La bourse est fermée

Airbus SE (AIR.PA)

Paris - Paris Prix différé. Devise en EUR
Ajouter à la liste dynamique
153,72+5,72 (+3,86 %)
À la clôture : 05:38PM CET
Plein écran
Clôture précédente148,00
Ouverture148,50
Offre0,00 x 0
Vente0,00 x 0
Var. jour148,16 - 153,76
Sur 52 semaines114,08 - 153,76
Volume1 324 901
Volume moyen879 051
Cap. boursière121,041B
Bêta (mensuel sur 5 ans)1,53
Rapport P/E (sur 12 mois)30,26
BPA (sur 12 mois)5,08
Date de bénéfices25 avr. 2024
Dividende et rendement à terme1,80 (1,22 %)
Date ex-dividende16 avr. 2024
Objectif sur 1 an160,70
  • AFP

    Un rat perturbe les vols de la compagnie nationale du Sri Lanka déjà mal-en-point

    La compagnie aérienne nationale du Sri Lanka a accusé mardi un rat d'avoir cloué au sol un de ses Airbus pendant trois jours, avec des retards à la chaîne, s'inquiétant de l'image donnée aux futurs investisseurs censés la renflouer."L'avion a été cloué au sol pendant trois jours à Colombo" et ne pouvait "voler sans s'assurer que le rat ait été retrouvé", a-t-il déclaré, en précisant que le rongeur avait été retrouvé mort. 

  • Challenges

    "Confiance" ou "débâcle": le patron de Ryanair souffle le froid et le chaud sur Boeing

    Le médiatique patron de Ryanair fait de nouveau parler de lui. Dans son viseur : Boeing, à qui il compte bien demander des compensations financières pour les annulations de vols qui ont résulté des retards de production de l’avionneur dans la tourmente. Ce même patron qui, il y a un mois à peine, réitérait sa « confiance » dans l’entreprise américaine.

  • AFP

    Airbus en forme en 2023 mais privé d'un nouveau bénéfice record par le spatial

    Les retards et surcoûts de programmes de satellites d'Airbus ont privé d'un nouveau bénéfice record en 2023 le géant européen, qui s'affiche néanmoins en forme et "en bonne voie" pour réussir la montée en cadence de sa production d'avions malgré des difficultés persistantes de certains fournisseurs.Malgré les difficultés de certains de ses 18.000 fournisseurs qui peinent à repartir après le coup d'arrêt de la pandémie, Airbus estime être "en bonne voie" pour réussir la montée en cadence de son a