Publicité
Marchés français ouverture 2 h 2 min
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • Nikkei 225

    38 792,25
    -84,46 (-0,22 %)
     
  • EUR/USD

    1,0807
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    18 034,42
    +96,58 (+0,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 382,17
    -99,04 (-0,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 433,73
    +38,69 (+2,77 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     

Suède: "ruée vers l'or" pour Stockholm avec Taylor Swift

Des fans font la queue avant le concert de la chanteuse américaine Taylor Swift dans le cadre de sa tournée Eras Tour à Stockholm, le 17 mai 2024 en Suède (Christine Olsson/TT)
Des fans font la queue avant le concert de la chanteuse américaine Taylor Swift dans le cadre de sa tournée Eras Tour à Stockholm, le 17 mai 2024 en Suède (Christine Olsson/TT)

Stockholm accueille vendredi la mégastar Taylor Swift pour la deuxième étape européenne de sa tournée "Eras", au plus grand bénéfice des hôtels et commerces de la capitale suédoise.

Dans "Goldrush", chanson tirée de son album Evermore (2020), l'artiste américaine assure ne pas aimer les "ruées vers l'or" mais la ville scandinave, elle, s'en réjouit et la page d'accueil de son site internet affiche fièrement "Welcome to Swiftholm".

Avec la faiblesse de la couronne suédoise, venir à l'un des trois concerts de Taylor Swift à Stockholm peut s'avérer une relative bonne affaire pour les fans de l'artiste, en dépit de la flambée des prix des chambres d'hôtel.

PUBLICITÉ

"Au total, environ 150.000 personnes se rendront à ses concerts à Stockholm, dont 120.000 venues spécialement pour cette occasion et nous estimons qu'elles dépenseront environ un demi-milliard de couronnes suédoises (40,5 millions d'euros) pendant leur séjour ici", a déclaré à l'AFP Carl Bergkvist, économiste en chef à la Chambre de commerce de Stockholm.

Il s'agit de dépenses en logement, repas ou transports. Le prix du billet de concert et le voyage en avion ne sont pas pris en compte dans les calculs de la Chambre de commerce, sans quoi les dépenses seraient beaucoup plus élevées, a-t-il ajouté.

Après avoir conquis Paris, Taylor Swift arrive à Stockholm, son seul arrêt dans le nord de l'Europe, pour trois concerts qui rassembleront des fans en provenance de 130 pays.

"Il y a un problème si vous voulez une chambre d'hôtel ce week-end car Stockholm compte environ 40.000 chambres, donc 80.000 lits, et il y a 120.000 personnes qui débarquent", selon Carl Bergkvist.

Les prix des chambres d'hôtel, qui affichent complet, ont bondi "d'environ 295%", souligne-t-il.

"Dès que nous avons eu l'information que ces trois concerts allaient avoir lieu, il y a immédiatement eu une forte demande", a dit à l'AFP Åsa Lilja, directrice commerciale de la chaine d'hôtels Ligula Hospitality Group.

"Cela a également entraîné une hausse considérable des prix. Pour l'un de nos hôtels, le prix (d'une chambre) cette année, à cette période en mai, est supérieur de 300 couronnes (26 euros) en moyenne à celui de l'année dernière", précise-t-elle.

-Swift-flation?-

De quoi faire planer des inquiétudes autour d'une hausse de l'inflation.

L'année dernière, les deux premières dates de la tournée mondiale de Beyoncé à Stockholm ont été citées par un économiste comme ayant contribué à une inflation plus élevée que prévu en mai pour le pays.

Cet économiste, Michael Grahn, n'exclut pas un effet similaire cette année avec Taylor Swift à condition que l'impact soit plus élevé.

"Il faudrait que les pressions sur les prix soient encore plus fortes cette année que l'année dernière pour que cela se reflète dans les chiffres de l'inflation", a-t-il dit dans une note publiée par la Danske Bank.

Le gouverneur de la banque centrale Erik Thedéen relève que l'afflux de "Swifties" à Stockholm pour le week-end est aussi le signe d'une couronne sous-évaluée.

"Venir à Stockholm est apparemment une bonne affaire", a-t-il constaté.

Du côté des "Swifties" rencontrés par l'AFP, l'argent n'est pas un problème.

"J'ai dépensé environ 7.500 couronnes (643 euros) en tout pour les trois billets. Je pense que ça vaut le coup", a admis Filippa, 21 ans, venue de bonne heure vendredi matin pour faire la queue devant le stade qui accueille le concert.

nzg/ef/mr