Marchés français ouverture 2 h 43 min

Orange S.A. (ORA.PA)

Paris - Paris Prix différé. Devise en EUR
Ajouter à la liste dynamique
9,80+0,10 (+1,03 %)
À la clôture : 5:35PM CEST
Plein écran
Clôture précédente9,70
Ouverture9,73
Offre0,00 x 0
Vente0,00 x 0
Var. jour9,66 - 9,80
Sur 52 semaines8,84 - 15,38
Volume4 286 580
Volume moyen7 778 250
Cap. boursière26,062B
Bêta (mensuel sur 5 ans)0,32
Rapport P/E (sur 12 mois)9,67
BPA (sur 12 mois)1,01
Date de bénéfices29 oct. 2020
Dividende et rendement à terme0,50 (5,15 %)
Date ex-dividende02 juin 2020
Objectif sur 1 an17,10
  • Globe Newswire

    Orange: Publication of Orange’s 2020 interim financial report

    Press release Paris, 3 August 2020 Orange announces the publication of its first half 2020 financial report. The report was filed with the French Financial Markets Authority (AMF) and submitted to the U.S. Securities and Exchange Commission, and is available on the website of the Company at the following address:https://www.orange.com/en/Investors/Regulated-information About Orange Orange is one of the world’s leading telecommunications operators with sales of 42 billion euros in 2019 and 145,000 employees worldwide at 31 March 2020, including 85,000 employees in France. The Group has a total customer base of 253 million customers worldwide at 31 March 2020, including 208 million mobile customers and 21million fixed broadband customers. The Group is present in 26 countries. Orange is also a leading provider of global IT and telecommunication services to multinational companies, under the brand Orange Business Services. In December 2019, the Group presented its new "Engage 2025" strategic plan, which, guided by social and environmental accountability, aims to reinvent its operator model. While accelerating in growth areas and placing data and AI at the heart of its innovation model, the Group will be an attractive and responsible employer, adapted to emerging professions.Orange is listed on Euronext Paris (symbol ORA) and on the New York Stock Exchange (symbol ORAN). For more information on the internet and on your mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @presseorange and @orange. Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited.Press contact: +33 1 44 44 93 93Tom Wright; tom.wright@orange.com Olivier Emberger : olivier.emberger@orange.com    Attachment * 2020 08 03 CP diffusion RFS VA

  • Globe Newswire

    Publication du rapport financier du premier semestre 2020 d’Orange

    Communiqué de presse Paris, le 30 juillet 2020Orange a publié le 30 juillet 2020 son rapport financier semestriel du 1er semestre 2020.Le rapport a été déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers. Il est disponible sur le site internet de la société à l’adresse suivante :https://www.orange.com/fr/Investisseurs/Information-reglementee    A propos d'OrangeOrange est l’un des principaux opérateurs de télécommunication dans le monde, avec un chiffre d’affaires de 42 milliards d’euros en 2019 et 145 000 salariés au 31 mars 2020, dont 85 000 en France. Le Groupe servait 253 millions de clients au 31 mars 2020, dont 208 millions de clients mobile, 21 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 26 pays. Orange est également l’un des leaders mondiaux des services de télécommunication aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En décembre 2019, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Engage 2025 » qui, guidé par l’exemplarité sociale et environnementale, a pour but de réinventer son métier d’opérateur. Tout en accélérant sur les territoires et domaines porteurs de croissance et en plaçant la data et l’IA au cœur de son modèle d’innovation, le Groupe entend être un employeur attractif et responsable, adapté aux métiers émergents.Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN). Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange. Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.Contact presse : +33 1 44 44 93 93Tom Wright : tom.wright@orange.com   Olivier Emberger : olivier.emberger@orange.com   Pièce jointe * 2020 07 30 CP diffusion RFS VF

  • Globe Newswire

    Orange: Résultats financiers au 30 juin 2020

    Communiqué de presse Paris, le 30 juillet 2020Résultats financiers au 30 juin 2020Très bonne résistance d’Orange en dépit des effets de l’épidémie de COVID-19Chiffre d’affaires et EBITDAaL en recul au 2ème trimestre 2020, pénalisés par les effets de la crise sanitaire. Sur l’ensemble du 1er semestre, le chiffre d’affaires reste en croissance avec une baisse de l’EBITDAaL très modérée.Bonne performance commerciale, reports d’investissements et maitrise des coûts permettent à Orange de réitérer son objectif 2020 de cash-flow organique supérieur à 2,3 milliards d’euros.En millions d’euros T2 2020variation à base comparablevariation en données historiques 6M 2020variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 10 375(0,4)%(0,1)% 20 7690,3 %1,0 % EBITDAaL 3 312(1,8)%(1,9)% 5 914(0,8)%(0,7)% Résultat d'exploitation     2 249 (5,8)% Résultat net de l'ensemble consolidé     1 016 (10,7)% eCAPEX (hors licences) 1 576(15,8)%(16,1)% 3 156(9,9)%(10,1)% EBITDAaL - eCAPEX 1 73715,7 %16,0 % 2 75912,2 %12,7 % Cash-flow organique (activités télécoms)     255 176,1 % § Au 2ème trimestre 2020, le chiffre d’affaires est en décroissance de -0,4%1, pénalisé par la baisse du roaming et des ventes d’équipements, directement liée à la crise sanitaire.La France et l’Afrique & Moyen-Orient sont en croissance respective de +2,7% et +1,3% sur un an, compensant presque la totalité de la baisse des autres segments : Espagne  (-6,8%), Europe (-3,6%), Entreprises (-3,3%). * L’EBITDAaL affiche au 2ème trimestre un recul limité de -1,8% sur un an, pénalisé notamment par les coûts des mesures sanitaires, la baisse du roaming et une légère augmentation des provisions pour créances douteuses. Sur le 1er semestre, l’EBITDAaL recule de seulement -0,8%. * Au 30 juin 2020, le résultat net de l'ensemble consolidé s'établit à 1 016 millions d’euros (contre 1 137 millions d'euros au 30 juin 2019 en données historiques). *  Au 1er semestre, les eCAPEX du Groupe baissent de -9,9% sous l’effet de l’augmentation importante des co-financements en France et des cessions d’actifs, notamment la cession de tours non stratégiques en Espagne. Cette baisse s'explique aussi par un ralentissement des investissements dans le mobile et les services traditionnels qui a compensé une croissance des investissements FTTH, notamment en France, moindre que prévue suite à la crise sanitaire. * Le cash-flow organique des activités télécoms atteint 255 millions d’euros en croissance de 163 millions d’euros sur un an en données historiques, grâce notamment à la baisse des eCAPEX et malgré les mesures de soutien aux fournisseurs et prestataires les plus fragiles en France. * Au 1er semestre, Orange a enregistré un pic significatif de co-financements qui ont eu un effet favorable sur le chiffre d’affaires, l’EBITDAaL et les eCAPEX. Ces co-financements illustrent notre capacité à monétiser nos investissements FTTH réalisés au cours des dernières années.Ces résultats résilients sont le fruit de la stratégie du Groupe axée sur la connectivité augmentée et sur les nouveaux territoires de croissance qui permet de faire progresser nos bases clients : * Les offres convergentes totalisent 10,8 millions de clients au 30 juin 2020, en progression de +2,1% sur un an, permettant à Orange de conforter sa position de 1er opérateur convergent en Europe. * Dans la fibre, Orange affiche, malgré le confinement, un 2ème trimestre record en France avec 238 000 ventes nettes et une forte croissance en Pologne avec 44 000 ventes nettes. Au 30 juin, Orange compte 8,1 millions de clients fibre. * En Afrique & Moyen-Orient, le déploiement de la 4G se poursuit, permettant d’atteindre 27,9 millions de clients au 2ème trimestre, soit une croissance de 40,4% sur un an. Orange Money affiche une base de 19,6 millions de clients actifs au 2ème trimestre, en croissance de 18,9%. * Au 30 juin 2020, Orange Bank compte au total 1 million de clients, suite à l'intégration d'Orange Courtage et le développement de son offre en Espagne. En devenant courtier en assurances, la banque franchit ainsi un nouveau cap dans sa politique d’offres croisées avec Orange France.En lien avec le plan Engage 2025, Orange a signé un contrat d'achat d'électricité à long terme avec Boralex, pionnier des énergies renouvelables et 1er producteur indépendant d'énergie éolienne terrestre en France. Ce contrat de  67 GWh par an couvre près de 3% de la consommation électrique d'Orange en France.Perspectives Pour l’exercice 2020, Orange confirme qu’il ne prévoit pas de déviation significative par rapport à ses objectifs financiers : * Compte tenu des informations détenues et des trajectoires anticipées à ce jour, le Groupe anticipe ainsi désormais un léger recul de l’EBITDAaL en 2020 autour de -1% en incluant tous les effets liés à l’épidémie de Covid-19. Il est à noter que, hors impact Covid, l’EBITDAaL aurait été comme prévu stable positif. * Etant donné les retards dans les investissements constatés à date, le niveau des eCAPEX sera en recul, compensant le recul de l’EBITDAaL. * Ainsi, l’EBITDAaL moins eCapex du Groupe sera stable en 2020. * L’engagement du Groupe de dépasser 2,3 milliards d’euros de cash-flow organique des activités télécoms reste inchangé. * L'objectif d'un ratio dette nette / EBITDAaL des activités télécoms est maintenu autour de 2x à moyen terme.Pour la période 2021-2023, Orange confirme ses objectifs financiers annoncés lors de la journée investisseurs du 4 décembre 2019.Orange versera un acompte sur le dividende 2020 de 0,30 euro en numéraire le 9 décembre 2020. La décision sur le solde du dividende 2020 sera annoncée entre les dates de publication des résultats du 3ème et du 4ème trimestre  2020. Une distribution de 0,70 euro par action reste toujours l'objectif du Groupe, y compris au titre de l’année 2020; la décision définitive sera prise ultérieurement en fonction de la situation.Commentant la publication des résultats du 1er semestre 2020, Stéphane Richard, Président-Directeur Général du groupe Orange a déclaré :« Malgré les effets de l’épidémie de Covid-19, Orange fait preuve d’une remarquable résistance au premier semestre avec une hausse du chiffre d’affaires de +0,3% et une baisse de l’EBITDAaL contenue à -0,8%. Ces résultats témoignent de la résilience de l’entreprise comme de sa capacité à se mobiliser collectivement face à l’urgence.En France, malgré les restrictions sanitaires, la dynamique commerciale est bonne, en particulier sur la fibre : les ventes nettes s’établissent à +238 000, un record pour un deuxième trimestre. L’appétence des clients pour la fibre valide notre stratégie d’investissement et nous poursuivons nos efforts de déploiement en visant de construire autant de prises en 2020 qu’en 2019 en dépit du contexte sanitaire inédit.En Espagne, où la situation reste difficile compte tenu du glissement du marché vers le low cost, nous avons adapté notre positionnement et élargi notre gamme d’offres ; une stratégie dont les premiers résultats se font sentir.En Afrique et au Moyen-Orient, le chiffre d’affaires croît de +3,8% au premier semestre et l’EBITDAal de plus de 7% ; une excellente performance portée par la data mobile (+40% de clients de 4G sur un an), le broadband et Orange Money, qui sera renforcé par le lancement d’Orange Bank Africa la semaine dernière.Même si Orange a été plus que jamais essentiel pour ses clients entreprises ces derniers mois, la crise sanitaire a affecté nos résultats dans le B2B. Je signale toutefois la très bonne performance d’Orange Cyberdefense et d’Orange Cloud for Business dont les revenus sont en croissance de respectivement 11% et 8% au premier semestre.Cette crise a révélé le caractère stratégique des réseaux télécoms pour nos économies et nos sociétés. Bien qu’affectés, nous sommes confortés dans nos choix stratégiques d’Engage2025 dont nous allons accélérer la mise en œuvre, qu’il s’agisse de la maîtrise de notre empreinte carbone, du déploiement et de l’optimisation de nos infrastructures ou du développement de nos territoires de croissance.Je tiens à remercier chaleureusement l’ensemble des équipes d’Orange qui ont été pleinement mobilisés tout au long de la crise, au service de nos clients. »Indicateurs-clésDonnées au 30 juinEn millions d’euros 6M 20206M 2019 à base comparable6M 2019 en données historiquesvariation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 20 76920 70320 5730,3 %1,0 % France 9 0248 8808 8741,6 %1,7 % Espagne 2 5032 6242 624(4,6)%(4,6)% Europe 2 7292 7742 789(1,6)%(2,1)% Afrique & Moyen-Orient 2 8452 7422 7373,8 %3,9 % Entreprises 3 8593 9083 770(1,3)%2,3 % Opérateurs Internationaux & Services partagés 728746747(2,4)%(2,4)% Eliminations intra-Groupe (920)(971)(968)   EBITDAaL (1) 5 9145 9605 958(0,8)%(0,7)% dont activités télécoms 5 9866 0376 035(0,9)%(0,8)% En % du chiffre d'affaires 28,8 %29,2 %29,3 %(0,3 pt)(0,5 pt) France 3 3013 2843 2810,5 %0,6 % Espagne 728787787(7,5)%(7,5)% Europe 7306997084,3 %3,0 % Afrique & Moyen-Orient 9358728687,2 %7,7 % Entreprises 471578565(18,5)%(16,7)% Opérateurs Internationaux & Services partagés (179)(183)(174)1,9 %(2,9)% dont Orange Bank (72)(78)(78)7,7 %7,7 % Résultat d'exploitation 2 249 2 388 (5,8)% dont activités télécoms 2 336 2 475 (5,6)% dont Orange Bank (87) (88) 0,9 % Résultat net de l'ensemble consolidé 1 016 1 137 (10,7)% Résultat net part du Groupe 927 1 039 (10,7)% eCAPEX 3 1563 5023 509(9,9)%(10,1)% dont activités télécoms 3 1423 4863 493(9,9)%(10,1)% en % du chiffre d'affaires 15,1 %16,8 %17,0 %(1,7 pt)(1,9 pt) dont Orange Bank 141616(14,5)%(14,5)% EBITDAaL – eCAPEX 2 7592 4582 44912,2 %12,7 % Cash-flow organique (activités télécoms) 255 92 176,1 % (1) Les ajustements de présentation de l’EBITDAaL sont décrits à l’annexe 1.En millions d’euros Au 30 juin 2020Au 31 déc. 2019 Endettement financier net (1) 26 42025 466 Ratio d'endettement financier net / EBITDAaL des activités télécoms (2) 2,041,96 (1) L’endettement financier net tel que défini et utilisé par Orange ne prend pas en compte les activités d’Orange Bank pour laquelle ce concept n’est pas pertinent. (2) Le ratio d’endettement financier net rapporté à l’EBITDAaL des activités télécoms est calculé sur la base de l’endettement financier net du Groupe rapporté à l’EBITDAaL des activités télécoms calculé sur les 12 mois précédents.Indicateurs-clésDonnées trimestriellesEn millions d’euros T2 2020T2 2019 à base comparableT2 2019 en données historiquesvariation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 10 37510 41310 388(0,4)%(0,1)% France 4 5934 4704 4672,7 %2,8 % Espagne 1 2161 3061 306(6,8)%(6,8)% Europe 1 3291 3781 400(3,6)%(5,1)% Afrique & Moyen-Orient 1 4011 3821 3881,3 %0,9 % Entreprises 1 9251 9901 940(3,3)%(0,8)% Opérateurs Internationaux & Services partagés 355375376(5,4)%(5,5)% Eliminations intra-Groupe (443)(488)(488)   EBITDAaL (1) 3 3123 3723 375(1,8)%(1,9)% dont activités télécoms 3 3503 4053 408(1,6)%(1,7)% En % du chiffre d'affaires 32,3 %32,7 %32,8 %(0,4 pt)(0,5 pt) dont Orange Bank (38)(34)(34)(12,6)%(12,6)% eCAPEX 1 5761 8711 877(15,8)%(16,1)% dont activités télécoms 1 5671 8621 869(15,8)%(16,1)% en % du chiffre d'affaires 15,1 %17,9 %18,0 %(2,8 pt)(2,9 pt) dont Orange Bank 888(1,4)%(1,4)% EBITDAaL – eCAPEX 1 7371 5011 49815,7 %16,0 % (1) Les ajustements de présentation de l’EBITDAaL sont décrits à l'annexe 1.Le Conseil d’administration d’Orange SA s’est réuni le 29 juillet 2020 et a examiné les comptes semestriels consolidés et le rapport semestriel d’activité au 30 juin 2020. Conformément aux normes d’audit, les commissaires aux comptes du Groupe ont procédé à l’examen limité des comptes semestriels consolidés et à la vérification des informations données dans le rapport semestriel d’activité.Des informations plus détaillées sur les comptes et les indicateurs de performance du Groupe sont disponibles sur le site Internet d’Orange à la rubrique "investisseurs / Résultats et présentations" :www.orange.com Analyse des chiffres-clés du GroupeChiffre d’affairesLe chiffre d’affaires du Groupe Orange s’élève à 20,8 milliards d'euros au 1er semestre, en hausse de +0,3% sur un an à base comparable. Cette croissance est alimentée par la dynamique du 1er trimestre (+1,0%), le 2ème trimestre affichant un chiffre d'affaires en décroissance (-0,4%), pénalisé notamment par la baisse du chiffre d'affaires itinérance et équipements directement liée à la crise sanitaire.Au niveau Groupe, les principaux services affichent au 1er semestre les performances suivantes en données à base comparable (toutes les variations sont sur un an) :Le chiffre d’affaires de la convergence, commercialisée dans l'ensemble des pays européens du Groupe, est de 3,6 milliards d'euros au 1er semestre, en croissance de +4,1%. Cette progression permet à Orange de conforter sa position de 1er opérateur convergent en Europe.Le chiffre d'affaires des services mobiles seuls est de 5,1 milliards d'euros au 1er semestre, en baisse de -1,2% du fait d'un ralentissement des ventes nettes notamment en Espagne et dans une moindre mesure sur le segment Europe.Le chiffre d’affaires des services fixes seuls (4,7 milliards d'euros) diminue de -2,0% du fait du recul tendanciel des services fixes bas débit et de la migration vers les services convergents .Le chiffre d'affaires de l'IT et des services d'intégration (1,6 milliard d'euros) affiche une croissance de +5,1%. Cette progression est tirée par la Pologne, et dans une moindre mesure par Entreprises, impacté par la crise sanitaire au deuxième trimestre.Le chiffre d’affaires des services aux opérateurs (4,1 milliards d'euros) progresse de +5,2%. Cette croissance provient de la vente en gros de services fixes, notamment les revenus liés au cofinancement et à la construction des RIP en France.Le chiffre d'affaires des ventes d'équipements est en baisse de -16,9% (1,2 milliard d'euros), impacté par un ralentissement du marché et par la fermeture des boutiques pendant les périodes de confinement.Evolution de la base clientsLa base de clients convergents compte 10,8 millions de clients sur l'ensemble du Groupe au 30 juin 2020, en hausse de +2,1% sur un an, soutenue par une très forte progression en Europe.Les services mobiles comptent 208,0 millions de clients au 30 juin 2020, en hausse de +1,9% sur un an.Les services fixes totalisent 45,1 millions de clients au 30 juin 2020, en baisse de -2,0% sur un an, essentiellement du fait d'une chute de près de -12,5% des accès fixes bas débit.EBITDAaLL'EBITDAaL Groupe s'élève à 5,91 milliards d’euros au 1er semestre, en baisse de -0,8% à base comparable, impacté par la baisse d’activité en lien avec la crise sanitaire. Les principaux surcoûts engendrés par la gestion de la crise sanitaire s'élèvent à 160 millions d’euros sur les 6 premiers mois; ils sont globalement compensés par des efforts sur les coûts d’un montant équivalent. Au 2ème trimestre, l'EBITDAaL Groupe recule de -1,8%, après une croissance de +0,5% au trimestre précédent, pénalisé notamment par les coûts liés aux mesures sanitaires, la baisse du roaming et une légère augmentation des créances clients à risque.L'EBITDAaL des activités télécom est de 5,99 milliards d’euros au 1er semestre, en baisse de -0,9% à base comparableRésultat d'exploitationAu 1er semestre, le résultat d’exploitation du Groupe ressort à 2,25 milliards d’euros, en baisse de 139 millions d'euros (-5,8%) en données historiques.Cette diminution s’explique principalement par le recul de 43 millions d’euros de l’EBITDAaL en données historiques, l’augmentation de 104 millions d’euros de la charge nette sur principaux litiges, correspondant à la réappréciation du risque sur différents contentieux et l’accroissement de 49 millions d’euros des dotations aux amortissements des actifs immobilisés, qui sont en partie compensés par la baisse de 56 millions d’euros des coûts des programmes de restructuration.Résultat netLe résultat net de l'ensemble consolidé d’Orange au 30 juin 2020 s’établit à 1 016 millions d’euros, contre 1 137 millions d’euros au 30 juin 2019 en données historiques. Cette évolution reflète essentiellement la baisse du résultat d’exploitation.eCAPEXLes eCAPEX Groupe baissent de -9,9% au 1er semestre et de -15.8% sur le seul 2ème trimestre en raison de l’augmentation des co-financements en France et des cessions d'actifs, notamment la cession de tours non stratégiques en Espagne. Cette baisse s'explique aussi par un ralentissement des investissements dans le mobile et les services traditionnels qui a compensé une croissance des investissements FTTH, notamment en France, moindre que prévue suite à la crise sanitaire.Malgré cette baisse, le Groupe continue le déploiement de la fibre dont il reste le leader incontesté en Europe. Ainsi, entre le 30 juin 2019 et le 30 juin 2020, le nombre de foyers raccordables a augmenté de +42,7% en France et +21,3% en Pologne et de 7% en Espagne.Cash-flow organiqueLe cash-flow organique des activités télécoms atteint 255 millions d’euros en croissance de 163 millions d’euros sur un an en données historiques, principalement grâce à la baisse des eCAPEX et des paiements liés aux intérêts financiers nets et à l’impôt sur les sociétés qui permettent de compenser la baisse de l’EBITDAaL et la détérioration du besoin en fonds de roulement affecté notamment par l'effet des mesures de soutien du Groupe aux fournisseurs et prestataires les plus fragiles en France.Evolution du portefeuille d’actifsIl n'y a pas eu d'évolution significative du portefeuille d'actifs au 2ème trimestre 2020.Endettement financier netL’endettement financier net du Groupe Orange s’élève à 26,4 milliards d’euros au 30 juin 2020 en augmentation de de 954 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2019. L’évolution de la dette au 1er semestre 2020 est notamment liée à la saisonnalité de l’activité.Le ratio "endettement financier net sur EBITDAaL des activités télécoms" s’établit à 2,04x au 30 juin 2020. Il est en ligne avec l'objectif d'un ratio dette nette/EBITDAaL des activités télécoms autour de 2x à moyen terme.DividendeOrange versera un acompte sur le dividende 2020 de 0,30 euro en numéraire le 9 décembre 2020. La décision sur le solde du dividende sera annoncée entre les dates de publication des résultats du 3ème et du 4ème trimestre 2020. Une distribution de 0,70 euro par action reste toujours l'objectif du Groupe, y compris au titre de l’année 2020, la décision définitive sera prise ultérieurement en fonction de la situation.Analyse par secteur opérationnelFranceEn millions d’euros T2 2020variation à base comparablevariation en données historiques 6M 2020variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 4 5932,7 %2,8 % 9 0241,6 %1,7 % Services facturés aux clients 2 6840,1 %0,1 % 5 3770,0 %0,0 % Convergence 1 1314,1 %4,7 % 2 2684,7 %5,3 % Mobile seul 559(3,1)%(4,0)% 1 124(2,9)%(3,8)% Fixe Seul 995(2,5)%(2,5)% 1 986(3,3)%(3,3)% Services aux opérateurs 1 53511,7 %11,9 % 2 8717,2 %7,5 % Ventes d'équipements 206(26,7)%(26,7)% 458(20,8)%(20,8)% Autres revenus 16727,0 %26,5 % 31828,1 %27,6 % EBITDAaL     3 3010,5 %0,6 % EBITDAaL / Chiffre d'affaires     36,6 %(0,4 pt)(0,4 pt) Résultat d'exploitation     1 557-(5,6)% eCAPEX     1 635(12,2)%(12,2)% eCAPEX / Chiffre d'affaires     18,1 %(2,9 pt)(2,9 pt) En France, un chiffre d'affaires en croissance soutenu par les services aux opérateurs et une bonne résistance des services facturés aux clients.Le chiffre d'affaires de la France est en croissance de +2,7% au 2ème trimestre, porté par la dynamique des services aux opérateurs (+11,7%) et la très bonne résistance des services facturés aux clients (+0,1%), malgré les effets négatifs du confinement sur l'itinérance et les déploiements FTTH.Le chiffre d’affaires des services facturés aux clients croit de +0,1% au 2ème trimestre, soit une amélioration de tendance par rapport au 1er trimestre où il était stable. Hors RTC, les services facturés aux clients affichent une progression de +1,9% sur un an.Au 2ème trimestre, le chiffre d'affaires convergent croit de +4,1% grâce notamment au foisonnement et à la nouvelle tarification des offres. Le chiffre d’affaires du mobile seul baisse de -3,1%, impacté par les migrations vers la convergence. Le chiffre d'affaires du fixe seul baisse de -2,5%, impacté par la baisse continue des services bas débit (-12,0%).  Le chiffre d'affaires des services aux opérateurs croît de +11,7% au 2ème trimestre, en accélération par rapport aux +2,6% du 1er trimestre. Cette croissance est tirée par les co-financements reçus en Zones Moins Denses et par la construction des RIP, qui font plus que compenser la baisse de l’itinérance et du dégroupage.Le chiffre d'affaires des ventes d'équipements est en baisse de -26,7% sur un an, très fortement pénalisé par la fermeture de l’ensemble des boutiques en France pendant la période du confinement et malgré une forte reprise en juin.La croissance du chiffre d'affaires "Autres revenus" de +27% sur un an est tirée par la poursuite du programme built-to-suit qui permettra à Orange de soutenir l’accélération du déploiement de son réseau mobile et de densifier sa couverture en zones rurales et sur les axes de transport tout en conservant la puissance d’investissement nécessaire pour consolider son leadership sur l’ensemble du réseau.Coté ARPO, l'ARPO convergent a progressé de +1,5 euro sur le trimestre pour atteindre 68,7 euros. L’ARPO mobile seul a diminué de -0,21 euro sur un an et s’établit à 16,6 euros au 2ème trimestre, du fait de la baisse des revenus du roaming liée  au Covid. L’ARPO haut débit fixe est en croissance de +0,07 euro au 2ème trimestre, notamment grâce à l'augmentation des usages VoIP et Divertissements qui s'est accentuée pendant le confinement.Du côté des performances commerciales du 2ème trimestre, le contrat mobile affiche une solide résilience avec 29 000 ventes nettes (après -58 000 ventes nettes au 1er trimestre 2020), dans un marché toujours très concurrentiel et impacté par la fermeture des boutiques durant la période de confinement.Le haut débit fixe enregistre 61 000 ventes nettes au 2ème trimestre, à comparer à 41 000 ventes nettes au 2ème trimestre 2019.  Cette performance commerciale est tirée par un excellent  trimestre sur la fibre avec 238 000 ventes nettes malgré le confinement. C’est un plus haut historique pour un 2ème trimestre et un vrai succès commercial puisque 51% de ces ventes ont été faites avec de nouveaux clients. Orange a poursuivi le déploiement de la fibre à un rythme élevé au 2ème trimestre avec un total de 19,3 millions de foyers raccordables et 3,8 millions de clients fibre à fin juin.La base clients convergents haut débit grand public est en progression de +1,1% sur un an avec 1,67 lignes mobiles par offre convergence, en augmentation de +1,3% sur un an.L’EBITDAaL est en légère croissance au 1er semestre (+0,5%), les cofinancements FTTH reçus ainsi que nos efforts d’économies de coûts permettant de compenser les effets de la crise (perte de chiffre d'affaires liée au roaming, coûts sanitaires …) ainsi que la décroissance forte de services  traditionnels tels que l'itinérance nationale.EspagneEn millions d’euros T2 2020variation à base comparablevariation en données historiques 6M 2020variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 1 216(6,8)%(6,8)% 2 503(4,6)%(4,6)% Services facturés aux clients 869(7,2)%(7,2)% 1 779(5,8)%(5,8)% Convergence 502(3,1)%(3,1)% 1 020(2,8)%(2,8)% Mobile seul 250(13,1)%(13,1)% 517(11,5)%(11,5)% Fixe Seul 114(10,8)%(10,8)% 238(6,1)%(6,1)% IT & services d'intégration 264,4 %64,4 % 456,3 %56,3 % Services aux opérateurs 22910,4 %10,4 % 4497,6 %7,6 % Ventes d'équipements 118(27,2)%(27,2)% 263(17,0)%(17,0)% Autres revenus 0-- 12-- EBITDAaL     728(7,5)%(7,5)% EBITDAaL / Chiffre d'affaires     29,1 %(0,9 pt)(0,9 pt) Résultat d'exploitation     228-(10,3)% eCAPEX     392(25,9)%(25,9)% eCAPEX / Chiffre d'affaires     15,7 %(4,5 pt)(4,5 pt) Les performances financières en Espagne sont impactées par la crise sanitaire et le glissement du marché vers le low-costLe chiffre d’affaires d'Orange Espagne baisse de -6,8% au 2ème trimestre, fortement impacté par la crise sanitaire et un environnement promotionnel très intense depuis la fin des restrictions sur la portabilité. Ainsi le chiffre d’affaires des services facturés aux clients baisse de -7,2%, impacté par une diminution de l’ensemble de ses composantes.Le chiffre d'affaires convergent fléchit de -3,1% au 2ème trimestre, le chiffre d’affaires du mobile seul baisse de -13,1% et le chiffre d'affaires fixe seul de -10,8%. De son côté le chiffre d’affaires des services IT & d’Intégration bondit de 64,4% alimenté par le marché entreprises, mais reste faible en volume.Le chiffre d'affaires des services aux opérateurs affiche une hausse de +10,4% au 2ème trimestre, malgré la forte diminution du roaming visiteur, tiré par la hausse du trafic international, alors que le chiffre d’affaires des ventes d'équipements est en baisse de -27,2%, impacté par l’arrêt quasi-complet de l’activité commerciale pendant la période de confinement.Sur le plan commercial, afin de faire face à une polarisation du marché accentuée par la crise sanitaire, Orange a mis en place une stratégie visant à protéger la valeur sur le haut de marché tout en augmentant les volumes sur le bas de marché. Cette stratégie porte ses fruits et a permis d'augmenter l'ARPO convergent sur les 2 marques principales que sont Orange et Jazztel et d'afficher au total un ARPO convergent stable à 57,5 euros.L’EBITDAaL affiche un recul de -7,5% au 1er semestre, résorbant une partie de la perte de chiffre d’affaires grâce à la poursuite des efforts sur les coûts indirects et des économies de coûts directs, majoritairement liées au ralentissement de l’activité commerciale pendant la crise sanitaire.EuropeEn millions d’euros T2 2020variation à base comparablevariation en données historiques 6M 2020variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 1 329(3,6)%(5,1)% 2 729(1,6)%(2,1)% Services facturés aux clients 8961,6 %0,4 % 1 8172,9 %2,7 % Convergence 18022,5 %18,9 % 35723,9 %21,8 % Mobile seul 494(6,7)%(7,9)% 1 008(4,7)%(5,3)% Fixe Seul 152(2,5)%(6,0)% 308(3,9)%(5,6)% IT & services d'intégration 7139,3 %61,0 % 14345,0 %71,4 % Services aux opérateurs 246(6,9)%(9,1)% 506(3,2)%(4,5)% Ventes d'équipements 162(16,6)%(18,3)% 348(12,3)%(13,3)% Autres revenus 25(34,2)%(35,8)% 58(34,2)%(34,7)% EBITDAaL     7304,3 %3,0 % EBITDAaL / Chiffre d'affaires     26,7 %1,5 pt1,3 pt Résultat d'exploitation     173-1,9 % eCAPEX     369(8,2)%(9,5)% eCAPEX / Chiffre d'affaires     13,5 %(1,0 pt)(1,1 pt) La convergence et l'IT soutiennent la solide dynamique des services facturés aux clients, l'EBITDAaL progresse grâce aux efforts de transformation.Le chiffre d’affaires de l'Europe (pour rappel la Belgique, le Luxembourg, la Moldavie, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie) est en baisse de -3,6% au 2ème trimestre, impacté principalement par un fort ralentissement des ventes d'équipements (-16,6%) et de la revente d'énergie en Pologne (une composante de "autres revenus" en baisse de -34,2%). La croissance des services facturés aux clients reste soutenue (+1,6%), néanmoins en ralentissement par rapport au trimestre précédent (+4,3%), en raison notamment d’une moindre contribution de l’itinérance internationale en lien avec les restrictions de déplacements mises en place par de nombreux pays. Au sein des services facturés aux clients, le chiffre d'affaires convergent conserve une croissance solide de +22,5% confirmant la dynamique de ce marché où Orange est le leader en Europe. Le chiffre d’affaires du mobile seul baisse de -6,7% au 2ème trimestre, affecté notamment par les migrations vers la convergence. Le chiffre d'affaires du fixe seul est en décroissance de -2,5%, mais en amélioration par rapport aux -5,2% au 1er trimestre et -8,0% au 4ème trimestre 2019, la croissance des services haut-débit fixe ne compensant pas le déclin des services bas-débit fixe. Les services IT et d'intégration continuent d'afficher une forte croissance de leur chiffre d'affaires de +39,3%, essentiellement grâce à la Pologne.Le chiffre d'affaires des services aux opérateurs baisse de -6,9% au 2ème trimestre après une hausse de +0,6% au trimestre précédent. Ce ralentissement provient de baisses des tarifs de terminaison mobile, de la fin de contrats d’itinérance nationale,d’un moindre usage des SMS, particulièrement en Belgique, et de la baisse du nombre de visiteurs internationaux. Le chiffre d’affaires des ventes d’équipements est en baisse de -16,6%, impacté par un ralentissement du marché et mais surtout par la fermeture d'un grand nombre de boutiques qui s'est prolongée jusqu'en juin. Du côté des performances commerciales du 2ème trimestre, la crise sanitaire a fortement pesé sur les ventes nettes de contrats mobiles (-10 000 vs. +28 000 au 1er trimestre) et sur le prépayé (-460 000 vs. -228 000 au trimestre précédent). Son effet  est plus modéré sur la convergence (+58 000 vs. +85 000 au 1er trimestre) et sur le haut débit fixe (+40 000 à comparer aux +51 000 de la période précédente), dont +49 000 ventes nettes fibre qui s’avèrent même meilleures qu’il y a un an (+46 000). La base TV poursuit sa croissance à +4.6%, en ralentissement par rapport au 1er trimestre (+7.4%).Au niveau des pays d'Europe, la Pologne affiche un 8ème trimestre consécutif de croissance (+2,6%) en accélération par rapport au trimestre précédent (+0.9%), tirée par une bonne dynamique (+4,5%) des services facturés aux clients. Les autres pays de la zone affichent une baisse de leur chiffre d'affaires, due essentiellement à un léger fléchissement des services facturés aux clients et à une baisse plus marquée des ventes d'équipements.L’EBITDAaL du semestre progresse de +4.3% (+30m€), avec une contribution positive de la Pologne (+8.2%) et de la Belgique (+8.8%), sous l’effet d’efforts fructueux de transformation et de mitigation des effets de la crise sanitaire, tout particulièrement en Pologne.Afrique & Moyen-OrientEn millions d’euros T2 2020variation à base comparablevariation en données historiques 6M 2020variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 1 4011,3 %0,9 % 2 8453,8 %3,9 % Services facturés aux clients 1 2104,7 %4,0 % 2 4446,8 %6,8 % Mobile seul 1 0703,9 %3,1 % 2 1646,1 %5,9 % Fixe Seul 13710,8 %11,0 % 27011,4 %12,2 % IT & services d'intégration 449,1 %48,2 % 1173,3 %73,1 % Services aux opérateurs 161(16,0)%(16,7)% 342(12,7)%(12,5)% Ventes d'équipements 20(18,3)%(17,3)% 40(13,1)%(11,0)% Autres revenus 9(8,7)%28,6 % 1913,5 %52,6 % EBITDAaL     9357,2 %7,7 % EBITDAaL / Chiffre d'affaires     32,9 %1,1 pt1,2 pt Résultat d'exploitation     456-4,7 % eCAPEX     4496,8 %7,4 % eCAPEX / Chiffre d'affaires     15,8 %0,4 pt0,5 pt Bonne résistance de l'Afrique & Moyen-Orient.L'Afrique & Moyen-Orient a un chiffre d'affaires en hausse de +1,3% au 2ème trimestre à comparer au +6,2% du trimestre précédent. Malgré l'impact de la crise sanitaire qui a causé des fermetures de boutiques, la bonne résistance des services facturés aux clients (+4,7%) alimente cette dynamique, grâce notamment  aux relais de croissance que sont la data mobile, le haut débit fixe, et Orange Money dont la croissance a cependant ralenti par rapport au 1er trimestre.Le chiffre d’affaires des services mobile seul croît de +3,9% au 2ème trimestre, avec une base 4G atteignant 27,9  millions de clients, en augmentation de +40,4% sur 12 mois. Cette progression est notamment soutenue par la data dont le chiffre d'affaires progresse de +26,5% au 2ème trimestre. La composition de la base clients mobiles continue de s'améliorer avec un taux de base facturée qui progresse de +2 points et un taux de churn sur les services prépayés qui baisse de 0,3%.Le chiffre d'affaires des services fixe seul progresse pour sa part de +10,8% au 2ème trimestre, en recul par rapport aux +12,0% du trimestre précédent. Le nombre de clients fixe haut débit croit de +31% sur un an atteignant 1,4 million de clients, et confirme ainsi son rôle de relais de croissance puisque le chiffre d'affaires haut débit fixe bondit de +32,9% au 2ème trimestre.Le chiffre d'affaires des services aux opérateurs baisse de -16,0% au 2ème trimestre impacté notamment par la baisse de l'activité de transit international et du roaming visiteurs. Le chiffre d’affaires des ventes d’équipements baisse également (-18,3%) du fait d’un ralentissement du marché et bien entendu de la crise sanitaire qui a causé la fermeture de nombreuses boutiques.Le chiffre d'affaires d'Orange Money est en hausse de +12,5% au 2ème trimestre, à comparer aux +22,3% du 1er trimestre, pénalisé à la fois par le confinement et la gratuité des transactions recommandée par la Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest dans le contexte de la crise sanitaire. La base clients actifs progresse de façon dynamique (+18,9% sur un an) et totalise 19,6 millions de clients.Au niveau de l'ensemble des pays d'Afrique & Moyen-Orient, la base clients mobile reste stable avec 123,5 millions de clients.Au 2ème trimestre, 10 pays de la zone sont en croissance dont 5 affichent une croissance de chiffre d'affaires à 2 chiffres. Parmi les pays contribuant le plus au chiffre d’affaires total de l’Afrique et Moyen-Orient, le cluster Côte d'Ivoire affiche une progression de +7,3% sur un an, grâce à la bonne performance du Burkina Faso et à des offres valeur en Côte d’Ivoire, et l'Egypte croit de +3,3%.L'EBITDAaL de l'Afrique et Moyen-Orient est en croissance de +7,2% au 1er semestre pour atteindre un taux de marge de 32,9% en augmentation de +1,1 point grâce à la maîtrise des coûts et à la poursuite des initiatives de transformation.EntreprisesEn millions d’euros T2 2020variation à base comparablevariation en données historiques 6M 2020variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 1 925(3,3)%(0,8)% 3 859(1,3)%2,3 % Fixe Seul 984(1,0)%(0,9)% 1 958(1,4)%(1,0)% Voix 3261,0 %1,0 % 632(2,8)%(2,6)% Données 658(2,0)%(1,8)% 1 326(0,7)%(0,3)% IT & services d'intégration 738(2,6)%4,1 % 1 4751,9 %12,0 % Mobile * 203(14,8)%(14,8)% 426(10,3)%(10,3)% Mobile Seul 162(13,4)%(13,3)% 327(11,0)%(11,0)% Services aux opérateurs 1143,9 %43,9 % 2120,1 %20,1 % Ventes d'équipements 30(31,7)%(31,7)% 77(13,3)%(13,3)% EBITDAaL     471(18,5)%(16,7)% EBITDAaL / Chiffre d'affaires     12,2 %(2,6 pt)(2,8 pt) Résultat d'exploitation     267-(25,8)% eCAPEX     174(13,0)%(11,9)% eCAPEX / Chiffre d'affaires     4,5 %(0,6 pt)(0,7 pt) Baisse du chiffre d'affaires après 6 trimestres consécutifs de hausse due à l'impact de la crise sanitaire sur l'activité des entreprises et le déploiement de projets.Au 2ème trimestre, le chiffre d’affaires du secteur Entreprises baisse de -3,3% après 6 trimestres consécutifs de hausse.  Les services B2B d'Orange ont joué un rôle critique pour permettre aux entreprises de rester opérationnelles pendant la crise sanitaire; néanmoins la baisse d'activité et les décalages dans les déploiements de projets des entreprises clientes expliquent ce ralentissement du chiffre d'affaires.Le chiffre d’affaires de l'IT et des services d’intégration enregistre la première baisse de son histoire (-2,6%) au 2ème trimestre, tout en restant en hausse sur l'ensemble du semestre (+1,9%). Ce recul au 2ème trimestre s’explique par les effets de la crise sanitaire, que ne compensent pas les bonnes performances au 1er semestre du cloud en hausse de +8% et de la cybersécurité en croissance de +11%, démontrant leur importance en particulier en période de crise. Au 30 juin 2020, les services IT et intégration représentent 38% du chiffre d’affaires du segment Entreprises.Le chiffre d’affaires de la Data baisse de -2,0% au 2ème trimestre, impacté notamment par Globecast dont les activités de diffusion ont été fortement réduites suite aux annulations généralisées des événements dans le monde entier. Le chiffre d'affaires Mobile* diminue lui de -14,8% au 2ème trimestre, principalement du fait de la baisse des revenus de l'itinérance fortement affectés par la crise sanitaire. Celui des services traditionnels de voix en revanche progresse de +1,0%, tiré par la croissance du trafic voix et des services d'audioconférence pendant le confinement.L'EBITDAaL de l'activité Entreprises baisse de -18,5% au 1er semestre, les 2/3 de cette baisse étant dus aux impacts de la crise sanitaire, notamment sur l'itinérance et la data. Un plan de transformation est en cours d'implémentation et le retour à la croissance de l'EBITDAaL n’est pas prévu avant la fin 2021.* Les revenus du Mobile incluent les services mobiles et les ventes d’équipements mobiles facturés aux entreprises, et le trafic mobile entrant des entreprises facturé aux autres opérateurs.Opérateurs Internationaux & Services PartagésEn millions d’euros T2 2020variation à base comparablevariation en données historiques 6M 2020variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 355(5,4)%(5,5)% 728(2,4)%(2,4)% Services aux opérateurs 259(3,8)%(3,7)% 530(2,4)%(2,3)% Autres revenus 96(10,4)%(11,0)% 199(2,4)%(2,9)% EBITDAaL     (179)1,9 %(2,9)% EBITDAaL / Chiffre d'affaires     (24,6)%(0,1 pt)(1,3 pt) Résultat d'exploitation     (345)-12,3 % eCAPEX     12368,9 %55,7 % eCAPEX / Chiffre d'affaires     16,9 %7,2 pt6,3 pt Le chiffre d’affaires des Opérateurs Internationaux et Services Partagés enregistre une baisse de -5,4% au 2ème trimestre après une hausse de +0,7% au 1er trimestre.Les services aux opérateurs internationaux ont été fortement impactés par l’épidémie de Covid-19 du fait de l’arrêt des déplacements et voyages à l’international et de la réduction des flux sur les Corridors voix. Les autres revenus ont aussi été affectés par la fermeture des cinémas pendant le confinement et par la baisse des activités de pose d’Orange Marine également freinées par la crise sanitaire.Orange BankEn millions d’euros     6M 2020variation à base comparablevariation en données historiques Produit net Bancaire (PNB)     34119,0 %119,0 % Coût du risque de crédit bancaire     (11)180,5 %180,5 % Résultat d'exploitation     (87)-0,9 % eCAPEX     14(14,5)%(14,5)% Au 1er semestre 2020, le Produit Net Bancaire (PNB) d'Orange Bank progresse de 18 millions d'euros sur un an grâce au développement de la nouvelle offre Orange Bank.Le résultat d’exploitation est en hausse de 1 million d'euros par rapport au 1er semestre 2019, en raison de l'augmentation du PNB et de la baisse des coûts d’acquisition de clients, dans un contexte de dégradation de l’environnement économique et commercial du fait de la crise sanitaire qui a provoqué la fermeture des boutiques Orange et agences Groupama pendant la période de confinement et engendré une hausse du coût du risque.En France, Orange Bank a intégré dans son activité Orange Courtage qui propose des assurances pour terminaux mobiles auprès de 450 000 clients particuliers et 150 000 clients professionnels. Orange Bank poursuit ainsi sa stratégie orientée valeur en devenant aussi courtier d'assurance et en franchissant ainsi un nouveau cap dans le développement d'offres croisées avec le métier historique d'Orange.Au 30 juin 2020, Orange Bank compte 1 million de clients dont 31 000 en Espagne où le service a été lancé au 4ème trimestre 2019.Calendrier des événements à venir29/10/2020 \- Publication des résultats du troisième trimestre 2020Contactspresse : 01 44 44 93 93   Jean-Bernard Orsoni jeanbernard.orsoni@orange.com Tom Wright tom.wright@orange.com Olivier Emberger olivier.emberger@orange.com  communication financière : 01 44 44 04 32 (analystes et investisseurs) Patrice Lambert-de Diesbach p.lambert@orange.com Isabelle Casado isabelle.casado@orange.com Samuel Castelo samuel.castelo@orange.com Didier Kohn didier.kohn@orange.com Aurélia Roussel aurelia.roussel@orange.com Andrei Dragolici andrei.dragolici@orange.com   actionnaires individuels : 0 800 05 10 10 AvertissementCe communiqué contient des informations prospectives concernant la situation financière et les résultats d’Orange. Bien que nous estimions qu’elles reposent sur des hypothèses raisonnables, ces informations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, y compris des problématiques qui nous sont inconnues ou ne sont pas considérées à présent comme substantielles et il ne peut être garanti que les événements attendus auront lieu ou que les objectifs énoncés seront effectivement atteints. En particulier, les conséquences de l’épidémie de Covid-19 sont incertaines et la crise sanitaire pourrait aggraver les risques auxquels le Groupe est confronté. Des informations plus détaillées sur les risques potentiels pouvant affecter nos résultats financiers sont disponibles dans le Document de référence déposé le 20 avril 2020 auprès de l'Autorité des marchés financiers et dans le rapport annuel (Form 20-F) enregistré le 21 avril 2020 auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Sous réserve de la réglementation applicable, Orange ne s’engage nullement à mettre à jour les informations prospectives à la lumière des développements futurs..Annexe 1 : tableau de passage des données ajustées aux éléments du compte de résultatAu 2ème trimestre :  T2 2020 T2 2019 en données historiques En millions d’euros Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat Chiffre d'affaires 10 375-10 375 10 388-10 388 Achats externes (4 174)-(4 174) (4 289)-(4 289) Autres produits opérationnels 135-135 197-197 Autres charges opérationnelles (188)(172)(361) (93)(2)(95) Charges de personnel (2 147)(14)(2 161) (2 162)(28)(2 190) Impôts et taxes d'exploitation (317)-(317) (320)-(320) Résultat de cession d'actifs immobilisés, de titres et d'activités -22 -2121 Coûts des restructurations -(7)(7) -(40)(40) Dotations aux amortissements des actifs financés (12)-(12) (3)-(3) Dotations aux amortissements des droits d'utilisation (330)-(330) (312)-(312) Pertes de valeur des droits d'utilisation -(6)(6) 1(24)(24) Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés (0)0- (0)0- Intérêts sur les dettes locatives (28)28- (32)32- EBITDAaL 3 312(168)- 3 375(41)- Principaux litiges (169)169- --- Charges spécifiques de personnel (11)11- (26)26- Revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités 2(2)- 21(21)- Coûts des programmes de restructuration (13)13- (64)64- Coûts d'acquisition et d'intégration (6)6- (4)4- Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés -(0)(0) -(0)(0) Intérêts sur les dettes locatives -(28)(28) -(32)(32)  Données semestrielles :  6M 2020 6M 2019 en données historiques En millions d’euros Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat Chiffre d'affaires 20 769-20 769 20 573-20 573 Achats externes (8 557)-(8 557) (8 563)-(8 563) Autres produits opérationnels 271-271 341-341 Autres charges opérationnelles (274)(174)(448) (194)(7)(201) Charges de personnel (4 342)(33)(4 376) (4 320)(114)(4 434) Impôts et taxes d'exploitation (1 232)-(1 232) (1 207)-(1 207) Résultat de cession d'actifs immobilisés, de titres et d'activités -5959 -6868 Coûts des restructurations -(13)(13) -(52)(52) Dotations aux amortissements des actifs financés (22)-(22) (3)-(3) Dotations aux amortissements des droits d'utilisation (642)-(642) (609)-(609) Pertes de valeur des droits d'utilisation -(6)(6) (0)(24)(24) Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés (1)1- (0)0- Intérêts sur les dettes locatives (56)56- (60)60- EBITDAaL 5 914(111)- 5 958(68)- Principaux litiges (169)169- (65)65- Charges spécifiques de personnel (28)28- (46)46- Revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités 59(59)- 68(68)- Coûts des programmes de restructuration (19)19- (75)75- Coûts d'acquisition et d'intégration (10)10- (10)10- Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés -(1)(1) -(0)(0) Intérêts sur les dettes locatives -(56)(56) -(60)(60)  Annexe 2 : indicateurs-clés de performanceEn milliers, en fin de période Au 30 juin 2020 Au 30 juin 2019 Nombre de clients des services convergents 10 814 10 588 Nombre d'accès mobiles (hors MVNO) (1) 207 956 204 155 dontAccès mobiles de clients convergents 19 233 18 654  Accès mobiles seuls 188 722 185 501 dontClients avec forfaits 75 094 72 730  Clients avec offres prépayées 132 862 131 425 Nombre d'accès fixes (2) 45 120 46 025  Nombre d'accès fixes Retail 29 322 29 892   Nombre d'accès fixes haut débit 20 971 20 353   dontAccès très haut débit (THD) 8 421 7 028    Accès fixes des clients convergents 10 814 10 588    Accès fixes seuls 10 158 9 765   Nombre d'accès fixes bas débit 8 351 9 539  Nombre d'accès fixes Wholesale 15 797 16 132 Total des accès Groupe (1+2) 253 076 250 180 Les données 2019 sont à base comparable.Les indicateurs-clés par pays sont présentés sur le site du Groupe orange.com, à la rubrique Investisseurs, dans le document "Orange Investors data book Q2 2020", directement accessible avec le lien suivant :https://www.orange.com/fr/Investisseurs/Resultats-et-presentations/Folder/Tous-les-resultats-consolides Annexe 3 : glossaireChiffres clésDonnées à base comparable : des données à méthodes, périmètre et taux de change comparables sont présentées pour la période précédente. Le passage des données historiques aux données à base comparable consiste à conserver les résultats de la période écoulée et à retraiter les résultats de la période correspondante de l’exercice précédent, dans le but de présenter, sur des périodes comparables, des données financières à méthodes, périmètre et taux de change comparables. La méthode utilisée est d’appliquer aux données de la période correspondante de l’exercice précédent, les méthodes et le périmètre de la période écoulée ainsi que les taux de change moyens utilisés pour le compte de résultat de la période écoulée. Les variations en données à base comparable permettent de refléter l’évolution organique de l’activité. Les données à base comparable ne constituent pas des agrégats financiers définis par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.EBITDAaL ou "EBITDA after Leases": résultat d’exploitation, avant dotations aux amortissements des actifs immobilisés, avant effets liés aux prises de contrôle, avant reprise des réserves de conversion des entités liquidées, avant pertes de valeur des écarts d’acquisition et des actifs immobilisés, avant résultat des entités mises en équivalence, après charges d’intérêts sur dettes locatives et dettes liées aux actifs financés, et ajusté des effets des principaux litiges, des charges spécifiques de personnel, de la revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités, des coûts des programmes de restructuration, des coûts d'acquisition et d'intégration et, le cas échéant, d’autres éléments spécifiques systématiquement précisés, qu’il s’agisse de produits ou de charges. L’EBITDAaL ne constitue pas un indicateur financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.eCAPEX ou "CAPEX économiques" : (i) investissements corporels et incorporels hors licences de télécommunication et hors actifs financés, (ii) diminués des prix de cession des actifs immobilisés. Les e-CAPEX ne constituent pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.Cash-Flow Organique (activités télécoms) : le cash-flow organique des activités télécoms correspond, sur le périmètre des activités télécoms, au flux net de trésorerie généré par l’activité, diminué (i) des remboursements des dettes locatives et des dettes sur actifs financés, et (ii) des acquisitions et cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles, nettes de la variation des dettes de fournisseurs d’immobilisations, (iii) hors licences de télécommunication décaissées et hors effet des principaux litiges décaissés (et encaissés). Le Cash-Flow Organique (activités télécoms) ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.ConvergenceLa base-clients et le chiffre d'affaires facturés aux clients (hors ventes d'équipements) de la Convergence concernent les offres convergentes définies comme la combinaison a minima d’un accès haut débit fixe et d’un forfait mobile, et souscrites par les clients du marché grand public.ARPO Convergent : le chiffre d’affaires trimestriel moyen par offre convergente (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services des offres convergentes grand public facturés aux clients généré sur les trois derniers mois (hors ajustements IFRS15) par la moyenne pondérée du nombre d’offres convergentes grand public sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par offre convergente.Indicateurs de performanceLes accès fixes Retail correspondent au nombre d’accès fixes de détail (grand public et entreprises) comprenant, d’une part, les accès haut débit (xDSL, FTTx, câble, 4Gfixe, satellite…), et d’autre part, les accès bas débit (accès RTC, publiphonie et autres).Les accès fixes Wholesale correspondent au nombre d’accès fixes haut débit et bas débit opérés par Orange auprès des autres opérateurs.Services Mobile SeulLe chiffre d'affaires des services Mobile Seul concernent les revenus facturés aux clients des offres mobiles hors ceux de la Convergence grand public et hors ventes d'équipements. La base-clients regroupe les clients des forfaits hors Convergence grand public, les forfaits machine-to-machine et les prépayés.ARPO Mobile Seul : le chiffre d’affaires trimestriel moyen Mobile Seul (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services Mobile Seul (hors machine-to-machine et hors ajustement IFRS15) généré sur les trois derniers mois par la moyenne pondérée du nombre de clients Mobile Seul (hors machine-to-machine) sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par client Mobile Seul.Services Fixe SeulLe chiffre d'affaires des services Fixe Seul inclut le chiffre d'affaires des services fixes hors ceux de la Convergence grand public et hors ventes d'équipements : téléphonie fixe classique, fixe haut débit, solutions et réseaux d’entreprise2. La base-clients est constituée des clients de la téléphonie fixe et du haut débit fixe, hors les clients de la Convergence grand public.ARPO Fixe Seul haut débit : le chiffre d’affaires trimestriel moyen Fixe Seul haut débit (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services du Fixe Seul haut débit (hors ajustement IFRS15) généré sur les trois derniers mois par la moyenne pondérée du nombre de clients Fixe Seul haut débit sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par client Fixe Seul haut débit.IT & services d'intégrationLe chiffre d'affaires de l'IT et des services d’intégration inclut les revenus des services de communication et de collaboration unifiés (Local Area Network et téléphonie, conseil, intégration, gestion de projet, offres de vidéoconférence), les services d'hébergement et d'infrastructure (dont le cloud computing), les services applicatifs (gestion de la relation clients et autres services applicatifs), les services de sécurité, les services liés au machine-to-machine (hors connectivité), ainsi que les ventes d'équipements liées aux produits et services ci-dessus.Services aux opérateursLe chiffre d'affaires réalisé avec les autres opérateurs inclut (i) les services mobiles aux autres opérateurs qui regroupent le trafic mobile entrant, le roaming visiteurs, le partage de réseaux, l'itinérance nationale et les opérateurs de réseaux virtuels (MVNO), et (ii) les services fixes aux autres opérateurs qui comprennent notamment l'interconnexion nationale, les services aux opérateurs internationaux, les services d'accès à haut et très haut débit (accès fibre, dégroupage de lignes téléphoniques, ventes d'accès xDSL), et la vente en gros de lignes téléphoniques.* * * 1 Sauf mention contraire, toutes les variations figurant dans le présent communiqué sont en données à base comparable.2 A l’exception de la France, où l'essentiel des solutions et des réseaux d’entreprise est porté par le secteur Entreprises.  Pièce jointe * CP_Orange_H1_2020_FR

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages