La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 610,82
    -106,94 (-0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Tarif garanti d'électricité : après les TPE, les copropriétés ?

tomertu/Adobe Stock

Après l'annonce par le gouvernement d'un tarif garanti d'électricité en 2023 pour les très petites entreprises (TPE), Olivier Klein, le ministre délégué au Logement, a expliqué que des discussions auraient lieu avec les fournisseurs de gaz et d'électricité pour que les copropriétés puissent aussi en bénéficier. En 2023, les TPE (moins de dix salariés) paieront un maximum de 280 euros par mégawattheure d'électricité en moyenne sur l'année, selon une annonce gouvernementale de vendredi. C'est bien plus que le tarif historique, plutôt de l'ordre de 50 euros, mais moins que les 400 à 1.000 euros atteints au cours du second semestre 2022, ce qui évitera des hausses catastrophiques pour les boulangers, restaurateurs et autres artisans.

"Pour les copropriétés ou les bailleurs qui ont pris des abonnements électriques ou gaz trop chers, eh bien il y a un travail qui est mené avec les énergéticiens comme il est mené aussi pour les entreprises, pour les boulangers", a dit Olivier Klein sur Radio J dimanche. "C’est le même principe, on va travailler avec les énergéticiens pour qu'ils aient des prix qui ne soient pas insupportables pour les copropriétés, pour les bailleurs." Les ménages sont couverts depuis l'hiver dernier par ce que le gouvernement appelle un bouclier tarifaire du gaz et de l'électricité, des tarifs plafonnés, qui ont été augmentés de 15% en 2023.

Ce bouclier tarifaire comportait initialement de nombreux trous, par exemple pour les logements sociaux ou les copropriétés qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chasse : voici les mesures décidées par le gouvernement pour encadrer la pratique
Brésil : plusieurs bâtiments officiels pris d'assaut par les Bolsonaristes, la situation sous contrôle
Le malus écologique 2023, les copropriétés bientôt bénéficiaires du tarif garanti d'électricité ?… Le flash éco du jour
Covid-19 : La Chine met fin à la quarantaine obligatoire pour les voyageurs
Tarif garanti d'électricité : après les TPE, les PME doivent en bénéficier, selon les syndicats professionnels