Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 106,51
    +2 544,91 (+4,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 377,00
    +46,10 (+3,46 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Transat Québec Saint-Malo : Alberto Bona et le Class40 IBSA sont les protagonistes sur le fleuve Saint-Laurent

Transat Québec Saint-Malo: Departure
Transat Québec Saint-Malo: Departure

La transocéanique retour vers l'Europe, la 10e course du projet d'IBSA Sailing into the Future. Together, vient de commencer

VILLE DE QUÉBEC, July 02, 2024--(BUSINESS WIRE)--L'heure est venue pour le Class40 IBSA de retourner en Europe : pour la magnifique Transat Québec Saint-Malo, le skipper Alberto Bona est au côté de Pablo Santurde del Arco et Luca Rosetti pour une régate qui s’avère être un véritable casse-tête en raison des conditions météorologiques attendues.

Lancée une fois la tempête terminée, comme prévu à 14h15 heure locale (20h15 heure d'Italie), la 10e édition de la Transat Québec Saint-Malo s'est immédiatement annoncée comme très compliquée. Le fleuve Saint-Laurent présente des courants, des vents très instables qui changent avec le passage d’un seul nuage, et de nombreuses variables à maîtriser.

PUBLICITÉ

Quelques minutes avant le départ, une augmentation violente et rapide de la vitesse moyenne du vent a été observée avec la pluie et de grêle, suivie de rafales soutenues jusqu’à 15 nœuds, ce qui a permis aux embarcations de partir avec un vent favorable, offrant un grand spectacle dans le cadre d’une première partie très tactique de la course.

Juste après le départ, Bona et le Class40 IBSA ont décidé de rester sur le côté droit du parcours, se trouvant tout d'abord du milieu de la course et choisissant d’être très économes en manœuvres, obtenant ainsi un bon avantage. En effet, ceux qui ont empanné à plusieurs reprises ont perdu le contact avec les leaders de la course, accumulant ainsi un léger retard.

L'équipage du Class40 IBSA a continué à rester sur le côté droit du fleuve durant toute la première heure de navigation, restant toujours dans les dix premières places, et menant même la course au passage de Luzon. Une heure et 45 minutes après le départ, Alberto et le Class40 IBSA étaient en troisième position dans une course qui verra cependant, lors de la navigation fluviale, des changements continus en tête de classement, des vents variables avec de fortes rafales et des moments de très peu de vent. Une grande résilience sera donc nécessaire.

« Nous avons vu un bon départ », déclare Antonio Melli, vice-président, IBSA Group. « Cette régate très importante a bien commencé et nous mènera à Saint-Malo, où tout a commencé, il y a trois saisons, entre IBSA et Alberto Bona. La voile nous a donné une grande satisfaction, impliquant de nombreux collègues en Europe et aux États-Unis dans une histoire de sport et de valeurs ».

Avec des conditions météorologiques de plus en plus instables, mais avec des vents attendus jusqu’à 20 nœuds, le passage le long du Saint-Laurent reste stratégique. Selon Bona, les premiers 140 miles seront les plus compliqués, en raison des conditions et des variables, et avec des responsabilités bien définies pour l’équipage : Alberto restera en charge de la navigation, en gardant un œil sur les instruments pour définir les choix tactiques corrects en fonction de l’orographie du fleuve et du vent, tandis que Pablo et Luca auront la tâche de diriger le bateau et de gérer les manœuvres, tout en gardant un œil sur d'éventuelles rencontres avec des baleines.

Pendant les trois premiers jours de navigation, le grand fleuve sera le protagoniste ; ensuite, la flotte des 25 Class40 s’attaquera à l’embouchure et à Terre-Neuve, avant de se retrouver dans l’océan Atlantique, où ils chercheront la meilleure façon de rejoindre la Manche, pour ensuite franchir la ligne d’arrivée à Saint-Malo.

La course devrait durer environ 11 et 12 jours.

LE PROJET : le projet de trois ans, Sailing into the Future. Together a été lancé en janvier 2022. Le partenariat entre IBSA et le skipper Alberto Bona né sur des bases et des valeurs communes. Il vise à faire de la voile un outil de communication pour l’entreprise, à la fois auprès du marché et du monde nautique. L’ingéniosité, le courage, l’innovation et la responsabilité se révèlent des éléments qui unissent IBSA et Alberto Bona. Le défi océanique ainsi que la compétition sportive, représente métaphoriquement l’histoire, la philosophie et la vision d’IBSA. L’entreprise est tournée vers l’avenir et se déploie en faveur de la durabilité environnementale et sociale. Elle soutient notamment des projets de voile inclusive pour les personnes handicapées. En novembre 2022, la Route du Rhum a été la première étape sportive du projet Sailing into the Future. Together. En 2023, Alberto Bona a participé à six courses océaniques avec le Class40 IBSA dont la Rolex Fastnet Race et la Transat Jacques Vabre. Avec deux victoires et trois podiums, le record du plus grand nombre de milles en 24 heures et plus de 15 000 milles parcourus, Alberto Bona a remporté le titre de champion du monde de Class40. Entre avril et juillet 2024, il s’attaquera à deux des courses transatlantiques les plus difficiles sur la scène internationale : la Transat CIC de Lorient (France) à New York et la Québec Saint-Malo (du Canada à la France).

 

LE SKIPPER : Alberto Bona, originaire de Turin, est diplômé en philosophie. En tant qu’étudiant universitaire, il a décroché le Trophée Panerai avec Stormvogel, un ULDB rapide et un bateau historique avec lequel il a traversé l’océan Atlantique pour la première fois, remportant l’ARC avec un équipage néo-zélandais. En 2012, il a participé à la Minitransat, et termine 5 e, l’un des meilleurs résultats italiens jamais obtenus dans cette catégorie. En 2015, il passe à la catégorie des prototypes Mini 6,50 avec Promostudi La Spezia: il remporte le championnat italien et se classe deuxième de la traversée océanique Les Sables-Azores . En 2017, il arrive au Class40 : sur l’ancien Telecom Italia de Giovanni Soldini, il participe à la Transat Jacques Vabre, où il est contraint d’abandonner alors qu’il se trouve en sixième position. En 2019, il monte à bord du trimaran Maserati Multi 70, l’un des bateaux les plus rapides au monde, où il s’entraîne sur des foils. Après quoi, il passe au Figaro Beneteau 3, avec lequel il participe à la Solitaire. Seul Italien inscrit, il termine 7 e parmi les rookies la première année et 16 e au général en 2020. En 2021, il remporte le titre italien offshore en équipe et gagne les championnats d’Europe en double mixte à bord du Figaro 3. En 2022, le nouveau projet en partenariat avec IBSA démarre. Après une huitième place à la Route du Rhum 2022, Alberto Bona remporte en 2023 le Championnat du monde de Class40, concluant une saison avec trois podiums et plus de 15 000 milles parcourus.

 

LE BATEAU : conçu par l’architecte naval français Sam Manuard et construit par le chantier JPS Production, le bateau d’Alberto Bona est un modèle Class40 Mach 5. Les caractéristiques : une étrave de scow — arrondie et de forme plus large et plus plate que les étraves standard — conçue pour rester haut au-dessus de l’eau et éviter de s’y enfoncer, une carène allround particulièrement performante par fort vent arrière et un cockpit ample et protégé, pour naviguer en toute sécurité et dans le plus grand confort, même dans les conditions les plus difficiles.

 

IBSA : IBSA (Institut Biochimique SA) est une société pharmaceutique multinationale suisse fondée en 1945 à Lugano. Aujourd'hui, elle est présente avec ses produits dans plus de 90 pays sur 5 continents, et possède 18 filiales en Europe, en Chine et aux États-Unis. L'entreprise réalise un chiffre d'affaires de 900 millions de francs suisses et emploie plus de 2 200 personnes au siège, dans les succursales et sur les sites de production. IBSA détient 90 familles de brevets approuvés et d'autres en cours de développement, ainsi qu'un large portefeuille de produits couvrant 10 domaines thérapeutiques : médecine de la reproduction, endocrinologie, douleur et inflammation, ostéo-articulaire, médecine esthétique, dermatologie, urologie/gynécologie, cardiométabolisme, respiratoire, santé et bien-être. IBSA est parmi l'un des plus grands acteurs mondiaux de la médecine de la reproduction et l'un des leaders mondiaux des produits à base d'acide hyaluronique. La philosophie de IBSA repose sur les piliers suivants : Humain, Innovation, Qualité et Responsabilité.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240701253258/fr/

Contacts

Pour de plus amples renseignements, visitez www.ibsasailing.com/en/

INFORMATIONS POUR LA PRESSE
Francesca Capodanno – francesca.capodanno@wordpower.srl – portable +39 349 881 0482
Benedetta Salemme – benedetta.salemme@noesis.net – portable +39 324 800 7570