Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 375,05
    -295,99 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    16 926,24
    +124,70 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0827
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 976,22
    -1 885,00 (-2,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 471,74
    -30,92 (-2,06 %)
     
  • S&P 500

    5 315,81
    +8,80 (+0,17 %)
     

SNCF : est-il obligatoire d’avoir sa carte d’identité pour voyager ?

JHVEPhoto/Adobe Stock

Il est fortement conseillé de voyager muni d'une pièce d'identité, notamment pour les usagers du train. Une jeune passagère s'est retrouvée récemment dans une situation délicate après avoir présenté sa carte Vitale comme pièce d'identité lors d'un contrôle à bord d'un train. Malgré le fait qu'elle soit en possession d'un billet et d'une carte de réduction valides, la jeune femme a reçu une amende de 140 euros, rapporte 60 millions de consommateurs. Sa mère a tenté en vain d'obtenir un remboursement auprès des guichets SNCF.

«Ma fille n’ayant qu’une photo de sa carte d’identité dans son téléphone portable, elle montre en remplacement sa carte Vitale, jugée irrecevable par l’employé de la SNCF», a raconté la mère de la jeune femme auprès de nos confrères, affirmant que la carte Vitale est pourtant bien «présentée sur le site du gouvernement comme une pièce d’identité recevable». Or, comme stipulé sur le site Service-Public, selon le droit français, la SNCF est libre de choisir quelles pièces d'identité sont acceptées pour justifier l'identité des voyageurs. Conformément aux conditions générales de vente, seules les cartes d'identité, les passeports et les cartes de séjour sont jugés valables. Ainsi, la carte Vitale ne fait pas partie de la liste approuvée par le transporteur.

En cas de litige similaire, les voyageurs ont la possibilité de contester l'amende en s'adressant à un agent en gare ou sur le site contact-contravention.sncf.com. La réclamation doit être déposée dans un délai (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Arthur vs Nespresso : la «guerre des dosettes» n’est pas terminée
Une startup suisse planche sur des drones tueurs autonomes pour l'Ukraine
Louer un van plutôt qu'une chambre Airbnb : la solution bon marché pour les vacances d'été ?
ExxonMobil lourdement condamné pour avoir causé le cancer d'un mécanicien
Grand Est : les réservations débarquent dans les TER pour lutter contre la surfréquentation