Marchés français ouverture 59 min
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,35
    -22,11 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0734
    +0,0016 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    21 602,26
    +318,74 (+1,50 %)
     
  • BTC-EUR

    21 154,01
    -608,08 (-2,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    523,11
    -13,78 (-2,57 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     

Santé : les labos de biologie médicale suspendent la grève… pour le moment

Stefania Pelfini, La Waziya Photography / Getty Images

C’était pour le moins inattendu. Les laboratoires de biologie médicale viennent de suspendre subitement leur grève, lancée le lundi 9 janvier et qui devait durer au moins toute la semaine. Après des mois de bras de fer, l’Assurance maladie et les syndicats représentatifs de la profession ont enfin signé un accord sur les économies à réaliser dans le secteur… mais seulement pour 2023. Un travail de concertation sera engagé “avec la profession pour la construction d’un cadre pluriannuel de pilotage des dépenses de biologie médicale pour les années 2024 à 2026”, peut-on lire dans un communiqué diffusé ce mardi 10 janvier par la Caisse nationale de l’Assurance maladie (Cnam).

Un premier accord qui s’avère surtout être un compromis, en attendant la poursuite des négociations bilatérales entre la Cnam et les syndicats représentatifs des biologistes médicaux. Signé trois semaines avant la fin officielle des concertations fixée par le gouvernement au 1er février, celui-ci a quand même de quoi surprendre.

Lundi encore, les laboratoires fermaient à nouveau leurs portes pour une semaine, faute d’avoir trouvé un terrain d’entente avec le directeur général de la Cnam, Thomas Fatôme. En plus de la suspension du transfert des résultats des tests Covid à la plateforme SI-DEP - rendant impossible le suivi des contaminations sur le territoire -, les syndicats avaient brandi la menace d’arrêter totalement le dépistage de la Covid-19. Celle-ci semble avoir trouvé un écho favorable au ministère de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'économie française va continuer à tenir bon en début d'année, selon la Banque de France
Êtes-vous concerné par la loi sur les passoires thermiques ? La taxe d’aménagement flambe… Le flash éco du jour
Réforme des retraites : âge de départ à 64 ans, fin des régimes spéciaux... Les annonces d'Élisabeth Borne
La Géorgie refuse de rendre des armes données par l'Ukraine pour l'aider à lutter contre la Russie
Croissance : la Banque mondiale revoit fortement ses prévisions à la baisse