La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 600,02
    +874,51 (+3,04 %)
     
  • Nasdaq

    10 854,71
    +279,09 (+2,64 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9820
    +0,0019 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 979,99
    +281,53 (+1,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    445,33
    +9,97 (+2,29 %)
     
  • S&P 500

    3 691,88
    +106,26 (+2,96 %)
     

Strasbourg : les habitants d’un quartier en colère, leur facture d’énergie bondit de 152 %

insta_photos/Adobe Stock

De quelques centaines d'euros à près de 9.000 euros à régler, en plus des mensualités déjà versées : la très mauvaise surprise reçue mi-août par des habitants du quartier de l’Elsau, dans le sud-ouest de Strasbourg en Alsace, ne passe définitivement pas, rapporte 20 minutes, samedi 3 septembre. Strasbourg Energie, leur fournisseur d'électricité alimentée par un réseau de chaleur urbain, provenant de la biomasse, de l'usine d'incinération de la ville, et du gaz, leur a demandé un rappel. Le prix du mégawattheure (MWh) est passé de 32,81 euros à 82,75 euros en quelques mois, vraisemblablement en raison de l'augmentation du prix du gaz russe, aurait avancé la société au président de l'association des habitants du quartier, Daniel Vidot. Entre 30 et 40 familles vivant en maison individuelle auraient déjà reçu la note salée, avance ce dernier. Reste les habitants des immeubles voisins qui devraient recevoir la douloureuse en novembre prochain.

En attendant, le président est d'ores et déjà en négociation pour étaler dans le temps le paiement de sommes si importantes. Dans le quartier, l'inquiétude est de mise car personne ne sait comment vont évoluer les tarifs dans les prochains mois. Certains pensent faire installer un insert dans la cheminée, d'autres se réjouissent de s'être équipés d'une pompe à chaleur. Contacté par nos confrères, le délégataire, qui alimente près de 14.000 logements, n'a pas souhaité répondre. Il devrait être remplacé par un nouveau fournisseur, R-CUA, le 30 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Japon : les funérailles de Shinzo Abe coûteront 12 millions d'euros
Le rendement de votre PEL menacé, le gouvernement prêt à limiter la hausse de la taxe foncière… Le flash éco du jour
Covid-19 : voici pourquoi la HAS ne se prononcera pas avant mi-septembre sur les vaccins contre Omicron
Cabinets de conseil : l'Elysée tarde à faire preuve de transparence
La Poste : 2.500 habitants privés de courrier à cause de l'insécurité