La bourse ferme dans 4 h 28 min
  • CAC 40

    6 581,77
    +49,85 (+0,76 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 087,76
    +22,93 (+0,56 %)
     
  • Dow Jones

    35 058,52
    -85,79 (-0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1808
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    1 798,20
    -1,60 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    34 007,23
    +1 912,96 (+5,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    940,41
    +64,18 (+7,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,01
    +0,36 (+0,50 %)
     
  • DAX

    15 549,12
    +29,99 (+0,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 008,24
    +12,16 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    14 660,58
    -180,14 (-1,21 %)
     
  • S&P 500

    4 401,46
    -20,84 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3883
    +0,0004 (+0,03 %)
     

Wells Fargo renoue avec les bénéfices grâce à la reprise de provisions

·1 min de lecture
WELLS FARGO RENOUE AVEC LES BÉNÉFICES GRÂCE À LA REPRISE DE PROVISIONS

(Reuters) - Wells Fargo & Co a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre grâce à la reprise de 1,6 milliard de dollars (1,36 milliard d'euros) de provisions pour créances douteuses passées pendant la crise du coronavirus et à la stabilisation des coûts liés au scandale de ses pratiques commerciales litigieuses.

La banque californienne reste sous l'étroite surveillance des autorités fédérales depuis un scandale qui a éclaté en 2016 avec la découverte de millions de comptes fictifs et de techniques de vente illégales. L'affaire a conduit au départ de deux directeurs généraux successifs et à des milliards de dollars d'amendes et d'indemnités.

Elle s'est vu notamment interdire depuis 2018 par la Réserve fédérale de laisser ses actifs dépasser 1.950 milliards de dollars.

Au deuxième trimestre, le numéro quatre du crédit aux Etats-Unis a réalisé un bénéfice de six milliards de dollars (cinq milliards d'euros), soit 1,38 dollar par action, contre une perte nette de 3,85 milliards de dollars (1,01 dollar/action) un an plus tôt sur la période correspondante.

Les analystes s'attendaient à un bénéfice de 95 cents par action en moyenne, selon l'estimation IBES de Refinitiv.

Le produit net bancaire a augmenté de 11% sur un an à 20,27 milliards de dollars sur le trimestre clos le 30 juin.

(Reportage Noor Zainab Hussain à Bangalore et Matt Scuffham à New York; version française Diana Mandiá, édité par Marc Angrand)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles