La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 891,88
    -183,44 (-1,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Voltalia signe avec Renault un énorme contrat de fourniture d'électricité solaire

PIXABAY

Ce contrat va permettre au constructeur automobile français de couvrir à terme la moitié de sa consommation électrique dans l'Hexagone. Voltalia estime qu'il s'agit du plan grand contrat d'approvisionnement en électricité renouvelable jamais signé en France entre un producteur et une entreprise. "Le contrat couvre une puissance totale de 350 mégawatts représentant la production d'environ 500 gigawattheures par an. D'une durée de 15 ans, il s'agit d'un engagement inédit en France en termes de puissance", a précisé Voltalia.

Le groupe Voltalia produit et vend de l'électricité issue de ses installations éoliennes, solaires, hydrauliques, biomasse et de stockage. Grâce aux panneaux photovoltaïques qui seront installés sur ses sites par Voltalia, la capacité mise à disposition de Renault sera de 100 MW en 2025 et atteindra les 350 MW d'ici 2027, permettant à Renault de couvrir "jusqu'à 50% de la consommation d'électricité de ses activités", souligne Voltalia.

Le groupe au losange vise la neutralité carbone en Europe en 2040 et dans le monde en 2050. Pour ce faire, le constructeur automobile, piloté par Luca de Meo, veut engager la décarbonation de ses achats en commençant par six composants (l’acier, l’aluminium, les polymères, les composants électroniques, les pneus et le verre) qui représentent aujourd’hui 90% de l’empreinte carbone de cette activité.

>> Achetez et vendez vos placements (Bourse, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une usine de Vallourec va fermer ses portes : 54 emplois supprimés en Côte-d'Or
Le Samsung Galaxy Z Flip épinglé pour un niveau d’émission d’ondes trop élevé
Air France : interdire les tresses afro à un steward est une discrimination, selon la Cour de cassation
Dans quel aéroport la plus haute tour de contrôle du monde se trouve-t-elle ?
Decathlon, Pimkie, Celio… ces marques s’engagent à afficher un Eco-score sur leurs vêtements