La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 783,21
    -177,70 (-0,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Taxe de séjour : l’île d’Oléron réclame plus de 460.000 euros à Airbnb

Depuis le 1er juillet 2018, le Code général des collectivités territoriales oblige les plateformes comme Airbnb à fournir aux communes, ou aux communautés de communes, la liste des locations effectuées sur leur territoire. Puis à leur reverser la taxe de séjour, payée par les propriétaires des meublés touristiques, lorsque les élus en ont fixé une. Celle-ci est comprise entre 0,2 et 4,2 euros la nuitée. Cette obligation doit être faite tous les ans, avant le 31 décembre. La plateforme se vante de devoir reverser plus de 93 millions d’euros à plus de 29.000 communes françaises pour l’année 2021. Mais certaines auraient été oubliées dans le calcul.

Ce serait le cas de l’île de l’Oléron, qui accuse Airbnb de ne pas avoir respecté la loi, a révélé Le Figaro en février. La Communauté de communes (CC) n’aurait pas perçu la taxe de séjour pour l’année 2020 et aurait reçu "des chiffres erronés" pour 2021, a expliqué Me Jonathan Bellaïche, qui représente la CC. Or la taxe de séjour représenterait plus d’un tiers des recettes d’Oléron. Elle a dénoncé "un manque de professionnalisme" de la part de la plateforme et lui a adressé une mise en demeure le 26 janvier 2022. Elle réclamait la liste exacte des séjours effectués durant la période de perception de la taxe de séjour afin d’estimer précisément les montants qui lui sont dus. Les huit villes de la CC avaient même saisi la justice.

Mais il ne devrait pas y avoir de procès, apprend-on dans Le Figaro du 11 mai. En effet, Airbnb "a enfin communiqué (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Alstom profitera à plein de l'essor du train à hydrogène : le conseil Bourse
Google Maps : vous pourrez choisir l'itinéraire qui consomme le moins de carburant
Electricité : EDF revient à la charge contre la mesure du gouvernement visant à contenir les prix
Sans expérience, il réussit à poser un avion après le malaise du pilote
Saudi Aramco passe devant Apple et devient la plus grosse capitalisation boursière au monde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles