La bourse ferme dans 6 h 27 min

Uber affronte une nouvelle grève de chauffeurs en France

Business Insider

Des chauffeurs VCT avaient déjà fait grève le 16 janvier 2017 pour dénoncer les conditions de travail avec Uber, ici place de la Bastille à Paris. Fred VIELCANET/Gamma-Rapho via Getty Images

Mauvaise semaine pour Uber en France. Concomitamment à l'appel au boycott de l'app après la suppression de témoignages d'agressions sexuelles de la part de chauffeurs Uber, l'entreprise américaine est confrontée à une grève qui bloque l'accès à des centres d'accueil de chauffeurs. En Ile-de-France, 200 chauffeurs ont bloqué lundi le centre Uber d'Aubervilliers, a indiqué à l'AFP Brahim Ben Ali, qui coordonne le mouvement. Une vidéo postée lundi sur YouTube montre plusieurs dizaines de chauffeurs rassemblés sur place.

Il s'agit d'une réaction à "un changement de procédure sur la qualité de service", a indiqué une porte-parole d'Uber, qui ne nie pas le mouvement mais minimise l'impact "au regard des 30 000 chauffeurs inscrits sur la plateforme". Uber a changé la procédure qui sanctionne le refus de courses par un chauffeur en le déconnectant et lui enjoignant de s'expliquer pour être reconnecté à l'application. "Des délais et des retards sont survenus, qui ont déclenché le mouvement", selon la porte-parole, qui assure qu'Uber "est revenu au traitement antérieur".

A lire aussi — Uber teste dans deux pays l'enregistrement audio des trajets

Pour sa part, Brahim Ben Ali évoque des revendications plus larges portant sur les tarifs des courses "indignes", les "déconnexions abusives" et les fraudes de chauffeurs qui s'immiscent sur l'application sans carte VTC. Selon lui, le mouvement est suivi par plusieurs associations de chauffeurs à Lille, Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Nice et Paris. En 2017 puis 2018, Uber avait déjà dû faire face à un mouvement de ce type.

La plateforme Uber a vu lundi son permis d'exercer suspendu par Londres, l'un de ses principaux marchés, à…

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : Cityscoot gagne la bataille de Paris face à Coup qui arrête son service de scooters en libre-service

Aussi sur Business Insider