Marchés français ouverture 1 h 58 min
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,80 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    26 913,57
    +174,54 (+0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,0594
    +0,0032 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    20 327,28
    -389,96 (-1,88 %)
     
  • BTC-EUR

    28 434,10
    +591,38 (+2,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    672,87
    -0,50 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     

Transport aérien : dix ans de croissance européenne perdus à cause du Covid-19

·1 min de lecture

Après deux ans de pandémie, les conséquences du Covid-19 continuent de se faire ressentir dans tous les secteurs de l'économie. Le transport aérien a été particulièrement impacté, avec les nombreuses restrictions de déplacement en Europe et dans le monde. Pour les compagnies aériennes, les avions, poste de dépenses majeur, coûtent cher, et pour être correctement budgétés, il convient d'intégrer ces dépenses bien en amont. Eurocontrol, qui gère le trafic en Europe, a livré une nouvelle analyse avec des prévisions sur les 30 prochaines années, relatent Les Échos. Initialement, un premier rapport pour la période 2018-2040 prévoyait une hausse du trafic de 53%, pour arriver à 16,2 millions de vols (avec un autre scénario plus élevé tablant sur 19,5 millions de vols). Mais la situation était différente en période pré-Covid, avec un secteur en expansion et le développement accru des compagnies aériennes low cost.

Les Échos précisent donc que, désormais, ces 16 millions de vols pourraient toujours être atteints… Mais en 2050, soit avec 10 ans de retard pour cette croissance du transport aérien européen. Son taux passerait de 4% à 1,2%, avec des disparités selon les pays. Dans l'hypothèse la plus haute, Eurocontrol envisage jusqu'à 19,6 millions de vols, ou pour le plus bas jusqu’à 13,2 millions de vols. Dans ce dernier cas, l'idée est d'intégrer le scénario d'une nouvelle crise et la hausse du coût de l'énergie. Selon l'organisme, le trafic pré-Covid ne sera pas atteint avant 2023, voire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Stellantis annonce la suspension de son unique usine russe
Xavier Niel, Patrick Drahi... pourquoi les milliardaires des télécoms passent-ils à l'offensive ?
Bourse : le CAC 40 attendu en baisse après Pâques, la Russie à l'offensive en Ukraine
Le salaire du patron d'Universal Music Group suscite la controverse
Deezer va faire son entrée à la Bourse de Paris

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles