La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 568,74
    -376,02 (-1,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Salto : la plateforme française de streaming va-t-elle bientôt disparaitre ?

Patrick Janicek/Flickr

La dissolution et la cessation des activités de Salto figurent à l'ordre du jour d'un Comité social économique (CSE) central extraordinaire prévu vendredi à France Télévisions, a-t-on appris lundi de sources concordantes, confirmant une information du site Puremedias. L'avenir de la plateforme, lancée en octobre 2020 par TF1, M6 et France Télévisions, sera ainsi abordé, sans que l'on sache à ce stade si cela signe sa future disparition. Le concurrent tricolore de Netflix et consorts doit trouver un nouvel actionnariat pour subsister, avait annoncé en novembre la patronne du groupe public, Delphine Ernotte.

TF1 et M6 ont déjà fait savoir qu'ils souhaitaient quitter le capital de Salto, détenu à parts égales par les trois groupes audiovisuels. "Si demain il trouve un acquéreur, je n'aurai aucun problème à y laisser nos contenus", avait pour sa part déclaré Delphine Ernotte, sans préciser si France Télé souhaitait également sortir du capital de Salto. Mais selon le site d'investigation L'Informé, seule une société espagnole, Agile, est candidate à une reprise de la plateforme dans sa globalité.

En cas d'échec de cette option, une dissolution de Salto "avec cession des actifs (portefeuille clients, plate-forme technique…) un par un" pourrait intéresser divers acteurs, estime L'informé. La plateforme, qui prévoyait d'atteindre un million d'abonnés et employait 70 salariés fin 2022, pâtit de l'annulation du mariage entre TF1 et M6. Après l'annonce en mai 2021 du projet de rapprochement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Microsoft : nouvelle vague de suppressions d'emplois, de grande ampleur
Qantas : un Boeing envoie un signal de détresse en vol, vent de panique en Australie
Les soignants presque tous en arrêt maladie, les urgences de Fréjus ferment pour 3 jours
Une enseigne de puériculture accusée d'escroquerie par des dizaines de clients
Danone veut des vaches qui émettent moins de méthane d'ici à 2030