Marchés français ouverture 3 h 35 min
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    23 202,73
    -129,21 (-0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,1695
    +0,0016 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    24 580,22
    -6,38 (-0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    11 472,55
    -76,63 (-0,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    263,03
    +20,35 (+8,39 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     

Soldes d'été : 5 types d'arnaques à éviter en magasin

Maxime Poul
·4 min de lecture
Lors des soldes en boutique, les acheteurs ont tendance à faire moins attention aux arnaques que sur le web, alors qu'elles sont nombreuses dans les rayons.
Lors des soldes en boutique, les acheteurs ont tendance à faire moins attention aux arnaques que sur le web, alors qu'elles sont nombreuses dans les rayons.

À l’approche des soldes d’été, voici cinq techniques pour éviter les ruses de certaines grandes enseignes et boutiques qui veulent vous faire dépenser plus que vous ne le devriez.

Comme la tradition le veut, l’été débute aves les soldes d’été. Sauf que cette année, la donne est légèrement différente puisque nous avons dû attendre la mi-juillet pour les voir enfin débuter, l’épidémie de Covid-19 ayant retardé leur début. Ils débutent donc ce mercredi 15 juillet et s’achèveront mardi 11 août et comme cet hiver, ils dureront 4 semaines et non plus 6 semaines comme c’était le cas depuis quelques années.

C’est la loi Pacte, votée en septembre 2018 et mise en place pour ce début d’année 2020, qui a décidé de réduire leur durée pour améliorer leur visibilité et le chiffre d’affaire des commerçants. En effet, si les soldes attirent toujours les Français, d’année en année, les boutiques et magasins observent une baisse de la fréquentation durant cette période.

Une loi votée pour aider les commerçants qui, pour certains d’entre eux, profitent de cette période pour ruser sur les prix, afin de faire dépenser aux client plus qu’ils ne le devraient. Voici quelques astuces pour repérer les escroqueries dont vous pourriez être victime si vous ne redoublez pas de vigilance.

Les prix de base gonflés

L’une des ruses les plus fréquentes lors des soldes est d’augmenter, sur l’étiquette, le prix de base du produit afin de faire croire que la réduction sur le produit est très importante. Une pratique malheureusement répandue sur les produits coûteux comme les produits high-tech ou le prêt-à-porter de luxe. Pour ne pas vous faire duper, n’hésitez pas à aller dans d’autres magasins ou sur internet avant d’acheter le produit afin voir son prix réel.

Attention aux article soldés et non-soldés mélangés

C’est une autre technique illégale que l’on peut apercevoir dans de nombreux magasins lors des soldes. Lorsque les articles soldés et non-soldés sont mélangés. En voyant plusieurs articles soldés les uns à côté des autres, le client pense que tous les articles aux côtés des autres soldés le sont également, mais ce n’est pas toujours le cas et la mauvaise surprise arrive souvent en caisse.

La loi exige que les articles soldés et non soldés doivent être clairement présentés séparément pour ne pas tromper l’acheteur. Veillez donc à bien regarder les étiquettes, qui doivent obligatoirement comporter le prix non soldé et le prix soldé.

Méfiez-vous des “fausses” réductions

Les réductions affichées sur les étiquettes ne sont pas égales à ce que vous allez vraiment payer en caisse. Si vous achetez par exemple un canapé à 800 euros soldé à 30%, son prix devrait être de 560 euros, mais certains magasins on la fâcheuse habitude d’arrondir à 570 ou 575 euros.

Comme certaines étiquettes n’affichent que le prix de base et le pourcentage de réduction (et non le nouveau prix), vous ne pouvez vous rendre compte de cette filouterie qu’une fois passé à la caisse. À vous donc de sortir votre calculette dans les rayons pour effectuer votre calcul afin de ne pas vous faire arnaquer.

Vérifiez si l’article a des défauts

Plusieurs enseignes sont les spécialistes pour solder les articles qu’elles n’arrivent pas à vendre à cause de légers défauts. C’est l’occasion idéale pour casser un prix et parvenir à vendre l’invendable. L’autre problème est que nombreuses sont les enseignes à ne pas reprendre ou échanger les articles soldés, car la loi ne les y oblige pas. À vous donc de bien vous assurer avant d’acheter votre article que celui-ci ne comporte bien aucun défaut.

Les vitrines trompe-l’œil

Malheureusement un grand classique. Les devantures de magasins annoncent très souvent des réductions jusqu’à -70 % avec d’énormes panneaux affichés sur les vitrines. Le problème est qu’une fois à l’intérieur du magasin, les articles à -70% sont introuvables.

Des affiches qui ont pour but d’attirer le client qui, une fois dans le magasin, ne se rend pas forcément compte que les réductions ne sont pas aussi alléchantes qu’annoncées. À vous donc d’être vigilants et de ne pas hésiter de demander aux vendeurs où sont les fameux articles avec -70% de réduction.

Ce contenu peut également vous intéresser :