La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 849,46
    -497,57 (-1,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 049,50
    -176,86 (-1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0338
    -0,0067 (-0,64 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • BTC-EUR

    15 685,26
    -478,40 (-2,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,17
    -0,12 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    3 963,94
    -62,18 (-1,54 %)
     

Vinci remporte un énorme contrat au Brésil

Pixabay

Enorme contrat décroché par Vinci au Brésil. Le géant français du BTP a annoncé avoir obtenu deux contrats d'un montant d'un milliard d'euros au total pour deux lignes à haute tension au Brésil, dont le plus important est assorti d'une période d'exploitation et de maintenance de 30 ans. Signés par la filiale Cobra IS, rachetée en 2021 au groupe espagnol ACS, ces contrats portent sur la conception et la construction de plus de 2.000 km de lignes de transmissions et de plusieurs stations, dont plus de la moitié dans l'Etat du Minas Gerais, près de Sao Paulo. L'un de ces contrats porte également sur l'exploitation et la maintenance pendant 30 ans de 1.080 km de ligne, pour 3,48 milliards de rials, soit 670 millions d'euros, selon un communiqué.

Les travaux qui mobiliseront "plus de 5.000 employés" devraient s'achever fin 2027, précise le groupe. Dans le même Etat, mais dans la région d'Espirito Santo, 4.900 employés de Vinci construiront, également d'ici fin à la fin 2027, 980 km de lignes pour 2,0 milliards de rials (386 millions d'euros).L'international pèse désormais pour plus de la moitié dans l'activité de Vinci, qui a réalisé au premier semestre un bénéfice net de 1,9 milliard d'euros, supérieur à l'avant-pandémie de Covid-19 et plus que doublé par rapport à 2021, sur fond de croissance de 26% du chiffre d'affaires, à 28,5 milliards d'euros.

L’acquisition de Cobra IS, qui a déjà installé "environ 32.000 km de lignes électriques" au Brésil en 20 ans, représentait "un peu moins (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Royaume-Uni inquiète, la livre Sterling peut-elle tomber à un euro ? Le conseil Bourse
Technip Energies décroche un "grand contrat" pour un craqueur d'éthane à Anvers
Tesla : rebond des livraisons après un début d'année morose
Bourse : face au risque de krach, 5 risques à surveiller de près au quatrième trimestre
Quand un "maudit Français" devient un acteur majeur du sirop d'érable