Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    40 073,00
    +69,41 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    16 799,84
    +113,87 (+0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    39 069,68
    +282,30 (+0,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,0864
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    19 636,22
    +82,61 (+0,42 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 887,19
    +251,67 (+0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 370,23
    +15,82 (+1,17 %)
     
  • S&P 500

    5 324,58
    +21,31 (+0,40 %)
     

Transgene fait le point sur ses activités et sa situation financière au premier trimestre 2024

Transgene S.A.
Transgene S.A.

TG4050 : Données prometteuses de Phase I présentées à l'AACR 2024 démontrant les premiers signes de bénéfices cliniques dans le traitement adjuvant du cancer de la tête et du cou − Phase II randomisée attendue dans les prochaines semaines

Nouvelles données cliniques attendues au second semestre 2024 pour TG4001, TG6050 et BT-001

Visibilité financière jusqu’au quatrième trimestre 2025

Strasbourg, France, le 14 mai 2024, 17 h 45 – Transgene (Euronext Paris : TNG), société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, publie aujourd’hui un point sur son activité et sa situation financière au 31 mars 2024.

PUBLICITÉ

Faits marquants et prochaines annonces

Transgene et son partenaire NEC ont présenté à l'AACR 2024 des données actualisées de Phase I sur TG4050 (voir le communiqué de presse du 9 avril ici), montrant un premier bénéfice clinique pour les patients traités en situation adjuvante pour un cancer de la tête et du cou, une population de patients à haut risque de rechute.

Presque tous les patients traités (16/17) ont développé une réponse immunitaire spécifique contre les cibles antigéniques personnalisées sélectionnées. Tous les patients ayant reçu TG4050 sont toujours en rémission (disease-free) après un suivi médian de 18,6 mois, comparé au bras observationnel qui a vu 3 des 16 patients rechuter au cours de la même période.

Ces données constituent une solide preuve de principe clinique pour le candidat phare de la Société.

Des données supplémentaires sur le suivi médian des patients à 24 mois seront communiquées au second semestre 2024.

Sur la base de ces résultats prometteurs, l’essai de Phase I randomisé sera étendu en essai randomisé de Phase I/II en situation adjuvante des cancers de la tête et du cou. L’inclusion des patients dans la partie Phase II devrait débuter au deuxième trimestre 2024, dans le cadre de la collaboration prolongée entre Transgene et NEC.

TG4050 pourrait être utilisé dans de nombreuses tumeurs solides pour lesquelles le besoin médical reste important en dépit de l’existence d’options thérapeutiques (y compris les immunothérapies).

Transgene prévoit de communiquer des progrès et des résultats significatifs sur l'ensemble de ses actifs en phase clinique dans le courant de l’année 2024.

TG4050

Essai de Phase I randomisé (tête et cou)

  • Médiane de suivi des patients à 24 mois



S2 2024

 

Lancement d’un essai de Phase II randomisé (tête et cou)

S1 2024

 

Travaux préliminaires au lancement d’un nouvel essai de Phase I

2024

TG4001

Premiers résultats de l’essai de Phase II randomisé

S2 2024

TG6050

Premières données de l’essai de Phase I

S2 2024

BT-001

Premières données de la partie combinaison de l’essai de Phase I

S2 2024


Produits opérationnels

 

 

Premier trimestre

 

En millions d’euros

2024

2023

 

 

 

 

Financements publics de dépenses de recherche

1,6

1,5

 

Revenus des accords de collaboration et de licence

0,1

0,1

 

Autres produits

-

-

 

Produits opérationnels

1,7

1,6


Au cours du premier trimestre 2024, les produits d'exploitation sont essentiellement constitués de financements publics de dépenses de recherche, qui consistent principalement en la régularisation de 25 % du crédit d'impôt recherche attendu pour 2024 (1,6 million d'euros au premier trimestre 2024, contre 1,5 million d'euros pour la même période en 2023).

Trésorerie et équivalents de trésorerie, autres actifs financiers courants

La trésorerie, les équivalents de trésorerie et les autres actifs financiers représentent 13,7 millions d’euros au 31 mars 2024, contre 15,7 millions d’euros au 31 décembre 2023. Au premier trimestre 2024, la consommation de trésorerie de Transgene s’est élevée à 11,2 millions d’euros (excluant la facilité de crédit de l’Institut Mérieux), contre 9,8 millions d’euros pour la même période en 2023.

En mars 2024, la Société a signé un avenant à la convention d'avance en compte courant avec l'Institut Mérieux (TSGH) portant le montant disponible à un maximum de 66 millions d'euros. À fin mars 2024, Transgene a utilisé 22,4 millions d'euros. La facilité de crédit sera disponible jusqu'à la fin de l'année 2025 et Transgene pourra tirer et rembourser cette ligne à sa discrétion.

La Société confirme ainsi sa visibilité financière jusqu'au quatrième trimestre 2025, ce qui lui permettra de franchir d'importantes étapes de développement sur son portefeuille.

***

Contacts

Transgene :
Lucie Larguier
Directrice financière
+33 (0)3 88 27 91 04
investorrelations@transgene.fr

Médias : Citigate Dewe Rogerson & Grayling
Marie Frocrain / Olivier Bricaud
+33 (0)6 04 67 49 75 / +33(0)7 63 73 05 67 transgeneFR@citigatedewerogerson.com


À propos de Transgene
Transgene (Euronext : TNG) est une société de biotechnologie qui conçoit et développe des produits d’immunothérapie contre les cancers. Ces produits utilisent des vecteurs viraux pour détruire directement ou indirectement les cellules cancéreuses. Le portefeuille de Transgene se compose de vaccins thérapeutiques et de virus oncolytiques : TG4050, le premier traitement individualisé issu de la plateforme myvac®, TG4001, développé dans les cancers HPV-positifs et BT-001 et TG6050, deux virus oncolytiques issus de la plateforme Invir.IO®. Avec myvac®, la vaccination thérapeutique entre dans la médecine de précision avec une immunothérapie innovante spécifique à chaque patient. Cette immunothérapie permet d’intégrer, dans un vecteur viral, des mutations tumorales identifiées et sélectionnées grâce à une intelligence artificielle apportée par son partenaire NEC.  Invir.IO®, une plateforme issue de l’expertise de Transgene en ingénierie des vecteurs viraux, permet de concevoir une nouvelle génération de virus oncolytiques multifonctionnels.
Plus d’informations sur www.transgene.fr
Suivez-nous sur les réseaux sociaux : X (anciennement-Twitter) : @TransgeneSA - LinkedIn : @Transgene

Déclarations prospectives
Ce communiqué de presse contient des informations et/ou déclarations prospectives pouvant être remises en cause par un certain nombre d’aléas et d’incertitudes, de sorte que les résultats effectifs pourraient différer significativement de ceux anticipés. Il n’existe aucune garantie (i) que les résultats des travaux précliniques et des essais cliniques antérieurs soient prédictifs des résultats des essais cliniques actuellement en cours, (ii) que les autorisations réglementaires portant sur les thérapies de Transgene seront obtenues ou (iii) que la Société trouvera des partenaires pour développer et commercialiser ses thérapies dans des délais raisonnables et dans des conditions satisfaisantes. La survenue de ces risques pourrait avoir un impact négatif significatif sur les activités de la Société, ses perspectives, sa situation financière, ses résultats ou ses développements. Pour une description des risques et incertitudes de nature à affecter les résultats, la situation financière, les performances ou les réalisations de la Société et ainsi à entraîner une variation par rapport aux déclarations prospectives, veuillez-vous référer à la rubrique « Facteurs de Risque » du Document d’enregistrement universel déposé auprès de l’AMF et disponible sur les sites internet de l’AMF (www.amf-france.org) et de la Société (www.transgene.fr). Les déclarations prospectives ne sont valables qu’à la date du présent document et Transgene ne s’engage pas à mettre à jour ces déclarations prospectives, même si de nouvelles informations devaient être disponibles à l’avenir.

Pièce jointe