La bourse ferme dans 4 h 20 min
  • CAC 40

    6 624,95
    -6,20 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 117,26
    -5,17 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1947
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 783,10
    +6,40 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    28 341,71
    +144,30 (+0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    808,84
    +22,23 (+2,83 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,15
    -0,15 (-0,20 %)
     
  • DAX

    15 569,31
    -19,92 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 121,27
    +11,30 (+0,16 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0015 (-0,11 %)
     

Salaire, retraite : qui a le plus perdu ou gagné d'argent depuis un an avec le Covid ?

·1 min de lecture

Une part non négligeable des ménages est confrontée à une très forte baisse de revenus depuis un an. A l'inverse, d'autres voient leurs ressources gonfler, selon une étude de l'Insee publiée ce jeudi.

Une épidémie aux multiples conséquences. Au-delà du très lourd bilan sanitaire, la crise du Covid-19 a de sérieuses répercussions économiques : pour les Etats comme la France qui se sont endettés lourdement pour maintenir à flot le pays, mais bien sûr aussi pour les particuliers.

Dans une étude publiée ce jeudi, l’Insee fait le constat que la part des ménages déclarant des difficultés pour boucler leur budget, c’est-à-dire qui se sont endettés ou ont tiré sur leurs réserves, est en baisse depuis un an. Elle est de 20% (en baisse de 4 points) en raison d’une diminution de la consommation induite par les confinements. Pour autant, cette tendance ne reflète pas l’évolution des revenus avant impôts (salaires, pensions de retraite, allocations chômage, prestations familiales…).

En effet, au premier trimestre de cette année, 22% des ménages déclarent que leurs revenus ont diminué par rapport à mars 2020. Et les pertes sont conséquentes : 290 euros par mois de moins en moyenne (1). En conséquence, 11% des ménages concernés ont dû souscrire un nouveau crédit ou renégocier leurs crédits en cours (y compris immobilier) et 29% ont reçu une aide publique ou de la part de leurs proches.

Lire la suite sur MoneyVox

Ce contenu peut également vous intéresser :

Voir également
- EXCLUSIF. Votre plan d'épargne salariale vous a-t-il fait perdre de l'argent en 5 ans ?
- Immobilier, épargne, voiture, bijoux... Votre patrimoine est-il plus élevé que la moyenne ?
- Epargne : pas de cadeau fiscal pour les donations

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles