La bourse ferme dans 1 h 24 min
  • CAC 40

    6 035,88
    -37,47 (-0,62 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 528,69
    -4,48 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    31 484,83
    -15,85 (-0,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0581
    +0,0022 (+0,21 %)
     
  • Gold future

    1 829,60
    -0,70 (-0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    19 599,40
    -782,87 (-3,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,89
    -9,91 (-2,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    106,81
    -0,81 (-0,75 %)
     
  • DAX

    13 138,03
    +19,90 (+0,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 235,12
    +26,31 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    11 579,88
    -27,74 (-0,24 %)
     
  • S&P 500

    3 908,72
    -3,02 (-0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2285
    +0,0016 (+0,13 %)
     

Starlink : le réseau d'Elon Musk obtient une nouvelle autorisation de l'Arcep

L'Arcep, régulateur français des télécoms, a annoncé jeudi 2 juin avoir attribué une nouvelle autorisation d'utilisation de fréquences au service d'accès à internet par satellite Starlink, lancé par le milliardaire Elon Musk, à la suite d'une consultation publique. "Les contributions à cette consultation publique ont notamment fait ressortir l’intérêt du service Starlink pour développer la connectivité des 'zones blanches' mobiles ou mal desservies par les réseaux fibrés", a indiqué le régulateur dans un communiqué.

Saisi par les associations environnementales Priartem et Agir pour l'environnement, le Conseil d'État avait annulé début avril la décision de l'Arcep, prise début février 2021, d'octroyer deux bandes de fréquences à Starlink pour relier ses satellites à ses utilisateurs finaux français. La juridiction administrative reprochait à l'Arcep de ne pas avoir procédé "à une consultation du public" avant d'accorder ce feu vert, alors même que cette décision était "susceptible d'avoir une incidence importante sur le marché de la fourniture d'accès à internet à haut débit, et d'affecter les utilisateurs".

Starlink permet aux habitants des zones mal desservies par les réseaux fixes et mobiles des opérateurs télécoms d'avoir accès à internet à haut débit, via des milliers de petits satellites circulant en orbite basse (principalement 550 kilomètres) autour de la Terre. Il nécessite un équipement spécifique vendu autour de 600 euros et un abonnement de près de 100 euros par mois. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Airbus : pourquoi l’entrée en service de l’A321XLR est-elle retardée ?
L'inflation atteint un niveau impressionnant en Turquie au mois de mai
Faurecia lance une augmentation de capital de 705 millions d'euros suite au rachat d'Hella
Le gérant de fonds Edouard Carmignac poursuivi pour fraude fiscale
CAC 40 : la Bourse toujours vigoureuse, le rapport sur l'emploi aux Etats-Unis en ligne de mire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles