyen-terme.A l’occasion de l’annonce de ce nouveau plan stratégique, Stéphane Richard, Président-Directeur Général du groupe Orange, a déclaré : «Si je devais résumer Engage2025, le nouveau plan stratégique d’Orange, j'’emploierais deux mots : croissance et responsabilité. Croissance tout d’abord, parce que nous allons faire croître notre cœur de métier, la connectivité, grâce à de nouveaux avantages comparatifs et une meilleure valorisation de nos infrastructures réseaux. Nous allons également stimuler la croissance au-delà de la connectivité en Europe, grâce à trois leviers qui nous différencient de nos concurrents, à savoir l’Afrique Moyen-Orient, les services IT B2B, et les services financiers. Pour soutenir cette ambition de croissance, d’ici 2025, Orange va devoir se réinventer et s’adapter à un monde en constante mutation. L'intelligence artificielle et la data seront au cœur de cette réinvention, à la fois pour améliorer l'expérience client et pour rendre nos réseaux plus intelligents et l'ensemble de l’entreprise plus agile. Orange devra en parallèle relever le défi des compétences tout en accompagnant au mieux l’ensemble de ses collaborateurs. Responsabilité enfin, parce que chez Orange nous sommes convaincus que dans les années à venir, il n’y aura pas de performance économique sans exemplarité sociale et environnementale.L’histoire de ce nouveau plan stratégique est donc l’histoire d’une croissance durable, rendue possible par l’émergence d’un Orange réinventé. Nos objectifs financiers pour 2023 sont là pour l’attester, avec un EBITDAaL et un cash-flow organique des activités télécoms en croissance entre 2020 et 2023 ».Engage2025, un engagement fort, guidé par l’exemplarité sociale et environnementaleLe Groupe souhaite se positionner sur un modèle d’entreprise engagée et responsable vis-à-vis de ses collaborateurs, de ses clients et de l’ensemble de la Société.Orange s’engage pour l’inclusion pour que chacune et chacun puisse bénéficier de la révolution digitale. En complément de ses ambitions pour la couverture numérique des territoires, Orange s’engage à former et accompagner les exclus du numérique. D’ici 2025, Orange ouvrira un Orange Digital Center dans toutes les régions du Groupe et dans ses divisions opérationnelles en France. Orange va également proposer des offres destinées aux foyers à faible revenus en Europe à l’image de l’offre « coup de pouce » en France ou « gigas solidarios » en Espagne. Enfin, en Afrique Moyen-Orient, Orange poursuivra ses efforts pour proposer des smartphones toujours plus abordables.Le défi climatique est le second axe de l’engagement d’Orange. Le Groupe se fixe un objectif ambitieux : anticiper de 10 ans les objectifs de la GSMA en étant neutre en carbone d’ici 2040, malgré l’explosion des données sur les réseaux. Cela passera par un recours accru aux énergies renouvelables, qui représenteront en 2025 plus de 50 % du mix énergétique du Groupe, mais aussi par un effort sans précédent d’efficacité énergétique. Orange renforcera son programme Green ITN pour réduire la consommation énergétique de ses réseaux, multipliera par 10 le nombre de véhicules électrifiés en France et s’appuiera davantage sur l’économie circulaire avec par exemple, des produits eco-conçus, des équipements réseaux de seconde main et davantage de terminaux d’occasion disponibles dans les boutiques. Engage2025, quatre ambitions fortes pour faire face à la mutation de son écosystèmeLa première ambition d’Orange est de réinventer son métier d’opérateur en capitalisant sur son avance dans les réseaux.  Orange va tout d’abord offrir à ses clients, retail et wholesale, une connectivité augmentée qui s’appuiera sur deux piliers : des débits jusqu’à 10 fois plus rapides et de nouveaux services associés.Sur le fixe, que ce soit grâce à l’effort de déploiement en propre ou l’utilisation de réseaux de tiers, Orange sera en mesure de commercialiser ses offres FTTH dans plus de 65 millions de foyers en Europe d’ici 2023, de quoi confirmer son leadership européen sur la fibre. Orange s’appuiera en parallèle sur la montée progressive des débits et l’amélioration constante de la qualité de la connectivité dans les foyers (le Homelan) pour proposer de nouveaux services. Dans les contenus, Orange fera évoluer son expérience TV en OTT pour répondre à l’évolution des usages. Dans les services autour de la maison du futur, Orange poursuivra le développement d’offres de sécurité voire de téléassistance.Sur le mobile, Orange prendra le tournant de la 5G. Après un premier lancement commercial en Roumanie, le déploiement de la 5G commencera en 2020 dans l’essentiel des pays européens où le Groupe est présent. Dès son lancement, la 5G permettra des débits jusqu’à 10x plus rapide, plus de capacité. Ensuite, à partir de 2023, lorsque les cœurs de réseau passeront en 5G, Orange sera en mesure d’offrir une latence réduite et de faire du network slicing c’est-à-dire de prioriser certaines tranches du réseau pour couvrir des usages critiques ou des besoins spécifiques. Les performances techniques de la 5G vont permettre l’émergence de nombreux cas d’usage tant pour le grand public (vidéos immersives, cloud gaming) que pour les clients entreprises pour lesquels la 5G sera une vraie rupture (optimisation des temps de production, pilotage à distance des machines, maintenance prédictive, etc.). Orange a déjà commencé à co-construire avec ses clients B2B ces futurs usages et inaugurera en 2020 à Châtillon un centre de co-innovation ouvert dédié aux nouveaux usages de la 5G.Pour réinventer son modèle, Orange va également optimiser, développer et mieux valoriser ses infrastructures, toujours en en gardant le contrôle.  Pour ses infrastructures FTTH, Orange continuera d’investir en propre, pour tenir ses engagements en zone moyennement dense (AMII) en France par exemple. En revanche, pour poursuivre l’effort industriel dans certaines zones, tout en maîtrisant ses Capex, Orange pourra être amené à s’associer à des partenaires. C’est l’objectif du projet de création dès 2020 d’une filiale en France, Orange Concessions, qui regroupera les 4 millions de prises des Réseaux d’Initiative Publique (RIP) appartenant aux collectivités locales et dont Orange est concessionnaire. En outre, la filialisation de cette activité permettra à Orange de saisir les opportunités potentielles de développement ou de consolidation sur ce marché. En Espagne et en Pologne, Orange envisage aussi de partager les futurs déploiements FTTH avec d’autres opérateurs via des FiberCos, en impliquant éventuellement des tiers. En parallèle, Orange continuera d’optimiser son réseau cuivre en France. Cela se fera de manière très progressive de façon à accompagner l’ensemble des utilisateurs du réseau dans la transition vers la fibre : après une première phase d’expérimentation, le décommissionnement du cuivre démarrera dès 2023 et devrait aboutir en 2030.Pour optimiser les déploiements de ses infrastructures mobiles, notamment en 5G, en termes de rythme, de couverture et de capacités financières, Orange va s’appuyer sur des accords de RAN-sharing, tout en maintenant des zones de différenciation. C’est tout le sens des accords déjà existants en Pologne et en Roumanie et ceux signés dans les derniers mois en Espagne et en Belgique.En parallèle, pour mieux valoriser les 40 000 tours de son réseau mobile détenues en propre en Europe, Orange créera, dans la plupart de ses pays européens, des TowerCos, c’est-à-dire des entités dédiées à la gestion des tours, avec 3 objectifs essentiels : améliorer l’efficacité opérationnelle et optimiser les Capex mobiles, augmenter le taux de colocation sur les tours, tout en préservant l’avantage concurrentiel d’Orange et enfin mieux faire comprendre et révéler la qualité et la valeur de ces actifs. Orange gardera le contrôle de ces entités dans tous les pays européens où elles seront créées. Les premiers travaux commenceront dès 2020 en France et en Espagne. A terme, le regroupement de tout ou partie de ces TowerCos locales, dans une TowerCo européenne, dont Orange garderait le contrôle majoritaire, sera envisagé pour saisir les opportunités de consolidation du marché des tours au niveau européen.Orange annonce la cession de 1 500 sites non stratégiques en Espagne à Cellnex pour 260 M€. Cette transaction s'inscrit dans notre approche qui consiste à garder le contrôle de nos actifs stratégiques.La deuxième ambition d’Orange est d’accélérer son développement sur trois territoires de croissance: l’Afrique Moyen-Orient, les services B2B et les services financiers.Orange a l’ambition de devenir l’opérateur du digital de référence en Afrique Moyen-Orient. Pour ce faire, le Groupe s’appuiera tout d’abord sur la croissance de la data mobile portée par l’augmentation du taux de pénétration des smartphones et le déploiement de la 4G. Ainsi, Orange aura déployé en 2020 la 4G dans la quasi-totalité des pays et s’appuiera sur des accords de RAN-sharing et des technologies innovantes (pylônes plus légers par exemple) pour étendre sa couverture en zone rurale. De plus, Orange renforcera sa stratégie multi-services de façon à ce qu’ils représentent 20% du chiffre d’affaires de la zone d’ici 2025. Dans les services financiers, Orange Money atteindra environ 900 millions d’euros de revenus en 2023 et en parallèle, le Groupe continuera le développement d’offres de contenus, de e-santé et d’énergie. L’objectif du Groupe est d’avoir sur la période 2020-2023 un taux de croissance annuel moyen (CAGR) de son chiffre d’affaires d’environ 5% sur la zone.Orange va accélérer la transformation de ses activités B2B pour tirer profit de la convergence des métiers telco/IT dont la meilleure preuve est l’explosion de la demande des entreprises pour des services de connectivité à la demande et virtualisés (tels que le SD-WAN). Orange va donc maintenir son leadership dans la connectivité en mettant l’accent sur la virtualisation des réseaux, la fibre et la 5G. En parallèle, Orange va poursuivre son développement dans les services d’intégration pour faire bénéficier à ses clients d’un écosystème IT complet : la data analytics pour accompagner les entreprises dans leur transformation digitale ; les services cloud et demain au edge computing, socle incontournable de la révolution digitale en cours ; la mobilité intelligente et l’IoT pour délivrer toutes les promesses de la 5G et du edge computing ; et bien sûr la cybersécurité, dans laquelle le Groupe a l’ambition de dépasser 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires et d’être leader en Europe en 2023. En conséquence, plus de la moitié du chiffre d’affaires du Groupe sur le segment Enterprise sera issue des nouveaux services de connectivité (SD-WAN, 5G) et des services IT en 2023.Enfin, dans les services financiers, Orange Bank, fort de ses 500 000 clients conquis après 2 ans d’existence, sera lancée d’ici à 2025 dans tous les pays européens où le Groupe est présent. Des services bancaires, comme le micro-crédit, seront également lancés en Afrique Moyen-Orient dès 2020 afin d’étendre la gamme de services déjà proposés par Orange Money. Capitalisant sur le succès des offres croisées banque et télécoms (financement de terminaux, cash back sur les achats en boutique…), Orange Bank développera de nouveaux produits autour du paiement, du crédit et de l’assurance et travaille sur une offre bancaire digitale spécifique pour les professionnels et les petites entreprises. Orange Bank atteindra l’équilibre en Europe vers la fin 2023, avec près de 5 millions de clients et environ 400 millions d’euros de produit net bancaire. Orange Bank Africa atteindra quant à elle près de 10 millions de clients en 2023 avec un PNB d’environ 100 millions d’euros.La croissance du Groupe reposera aussi sur ses métiers historiques : * En France, le chiffre d’affaires services connaîtra une croissance modérée sur la période 2020-2023, reposant essentiellement sur l’augmentation de la pénétration de la fibre et des services mobiles (5G), qui sécurise les parts de marché et favorise l’acquisition de nouveaux clients. * L’Espagne affichera un retour à la croissance en 2021, avec une utilisation toujours plus optimisée de ses marques afin de capter tout leur potentiel de valeur et une hausse du B2B et de la vente en gros, hors activités avec les opérateurs internationaux. * L’Europe aura une croissance supérieure à la moyenne du marché dans chacun de ses six pays, tirée notamment par une dynamique commerciale solide sur la convergence grâce au déploiement du très haut débit fixe.La troisième ambition d’Orange pour ce plan stratégique est de franchir une nouvelle étape de sa transformation digitale en plaçant l’IA et la data au cœur de son modèle d’innovation. Ces nouvelles technologies vont permettre à Orange d’améliorer l’expérience client, qui combinera le meilleur du digital et de l’humain, pour proposer une expérience simple, experte et responsable. Orange va déployer des parcours 100% digitaux et rationnaliser son réseau de distribution, qui restera essentiel pour la proximité client et pour la commercialisation de ses nouveaux services. L’IA et la data permettront de proposer des offres plus personnalisées source d’une meilleure satisfaction et d’une meilleure efficacité commerciale. Au-delà des interactions commerciales, Orange va accroître la part du canal digital dans la relation quotidienne avec ses clients. D’ici 2023, le nombre d’appels vers les call-centers en Europe aura diminué de 55%. En parallèle, Orange s’appuiera sur Djingo, qui deviendra une interface vocale directe avec le client, et sur l’application Orange & Moi, dont le nombre d’utilisateurs doublera en 2023 pour atteindre près de 50 millions. Fort de parcours plus fluides et d’une meilleure connaissance client, le Groupe vise qu’en 2025, 9 clients sur 10 recommandent Orange dans tous ses pays.Orange va mettre l’IA et la data au service de ses réseaux pour optimiser les déploiements des nouveaux sites mobiles et ceux de la fibre. Ces nouvelles technologies faciliteront également la maintenance quotidienne sur les réseaux, permettant ainsi de réduire les coûts et d’améliorer la qualité de service.Enfin, l’IA permettra à Orange d’améliorer l’efficacité de ses processus internes et de ses activités de back office, comme la détection des fraudes par exemple.Enfin, la dernière ambition d’Orange pour ce plan stratégique est de relever le défi des compétences dans la continuité de sa promesse d’employeur « digital et humain ».En 2025, la physionomie de l’entreprise sera bien différente de ce qu’elle est aujourd’hui : elle sera plus internationale, plus orientée B2B et à la pointe des nouvelles technologies. Pour accompagner cette évolution, Orange va mettre en place un plan ambitieux de montée en compétences et de reconversion professionnelle. Orange va investir plus d’1,5 milliard d’euros dans un programme de renforcement des compétences ouvert à tous les collaborateurs dans le monde. En particulier, 20 000 collaborateurs seront formés à la virtualisation des réseaux, l’intelligence artificielle, la data, le cloud computing, le code et la cybersécurité. Pour mener à bien ce chantier, Orange Campus deviendra une école en réseau ouverte à l’ensemble des salariés et à de nouveaux publics externes. L’attractivité de l’entreprise devra en parallèle être renforcée pour attirer de nouveaux talents. Enfin, Orange va favoriser les conditions d’une transformation durable et responsable pour veiller à la cohérence sociale et humaine des projets engagés par le Groupe dans le monde.Une ambition de croissance accompagnée par un programme d’efficacité opérationnelleAfin de sécuriser l’atteinte de ses objectifs, Orange va poursuivre ses programmes d’efficacité opérationnelle et ambitionne désormais de réaliser d’ici 2023 des économies nettes d’un milliard d’euros sur un périmètre délimité de coûts indirects des activités télécoms à fin 2019 de 14 milliards d’euros1.Cette ambition repose sur une combinaison d’actions ciblées liées : * Au plan de transformation du Groupe lancé en 2019 qui vise à améliorer l’agilité et l’efficacité et à mieux coopérer en interne. * A la digitalisation qui permettra de réduire les coûts de la relation client et d’automatiser les processus de gestion et de maintenance des réseaux pour absorber l’explosion attendue du nombre de connexions et du trafic de données. * Au développement des initiatives de services partagés comme le fait déjà le Groupe dans l’IT. * A l’optimisation de certaines dépenses (« smart spend ») comme par exemple la baisse de 5% par an jusqu’en 2023 des dépenses des fonctions centrales hors personnel ou la maîtrise des coûts d’énergie qui constitue un véritable enjeu pour l’avenir. Objectifs financiers 2023 * Sur la base d'un EBITDAaL 2019 en légère croissance, et après un EBITDAaL 2020 stable positif, le Groupe vise une croissance annuelle de l’EBITDAaL comprise entre 2% et 3% par an en moyenne sur la période 2021-2023. * Les objectifs d’eCapex, incluent désormais les accords de RAN Sharing par souci de simplicité. Sur une base glissante annuelle, les eCAPEX seront en hausse d’environ 50 millions d’euros en 2019  et d’environ 200 millions d’euros en 2020 en raison des accords de RAN sharing en Espagne et en Belgique. Ils se stabiliseront en 2021 avant de commencer à baisser à partir de 2022, date à laquelle l'essentiel du déploiement FTTH sera finalisé en France. En excluant les accords de RAN Sharing, l’objectif de pic d’eCAPEX en 2018 sera respecté. Le Groupe a l’ambition de ramener le ratio eCapex/Chiffre d’affaires à environ 15% à horizon 2023 à comparer à environ 17% en 2018. * Le Cash-Flow organique des activités télécoms partant d'une base supérieure à 2 milliards d’euros en 2019 et 2020 sera en croissance avec une cible comprise  entre 3,5 et 4 milliards d’euros en 2023. * L’objectif d’un ratio dette nette/EBITDAaL des activités télécoms reste inchangé  autour de 2x à moyen-terme. * Enfin, s’agissant du dividende, Orange versera un dividende annuel de 70 centimes a minima par action sur la période, sans exclure une hausse éventuelle en lien avec l’accélération de sa trajectoire de cash-flow organique.Avertissement Ce communiqué contient des informations prospectives sur Orange, notamment des objectifs et tendances, concernant notamment la situation financière, les investissements, les résultats, les activités et la stratégie d’Orange. Bien que nous estimions que ces informations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables, elles sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, y compris des problématiques qui nous sont inconnues ou ne sont pas considérées à présent comme substantielles et il ne peut être garanti que les événements attendus auront lieu ou que les objectifs énoncés seront effectivement atteints. Des informations plus détaillées sur les risques potentiels pouvant affecter nos résultats financiers sont disponibles dans le Document de référence déposé le 21 mars 2019 auprès de l'Autorité des marchés financiers et dans le rapport annuel (Form 20-F) enregistré le 16 avril 2019 auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Sous réserve de la réglementation applicable, Orange ne s’engage nullement à mettre à jour les informations prospectives à la lumière des développements futurs. A propos d'OrangeOrange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2018 et 148 000 salariés au 30 septembre 2019, dont 88 000 en France. Le Groupe servait 268 millions de clients dans le monde au 30 septembre 2019, dont 209 millions de clients mobile et 21 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 27 pays. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit.Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN). Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange. Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.Contacts presse: 01 44 44 93 93 Jean-Bernard Orsoni; jeanbernard.orsoni@orange.com  Tom Wright; tom.wright@orange.com Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.com Glossaire * EBITDAaL : résultat d’exploitation, avant dotations aux amortissements des actifs immobilisés, avant effets liés aux prises de contrôle, avant reprise des réserves de conversion des entités liquidées, avant pertes de valeur des écarts d’acquisition et des actifs immobilisés, avant résultat des entités mises en équivalence, après charges d’intérêts sur dettes locatives et dettes liées aux actifs financés, et ajusté des effets des principaux litiges, des charges spécifiques de personnel, de la revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités, des coûts des programmes de restructuration, des coûts d'acquisition et d'intégration et, le cas échéant, d’autres éléments spécifiques systématiquement précisés, qu’il s’agisse de produits ou de charges. L’EBITDAaL ne constitue pas un indicateur financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises. * eCAPEX : (i) investissements corporels et incorporels hors licences de télécommunication et hors actifs financés, (ii) diminués des prix de cession des actifs immobilisés cédés. Les e-CAPEX ne constituent pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises. * Cash-Flow organique (télécoms) : flux net de trésorerie généré par l'activité, diminué (i) des remboursements des dettes locatives et des dettes sur actifs financés, et (ii) des acquisitions et produits de cession d'immobilisations incorporelles et corporelles, nets de la variation des dettes de fournisseurs d'immobilisations, (iii) hors effet des litiges décaissés et hors licences de télécommunication décaissées.* * * 1Périmètre délimité de 14 milliards d’euros (excluant la totalité des coûts indirects d’Afrique & Moyen-Orient et des charges de personnel, de réseau et d’IT d’OBS IT&IS) sur une base de coûts indirects totale d’environ 19 milliards d’euros Pièce jointe * CP_Orange_Engage2025_FR_041219

  • Globe Newswire

    Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 31 octobre 2019

    27 novembre 2019Orange : Information relative au nombre total d’actions et de droits de vote prévue par l’article L. 233-8 II du Code de commerce et l’article 223-16 du Règlement général de l’Autorité des Marchés FinanciersEn application de l’article L.225-123 du Code de commerce, il est automatiquement conféré, à compter du 3 avril 2016, un droit de vote double aux actions entièrement libérées inscrites au nominatif depuis deux ans au nom d’un même actionnaire.DateNombre d’actions composant le capitalNombre d’actions auto-détenues privées de droit de voteNombre de droits de vote théoriques [1]Nombre de droits de vote exerçables 31/01/20192 660 056 5997 748 9073 104 057 0253 096 308 118 28/02/20192 660 056 5997 248 2503 103 917 0063 096 688 756 31/03/20192 660 056 5996 927 8853 103 854 9623 096 927 077 30/04/20192 660 056 5997 393 3013 104 104 0703 096 710 769 31/05/20192 660 056 5997 564 5713 099 492 0293 091 927 458 30/06/20192 660 056 5997 293 6013 099 568 3623 092 274 761 31/07/20192 660 056 5997 468 4653 099 542 5933 092 074 128 31/08/20192 660 056 5996 895 3083 099 498 6113 092 603 303 30/09/20192 660 056 5996 894 7243 099 492 0293 092 597 305 31/10/20192 660 056 5998 268 5193 099 015 8903 090 747 371 [1] Calculé, comme prévu au dernier alinéa de l'article 223-11 du Règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote. Ces droits de vote servent de base de calcul pour les franchissements de seuils.  Pièce jointe * Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 31 octobre 2019

  • Globe Newswire

    Orange: total number of shares and voting rights at October 31th, 2019

    27th November 2019Orange: information on the total number of shares and voting rights referred to in Article L.233-8 II of the French Commercial Code and Article 223-16 of the General Regulations of the Autorité des Marchés Financiers. In application of Article L.225-123 of the French Commercial Code (Code de commerce), as from 3 April 2016, a double voting right is automatically granted to fully paid-up shares that have been held in registered form and under a single shareholder name for at least two years.DateNumber of shares Number of treasury shares without voting rights Theoretical number of voting rights [1]Number of voting rights exercisable 01/31/20192,660,056,599  7,748,9073,104,057,0253,096,308,118 02/28/20192,660,056,599  7,248,2503,103,917,0063,096,688,756 03/31/20192,660,056,599  6,927,8853,103,854,9623,096,927,077 04/30/20192,660,056,599  7,393,3013,104,104,0703,096,710,769 05/31/20192,660,056,599  7,564,5713,099,492,0293,091,927,458 06/30/20192,660,056,599  7,293,6013,099,568,362 3,092,274,761 07/31/20192,660,056,599  7,468,4653,099,542,5933,092,074,128 08/31/20192,660,056,599  6,895,3083,099,498,6113,092,603,303 09/30/20192,660,056,599   6,894,7243,099,492,0293,092,597,305 10/31/20192,660,056,599  8,268,5193,099,015,8903,090,747,371 [1] calculated in accordance with the last paragraph of Article 223-11 of the General Regulations, on the basis of all the shares to which voting rights are attached, including shares without voting rights  Attachment * Orange: total number of shares and voting rights at October 31th, 2019

  • Globe Newswire

    Press release: Orange completes the sale of Orange Niger to Zamani Com S.A.S.

    Press Release Paris, 22 November 2019Orange completes the sale of Orange Niger to Zamani Com S.A.S.Today, in line with the agreement signed in August 2019 between Orange MEA S.A. and the minority shareholders of Orange Niger S.A., and following approval by the relevant authorities, Orange MEA S.A. completed the sale of its entire 95.5% stake in Orange Niger to Zamani Com S.A.S. Zamani Com S.A.S. is wholly owned by Mr Mohamed Rissa of Rimbo Invest and Mr Moctar Thiam of Greenline Communications, both minority shareholders of Orange Niger.The company’s services will continue to be marketed under the Orange brand during a transition period.The Africa and Middle East region remains a strategic priority for the Orange Group. However, the market environment in Niger has led Orange to make this decision responsibly, prioritising business continuity for the benefit of the company’s customers and protecting the interests of the women and men working at Orange Niger.Orange would like to thank the employees at Orange Niger for the work accomplished since the subsidiary's creation and the teams who worked on the company takeover project.The value of this transaction is confidential.About Orange Orange is one of the world’s leading telecommunications operators with sales of 41 billion euros in 2018 and 148,000 employees worldwide at 30 September 2019, including 88,000 employees in France. The Group has a total customer base of 268 million customers worldwide at 30 September 2019, including 209 million mobile customers and 21 million fixed broadband customers. The Group is present in 27 countries. Orange is also a leading provider of global IT and telecommunication services to multinational companies, under the brand Orange Business Services. In March 2015, the Group presented its new strategic plan “Essentials2020” which places customer experience at the heart of its strategy with the aim of allowing them to benefit fully from the digital universe and the power of its new generation networks.Orange is listed on Euronext Paris (symbol ORA) and on the New York Stock Exchange (symbol ORAN). For more information on the internet and on your mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @orangegrouppr. Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited.Press contacts Tom Wright: +33 1 44 44 93 93; tom.wright@orange.com Khadija Komara: +33 6 76 45 96 18; khadija.komara@orange.comAttachment * CP_Orange_Niger_cession_221119_VENG

  • Globe Newswire

    Communiqué : Orange finalise la cession d’Orange Niger à Zamani Com S.A.S.

    Communiqué de presse Paris, le 22 novembre 2019 Orange finalise la cession d’Orange Niger à Zamani Com S.A.S.Conformément à l’accord signé en août 2019 entre Orange MEA S.A. et les actionnaires minoritaires de la société Orange Niger S.A., et suite à l’approbation des autorités compétentes, Orange MEA S.A. a finalisé aujourd’hui la cession de l’intégralité de sa participation de 95,5 % dans Orange Niger à Zamani Com S.A.S. La société Zamani Com S.A.S. est détenue à 100 % par Rimbo Invest de Monsieur Mohamed Rissa et Greenline Communications de Monsieur Moctar Thiam, tous deux actionnaires minoritaires de la société Orange Niger.Les services de l’entreprise continueront d’être commercialisés sous la marque Orange pendant une période de transition.La région Afrique et Moyen Orient reste une priorité stratégique pour le Groupe Orange. Toutefois, l’environnement de marché au Niger conduit Orange à prendre cette décision en toute responsabilité en privilégiant la continuité des activités au profit des clients, ainsi que la protection des intérêts des femmes et des hommes d’Orange Niger.Orange tient à remercier les salariés d’Orange Niger pour le travail accompli depuis la création de la filiale ainsi que les équipes qui ont œuvré à ce projet de reprise de la société.La valeur de cette transaction reste confidentielle. A propos d'Orange Orange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2018 et 148 000 salariés au 30 septembre 2019, dont 88 000 en France. Le Groupe servait 268 millions de clients dans le monde au 30 septembre 2019, dont 209 millions de clients mobile et 21 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 27 pays. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit.Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN). Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange. Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.Contacts presse : Tom Wright : +33 1 44 44 93 93 ; tom.wright@orange.com Khadija Komara : \+ 33 6 76 45 96 18 ; khadija.komara@orange.comPièce jointe * CP_Orange_Niger_cession_221119_VF

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages