La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 652,03
    -84,04 (-0,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Des sites sponsorisés sur Google peuvent dérober tous vos mots de passe

Des experts en cybersécurité ont repéré de nombreux liens sponsorisés se faisant passer pour Slack, Microsoft ou LibreOffice. Ces sites clones cachent des logiciels de vol de données.

Prudence lorsque vous naviguez sur Google. Les premiers liens que vous voyez lors d’une recherche sont généralement des sites sponsorisés, qui ont payé pour être placé tout en haut du moteur. Or, il y a une chance que ces derniers ne soient que des plateformes factices créées par des pirates informatiques pour vous piéger.

De nombreux experts en cyber alertent les internautes sur les réseaux sociaux : des stealers — un cheval de Troie qui subtilise des informations — se cachent dans ces fameux liens publics. Germán Fernández, expert chez CronUp, est l’un des premiers à avoir analysé cette campagne le 21 janvier, suivi de MalwareHunterTeam, un compte spécialisé dans le signalement de logiciels malveillants.

La campagne en cours se focalise sur des logiciels populaires, sur lesquels il y a le potentiel le plus élevé de recherches… et donc de victimes. Les malfaiteurs mettent en place des sites clones de Slack, Microsoft Teams, TeamViewer, LibreOffice, Adobe ou encore AnyDesk, pour ne citer que quelques exemples.

Un site clone du logiciel gratuit de traitement de texte LibreOffice // Source : MalwareHunterTeam
Un site clone du logiciel gratuit de traitement de texte LibreOffice // Source : MalwareHunterTeam
Un lien sponsorisé se faisant passer pour Nvidia, un groupe spécialisé dans les processeurs et les cartes graphiques. // Source : MalwareHunterTeam
Un lien sponsorisé se faisant passer pour Nvidia, un groupe spécialisé dans les processeurs et les cartes graphiques. // Source : MalwareHunterTeam

[Lire la suite]