La bourse ferme dans 2 h 6 min
  • CAC 40

    6 764,80
    +26,25 (+0,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 995,44
    +30,72 (+0,77 %)
     
  • Dow Jones

    34 589,77
    +737,24 (+2,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0505
    +0,0097 (+0,93 %)
     
  • Gold future

    1 810,10
    +50,20 (+2,85 %)
     
  • BTC-EUR

    16 241,19
    +84,43 (+0,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,09
    +3,39 (+0,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,67
    +2,12 (+2,63 %)
     
  • DAX

    14 518,00
    +120,96 (+0,84 %)
     
  • FTSE 100

    7 577,43
    +4,38 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 468,00
    +484,22 (+4,41 %)
     
  • S&P 500

    4 080,11
    +122,48 (+3,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 226,08
    +257,09 (+0,92 %)
     
  • HANG SENG

    18 736,44
    +139,21 (+0,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2241
    +0,0180 (+1,49 %)
     

Le wedding planner s'enfuit avec l'acompte des mariés avant la cérémonie

Pixabay

Ils voulaient que tout soit parfait pour ce qui devait être le plus beau jour de leur vie, mais le rêve s'est transformé en cauchemar. Un couple qui doit se marier le 5 août 2023 a été victime d'un wedding planner peu scrupuleux. Sur les ondes de RMC, Alexandre et Alexandra ont raconté leur mésaventure. Pourtant, tout avait bien commencé. La première impression, en avril dernier, avec le gérant de Noces&Co, une petite entreprise en Dordogne, avait été très bonne. Pour 10.000 euros, il promettait de tout prendre en charge : faire-part, réception, musique, traiteur.

Mais après avoir signé le contrat et versé un acompte de 3.000 euros, plus de nouvelles du wedding planner. Pire, le numéro de téléphone ne répond plus, les locaux de l'entreprise ont été vidés... "C'était censé être le plus beau jour de notre vie et ça commence à être le pire. On a commencé à envisager d'annuler le mariage parce qu'on n'a pas assez d'argent, 3.000 euros en moins, c'est énorme pour un mariage", raconte Alexandre sur RMC. Pour le couple, le sujet du mariage est même devenu tabou. "Ma compagne pleure tous les soirs, je suis impuissant devant ça, on est vraiment au bout", poursuit le futur marié.

Après des vérifications auprès du greffe du tribunal de commerce, il s'avère que la société existe bien, mais le numéro SIREN est enregistré sous un autre nom. Contacté par RMC, le gérant reconnaît qu'il ne pourra pas honorer le contrat conclu avec le couple, en raison de problèmes personnels. Sa société a été "mise (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment l’Assurance maladie veut accélérer dans la lutte contre la fraude
Coupe du monde 2022 : voici la coquette somme qu'il faudra débourser pour compléter votre album Panini
L’exonération d’impôt sur le revenu de certains médecins menacée
Prix de l'énergie : dans cette commune, la facture devrait… baisser cet hiver
L'assurance vie victime de la hausse du taux du Livret A