La bourse ferme dans 8 h 9 min
  • CAC 40

    7 151,03
    -50,61 (-0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 269,22
    -32,92 (-0,77 %)
     
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1406
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • Gold future

    1 816,10
    -0,40 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    36 808,12
    -939,78 (-2,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 006,37
    -19,36 (-1,89 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,37
    +1,55 (+1,85 %)
     
  • DAX

    15 826,33
    -107,39 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    7 579,77
    -31,46 (-0,41 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 257,25
    -76,27 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    24 094,06
    -123,97 (-0,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,3646
    -0,0001 (-0,01 %)
     

Un site propose 40.000 produits "made in France" en un clic

·1 min de lecture

En France, seulement 3% des vêtements et bijoux vendus sont certifiés "made in France", selon la Fédération indépendante du Made in France. Et 5% à peine pour les jeux et jouets. Impensable pour Olivier Paccalin, pour qui la France dispose d'une "richesse incroyable de marques locales". A 34 ans, cet ancien manager a décidé de quitter son poste dans une société de marketing pour lancer avec deux amis le Site du Made in France.

"Nous nous définissons comme le premier moteur de recherche de ce type", vante celui qui est désormais directeur général de cette start-up installée à Clamart, en banlieue parisienne. Lancé en septembre, le site répertorie 40.000 produits provenant de 600 marques, répartis en trois catégories : mode, maison et jouets. "Nous ne sommes pas une place de marché comme l'est Amazon, entre autres", précise Olivier Paccalin. Les articles sont affichés sur le site, tandis que les achats se font sur celui de la marque partenaire. La start-up perçoit entre 8 et 15% du chiffre d'affaires de la marque qui se référence sur le moteur de recherche.

Eviter le "franco-lavage"

Pour l'entrepreneur, il était essentiel de mettre ces entreprises en avant. "Les produits locaux ne sont souvent pas plus onéreux que ceux de grandes marques internationales, conteste-t-il. Le made in France, ce sont des produits de meilleure qualité, qui durent longtemps."

Une image flatteuse qu'il oppose aux pratiques dites de "franco-lavage" : "Des marques indiquent 'Designé à Paris' ou affichent...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles