Publicité
La bourse ferme dans 5 h 42 min
  • CAC 40

    8 112,47
    +20,36 (+0,25 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 051,09
    +25,92 (+0,52 %)
     
  • Dow Jones

    39 671,04
    -201,95 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0846
    +0,0019 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    2 363,70
    -29,20 (-1,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 169,64
    -305,18 (-0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 504,57
    +1,91 (+0,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,91
    +0,34 (+0,44 %)
     
  • DAX

    18 748,93
    +68,73 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    8 373,72
    +3,39 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    16 801,54
    -31,08 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 307,01
    -14,40 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,2719
    -0,0001 (-0,01 %)
     

Travelers Canada annonce les résultats de son Sondage sur les risques de la distraction au volant

TORONTO, April 29, 2024--(BUSINESS WIRE)--The Travelers Companies, Inc. (NYSE : TRV) vient d’annoncer les résultats du Sondage de 2024 sur les risques de la distraction au volant de Travelers Canada.

Près de la moitié des personnes qui prennent le volant au Canada croient que les routes sont moins sécuritaires qu’elles ne l’étaient il y a un an. La plupart admettent faire preuve de distraction au volant et près d’un tiers affirment avoir été impliquées dans un accident ou en avoir évité un de justesse parce qu’elles étaient distraites.

Les types de distractions au volant les plus courants incluent les suivants :

PUBLICITÉ
  • Consulter une carte pour s’orienter : 72 pour cent.

  • Parler au téléphone à l’aide de la technologie mains libres : 67 pour cent.

  • Manger ou boire : 60 pour cent.

« Les dangers de la distraction au volant sont réels et nous pouvons les prévenir », affirme Paul Stone, vice-président d’Assurance des particuliers, Ventes, distribution et marketing, Travelers Canada. « Nous pouvons heureusement prendre des mesures simples pour réduire ces dangers pour toutes les personnes sur la route, notamment régler le mode "ne pas déranger" de notre cellulaire ou partir un peu plus tôt pour éviter de nous précipiter vers notre destination. »

Les politiques en entreprise peuvent faire une différence

Le stress lié au travail peut être un autre facteur qui contribue à la distraction au volant. Des automobilistes canadiennes et canadiens interrogés, 31 pour cent disent accepter des appels, textos ou courriels professionnels sur la route. De ce groupe, 44 pour cent expliquent qu’il pourrait s’agir d’une urgence liée à leur travail tandis que 32 pour cent affirment devoir être disponibles en tout temps.

La mise en place de politiques d’entreprise qui encouragent le personnel à conduire prudemment pourrait réduire les risques. Plus de quatre personnes interrogées sur cinq (82 pour cent) qui travaillent pour une entreprise dotée d’une politique formelle sur la distraction au volant disent la respecter.

Parler favorise la sécurité au volant

Même s’il n’est pas toujours facile d’attirer l’attention sur la distraction au volant, plusieurs Canadiennes et Canadiens affirment qu’ils auraient moins tendance à utiliser leur cellulaire si quelqu’un leur demandait d’arrêter.

  • Les personnes interrogées se disent plus à l’aise d’attirer l’attention de leur partenaire (42 pour cent), de leurs amis (25 pour cent) ou de leur parent ou tuteur/tutrice (16 pour cent).

  • Elles ont plus de difficulté à s’exprimer sur le sujet lorsqu’elles sont à bord d’un taxi ou d’un véhicule de covoiturage (9 pour cent) ou de la voiture d’une ou d’un collègue (8 pour cent) ou de leur gestionnaire (2 pour cent).

Les parents peuvent soutenir leurs jeunes

Selon le sondage, 61 pour cent des parents canadiens s’inquiètent de la distraction au volant de leurs enfants. Comparativement au reste de la population, les jeunes automobilistes de 18 à 34 ans ont plus tendance à utiliser une carte interactive, enregistrer des vidéos, prendre des photos, faire ou recevoir des appels, magasiner en ligne ou commander de la nourriture au volant.

Près d’un parent canadien sur trois dit fréquemment parler des risques de la distraction au volant avec son jeune.

Selon Paul Stone, « Les parents peuvent préparer leurs jeunes conducteurs à prendre la route de trois façons : en leur donnant l’exemple, en les soutenant et en restant impliqués. »

Travelers Canada offre des conseils et ressources qui peuvent renseigner les jeunes automobilistes sur la sécurité au volant et la réduction des accidents.

Certaines mesures incitatives peuvent renforcer la concentration au volant

Travelers encourage la conduite sécuritaire grâce à son produit IntelliDrive qui utilise une application mobile pour surveiller les habitudes de conduite. Les personnes inscrites pourraient économiser jusqu’à 30 pour cent sur leur assurance automobile en faisant preuve de sécurité au volant.

Pour en savoir plus sur le sondage et sur la prévention des risques de la distraction au volant, veuillez consulter le site TravelersCanada.ca/fr.

À propos du Sondage sur les risques de la distraction au volant de Travelers Canada

Ces résultats sont tirés d’un sondage en ligne que Travelers Canada a mené entre le 29 janvier et le 2 février 2024 auprès d’un échantillon représentatif composé de 1 000 Canadiennes et Canadiens de 18 à 69 ans membres du Forum Angus Reid. Le sondage a été offert en anglais et en français. À titre comparatif seulement, un échantillon aléatoire de cette taille produirait une marge d’erreur de +/-3,10 points de pourcentage 19 fois sur 20.

À propos de Travelers Canada

The Travelers Companies, Inc. (NYSE : TRV) est un fournisseur d’assurance de dommages de tête dans les secteurs Automobile, Habitation et Entreprises. Faisant partie de l’indice Dow Jones, Travelers compte plus de 30 000 membres du personnel et a produit des revenus d’environ 41 milliards de dollars en 2023. La Compagnie d’Assurance Travelers du Canada, la Compagnie d’assurance générale Dominion du Canada et La Compagnie d’Assurance Saint-Paul (succursale canadienne) sont les assureurs canadiens autorisés connus sous le nom de Travelers Canada. Pour de plus amples renseignements, consultez le site TravelersCanada.ca/fr.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240425264847/fr/

Contacts

Média :
Sara Ametrano, 416 457-7973
sametran@travelers.com

Janette Baxter, 860 954-3869
jebaxter@travelers.com