La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    28 252,45
    +76,12 (+0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Travailler en étant malade est un vrai problème

·1 min de lecture

Continuer à travailler alors qu’on est malade apporte plus d’inconvénients que d’avantages, même au long terme. Il s’agit là d’un vrai enjeu de santé publique sur lequel les managers doivent évoluer, comme le montrent des travaux sur le sujet.

Vous arrivez de bon matin au bureau, vous vous asseyez à votre poste. À côté de vous, votre collègue vous salue entre deux quintes de toux et un éternuement. « Tu es malade ? », lui demandez-vous. « Tu devrais rentrer chez toi te reposer. » Ce à quoi, il ou elle vous répondra bien souvent : « Ça va aller, je peux travailler ! ».

Ce phénomène de présentéisme consiste généralement à prouver aux managers que l’on est capable d’assurer nos tâches. Mais cela vient avec toute une série d’effets négatifs, en particulier pour soi : le risque d’être malade plus longtemps par absence de repos, celui de se fatiguer d’autant plus au long terme, celui de contaminer des collègues, celui de faire des erreurs dans les tâches que l’on assure. Travailler lorsqu’on est malade, donc, n’apporte pas réellement d’avantage. Mais pourquoi cette pratique est-elle si présente et comment l’éviter ?

Le télétravail accroît le problème

C’est cet enjeu de santé publique qu’explore une étude parue dans Journal of Occupational Health Psychology, relayée le 13 avril 2022. En analysant des journaux tenus par un échantillon de 126 employés en télétravail,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles