Publicité
La bourse ferme dans 7 h 56 min
  • CAC 40

    7 624,90
    -83,12 (-1,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 909,50
    -26,00 (-0,53 %)
     
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0722
    -0,0021 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    2 324,90
    +6,90 (+0,30 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 413,07
    -714,28 (-1,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 426,15
    +8,28 (+0,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,15
    -0,47 (-0,60 %)
     
  • DAX

    18 216,51
    -49,17 (-0,27 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,95
    -7,72 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 972,85
    -139,78 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2728
    -0,0033 (-0,26 %)
     

Wall Street poursuit dans le vert après un record

Un opérateur du New York Stock Exchange (SPENCER PLATT)
Un opérateur du New York Stock Exchange (SPENCER PLATT)

La Bourse de New York poursuivait dans le vert lundi, après que le Dow Jones a franchi, en clôture vendredi, la barre des 40.000 points pour la première fois de son histoire.

Lundi vers 14H15 GMT, l'indice Dow Jones grappillait 0,03%, tandis que le Nasdaq - à dominante technologique -, qui attend avec avidité mercredi les résultats de Nvidia, progressait de 0,61%. Le S&P 500 gagnait 0,31%.

Vendredi le Dow Jones avait gagné 0,34%, parvenant de justesse à franchir un nouveau sommet à 40.003,59 points. Le Nasdaq avait cédé 0,07% et le S&P 500 pris 0,12%.

"Cela a été une semaine record grâce aux dernières données sur l'inflation", a commenté Art Hogan de B. Riley Wealth Management, rappelant que la hausse de l'indice des prix CPI a ralenti.

PUBLICITÉ

"On a aussi eu de solides bénéfices pour Walmart", le numéro un de la distribution, "qui a été un catalyseur suffisant pour pousser le Dow Jones au-delà des 40.000 points", a-t-il ajouté.

Sur la semaine, le S&P 500 a progressé de 1,5%, le Dow Jones de 1,2% et le Nasdaq de 2,1%.

Peu d'indices macro-économiques, hormis dans l'immobilier, sont attendus cette semaine.

En revanche un défilé de représentants de la Fed, la banque centrale américaine, vont s'exprimer, comme le gouverneur Christopher Waller, le vice-président chargé de la supervision financière Michael Barr ou encore les présidents de la Fed d'Atlanta et de Cleveland, Raphael Bostic et Loretta Mester.

"Pour l'instant, le marché pense que le consensus est que la Fed devra probablement maintenir les taux d'intérêt aux niveaux actuels pendant +un certain temps encore+", commente Art Hogan.

Les minutes de la dernière réunion monétaire de la Fed seront publiées mercredi.

Sur le front des valeurs, les projecteurs sont d'ors et déjà braqués sur Nvidia (+2,19%), le concepteur de micro-processeurs dédiés à l'intelligence artificielle.

Les investisseurs guettent avec fébrilité ses résultats du premier trimestre alors que le groupe a publié à plusieurs reprises des rapports trimestriels éclatants montrant une demande massive pour ses puces liées à l'IA.

L'action a pris 91% depuis le début de l'année et plus de 200% sur douze mois. La capitalisation de Nvidia est la troisième plus importante du S&P 500 à 2.300 milliards de dollars, juste devant Alphabet (Google).

Dans le secteur, AMD était aussi recherché (+1,43%) ainsi que Taiwan Semiconductor Manufacturing (+1,33%).

Sont également au menu cette semaine, les résultats trimestriels de plusieurs enseignes de distribution dont les grands magasins Macy's (+0,31%), la chaîne Target (-0,95%), Ralph Lauren (+0,33%) et la chaîne de bricolage haut de gamme Lowe's (-0,35%).

Ces chiffres feront écho au baromètre de la confiance des consommateurs de l'Université du Michigan qui sera publié vendredi pour le mois de mai.

Ailleurs à la cote, Microsoft gagnait 1,34% alors que le groupe de Redmond doit faire des annonces liées à de nouvelles fonctionnalités d'IA sur certains de ses produits.

Le croisiériste Norwegian Cruise accélérait de 6,54% après avoir relevé ses perspectives pour l'ensemble de l'année. Royal Caribbean (+4,42%) et Carnival (+4,19%) lui emboîtaient le pas.

Sur le marché obligataire, les taux à dix ans se tendaient légèrement à 4,43% contre 4,41% vendredi.

Nasdaq

vmt/liu