Publicité
La bourse ferme dans 4 h 25 min
  • CAC 40

    7 515,15
    +11,88 (+0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 855,80
    +16,66 (+0,34 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0715
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    2 334,60
    -14,50 (-0,62 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 515,90
    -630,62 (-1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 362,33
    -25,83 (-1,86 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,29
    -0,16 (-0,20 %)
     
  • DAX

    18 017,64
    +15,62 (+0,09 %)
     
  • FTSE 100

    8 139,14
    -7,72 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 936,12
    -5,66 (-0,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2671
    -0,0014 (-0,11 %)
     

Vacances d'hiver : attention, de nombreux trains sont déjà complets !

Sergey Novikov/Adobe Stock

À moins d'un an des Jeux olympiques, une frénésie s'est emparée de milliers de Français qui, dès 6 h le mercredi 15 novembre 2023, se sont élancés dans une course contre la montre pour réserver leurs billets de train en vue des vacances d'hiver, rapporte Ouest France. La SNCF avait préalablement annoncé l'ouverture des ventes, du 10 février au 24 mars 2024, concernant les TGV InOui, les Intercités et les TGV Lyria, générant une anticipation comparable à celle observée début octobre. À cette occasion, le site SNCF Connect avait enregistré une affluence record avec 100 000 connexions par minute et jusqu'à 30 billets vendus par seconde, entraînant une inaccessibilité temporaire du site pendant environ deux heures.

Bien que les ventes du 15 novembre se soit déroulées sans accroc, selon les dires d'Alain Krakovitch, directeur de TGV-Intercités chez SNCF, certains trains affichent déjà complets dès les premières heures, en particulier ceux en direction des stations de ski. Pour le samedi 10 février, marquant le début des vacances de la zone C (Paris, Créteil, Versailles, Montpellier, Toulouse), les places à bord des trains vers Chambéry (Savoie) et Grenoble (Isère) sont devenues rares, avec plus d'une dizaine de trains complets au départ de Paris.

Même constat pour la destination de Bourg-Saint-Maurice en région Auvergne-Rhône-Alpes, où seulement trois trains sur vingt étaient encore accessibles à 10 h, affichant des places restantes aux tarifs de 125 à 191 € pour un adulte de 30 à 59 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

«Gilets jaunes» : Jérôme Rodrigues, Jacline Mouraud, Eric Drouet… que sont devenus les ex-leaders du mouvement ?
«Star Academy» : de 24 000 à 60 000 euros, voici combien gagnent les professeurs
Crédit immobilier : la Banque de France veut mieux contrôler les refus des banques
Découvrez le palmarès 2023 des villes les plus vertes de France
Black Friday : voici les neuf conseils de la douane et de la DGCCRF pour éviter les arnaques