La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9828
    +0,0027 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 876,87
    +138,61 (+0,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,67
    +8,32 (+1,91 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     

Sanofi pourrait sortir le premier vaccin contre la bronchiolite

PIXABAY

Chaque hiver, elle touche 90 % des bébés dans les deux premières années de leur vie. Difficile d'échapper à la bronchiolite pour les nourrissons. Cette maladie due au "virus respiratoire syncytial" (VRS), très contagieux, provoque chaque année une épidémie et des complications pulmonaires chez les personnes très jeunes ou fragiles. Elle est même la deuxième cause de mortalité infantile.

Or, selon les informations du journal Les Échos, mercredi 7 septembre, un vaccin contre la bronchiolite pourrait bientôt arriver. Plusieurs grands laboratoires pharmaceutiques, dont Pfizer et GSK, se sont en effet lancés dans la course au vaccin contre la maladie. Le produit de l'entreprise française Sanofi serait ainsi le plus avancé, affirment nos confrères. "Son évaluation par l'Europe pourrait intervenir très vite, possiblement dès septembre. Si elle rend un avis favorable, l'autorisation de mise sur le marché d'un tel produit serait une avancée médicale majeure, car les besoins sont massifs", précisent-ils.

Selon la revue scientifique The Lancet, il y aurait actuellement 33 candidats vaccins à divers stades de développement clinique dans le monde, dont 9 en tests de phase trois. Pour mettre au point son produit, Sanofi a décidé de cibler les bébés. Pour cela, il s'est allié en 2017 à AstraZeneca, qui le développe et le fabriquera aux États-Unis. Le Nirsevimab est un anticorps monoclonal, qui permettrait en une seule injection de protéger toute la saison virale durant la première année de vie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Corse : colère des pompistes Esso face à la “concurrence déloyale” de Total
Fonction publique : la refonte des carrières annoncée pour mi-octobre
Industriels de la défense et armées françaises s'engagent à s'adapter à l'"économie de guerre"
Les numéros en 06 ou 07 bientôt interdits pour le démarchage commercial
La Chine et la Russie intimident le Japon avec des exercices militaires