La bourse ferme dans 6 h 57 min
  • CAC 40

    5 574,66
    +56,11 (+1,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 526,78
    +34,24 (+0,98 %)
     
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0046 (+0,38 %)
     
  • Gold future

    1 795,20
    +14,30 (+0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    16 227,07
    -23,94 (-0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    382,60
    +18,00 (+4,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,62
    +0,28 (+0,62 %)
     
  • DAX

    13 424,77
    +133,61 (+1,01 %)
     
  • FTSE 100

    6 373,41
    +107,22 (+1,71 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 567,68
    +226,19 (+0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3377
    +0,0045 (+0,34 %)
     

Youtube va mettre des publicités sur les vidéos de petits créateurs sans les rémunérer

·2 min de lecture

Youtube a mis à jour ses conditions générales d'utilisation et cela risque de ne pas plaire à certains créateurs. Une nouvelle section, intitulée "Droit à la monétisation", précise que la plateforme pourra désormais monétiser les vidéos d'utilisateurs qui ne font pas partie du "Programme Partenaire" — le programme permettant aux créateurs d'être rémunérés pour leurs contenus. Concrètement, cela signifie que Youtube diffusera des publicités sur des vidéos pour lesquelles les créateurs ne toucheront rien, et par extension fera du profit sur le dos de ces derniers.

Jusque-là, la plateforme, propriété de Google, diffusait des publicités uniquement sur les vidéos que les créateurs eux-mêmes avaient choisi de monétiser via le "Programme Partenaire". Les contenus des petits créateurs ne remplissant pas les critères d'éligibilité au programme (un minimum de 1 000 abonnés et 4 000 heures de visionnage valides sur des vidéos publiques au cours des 12 derniers mois) étaient de facto exclu du système de monétisation. C'est désormais de l'histoire ancienne. Mais les conditions pour intégrer le "Programme Partenaire", n'ont elles, pas changé.

À lire aussi — Combien YouTube paye les créateurs avec 100 000 abonnés par mois, selon un influenceur de fitness

Outre-Atlantique, la nouvelle n'a pas été bien reçue par les petits créateurs. Sur Twitter, ils ont été nombreux à faire connaître leur mécontentement.

"Ajouter des publicités aux vidéos de petits créateurs sans leur verser un seul centime! ??!? WTF!? !! Et si je ne veux pas de pubs sur mes vidéos! ??!", s'exclame cet internaute.

"YouTube vient d'annoncer qu'il diffusera des publicités même sur des vidéos qui ne font pas partie du programme partenaire, et ne donnera pas une part des revenus aux créateurs. YouTube est une entreprise qui exploite profondément les utilisateurs et devrait être démantelée ou syndiquée", estime cet autre utilisateur sur Twitter.

Et de poursuivre : "J'ai délibérément choisi de ne pas monétiser mes vidéos (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le vaccin d'AstraZeneca et de l'université d'Oxford serait efficace à 70 % et facile à administrer
4 conseils pour limiter les effets du confinement sur votre corps
Les anticorps liés au Covid-19 protégeraient du virus pendant au moins 6 mois, selon cette nouvelle étude
L'armée française teste un laser anti-drones avec des résultats 'prometteurs'
Rocket Lab réussit à récupérer son lanceur Electron, mais d'une manière différente de SpaceX