Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 697,04
    +325,41 (+0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 447,27
    -20,83 (-1,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2738
    +0,0040 (+0,31 %)
     

Cette ville hérite d'un véritable trésor grâce à un testament vieux de plus de 25 ans qui vient d'être retrouvé

CMG Photography/Adobe Stock

C’est ce que l’on peut appeler une belle découverte. Il y a quelques semaines, alors que la ville de Hauts-de-Bienne, anciennement Morez, s’apprêtait à vendre une maison de maître, la société de débarras est tombée sur une enveloppe suspecte. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que son contenu a été surprenant. Comme le relate France 3 Bourgogne-Franche-Comté, dans une lettre rédigée en 1998, la propriétaire de l’époque écrivait : «Je soussignée Françoise Morel-Mottet, saine de corps et d’esprit, lègue le 6, rue Lamartine à la ville de Morez.»

Sans héritier direct, la villa Jaquemin, construite en 1850, aurait dû revenir à la sœur et à la nièce de Françoise Morel-Mottet, décédée en juillet 2023. Après une authentification du testament, la commune a accepté ce bel héritage et l’a annoncé lors du conseil municipal du 15 avril dernier.

«La mairie n'ayant pas de besoin particulier en matière d'immobilier, [cette demeure] devrait être vendue comme prévu aux acheteurs intéressés», a informé le maire Laurent Petit. Selon lui, la maison a de jolis atouts, située «au sein d'un parc de trois hectares». Elle est estimée entre 300 000 et 400 000 euros. La seule condition posée par Françoise Morel-Mottet était que la ville entretienne les tombes des familles Morel-Mottet et Gouverneur.

Ce n’est pas la première fois que la chance sourit à la commune de Hauts-de-Bienne. En effet, en 2020 déjà, des lingots et des pièces d'or avaient été découverts dans de vieux bocaux de confiture lors de (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sa maison contre des millions : elle refuse de quitter le domicile qu’elle occupe depuis 1959
Qui sont ces Français qui choisissent de vivre toute l’année dans un camping ?
«L’agence» sur Netflix : qui sont les clients célèbres de la famille Kretz ?
Votre propriétaire peut-il vous refuser le raccordement du logement à la fibre ?
Immobilier neuf : le chantier est à l’arrêt, ils ne pourront découvrir leur logement qu’en… 2027