La bourse ferme dans 5 h 6 min
  • CAC 40

    5 974,97
    +180,82 (+3,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 447,78
    +105,61 (+3,16 %)
     
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9895
    +0,0068 (+0,69 %)
     
  • Gold future

    1 717,30
    +15,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    20 163,97
    +658,19 (+3,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,53
    +18,18 (+4,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,39
    +0,76 (+0,91 %)
     
  • DAX

    12 566,12
    +356,64 (+2,92 %)
     
  • FTSE 100

    7 024,81
    +116,05 (+1,68 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,1357
    +0,0037 (+0,33 %)
     

Taïwan et les États-Unis entameront à l'automne des discussions pour un accord commercial

Les États-Unis et Taïwan vont entamer, cet automne, des négociations formelles en vue d'un accord commercial et d'investissement, a indiqué mercredi 17 août le bureau de la représentante américaine au Commerce, nouvelle étape du renforcement de leurs relations, sur fond de fortes tensions avec la Chine. Ces discussions s'inscrivent dans le cadre d'une initiative annoncée en juin, et qui a déjà donné lieu à une première rencontre le même mois.

Outre le développement des échanges et des investissements, les pourparlers porteront aussi sur les réponses à apporter aux "politiques et méthodes contraires au marché", a annoncé le bureau de la représentante américaine au Commerce, Katherine Tai, ce qui pourrait être interprété comme une référence à la Chine. Le lancement formel de ces nouvelles discussions est un nouveau témoignage de la volonté des États-Unis de se rapprocher davantage de Taïwan, qui est déjà un partenaire commercial important.

Début août, la présidente de la Chambre américaine des représentants, Nancy Pelosi, s'est rendue sur l'île, suivie par un groupe de parlementaires américains, lundi. Les autorités chinoises ont considéré comme une provocation la visite de la chef de file démocrate à la Chambre basse et répondu par des sanctions commerciales imposées à Taïwan ainsi que des manœuvres militaires près de l'île.

Pékin revendique Taïwan comme partie de son territoire et s'oppose à ce que la démocratie autonome soit considérée comme une nation indépendante. Taïpei et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Royaume-Uni : le secteur de l'énergie appelle à des aides "rapides" pour les consommateurs
Les subventions accordées à la Fédération nationale des chasseurs en hausse de... 23.000 % depuis 2017
Vaccin Covid-19 : l'OMS recommande une 2e dose de rappel pour les personnes exposées
Face à la hausse des taux, 31 banques européennes font l'objet d'une "surveillance renforcée" par la BCE
Opiacés : Walmart, Walgreens et CVS condamnés à verser une somme colossale