Marchés français ouverture 1 h 42 min
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • Nikkei 225

    28 566,49
    -533,89 (-1,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,2032
    -0,0009 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 657,25
    -478,48 (-1,64 %)
     
  • BTC-EUR

    46 215,96
    +96,78 (+0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 275,62
    +41,21 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     

Véhicules de collection : la liberté de rouler avec une vignette « historique »

Le Point Auto avec AFP
·1 min de lecture
Vincennes en Anciennes est un club qui fait rouler ses membres régulièrement en Île-de-France.
Vincennes en Anciennes est un club qui fait rouler ses membres régulièrement en Île-de-France.

Ne pas confondre voiture ancienne et voiture vétuste. Alors que les secondes sont traquées par des normes de plus en plus contraignantes, érigeant en système l'obsolescence programmée, les premières, faisant partie du patrimoine vivant, doivent continuer à subsister. Et, pour cela, à vivre et donc à rouler en dépit des normes de sécurité et environnementales toujours plus restrictives. S'inspirant des règles de protection des chefs-d'?uvre en péril, les sénateurs se sont justement penchés sur le cas des voitures de collection, dont les amateurs français détiennent quelques Jocondes, mais pas seulement.

Delage ou 2 CV, peu importe la forme, pourvu que le fond historique soit là. Convaincu du bien-fondé d'une protection de ces véritables objets d'art, reflets du XXe siècle, le Sénat a voté jeudi une proposition de loi centriste visant à créer une vignette « historique » pour les véhicules de collection. Elle leur conserverait ouvertes et accessibles les zones limitant la circulation des véhicules les plus polluants.

Le texte, adopté à main levée en première lecture malgré un avis défavorable du gouvernement, aurait toutefois peu de chances de prospérer à l'Assemblée nationale. Les adversaires de l'idée opposent que, sous couvert de collection, des voitures de standing pourraient rouler en contournant les lois.

Le gouvernement souhaite « préserver » ces véhicules et qu'ils puissent circuler, a néanmoins indiqué le ministre chargé des Transports Jean-Baptiste Dje [...] Lire la suite