Marchés français ouverture 8 h 36 min
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1410
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    36 989,98
    -1 130,35 (-2,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 001,89
    -23,84 (-2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Variant Omicron et 5e vague "préoccupante": Castex annonce un conseil de défense le 6 décembre

·3 min de lecture
Variant Omicron et 5e vague
Variant Omicron et 5e vague

CORONAVIRUS - La situation est “préoccupante”. Jean Castex a annoncé ce jeudi 2 décembre la tenue d’un conseil de défense sanitaire lundi “pour savoir s’il y a lieu de prendre des mesures complémentaires” face à la 5e vague de coronavirus et à la présence du variant Omicron, dont huit cas ont été confirmés en France.

Après un premier à La Réunion, trois nouveaux cas de ce variant du Covid-19 ont été confirmés en France ce jeudi en Seine-et-Marne, dans le Haut-Rhin et en Vendée. Toutes les personnes infectées revenaient d’un voyage dans les pays classés “rouge écarlate” car considérés comme “les plus à risque”. Puis, quatre nouveaux cas ont été annoncés par Santé Publique France jeudi soir. Cela porte à sept le nombre de cas en France hexagonale, identifiés dans “cinq régions”.

En déplacement à Angoulême ce jeudi, le Premier ministre a affirmé “suivre la situation au plus près”. “8000 prélèvements ont été séquencés la semaine dernière. On est montés à 10.000″, a-t-il précisé.

Au-delà des inquiétudes concernant ce variant - dont on ignore encore beaucoup de choses, à commencer par sa transmissibilité et sa dangerosité- la situation sanitaire française se dégrade.

Jeudi 2 décembre, la Direction générale de la Santé a recensé 49.610 cas. En moyenne, la cinquième vague dépasse les 30.000 nouveaux cas par jour. “La situation est préoccupante, la 5e vague est là, elle est forte, et on sait déjà qu’elle est plus forte que la 4e”, a reconnu Jean Castex. Un Conseil de défense sanitaire convoqué par Emmanuel Macron se tiendra donc lundi, en fin de matinée.

“Le taux de progression des cas constaté est de l’ordre de 60% en une semaine. Le R (taux de reproduction du virus, NDLR) est à 1,55; le taux de positivité des tests à 5,7%. La pression dans les hôpitaux augmente” avec 1900 patients en réanimation mercredi et un taux d’occupation de près de 38%, a indiqué Jean Castex. La barre des 10.000 personnes à l’hôpital avait été franchie mardi 30 novembre pour la première fois depuis le 12 septembre.

Près 500.000 rappels de vaccin par jour

Le Premier ministre a dit comprendre le sentiment de “lassitude ou de découragement” de la population, face aux vagues successives. L’inquiétude est d’autant plus marquée que ce nouveau pic intervient à l’approche des fêtes de fin d’années.

Il a cependant voulu rassurer, rappelant que la France avait “déjà connu des situations très difficiles, plus difficiles encore que celle d’aujourd’hui, et à chaque fois nous avons su nous adapter, prendre des mesures proportionnées qui nous ont permis de nous en sortir”.

Avant de mettre de nouveau en avant le rôle de la vaccination, “arme majeure pour faire face à la pandémie”, et de la campagne de rappel qui “marche” et doit “s’amplifier”, balayant les inquiétudes sur les risques de pénuries et de disponibilités. 8,2 millions de doses ont été administrées depuis le 1er septembre, selon le ministre pour une moyenne quotidienne d’environ 500.000 injections.

“Aucune donnée ne nous permet de conclure que ce variant (Omicron, NDLR) serait plus résistant au vaccin”, a aussi souligné Jean Castex. Des études sont en cours pour affiner les données, avec des résultats attendues d’ici les deux prochaines semaines.

À voir également sur Le HuffPost: Covid: Le variant découvert en Afrique du Sud inquiète les chercheurs mais votre priorité est ailleurs

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles