La bourse ferme dans 5 h 26 min
  • CAC 40

    5 966,25
    +172,10 (+2,97 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 441,14
    +98,97 (+2,96 %)
     
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9882
    +0,0055 (+0,56 %)
     
  • Gold future

    1 717,80
    +15,80 (+0,93 %)
     
  • BTC-EUR

    20 178,60
    +632,72 (+3,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,12
    +17,76 (+4,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,36
    +0,73 (+0,87 %)
     
  • DAX

    12 538,93
    +329,45 (+2,70 %)
     
  • FTSE 100

    7 030,27
    +121,51 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,1365
    +0,0046 (+0,40 %)
     

Suisse : la situation énergétique du pays est "grave", déclare la ministre de l'Energie

La situation énergétique est "grave" pour la Suisse, qui négocie avec l'Allemagne et l'Italie pour garantir son approvisionnement en gaz l'hiver prochain, face à la chute des livraisons russes, a affirmé dimanche la ministre suisse de l'Energie. "Pourquoi avons-nous un problème aujourd'hui ? Parce que la Russie a fermé le robinet de gaz et que la Suisse est entièrement dépendante de l'étranger pour ce type d'énergie", a déclaré la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, dans un entretien avec le journal Blick.

"La situation est grave. Le Conseil fédéral (gouvernement) en est conscient - et pas seulement depuis la guerre en Ukraine", a-t-elle ajouté. La Suisse ne s'est pas encore fixée d'objectifs en terme d'économies d'énergie, contrairement à l'UE qui entend réduire de 15% sa consommation de gaz pour surmonter la chute des livraisons russes, du fait des tensions liées à la guerre en Ukraine. Mme Sommaruga juge que cela "serait certainement judicieux" que la Suisse se fixe de tels objectifs, et indique qu'une campagne sera lancée dans les prochaines semaines pour inciter à réduire la consommation d'énergie.

L'approvisionnement énergétique de la Suisse dépend pour près de 80% des importations de combustibles et de carburants fossiles ainsi que de combustibles nucléaires, selon l'Office fédéral de l'Energie. Même l'approvisionnement en électricité ne peut se passer des importations, du moins pendant les mois d'hiver. La Suisse, qui ne dispose pas d'importantes capacités de stockage, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici les 4 meilleures universités françaises en 2022, selon le classement mondial de Shanghai
À Londres, la City a perdu 14% de ses restaurants depuis la pandémie
Pour relancer son économie, la Chine baisse par surprise plusieurs taux
Variole du singe : l'État achète 1,5 million de doses d'un vaccin danois
La Nasa veut mieux encadrer le tourisme spatial