Marchés français ouverture 1 h 30 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 666,91
    +119,86 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0446
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    20 395,04
    +444,83 (+2,23 %)
     
  • BTC-EUR

    29 013,69
    -324,06 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    680,46
    +437,78 (+180,39 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

ZFE : voici qui pourra bénéficier du prêt à taux zéro pour l'achat d'une voiture électrique

·2 min de lecture

Il pourra être consenti, sous conditions de ressources, aux particuliers et aux microentreprises domiciliés ou travaillant dans une intercommunalité dont une partie du territoire est située dans une zone à faible émissions (ZFE), à partir du 1er janvier 2023.

Les ménages vivant ou travaillant dans certaines zones à faibles émissions (ZFE) où la pollution de l'air dépasse les seuils autorisés pourront bénéficier à partir du 1er janvier 2023 d'un prêt à taux zéro pour l'achat d'un véhicule peu polluant, selon un décret publié dimanche 24 avril au Journal officiel. Cette expérimentation de deux ans concerne les agglomérations connaissant un dépassement persistant des seuils de pollution et pour lesquelles la mise en place d'une ZFE est obligatoire d'ici au 1er janvier 2023, a précisé le ministère de la Transition écologique à l'AFP. Il s'agit donc d'une dizaine de grandes métropoles (Paris, Lyon, Grenoble, Aix-Marseille...) et pas de toutes les villes métropolitaines de plus de 150.000 habitants qui devront créer une ZFE d'ici au 31 décembre 2024, en vertu de la loi Climat et Résilience.

Cette loi interdit la circulation de véhicules trop âgés et polluants, même s'il y a des exceptions, en particulier pour les voitures de collection. Pour aider les automobilistes à acheter une voiture propre, députés et sénateurs se sont mis d'accord pour la mise en place d'un prêt à taux zéro. Il concernera les voitures et camionnettes de moins de 2,6 tonnes dont les émissions sont inférieures ou égales à 50 grammes par kilomètre, c'est-à-dire des véhicules électriques ou hybrides. Il pourra être consenti, sous conditions de ressources, aux particuliers et aux microentreprises domiciliés ou travaillant dans une intercommunalité dont une partie du territoire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Renault

Prix du carburant : Bruno Le Maire annonce une nouvelle aide pour les "gros rouleurs" cet été
Une très grande majorité des Français conduit seul le matin
Essai Dacia Jogger GPL : faut-il craquer pour ce nouveau break familial ?
Il se rend au travail en kayak pour éviter un détour de 20 kilomètres
Bioéthanol : pourquoi il est déconseillé de rouler à l’E85 sans boîtier

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles