La bourse ferme dans 7 min
  • CAC 40

    6 669,91
    +22,60 (+0,34 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 939,39
    +18,12 (+0,46 %)
     
  • Dow Jones

    33 774,25
    -7,23 (-0,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,0540
    -0,0020 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 809,70
    +8,20 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    16 308,91
    +129,62 (+0,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,88
    -1,36 (-0,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,10
    +0,64 (+0,90 %)
     
  • DAX

    14 365,11
    +100,55 (+0,70 %)
     
  • FTSE 100

    7 476,64
    +4,47 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 111,78
    +29,78 (+0,27 %)
     
  • S&P 500

    3 969,07
    +5,56 (+0,14 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2299
    +0,0061 (+0,50 %)
     

Trottinettes électriques : les mineurs n'auront plus le droit d'utiliser Dott, Lime et Tier à Paris

PIXABAY

S'achemine-t-on vers la fin des trottinettes électriques en libre-service à Paris ? Alors que plusieurs élus franciliens réclament la régulation, voire l’interdiction de leur usage, les principaux exploitants de trottinettes ont annoncé ce jeudi 24 novembre que les mineurs ne seront plus autorisés à les utiliser dans les rues de la capitale. L’interdiction prendra effet à compter du lundi 28 novembre, comme le relate BFM le même jour.

C'est au cours d’une conférence de presse commune que Dott, Lime et Tier ont officialisé leur décision d’interdire l’utilisation de ces véhicules pour les moins de 18 ans. "Concernant la mise en place de l'âge des utilisateurs, nous avons de manière conjointe [décidé] l'interdiction aux mineurs", a annoncé le représentant de l'allemand Tier. Les opérateurs, chargés des 15.000 véhicules en circulation dans la capitale, ont aussi annoncé l’installation de plaque d’immatriculation sur les trottinettes parisiennes.

Suite à cette annonce, Jean-Pierre Lecoq, le maire du VIe arrondissement de Paris, a salué une décision qui selon lui "va dans le bon sens". "Si le récent appel d’offres et les règles imposées par la Mairie de Paris ont permis une certaine régulation, [...] la multiplication des accidents, parfois très graves, nous impose de réagir", déclare-t-il dans un communiqué transmis à Capital. Et l'élu d'appeler les autorités compétentes à "faire réellement respecter le code de la route, en sanctionnant tous les comportements inappropriés".

Cette décision (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tension sur le réseau d'électricité : l'hiver le plus à risque sera "probablement" celui de 2023-2024, selon Emmanuelle Wargon
Budget 2023 : le Sénat vote le volet recettes avec des modifications "au bénéfice des collectivités"
Textile : les éco-contributions des producteurs rapporteront un milliard d'euros entre 2023 et 2028
Faute d'accord avec la Sécu, les laboratoires de biologie reprennent la grève
Actes de torture, trafic de stupéfiants... des squatteurs placés en garde à vue à Nancy