La bourse ferme dans 1 h 32 min
  • CAC 40

    7 164,07
    +31,72 (+0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 232,63
    +23,32 (+0,55 %)
     
  • Dow Jones

    34 133,07
    -23,62 (-0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0730
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    1 887,20
    +2,40 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    21 488,77
    -102,64 (-0,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    532,40
    -4,49 (-0,84 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,04
    +0,90 (+1,17 %)
     
  • DAX

    15 484,12
    +163,24 (+1,07 %)
     
  • FTSE 100

    7 914,37
    +49,66 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    12 047,33
    -66,45 (-0,55 %)
     
  • S&P 500

    4 150,97
    -13,03 (-0,31 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2069
    +0,0017 (+0,14 %)
     

ZFE : on distribue les dérogations mais on oublie les plus modestes !

Martial Colomb/GettyImages

Coup de fil au siège de notre association, fin décembre. Une sympathisante résidant à Toulouse, où les restrictions de circulation liées à l’instauration de la Zone à faibles émissions (ZFE) s’apprêtent à englober les voitures particulières diesel d’avant 2001 (seuls les utilitaires et poids lourds étaient concernés jusqu’à présent), nous contacte, particulièrement angoissée : "Mon statut RQTH [reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, ndlr] ne me permet pas de disposer d’une carte Mobilité inclusion. Avec cette carte, j’aurais pu bénéficier d’une dérogation et continuer de circuler avec mon véhicule Crit’Air 4… mais comme je ne l’ai pas, à compter du 1er janvier 2023, je ne pourrai plus rouler dans la ZFE de Toulouse. Comment je fais, moi ? Je n’ai absolument pas les moyens de changer de voiture pour m’en offrir une plus récente !"

Cet appel au secours nous est parvenu alors même que nous étions en train d’étudier les dérogations mises en place par ces désormais fameuses ZFE. Hélas, nous n’avons pu que confirmer à notre sympathisante que son statut n’en faisait pas partie. Ah, si elle avait résidé dans la métropole du Grand Reims où elle aurait été amenée à transporter du raisin vers un pressoir, elle l’aurait décrochée, sa dérogation… Idem à Grenoble si, reconvertie dans le transport de bois en grume, elle avait dû traverser la ville ! Car ce corps de métier a obtenu "son" exemption…

Aux 19 dérogations nationales (véhicules de police, de gendarmerie, de pompiers, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Stationnement : dans cette ville, les PV atteignent des sommets
Voiture électrique : quelles sont les aides à l’achat dont vous pouvez bénéficier en 2023 ?
Le RN propose de supprimer les ZFE avec une proposition de loi
Se garer dans les bois de Paris va vous coûter moins cher
Mobilité : après le vélo, les Pays-Bas à la pointe en matière de véhicules adaptés aux personnes handicapées