La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 025,29
    -131,40 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    11 954,06
    -159,72 (-1,32 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0743
    +0,0013 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    21 427,05
    -90,64 (-0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    530,18
    -6,71 (-1,25 %)
     
  • S&P 500

    4 128,16
    -35,84 (-0,86 %)
     

Le Samu est débordé par les appels en raison de la grève des médecins libéraux

Kevin Comte

La grève des médecins libéraux, qui court jusqu’au 2 janvier prochain, a des retombées importantes pour le reste des acteurs du système de santé. Les services du Samu sont débordés, rapporte BFM TV le mercredi 28 décembre 2022. En période de triple épidémie, ils ont du mal à faire face. C’est pourquoi un proche du ministre de la Santé, François Braun, a indiqué qu’il condamnait cette mobilisation des généralistes : "Le ministre condamne fermement l'appel à la grève lancé par certains médecins libéraux pendant cette période des fêtes de fin d'année."

En outre, Marc Noizet, le président de l’association Samu-Urgences de France, a lui aussi fait savoir qu’il déplorait cette grève : "Lancer un mouvement de grève alors que le système de santé est en souffrance et avec une épidémie forte, c'est mettre en difficulté toute une part de la population qui ne trouvera pas de réponse à sa demande de soins." Et d’ajouter : "Ce n'était pas la bonne période. Tous les soignants qui le peuvent doivent être au chevet des patients."

Les équipes de BFM TV se sont rendues au cœur des services du Samu des Bouches-du-Rhône, le lundi 26 décembre 2022, et ont constaté qu’ils ont reçu près de 3 500 appels. Incapables de suivre, ils ont dû faire patienter certains patients près de 45 minutes. Le docteur Puget, directeur médical du Samu de Marseille a expliqué qu’il appelait les médecins à se mobiliser : "On demande des renforts aux médecins libéraux qui régulent. Moi aussi je me suis mis au poste parce qu'il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un Ehpad illégal découvert dans le Loiret
JO de Paris 2024 : les billets sont-ils plus chers que lors des éditions précédentes ?
Royaume-Uni : face à l'inflation, ces expatriés ont décidé de rentrer en France
Covid-19 : vers des tests obligatoires pour les passagers en provenance de Chine ?
Grippe : l’épidémie s’intensifie, notre carte de France par département