Publicité
Marchés français ouverture 29 min
  • Dow Jones

    38 503,69
    +263,71 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    15 696,64
    +245,33 (+1,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 460,08
    +907,92 (+2,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0703
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    17 170,60
    +341,67 (+2,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 269,04
    -14,88 (-0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 415,06
    -9,04 (-0,64 %)
     
  • S&P 500

    5 070,55
    +59,95 (+1,20 %)
     

La taxe carbone, une chance pour l'Europe

Tawanboonnak/Adobe Stock

L’Union européenne (UE) a fait de la lutte contre le changement climatique à travers la décarbonisation de l’économie une de ses priorités. Ainsi, le 13 décembre 2022, la Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne se sont engagés sur la mise en place d’un mécanisme d’ajustement carbone aux frontières (MACF) destiné à fixer un prix carbone pour les importations de certains produits dans l'UE. En effet, l’Europe est très insérée au sein des chaînes de valeur mondiales. Elle a généré plus de 2100 milliards d’euros d’importations en 2019, soit l’équivalent de la richesse créée en France pendant un an. Ces échanges représentent 20% des émissions de gaz à effet de serre de l’Union.

De nombreux pays exportateurs non européens ne répondent pas aux mêmes normes sociales et environnementales concernant la production des biens. Cette situation crée une distorsion de concurrence importante pour les entreprises européennes ne jouant pas à armes égales avec les entreprises étrangères. Ainsi, les entreprises européennes sont tentées par les délocalisations. Ce phénomène a été particulièrement fort en France.

L’objectif de cette taxe est d’éviter que l’Europe contraigne son tissu industriel avec des normes exigeantes et qu’elle continue d’importer massivement des biens moins chers ne répondant pas aux mêmes normes. Les consommateurs européens continueront d’acheter massivement ces produits, attirés par les prix attractifs. Cette initiative européenne est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Papillomavirus : une campagne de vaccination gratuite "généralisée" lancée dans les collèges
Isère : pourquoi le nouveau radar sème la pagaille ?
Démission de Noël le Graët : a-t-il été un bon gestionnaire des finances de la FFF ?
Partage de la valeur : les mesures phares de l'accord, signé par la majorité des syndicats
Aide alimentaire : le plan du gouvernement pour les plus précaires