Marchés français ouverture 7 h 18 min
  • Dow Jones

    33 999,04
    +18,72 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 965,34
    +27,22 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0092
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 007,08
    -275,08 (-1,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,74
    +1,01 (+0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 283,74
    +9,70 (+0,23 %)
     

SMCP - Résultats S1 2022

Résultats S1 2022
Communiqué - Paris, le 1er août 2022

Niveau record de ventes du premier semestre porté par une très bonne dynamique en Europe et en Amériques
Amélioration significative de l'EBIT ajusté

  • Chiffre d’affaires du S1 2022 à 565,4M€, en hausse de +21,4% en organique1 par rapport au S1 2021, exclusivement porté par une croissance LFL2 de +24,5%, malgré l’impact significatif des restrictions Covid en APAC

  • Bonne performance en Europe, portée par la demande locale et la reprise progressive du tourisme, soutenue par un excellent T2 dépassant le niveau de 2019

  • Croissance substantielle dans la région Amériques, à la fois par rapport à 2021 (+28,1%1) et par rapport à 2019 (+16,3%1)

  • Performance de la région APAC fortement affectée par les restrictions Covid (incl. la fermeture complète de nos entrepôts opérant la distribution du réseau physique et digital)

  • Amélioration significative de l'EBIT ajusté de +76%, atteignant 45M€ (8,0% du chiffre d'affaires) vs. 26M€ au S1 2021 (5,7% du chiffre d'affaires) ; Résultat net en forte hausse, s’élevant à 20,7M€

  • Structure financière saine et poursuite de la diminution du ratio d’endettement net3, de 2,5x au 31 décembre 2021 à 2,1x l'EBITDA ajusté

  • Bonne exécution du plan stratégique, dont :

    • Augmentation de la désirabilité des marques grâce à un bon pricing power et des stratégies marketing locales réussies

    • Poursuite de la stratégie full price et baisse du taux de remise de -6pp vs. S1 2021

    • Normalisation de la pénétration digitale, atteignant 22%

  • Guidance annuelle 2022 confirmée

Isabelle Guichot, Directeur Général de SMCP, commente : "Nous sommes très satisfaits de nos bons résultats au cours du premier semestre de l'année. Nous avons pu réaliser de très bonnes performances dans toutes nos régions où les dépenses des clients locaux ont été supérieures aux niveaux prépandémiques, à l'exception de l'Asie, où nos magasins ont été temporairement fermés en raison des restrictions liées au Covid. Cela nous a permis d'atteindre un niveau record de ventes au premier semestre. Cette dynamique, qui n'aurait pas été possible sans le fort engagement de nos équipes, confirme la pertinence de notre stratégie axée sur la désirabilité de nos marques, avec des actions marketing locales qui renforcent l'engagement de nos clients. Au cours du premier semestre, nous sommes également parvenus à accroître fortement notre rentabilité grâce à des efforts continus pour augmenter les ventes full price. Par ailleurs, nous avons accéléré sur notre politique RSE, en mettant en place un programme de traçabilité, et sur notre ambition omnicanale. Bien que l'environnement géopolitique et macroéconomique actuel crée une certaine incertitude, nous confirmons nos prévisions pour l'ensemble de l'année 2022 si la situation ne se détériore pas davantage."

En M€ hors %

T2

2021

T2

2022

Variation organique

Variation en données publiées

 

S1 2021

S2 2022

Variation organique

Variation en données publiées

Chiffre d’affaires par région

 

 

 

 

 

France

63,2

101,0

+63,1%

+59,8%

 

141,9

194,7

+40,8%

+37,2%

EMEA4

66,4

90,3

+34,3%

+35,8%

 

114,0

173,4

+50,4%

+52,1%

Amériques

34,2

44,5

+16,1%

+30,1%

 

59,1

83,1

+28,1%

+40,6%

APAC5

65,5

46,6

-34,9%

-28,8%

 

138,4

114,2

-23,8%

-17,4%

Chiffre d’affaires par marque

 

 

 

 

 

Sandro

108,4

132,7

+17,7%

+22,4%

 

212,0

266,8

+21,7%

+25,8%

Maje

93,5

111,7

+15,1%

+19,4%

 

182,9

223,9

+18,5%

+22,4%

Autres marques6

27,4

37,9

+39,2%

+38,5%

 

58,4

74,7

+29,6%

+27,9%

TOTAL

229,4

282,4

+19,2%

+23,1%

 

453,3

565,4

+21,4%

+24,7%

CHIFFRE D’AFFAIRES S1 2022

Au S1 2022, le chiffre d'affaires consolidé a atteint 565,4M€, en hausse de +24,7% par rapport au S1 2021 dont +21,4% en organique (entièrement portée par une croissance LFL de +24,5%) et un effet de change positif de +4.2%. SMCP a enregistré une excellente performance en Europe tout au long du semestre, une forte dynamique dans la région Amériques, partiellement compensée par l'impact significatif des mesures restrictives relatives au Covid en APAC.

Le Groupe a généré des ventes digitales stables par rapport au premier semestre 2021, se traduisant par une pénétration digitale de 22%, très supérieure au niveau prépandémie (15% en 2019).

Conformément à notre plan stratégique, nous avons poursuivi nos progrès sur notre stratégie full price, en réduisant délibérément la part des ventes promotionnelles, et en parvenant à diminuer significativement le taux de remise, tant sur le réseau de magasins physiques qu'en digital, avec -6,1 pp au S1 2022 par rapport au S1 2021.

En début d'année, SMCP a finalisé son plan d'optimisation du réseau de magasins physiques, avec 14 fermetures nettes au S1 (dont -17 au T1 et +3 au T2). Parmi ces fermetures nettes, l'abandon du format Suite 341 en France a représenté huit fermetures. Dans la région EMEA, SMCP a enregistré six fermetures nettes de points de vente, principalement dues à la consolidation (par exemple, Sandro femme et Sandro homme dans un magasin mixte), partiellement compensées par des ouvertures clés en Belgique, en Estonie et en Espagne. Dans la région APAC, SMCP a ouvert de nouveaux magasins en Chine et en Corée.

Chiffre d’affaires par zone géographique

En France, SMCP a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de +40,8% en organique par rapport au S1 2021, en forte amélioration sur le semestre, entièrement porté par la croissance du réseau LFL (+44,0%), conduisant à un niveau de ventes supérieur à 2019. Depuis le début de l'année, SMCP a surperformé le marché, gagnant des parts de marché grâce au succès de ses collections printemps-été et a enregistré une forte croissance de ses ventes au T2 2022 par rapport au T2 2019 de + 8,2% en organique. Cette performance intègre une réduction du taux de remise (tout au long du semestre, dans toutes les marques et sur tous les canaux de distribution) de plus de 10pp vs. S1 2021, et la finalisation du plan d'optimisation du réseau de magasins (-10 POS au S1, dont -8 Suite 341), principalement au T1.

Dans la région EMEA, les ventes du Groupe sont en hausse de +50,4% en organique par rapport au S1 2021, provenant exclusivement de la croissance LFL à +68,6% ; une excellente performance portée à la fois par la demande locale et la reprise progressive du tourisme. De même qu'en France, le deuxième trimestre a été dynamique, dépassant le niveau de 2019 de +10,6% en organique. En outre, cette performance inclut une baisse matérielle du taux de remise de -6pp et une légère réduction du réseau de magasins dans le cadre de la stratégie d'optimisation de SMCP.

En APAC, l'intensification des restrictions liées au Covid, d'abord à Hong-Kong puis en Chine continentale, a eu un impact significatif sur les ventes, entraînant une baisse de -24% en organique par rapport au S1 2021. Ces mesures restrictives mises en œuvre pour contenir la pandémie en Chine continentale ont conduit à (i) des fermetures de magasins sur de longues durées, incluant un pic de mars à mai avec une moyenne de 25%7 de nos magasins physiques fermés pendant plus de deux mois (principalement de grands magasins situés dans des villes de premier rang), (ii) la fermeture complète de nos entrepôts (opérant la distribution de nos magasins physiques et digitaux) ralentissant l'activité : immobilisant une partie de nos stocks, et affectant les commandes digitales et le réapprovisionnement des autres magasins, (iii) une baisse importante du trafic. Hong-Kong SAR et Macao SAR ont également souffert de ces restrictions, entraînant une baisse du trafic et du tourisme.
La désirabilité de nos marques reste intacte dans la région APAC, et en particulier en Chine où nous avons enregistré un excellent événement Tmall "6.18", avec Sandro et Maje dans le top 3 du luxe accessible.

Dans la région Amériques, les ventes ont augmenté de +28,1% en organique par rapport au S1 2021, une croissance substantielle, tant par rapport à 2021 que par rapport à 2019 (+16,3% en organique), avec : (i) une forte performance dans tous nos canaux de distribution, entièrement tirée par la croissance LFL (+29,8%), (ii) une réduction de -10pp du taux de remise, impactant à la fois le réseau physique et digital. Les États-Unis et le Canada ont connu un excellent semestre, grâce à une forte demande.

Sauf mention contraire, l’ensemble des données financières 2021 et 2022 utilisées pour analyser la performance que nous présentons intègre l’impact des normes IFRS 16 et IAS 38 8.

CHIFFRES-CLES (M€)

S1 20211

S1 2022

Variation en données publiées

Chiffre d’affaires

453,3

565,4

+24,7%

EBITDA ajusté

98,5

121,8

+23,6%

EBIT ajusté

25,7

45,2

+75,8%

Résultat net – Part du Groupe

0,9

20,7

+19,7M

BNPA9 (€)

0,01

0,28

na

BNPA dilué10 (€)

0,01

0,26

na

FCF

20,2

4,9

-15,3M

RESULTATS CONSOLIDES S1 2022

L'EBITDA ajusté a augmenté, passant de 98,5M€ au S1 2021 à 121,8M€ au S1 2022. Cela résulte de l'augmentation du chiffre d'affaires combinée à une augmentation de +2,8pp du taux de marge brute (atteignant 74,4%, grâce à une politique de prix efficace et un contrôle sur le taux de remise), et à la poursuite de la gestion rigoureuse des coûts.

Les coûts des magasins11, en pourcentage du chiffre d'affaires, se sont élevés à 41,9%12, en légère augmentation, principalement due au mix des canaux de distribution (part du digital plus faible), et dans une moindre mesure, aux fortes restrictions en Chine. Les frais généraux et administratifs (SG&A)3 ont légèrement diminué pour atteindre 21,6 %4du chiffre d'affaires, reflétant la poursuite d'une gestion rigoureuse des coûts et une meilleure absorption des principales dépenses.

Les dotations aux amortissements et aux provisions se sont élevées à -76,7M€ au S1 2022 (contre -72,8M€ au S1 2021). Hors IFRS 16, elles représentent 4,2% du chiffre d'affaires (contre 5,9% au S1 2021).
En conséquence, l'EBIT ajusté a bondi de +75.8% pour atteindre 45,2M€ au S1 2022 (contre 25,7M€ au S1 2021). Une excellente performance en comparaison avec la croissance du chiffre d'affaires de +24.7%. La marge d’EBIT ajusté a gagné +2,3pp et s’élève à 8,0% (contre 5,7% au S1 2021).

Les autres charges non courantes se sont établies à - 0,8M€, en baisse par rapport à l'année dernière (- 4,7M€ au S1 2021).

Les charges financières ont diminué pour s'établir à -11,9M€ (contre -15,3M€ au S1 2021). Ce montant inclut les intérêts financiers portant sur la dette locative (IFRS 16) s’élevant à -5,5M€ (contre -6,6M€ au S1 2021). Le coût moyen de la dette s'établit à 1,5% au S1 2022.

L'Impôt sur le revenu s'est élevé à -8,7M€, en nette hausse par rapport au S1 2021 (à -0,4M€) en raison de la forte augmentation du résultat avant impôt.

Compte tenu de tous les facteurs décrits ci-dessus, le Résultat net - part du Groupe s'est établi à 20,7M€ (contre 0,9M€ au S1 2021).

FREE CASH FLOW ET DETTE FINANCIERE NETTE S1 2022

Le Groupe a maintenu un contrôle strict de ses investissements tout au long du semestre, s'élevant à 18,7M€ (contre 19,0M€ au S1 2021), représentant 3,3% du chiffre d'affaires (contre 4,2% au S1 2021), en légère baisse du fait d'un effet de phasing.

Le working capital est passé de 133,6M€ au S1 2021 à 160,3M€ au S1 2022, demeurant stable à 14% en pourcentage du chiffre d'affaires13. Cette augmentation a permis, dans le cadre de notre politique de planification de la demande et compte tenu de l'environnement actuel, d'accompagner la croissance significative de l'activité de nos marques.

En conséquence, le Groupe a généré un Free-cash-flow de 4,9M€.

La dette financière nette s'établit à 314,4M€ au 30 juin 2022, en légère baisse par rapport aux 317,7M€ de fin 2021. D'importants remboursements (environ 70M€) ont été réalisés au cours du semestre, conformément au calendrier contractuel. Le ratio dette financière nette/EBITDA ajusté14 a diminué pour atteindre 2,1x (contre 2,5x à fin décembre 2021).

Le Groupe bénéficie d'un fort niveau de liquidité incluant une RCF non tirée de 200M€.

OBJECTIFS FINANCIERS

Les solides résultats au premier semestre 2022, malgré des facteurs externes défavorables (guerre en Ukraine, inflation persistante, résurgences de Covid en Asie), démontrent une fois de plus la résilience de SMCP ainsi que la force et la désirabilité de son portefeuille de marques.

Fort de cette performance, et sous réserve que la situation géopolitique, le contexte macro-économique et les conditions sanitaires ne se dégradent pas davantage sur le reste de l'année, SMCP confirme ses prévisions pour l'année 2022.

MANAGEMENT

Jean-Baptiste Dacquin, ancien Directeur Général de Claudie Pierlot, a choisi de poursuivre d'autres projets professionnels en dehors de SMCP. Isabelle Guichot, Directeur Général du groupe SMCP, assure l'intérim de la direction générale de la marque Claudie Pierlot. Le processus de recrutement d'un nouveau Directeur Général pour la marque est en cours de finalisation et devrait être annoncé d'ici l'automne.

Une conférence téléphonique à destination des investisseurs et des analystes sera tenue, ce jour, par Isabelle Guichot, Directeur Général et Patricia Huyghues Despointes, Directeur Financier à partir de 18h00 (heure de Paris).
Le support de la présentation sera également disponible sur le site Internet (www.smcp.com), section Finance.

Le Conseil d’administration s’est réuni le 1er août pour arrêter les comptes consolidés du premier semestre 2022. Les procédures d’examen limité ont été effectuées et le rapport afférent est en cours d’émission.

INDICATEURS FINANCIERS NON DÉFINIS PAR LES NORMES IFRS

Le Groupe utilise des mesures financières et non financières-clés pour analyser les performances de son activité. Les principaux indicateurs de performance utilisés comprennent le nombre de points de vente, la croissance sur une base comparable (« like-for like »), l’EBITDA ajusté et la marge d'EBITDA ajusté, l’EBIT ajusté et la marge d’EBIT ajusté.

Nombre de points de vente (POS)

Le nombre de points de vente du Groupe se compose du nombre total de points de vente ouverts à une date considérée, ce qui comprend (i) les points de vente exploités en propre (DOS - directly-operated stores) qui incluent les succursales, les concessions dans les grands magasins, les magasins exploités par des affiliés, les outlets et les sites Internet, ainsi que (ii) les points de vente partenaires (partnered retail).

Croissance organique du chiffre d’affaires

La croissance organique du chiffre d’affaires correspond au total des ventes d'une période donnée par rapport à la même période de l'année précédente. Elle est exprimée en pourcentage de variation entre les deux périodes, et est présentée à taux de change constants (les ventes pour la période N et la période N-1 en devises étrangères sont converties au taux moyen de l'année N-1) et hors effets de périmètre.

Croissance Like-for-like du chiffre d’affaires

La croissance sur une base comparable correspond aux ventes retail réalisées à travers les points de vente détenus en propre sur une base comparable au cours d’une période donnée, par rapport à la même période de l’exercice précédent, le chiffre étant exprimé en pourcentage de variation entre les deux périodes. Le nombre de points de vente sur une base comparable pour une période donnée comprend tous les points de vente du Groupe ouverts à la même période, l’année passée, et exclut les points de vente fermés pendant la période donnée, y compris les points de vente fermés pour rénovation pour une durée supérieure à un mois, ainsi que les points de vente ayant changé d’activité (par exemple des points de vente Sandro passant d’un statut Femme à Homme ou à Mixte).

Les croissances des ventes sur une base comparable sont présentées à taux de change constant (les ventes d’une année N et d’une année N-1 en devises sont converties au taux moyen N-1, tel que présenté dans les notes annexes aux comptes consolidés du Groupe au 31 décembre de l’année N considérée).

EBITDA ajusté et marge d’EBITDA ajusté

L’EBITDA ajusté est défini par le Groupe comme étant le résultat opérationnel courant avant dotations aux amortissements, provisions et charges liées au plan d’attribution d’actions gratuites (LTIP). En conséquence, l’EBITDA Ajusté correspond à l’EBITDA avant charges liées au LTIP.

L’EBITDA ajusté n’est pas une mesure comptable standard répondant à une définition unanimement admise. Il ne doit pas être considéré comme un substitut du résultat opérationnel, du bénéfice net, du flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles, ni comme un indicateur de liquidité.

La marge d'EBITDA ajusté correspond à l’EBITDA ajusté divisé par le chiffre d'affaires.

EBIT ajusté et marge d’EBIT ajusté

L’EBIT ajusté est défini par le Groupe comme le résultat avant intérêts, impôts et charges liées au plan d’attribution d’actions gratuites (LTIP). En conséquence, l’EBIT ajusté correspond à l’EBIT avant charges liées au LTIP. La marge d’EBIT ajusté correspond à l’EBIT ajusté divisé par le chiffre d’affaires.

Marge brute de gestion et comptable

La marge brute « de gestion » correspond au chiffre d’affaires après déduction des remises et du coût des ventes uniquement. La marge brute « comptable », quant à elle, correspond au chiffre d’affaires après déduction des remises, du coût des ventes et des commissions versées aux grands magasins et aux affiliés.

Marge retail

La marge retail correspond à la marge brute de gestion après déduction des coûts directs des points de ventes tels que les loyers, frais de personnels, commissions versées aux grands magasins et autres frais directs d’exploitation.

Le tableau suivant présente le rapprochement de la marge brute de gestion et de la marge retail avec la marge brute comptable telle qu’incluse dans les états financiers du Groupe pour les périodes suivantes :

(M€) – hors IFRS 16

S1 2021

S1 2022

Marge brute comptable

280,9

363,3

Retraitement des commissions et autres ajustements

43,7

57,6

Marge brute de gestion

324,6

420,9

Coûts directs des points de vente

-185,4

-243,0

Marge retail

139,2

177,9

Dette financière nette

La dette financière nette représente la part de la dette financière nette portant intérêt. Elle est calculée sur la base des dettes financières courantes et non courantes, diminuées de la Trésorerie nette des concours bancaires.

MÉTHODOLOGIE

Sauf mention contraire, les montants sont exprimés en millions d'euros et arrondis à un chiffre après la virgule. De façon générale, les valeurs présentées dans ce communiqué de presse sont arrondies à l'unité la plus proche. Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté. Par ailleurs, les ratios et écarts sont calculés à partir des montants sous-jacents et non à partir des montants arrondis.

***

AVERTISSEMENT : DECLARATIONS PROSPECTIVES

Ce communiqué de presse contient certaines informations qui constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont fondées sur les anticipations et convictions actuelles de l'équipe dirigeante et sont soumises à un certain nombre de risques et incertitudes, incluant ceux liés à l’épidémie actuelle du Covid-19, en conséquence desquels les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux énoncés par ces déclarations prospectives. Par conséquent, aucune garantie n'est donnée sur le fait que ces projections se réaliseront ou que les objectifs de résultats seront atteints.
Ces risques et incertitudes incluent ceux présentés et détaillés au Chapitre 3 « Facteurs de risques et contrôle interne » du Document d’Enregistrement Universel de la Société déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers le 19 avril 2022 et qui est disponible sur le site Internet de SMCP (www.smcp.com)
Ce communiqué de presse n’a pas fait l’objet d’une vérification indépendante. SMCP ne prend aucun engagement ni ne donne aucune garantie sur l’exactitude ou le caractère complet de l’information présentée dans ce communiqué de presse. En aucun cas, SMCP, l’un de ses affiliés ou l’un de ses représentants ne pourra être tenu responsable des conséquences dommageables éventuelles de l’usage qui sera fait de ce communiqué de presse ou de toute information y figurant.

***

CALENDRIER FINANCIER

  • 26 octobre 2022 – Publication du Chiffre d’affaires T3 2022

ANNEXES

Répartition des DOS

Nombre de DOS

S1-21

2021

T1-22

S1-22

 

Variation T2-22

Variation S1-22

 

 

 

 

 

 

 

 

Par région

 

 

 

 

 

 

 

France

494

472

459

462

 

+3

-10

EMEA

408

402

395

394

 

-1

-8

Amériques

168

166

165

167

 

+2

+1

APAC

245

252

251

251

 

-

-1

 

 

 

 

 

 

 

 

Par marque

 

 

 

 

 

 

 

Sandro

559

552

541

546

 

+5

-6

Maje

453

455

451

453

 

+2

-2

Claudie Pierlot

213

211

209

206

 

-3

-5

Suite 341

24

10

3

2

 

-1

-8

Fursac

66

64

66

67

 

+1

+3

Total DOS

1 315

1 292

1 270

1 274

 

+4

-18

Répartition des POS

Nombre de POS

S1-21

2021

T1-22

S1-22

 

Variation T2-22

Variation S1-22

 

 

 

 

 

 

 

 

Par région

 

 

 

 

 

 

 

France

494

473

460

463

 

+3

-10

EMEA

554

548

545

542

 

-3

-6

Amériques

193

195

195

195

 

-

-

APAC

445

468

467

470

 

+3

+2

 

 

 

 

 

 

 

 

Par marque

 

 

 

 

 

 

 

Sandro

740

745

736

742

 

+6

-3

Maje

608

620

618

620

 

+2

-

Claudie Pierlot

248

245

244

239

 

-5

-6

Suite 341

24

10

3

2

 

-1

-8

Fursac

66

64

66

67

 

+1

+3

Total POS

1 686

1 684

1 667

1 670

 

+3

-14

Dont partenaires POS

371

392

397

396

 

-1

+4

COMPTES CONSOLIDES15

COMPTE DE RESULTAT (M€)

S1 2021

S1 2022

Chiffre d’affaires

453,3

565,4

EBITDA ajusté

98,5

121,8

Dotations aux amortissements et aux provisions

-72,8

-76,7

EBIT ajusté

25,7

45,2

LTIP

-4,4

-3,2

EBIT

21,3

42,0

Autres produits et charges non courants

-4,7

-0,8

Résultat opérationnel

16,6

41,2

Résultat financier

-15,3

-11,9

Résultat avant impôt

1,4

29,4

Impôt sur le résultat

-0,4

-8,7

Résultat net (part du Groupe)

0,9

20,7


TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES (M€)

S1 2021

S1 2022

EBIT ajusté

25,7

45,2

Dotations aux amortissements et aux provisions

72,8

76,7

Variation du besoin en fonds de roulement

6,4

-27,7

Impôt sur le résultat payé

-2,5

-5,4

Flux nets de trésorerie liés aux activités opérationnelles

102,4

88,8

Dépenses d’investissement

-19,0

-18,7

Autres

0,0

-0,0

Flux nets de trésorerie liés aux activités d’investissement

-19,0

-18,7

Programme de rachat d’actions propres

-2,3

-2,4

Variation des dettes financières à long terme

-56,7

0,0

Variation des dettes financières à court terme

42,3

-74,1

Intérêts financiers versés

-6,7

-6,8

Autres produits et charges financiers

2,0

0,6

Remboursement de la dette locative

-59,1

-59,8

Flux nets de trésorerie liés aux activités de financement

-80,5

-142,5

Ecarts de change net

0,6

0,8

Variation nette de la trésorerie

3,5

-71,6


FCF (en M€)

S1 2021

S1 2022

EBIT ajusté

25,7

45,2

Dotations aux amortissements et aux provisions

72,8

76,7

Variation du besoin en fonds de roulement

6,4

-27,7

Impôt sur le résultat payé

-2,5

-5,4

Flux nets de trésorerie liés aux activités opérationnelles

102,4

88,8

Dépenses d’investissement

-19,0

-18,7

Remboursement de la dette locative

-59,1

-59,8

Intérêts et autres produits et charges financières

-4,7

-6,2

Ecarts de change et autres

0,6

0,8

Free cash flow

20,2

4,9


BILAN - ACTIF (M€)

Au 31 déc. 2021

Au 30 juin 2022

Goodwill

626,3

626,3

Marques, immobilisations incorp, & droit d’utilisation

1 139,2

1 154,9

Immobilisations corporelles

87,6

82,6

Actifs financiers non courants

19,6

19,9

Actifs d’impôts différés

49,7

48,6

Actifs non-courant

1 922,4

1 932,3

Stocks

233,5

262,1

Créances clients

56,7

56,6

Autres créances

63,7

87,5

Trésorerie et équivalents de trésorerie

131,3

59,7

Actifs courant

485,2

466,0

 

 

 

Total actif

2 407,6

2 398,3


BILAN – CAPITAUX PROPRES & PASSIF (M€)

Au 31 déc. 2021

Au 30 juin 2022

Total des capitaux propres

1 117,2

1 143,7

Dettes locatives à long terme

313,2

328,7

Dettes financières à long terme

338,7

262,8

Autres passifs non courants

0,1

0,1

Provisions non courantes

3,4

1,1

Provisions pour engagements de retraites à prestations définies

5,2

5,4

Passif d’impôts différés

181,4

181,7

Passifs non courants

842,1

779,9

Dettes fournisseurs et comptes rattachés

154,7

172,4

Dettes locatives à court terme

99,1

100,6

Concours bancaires et dettes financières à court terme

110,2

111,2

Provisions courantes

1,4

1,5

Autres dettes courantes

82,9

89,0

Passifs courants

448,4

474,6

 

 

 

Total passif et capitaux propres

2 407,6

2 398,3


DETTE FINANCIERE NETTE (M€)

Au 31 déc. 2021

Au 30 juin 2022

Dettes financières à long terme & autres passifs non courants

-338,9

-262,9

Concours bancaires et dettes financières à court terme

-110,2

-111,2

Trésorerie et équivalents de trésorerie

131,3

59,7

Dette financière nette

-317,7

-314,4

EBITDA ajusté sur les douze derniers mois (hors IFRS 16)

129,3

150,1

Dette financière nette / EBITDA ajusté

2,5x

2,1x

À PROPOS DE SMCP

SMCP est un acteur mondial du marché du luxe accessible avec un portefeuille de quatre marques parisiennes uniques Sandro, Maje, Claudie Pierlot et Fursac, Présent dans 43 pays, le groupe comprend un réseau de plus de 1 600 magasins dans le monde et une présence digitale forte, sur l’ensemble de ses marchés-clés, Evelyne Chetrite et Judith Milgrom ont fondé respectivement Sandro et Maje à Paris, en 1984 et en 1998 et continuent à en assurer la direction artistique, Claudie Pierlot et Fursac ont été acquises par SMCP respectivement en 2009 et 2019, SMCP est coté sur le marché règlementé d’Euronext (compartiment A, ISIN FR0013214145, Code Mnémonique : SMCP),

CONTACTS

INVESTISSEURS/PRESSE        

 

 

 

SMCP

BRUNSWICK

Mathilde Magnan

Hugues Boëton +33 (0) 6 79 99 27 15

+33 (0) 1 55 80 51 00

Tristan Roquet Montegon +33 (0) 6 37 00 52 57

mathilde,magnan@smcp,com

smcp@brunswickgroup,com


1 Croissance organique | Toutes références à “la performance organique” dans le présent communiqué correspondent à la croissance du chiffre d’affaires à taux de change et périmètre constants, excluant les ventes relatives à Suite 341 (fin du format)
2 Like-for-like
3 Dette nette / EBITDA ajusté hors IFRS 16

4 La région EMEA regroupe les activités dans les pays européens hors France (principalement le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie) ainsi qu’au Moyen-Orient (notamment les Émirats Arabes Unis)
5 La région APAC La région APAC regroupe les activités en Asie-Pacifique (notamment la Chine continentale, Hong Kong SAR, la Corée du Sud, Singapour, la Thaïlande, la Malaisie et l’Australie)
6 Marques Claudie Pierlot et Fursac
7 En nombre de magasins

8 Incluant les impacts de la décision de l'IFRS IC sur les coûts de configuration et de personnalisation d'un logiciel utilisé dans le cadre d'un contrat de type SaaS
9 Résultat net part du groupe divisé par le nombre moyen d’actions ordinaires au 30 juin 2022 diminué des actions d’autocontrôle existantes détenues par le Groupe
10 Résultat net part du Groupe divisé par le nombre moyen d’actions ordinaires au 30 juin 2022, diminué des actions détenues en propre par la société et augmenté des actions ordinaires susceptibles d’être émises dans le futur. Ceci prend en compte la conversion des actions de préférence de catégorie G (2 791 588 actions) et les actions gratuites de performance - LTIP (642 299 titres) au prorata des critères de performance atteints au 30 juin 2022
11 Hors IFRS 16
12 Hors reclassement de trafic marketing : +1,1% du chiffre d'affaires (comptabilisé dans les frais généraux et administratifs au S1 2021 et dans les coûts des magasins au S1 2022)
13 Twelve months sales
14 Hors IFRS 16
15 Incluant les impacts de la décision de l'IFRS IC sur les coûts de configuration et de personnalisation d'un logiciel utilisé dans le cadre d'un contrat de type SaaS

 

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles