Marchés français ouverture 4 h 2 min
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 502,40
    -104,06 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0733
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    21 342,82
    +59,30 (+0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    21 027,68
    -831,56 (-3,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    518,99
    -17,90 (-3,33 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     

Cette ville hérite d'un legs de 700.000 euros, dix ans après avoir reçu un autre don de 300.000 euros

@chatelaillonplage.fr

C'est un formidable cadeau de Noël qu'a reçu une municipalité de Charente-Maritime. En effet, comme le relate Sud Ouest le 5 janvier, Gilles Losguardi, un habitant de la ville de Châtelaillon-Plage, a légué plus de 700.000 euros à la commune après sa mort. Une somme inespérée que la mairie compte utiliser pour investir dans plusieurs projets de rénovation urbaine et ainsi rendre hommage au défunt.

"Pour nous, c’était un très beau cadeau", se réjouit le maire de Châtelaillon-Plage, Stéphane Villain. L'élu indique que ce legs servira à financer le réaménagement du port, ainsi que des projets d'infrastructures à destination de la jeunesse, comme une aire de jeux ou un skatepark. "Cet argent sera bien réorienté", assure Stéphane Villain.

Si le "cadeau" semble à première vue exceptionnel, ce n’est pas la première fois que la ville de Châtelaillon-Plage bénéficie des largesses de ses résidents. "Ça nous était déjà arrivé, il y a une dizaine d’années, à hauteur de 300.000 euros", explique Stéphane Villain.

Selon le maire, Gilles Losguardi résidait près du port de la ville. Membre de l’Association des usagers et amis du port depuis vingt-trois ans, ce dernier était un "grand féru de voile". À ce titre, Stéphane Villain souhaite rendre hommage au défunt en investissant son don dans le réaménagement du port et dans les infrastructures de jeunesse. "Je pense que c’est ce qui lui aurait fait plaisir. Ce qui nous anime, c’est d’avoir une pensée pour lui sur ce projet-là", indique le maire. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vendée : surendettée, cette veuve doit malgré tout rembourser à la CAF un trop-perçu de 1.200 euros
La date de versement des crédits et réductions d'impôt, la surface qu’il est possible de louer pour 699 euros… Le flash éco du jour
Etats-Unis : la Cour suprême valide l'action en justice de Meta contre l'éditeur du logiciel espion Pegasus
Marseille : l’Etat investit 22,5 millions d’euros dans la filière cinéma
Pourquoi ces habitants du sud de l’Essonne vont voir leur facture d’eau baisser de 20% ?