La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 789,90
    -219,94 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Sobriété énergétique : la décision radicale de l'université de Strasbourg

Pixabay

Face à l'envolée des prix de l'énergie, l'Université de Strasbourg, dans l'est de la France, va fermer ses portes deux semaines supplémentaires cet hiver, a annoncé la présidence lundi 19 septembre, une option dénoncée par les organisations syndicales. Les acteurs publics et privés français sont contraints de s'adapter alors que les flux de gaz russe se sont taris vers l'Europe, faisant craindre des pénuries dans l'hiver, et provoquant une envolée des prix sur les marchés. La situation française est par ailleurs fragilisée en raison d'une production électrique nucléaire au plus bas, liée à des travaux ou des problèmes de corrosion sur la moitié de ses 56 réacteurs.

Dans ce contexte, "une troisième semaine de congés de Noël début janvier et une semaine complète de cours en distanciel en février" vont être mises en place, a détaillé lundi Michel Deneken, le président de l'université dans une vidéo adressée aux étudiants et publiée sur Youtube. La rentrée initialement prévue le 3 janvier 2023 aura finalement lieu le 9 janvier, au terme d'une semaine de fermeture administrative sans qu'aucun enseignement ne soit assuré.

Parmi les autres mesures d'économie, le chauffage, fixé à 19 degrés, sera allumé "le plus tard possible" et une campagne de communication sera déployée "en faveur des éco-gestes pour une planète plus durable", a également affirmé M. Deneken. "Le coût de l'énergie (...) s'envole de plus en plus chaque jour", a encore souligné le président de l'Université de Strasbourg, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La première mission privée sur Vénus n'aura que 5 minutes pour trouver de la vie extraterrestre
Crise de l'énergie : la Suisse réduit ses prévisions de croissance
Repas gratuits : le concours du Crous de Strasbourg provoque la polémique
Norvège : le plus gros fonds souverain au monde exige la neutralité carbone d'ici 2050
Installés dans l'avion, 200 passagers apprennent par SMS l'annulation de leur vol