La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 702,34
    +365,67 (+1,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0265
    -0,0060 (-0,59 %)
     
  • Gold future

    1 816,90
    +9,70 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    23 586,91
    -134,24 (-0,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    576,10
    +4,81 (+0,84 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,67
    -2,67 (-2,83 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 026,76
    +246,85 (+1,93 %)
     
  • S&P 500

    4 272,31
    +65,04 (+1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2137
    -0,0065 (-0,53 %)
     

Twitter publie des résultats décevants, causés par son conflit avec Elon Musk, selon le réseau social

Twitter, qui tente d'obtenir en justice qu'Elon Musk tienne son engagement à racheter le réseau social, a vu son chiffre d'affaire reculer sur un an (-1%), à 1,18 milliard de dollars, selon les résultats trimestriels publiés vendredi 22 juillet. Il est aussi retombé dans le rouge, avec une perte nette de 270 millions de dollars. Rapportée par action, un indicateur très suivi par Wall Street, la perte est près du triple de ce qu'attendaient les analystes. Ce repli est attribué à des "vents contraires" dans le secteur de la publicité, aux craintes qui pèsent sur la conjoncture économique, mais aussi à "l'incertitude liée à l'acquisition en cours de Twitter" par Elon Musk.

"Twitter est dans une chaloupe en pleine tempête", a commenté Jasmine Enberg, analyste d'Insider Intelligence, qui a rappelé que le groupe était "habitué aux contre-performances". Dans un contexte de durcissement des conditions de crédit et de ralentissement économique, les sociétés dont le modèle est entièrement basé sur la publicité souffrent d'une diminution des budgets des annonceurs. Jeudi, Snap avait ainsi ouvert le bal des réseaux sociaux et affiché une perte plus importante que prévu et un chiffre d'affaires inférieur aux attentes, ce qui lui a valu de perdre plus de 39% en Bourse sur la seule séance de vendredi.

Côté Twitter, les analystes ont néanmoins bien accueilli la progression de 8,8 millions du nombre d'utilisateurs actifs quotidiens dits "monétisables", c'est-à-dire exposés à de la publicité sur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Evergrande : cet acteur majeur de l'immobilier en Chine congédie son PDG
Après un achat à la Fnac, il se retrouve avec un morceau de carrelage au lieu d'un iPhone
Canicule, grêle... le business prometteur des prévisions météo
La fintech française Qonto acquiert le concurrent allemand Penta
Le référent supporters du PSG perd son procès contre le ministère de l’intérieur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles